compost

Le président du SYDEMER veut imposer aux autres communes ce qu'il refuse dans la sienne...à Roche-la-Molière !

Agm 034 2 jpg aAprès la victoire du Collectif CHUPA sur le choix de site

l'agitation fébrile gagne le SYDEMER de Saint-Etienne qui

veut refiler son usine à poubelles aux autres communes !!!!

Nous avons vu lors d'un précédent post comment s'était déroulé le conseil consultatif du SYDEMER de Saint-Etienne qui n'a jamais daigné donner réponse à l'artisan de la victoire : le collectif CHUPA, d'essence écolo-marxiste mais composé de plusieurs centaines de personnes de toutes sensibilités et écoeurées d'avoir à saisir la CADA pour obtenir une copie d'études pourtant financées par l'argent de nos impôts...

Cada chupa 001

Le 15/01/2016, le porte-parole du collectif CHUPA, Marc-Claude de PORTEBANE,

demande au SYDEMER de respecter son engagement à communiquer

en toute démocratie directe avec les populations locales !

Cada chupa b 001

..... ou être tenues dans l'ignorance totale, hormis les quelques communiqués de presse à sens unique distillés par le media dominant "Le Progrès" qui se fait acheter des pleines pages de pub ou d'abonnements par les communes via son agence de pub "Publiprint" comme nous l'avons relevé ici à Andrézieux-Bouthéon !!!!

Publiprint 001

Après les attentats contre "Charlie", peut-on parler encore de démocratie dans notre pays lorsque l'on voit les pressions financières des élu-es ou leur comportement anti-démocratique quand des collectifs ou des groupes de personnes ne sont pas de leur avis ?

La Tribune/Le Progrès continue à ignorer les principes mêmes de la démocratie ! Même l'élu de l'opposition d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Marc Pangaud, se dit "victime" d'iniquité ! Le Progrès roule-t-il pour ses lecteurs ou est-il la courroie de transmission des élu-es ????

Est-il nomal que l'édition du Progrès de l'Ondaine ait droit à de multiples billets sur les déchets alors que l'édition d'Andrézieux-Bouthéon la ferme sur les actions de notre collectif ?

Publiprint 2L'agence du "Progrès" d'Andrézieux-Bouthéon se comporte en unique "baronnie" de l'info en ne laissant que la part belle à la commune. C'est cela la démocratie ? Est-il normal que le collectif CHUPA ait dû attirer l'attention des actionnaires du "Progrès", dont le Crédit mutuel ou la famille Lignac sur ce parti pris inadmissible ?

Le SYDEMER ne tenait absolument pas faire preuve de démocratie directe pour relever le débat sur la politique des déchets dans le Forez-Sud en n'élargissant pas son consultatif au Collectif CHUPA pour la simple et bonne raison qu'il y avait risque certain de polémique directe sur les choix du/des sites consolidés par le cabinet MERLIN et ses nombreux juristes !

Depuis plus d'un an, le SYDEMER n'a eu de cesse de "bloquer" toutes les initiatives louables et démocratiques désirées sur le plan intellectuel et technique avec le collectif CHUPA.

La stratégie du SYDEMER de blocage total du collectif CHUPA a été la suivante :

- Repérer les appels du Collectif CHUPA au standard des EPCI pour l'empêcher d'avoir un contact direct avec les élu-es, agents des collectivités en charge de l'environnement ...

- Ne donner aucune réponse directe mais faire dévier automatiquement les appels du collectif CHUPA vers le SYDEMER...

- Bloquer ENSUITE le Collectif CHUPA auprès du SYDEMER (en branchant souvent le répondeur) et après lui refuser toutes demandes de RDV, de concertation (comme promis par le SYDEMER sur son site internet sur le choix du site de la future Usine à poubelles), l'empêcher surtout d'avoir accès aux informations sur le choix du site ou de la filière afin qu'il n'y ait surtout pas de contradiction.

- Repousser plusieurs fois les RDV sous X prétextes, donner un RDV en mairie de Roche-la-Molière et non pas au siège du SYDEMER.

Le collectif CHUPA qui représente plus de 9 000 personnes a été systématiquement mis à l'écart de façon dégueulasse de toute information sur le projet du SYDEMER et a dû se battre tout seul pour avoir la vraie information !

C'est cette dictature de l'information que le collectif dénonce alors que certains élu-es conduisent des listes pseudo-démocratiques dans leurs communes respectives !

Des pressions ont été exercées contre nos camarades écologistes qui ont été convoqués chez les flics, tout a été fait pour salir et traîner dans la boue le Collectif CHUPA, nos pétitions ont été interdites dans les mairies de Saint-Bonnet-les-Oules ou de Sainte-Foy l'Argentière et aussi ailleurs, nos pétitions version papier ont été volées ou déchirées, des pressions ont été faites contre ceux qui prenaient nos pétitions papier, l'accès aux voeux du maire de Saint-Etienne Métropole nous a été refusé après en avoir fait poliment la demande, la communication d'informations a été refusée au Collectif qui n'a pas hésité à démontrer qu'une association (La Fouillouse protégée) dite de "défense de l'environnement" était en fait financée par la mairie de La Fouillouse.... dont le maire est au SYDEMER, ladite association allant comme par hasard dans le sens du choix du SYDEMER en faveur du TMB alors qu'elle est membre de la FRAPNA et in fine de la FNE qui est totalement opposée au TMB, la presse locale d'Andrézieux-Bouthéon a tout fait pour saboter les communiqués de presse du Collectif, et.....

De Sivens à Notre-Dame-des-Landes, de Saint-Barthélémy-de-Vals à Bagnolet, de Bordères-sur-l'Echez à Saint-Barthélémy d'Anjou, de Romainville à Fos-sur-Mer, ces aléas, les militants du Collectif CHUPA les connaissent parfaitement.

Partout, c'est la même chose. Les élu-es se comportent en fossoyeurs de la démocratie. Ils méprisent le peuple. Ils avancent leurs dossiers avec des bulldozers avec l'argent des contribuables qu'ils dilapident sans complexe. Que ce soit dans le domaine des "Déchets", du "nucléaire" ou des "Lignes THT" par exemple.

Nos camarades de Bordères-sur-l'Echez ont monté leur ZAD et ils ont le soutien massif des populations locales. Ils ont donné de bons conseils au collectif CHUPA : surtout ne rien lâcher !

AURA Environnement

TATOU JUSTE : le Collectif contre le projet d'Usine à poubelle vers Saint-Etienne voit juste !

Plus de 2 500 tracts ont été distribués par le

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

en ces mauvais temps de COP21 à Saint-Etienne !

Tatoujuste 019

PETITION :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Alors que l'hypocrisie collective s'empare de la COP21, les militant-es du Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont massivement distribué leurs tracts contre le projet d'implantation d'une usine TMB/Méthanisation, au nord de Saint-Etienne, vers Andrézieux-Bouthéon, près des habitations de La Fouillouse, de Saint-Bonnet-les-Oules, de Saint-Galmier ou de Saint-Just-Saint-Rambert, de Veauche ou même de Veauchette.

La 10° édition du salon "TATOU JUSTE" était sponsorisée par Saint-Etienne Métropole (SEM), la ville de Saint-Etienne, le CRESS (Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes), la très catho radio RCF, la région Rhône-Alpes, le Département de la Loire, Rencontres solidaire, Radio Ondaine et la voix sans supposé maître : Radio Dio.

Plus de 20 militant-es du Collectif anti Usine à poubelles ont, au travers de leur "éco-geste", sensibilisé l'opinion publique sur le projet du SYDEMER de construire la plus vaste usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon au Nord de Saint-Etienne.

Présent sur le stand de Greenpeace, le Collectif C.H.U.P.A a tenu a rappeler les dangers inhérents au projet de la future usine (Tri Mécano-Biologique) à poubelles qui attend les populations riveraines d'Andrézieux-Bouthéon :

- Odeurs insoutenables constatées dans toute la France,

- Risque d'accident grave type AZF

- Dégradation des conditions de vie, de travail, de commerce

- Perte de valeur des biens immobiliers...

Le projet du SYDEMER est déjà périmé comme en témoigne les échecs des territoires ayant choisi ce système à l'image du SYTRAD vers Valence où le compost de mauvaise qualité a été refusé par les agriculteurs, où l'explosion des coûts n'a cessé de se dégrader pour les contribuables, où la déresponsabilisation du citoyen a été mise en exergue pour ne plus l'inciter à trier ses déchets.

Le Collectif C.H.U.P.A propose :

  • Le compostage individuel et collectif de la fraction fermentescible des OM comme préconisé par l’ADEME et France Nature Environnement pour produire un compost de qualité
  • La redevance incitative pour réduire les quantités de déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables.

POLEMIQUES. Interview au journal "LE PROGRES " de la Loire de Marc-Claude de PORTEBANE, le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Boutheon

POURQUOI LE COLLECTIF "HALTE à L'USINE

à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON"

A RAISON DE SE MOBILISER

CONTRE LE PROJET D'USINE à POUBELLES

vers ANDREZIEUX-BOUTHEON ?

La Tribune-Le Progrès (Edition de Saint-Etienne/Andrézieux-Bouthéon du lundi 14/09/2015) :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-024.jpg?fx=r_850_829

K1 024

- Le porte parole du Collectif Marc-Claude de PORTEBANE : "Blackout complet en terme de communication de la part du SYDEMER ... pas de concertation locale sur ce projet depuis 2012 .... les maires ne sont pas au courant.... levée de boucliers sur le TMB à Fos-sur-Mer.... les agriculteurs ne veulent pas de ce compost car il y a du verre et du plastique... le biogaz sera impur..... les déchets ultimes seront encore enfouis à Roche-la-Molière .... encore des trafics de camion .... notre pétition touchera les 204 communes concernées."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-032.jpg?fx=r_550_598

K1 032-

"...Les élus n'ont pas crié haut et fort que trois sites avaient été retenus...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg?fx=r_650_816

K1 025

- "Des remous autour d'une usine pour les déchets ultimes"

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-2.jpg?fx=r_550_156

K1 025 jpg 2-

"....Cet été, fermeture de l'usine de valorisation de l'agglomération d'Angers qui a eu un fonctionnement chaotique depuis sa création seulement quatre ans auparavant. 60 millions d'euros ont été engloutis à perte. Le compost obtenu par tri mécano biologique n'a jamais été pur. De plus, en raison d'un problème d'aération, les salariés respiraient de trop fortes concentrations d'ammoniac...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-3.jpg?fx=r_700_1077

K1 025 jpg 3

- "....Il vous est reproché un manque de communication..."

REPONSE d'Eric BERLIVET, le président du SYDEMER :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-026.jpg?fx=r_550_598

K1 026


En savoir plus ici : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/presse-medias-tv-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/l-entretien-au-journal-le-progres-du-porte-parole-du-collectif-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon.html

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : c'est l'article du Progrès qui a mis le feu aux poudres sur la ZA OPERA PARC INTERNATIONAL !

La polémique sur un des 3 futurs choix d'implantation

de l'Usine à Poubelles voulu par le SYDEMER

a été déclenchée le 05/08/2015 par le "Progrès" à

propos de la ZAIN OPERA aux portes de La Fouillouse !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg

Le progres 022

Le 05/05/2015, la plupart des élus, riverains, habitants des 3 zones concernées par le projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER de Saint-Etienne, ont été informés par le journal "Le Progrès" du début de la polémique qui ne cesse, depuis, de gonfler avec la pétition lancée par notre Collectif qui dépasse, aujourd'hui, les 4 500 signatures.

Seulement voilà, quand on est en vacances, ailleurs, on est très peu informés sur ce qui se passe dans son canton ou dans sa commune.

Raymond PICQ, le correspondant du Progrès à La Fouillouse commençait la "fusillade" sur le projet du SYDEMER de Saint-Etienne et nous informait de ce qui "commence à secouer le microcosme local", indiquant que le maire de La Fouillouse, Yves PARTRAT, "tente pour sa part de calmer les esprits", puis "...vaste usine...", puis encore "...245 000 tonnes de déchets...", ensuite "...La ZAIN de l'Opéra, dans le prolongement de SNF, fait partie de ces trois sites. Coût de l'opération : 100 millions d'euros...", mais encore des camions de "...trente à cinquante 38 tonnes qui passeront par là chaque jour, ce seront sans doute des odeurs et des risques d'infiltration de produits nocifs dans le sol..."., et pour terminer "...des points noirs, on le sait bien".

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg-2.jpg?fx=r_780_538

Le progres 022 jpg 2

 

Pourquoi le SYDEMER a-t-il choisi, sur les 3 sites retenus, 2 ZA vers Andrézieux-Bouthéon ?

Bizarre, non ?

Pourquoi Le Progrès a-t-il lancé la 1ère polémique sur un des 3 sites situé.... vers Andrézieux-Bouthéon et non vers le 3°, à Roche-la-Molière ???

Notre Collectif explore plusieurs pistes, car il faudrait que l'on cesse de nous prendre pour des ignares !


En savoir plus sur http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-projet-sydemer-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/halte-projet-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-c-est-l-article-du-progres-qui-a-mis-le-feu-aux-poudres-sur-la-za-opera-parc-international.html#QWgJjfY7HMimeSRk.99

Forum des Associations d'Andrézieux-Bouthéon, Roche-la-Molière, La Fouillouse, Saint-Galmier : le Collectif anti-Poubelles CHUPA cartonne

Plus de 800 tracts remis

Plus de 100 signatures pétition papier récoltées :

les gens ne sont au courant de rien !

Forum assoc 009Le Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" (C.H.U.P.A.) a fait un "carton" hier, lors du Forum des associations, en tractant auprès des associations loi 1901 des communes d'Andrézieux-Bouthéon (Complexe d'animation des bords de Loire), de La Fouillouse et de Saint-Galmier (Hippodrome) dans le département de la Loire.

Forum assoc 007

Hippodrome de Saint-Galmier

Les populations locales tenues pratiquement dans l'ignorance ne sont aucunement au courant du projet de construction d'une "Usine à poubelles" sur 3 sites dont deux situés en zone rurale comme vers Andrézieux-Bouthéon (ZA L'ORME ou la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL).

Forum assoc 012

La Fouillouse

Notre pétition (version papier) a reçu un accueil plus que satisfaisant auprès d'une population impactée directement ou indirectement par le projet du SYDEMER qui veut installer une vaste "Usine à poubelles" vers Andrézieux-Bouthéon et Roche-la-Molière.

Les associations sportives, les associations culturelles, les particuliers nous ont apporté un soutien massif. Plus de 10 personnes ont demandé à rejoindre notre Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon".

Forum assoc 003

Complexe d'animation des bords de Loire d'Andrézieux-Bouthéon

(Merci au conseiller municipal Serge ESCOFFIER et président du Tennis-club d'Andrézieux-Bouthéon d'avoir accepté de mettre une petite pile de nos tracts sur ses tréteaux à destination des visiteurs).

Les adhérents et les membres des bureaux des associations - le Forez Athlétic Club, la Médiathèque, la Pétanque de l'envol, le Saint-Etienne-Andrézieux masculin handball SAM HB...

Forum assoc 001....le Tennis-Club, le Golf des bords de Loire, l'AAPMA "Les pêcheurs du Lignon, le Club de pêche sportive-Forez-Velay, le Rugby Club d'Andrézieux-Bouthéon, les Scouts de France, le Basket-Club, Les marcheurs de l'association "Les Pas Pétillants" qui organisent gaiement 3 marches/semaine dans nos si verdoyantes contrées,....

Forum assoc 010.... l'association Saint-Galmier Loisirs, le Club Badmiton-La Fouillouse, les associations d'Amitié Franco-Portugal, etc....- nous ont confirmé être opposés aux nuisances PTMB (pré-traitement mécano-biologique).

Forum assoc 015

Stade Beaulieu à Roche-la-Molière

Nous avons donc expliqué, à chaque citoyen rencontré, à chaque signature de la pétition du Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", les risques inhérents au PTMB :

Risques pour la collectivité

En choisissant ce mode de gestion, la collectivité prend plusieurs risques :

- Le compost, occasionnellement ou chroniquement, peut ne pas répondre aux normes, donc doit aller en décharge (coût supplémentaire) ;

- Même un compost aux normes peut peiner à trouver des débouchés – et ceci est étroitement lié à la confiance de l’utilisateur et du consommateur des produits agricoles ;

- Scénario catastrophe : pollution ponctuelle non détectée à l’usine, procès, perte de confiance dans le compost ;

- L’intérêt pour le compostage domestique peut baisser, et la quantité totale de déchets augmenter à coût supplémentaire ;

- Déresponsabilisation des habitants par rapport aux déchets à augmentation des quantités totales et baisse de la qualité du tri des recyclables et des toxiques ;

- Une hausse du compostage domestique pourrait entraîner une baisse de qualité du compost industriel, à cause d’un changement de la nature des ordures ;

- La redevance incitative, un levier très fort pour la réduction des déchets, serait délicate à mettre en œuvre à cause de sa tendance à augmenter le compostage domestique ;

- De nouvelles normes européennes, prévues en l’absence d’une Directive biodéchets, pourraient être impossibles à atteindre avec un compost sur OMR


Risques pour l’environnement

- Accumulation de certains éléments traces métalliques dans le sol jusqu’à un niveau inquiétant en moins de 25 ans ;

- Accumulation des composés organiques persistants dans le sol (effets sur l’écosystème) et leur apparition dans l’eau potable à effets possibles de dérèglement hormonal, cancers et autres ;

- Altération du sol par les plastiques (microparticules)....

MCDP

Le Collectif CHUPA exige la concertation promise par le SYDEMER sur le choix du site d'implantation ! Frappe Eclair de Nuit (4)

Les élus de base, le grand public, les populations locales des 204 communes concernées, les riverains, les acteurs locaux des enjeux économiques, les exclus du système, les leviers du tourisme du Forez, ceux qui cherchent vainement sur les sites internets de leurs communes respectives, les opposants à la méthanisation de nos poubelles, les agriculteurs inquiets pour leurs terres agricoles, les "gueux" qui paient taxes et encore taxes en France, les sans-voix du peuple de France, les associations locales, le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A -", etc....

attendent :

la vraie concertation du SYDEMER de Saint-Etienne

promise par le SYDEMER sur l'examen

du ou des sites d'implantation potentiels

maintenant et non pas à la fin 2015 !!!

Les 600 000 habitants des collectivités territoriales suivantes, (de la Commmunauté d'aggglomération Loire-Forez, du SIMOLY -Syndicat des Monts du Lyonnais -, de la Com' Com' du Pays de Saint-Galmier, de la Com' Com' de Feurs-en-Forez, de la Com' Com' du Pilat Rhodanien, de la Com' Com' du Pays d'Astrée, de la Com' Com' du Pays de Saint-Bonnet-le-Château et de la Com' Com' des Collines du Matin.), attendent avec impatience que les 34 délégués du SYDEMER de Saint-Etienne, (depuis le déclenchement de la vraie contestation populaire par l'Idiot provincial et du Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A -), ....annoncent au grand public la prochaine date de la démarche de concertation annoncée - à grand renfort de publicité - sur le site internet du SYDEMER.

Depuis que l'Idiot provincial et le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A - ont déclenché la contestation vers les 3 lieux susceptibles d'accueillir un projet de ce que l'on nous présente comme un "futur pôle de valorisation" mais qui est en fait - et surtout - une méthode immonde en terme de nuisances : la méthanisation.

Généralement, les riverains, les habitants des villes et villages environnants de ces vastes "usines à poubelles" qui ont poussé comme des champignons se réveillent avec "la gueule de bois" comme à Montpellier, vers Valence ou comme dans l'exemple de projet du SYDEMER... à Fos-sur-Mer où la levée de boucliers n'arrive, malheureusement, que trop tard.

La chapelle 005

Ce n'est pas lorsque "l'usine à poubelles" est définitivement construite, que les odeurs pénètrent insidieusement dans les usines et que les ouvriers n'en peuvent plus qu'il faille se mobiliser en masse !!! C'est ce que nous avons indiqué en substance cette semaine au responsable de l'UL CGT d'Andrezieux-Bouthéon, Jean-Luc FERRAPIE et à ses 2 collègues de la commission exécutive qui distribueront, (individuellement et sous le manteau), nos tracts alertant les populations locales sur les nuisances de la méthanisation...

Puisque nous sommes dans la communication avec le grand public, autant en parler.

Comment se fait-il que la fameuse "démarche de concertation" voulue par le SYDEMER qui doit porter sur l'examen du/des sites d'implantation potentiels du projet de méthanisation de nos poubelles, a-t-elle du retard ou même alors "du "plomb dans l'aile" ?

Chut ! Il se susurrerait que cette 2° phase dite de "concertation", (depuis que l'Idiot provincial et le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A" - commencent à mobiliser les populations locales), soit remise... aux calendes grecques.

Cette "démarche de concertation" voulue par le SYDEMER - pour rassurer les population - devait s'activer sur 3 principes flatteurs (E.T.A.), comme "l'équivalence : toute personne à la possibilité de s'exprimer, d'émettre un avis ou de poser une question : la transparence : l'information autour du projet se doit d'être claire et accessible et l'argumentation".

Le SYDEMER nous explique ce qu'il entend par "Concertation" : "La concertation est une période d’échanges avec les parties prenantes et acteurs en lien avec le projet porté par le syndicat. Le SYDEMER vous propose de vous impliquer dans ses choix en vous informant, en collectant vos avis, en répondant à vos questions, afin de faire progresser son projet en faveur du territoire. Il s’agit d’une aide à la décision.
La concertation est …
… une volonté du SYDEMER : la mise en œuvre de la concertation procède d’une volonté politique. Il incombe donc aux élus du SYDEMER de veiller à sa mise en œuvre.
… en amont du projet : inscrit dans une logique de territoire, la concertation accompagne le projet avant que les décisions ne soient prises. Elle est une aide à la décision pour les élus du SYDEMER.
… aussi large que possible : à travers un conseil consultatif, constitué d’acteurs du territoire. Elle vise également le grand public et ne se limite pas à la population riveraine du projet."
.

La 1ère phase de concertation sur la filière s'est bien tenue en 2 réunions publiques (le 22/05/2012 à Montrond-les-Bains lors des Foréziales et le 05/06/2012 au Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole). Elles ont rassemblé "quelque 110 personnes" selon le SYDEMER, " tandis que .."Ces temps de rencontre ont permis de présenter les solutions techniques étudiées et de répondre aux questionnements du plus grand nombre".

Nota Bene : ces 2 réunions dite de "concertation" ne se sont pas déroulées dans les communes concernées - directement ou indirectement - par le projet de méthanisation de nos poubelles du SYDEMER comme Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-Saint-Rambert ou Veauche !!!

L'Idiot provincial commence à gêner. Notre Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A dérange. La preuve ?  

Stbonnet d ane 001

Autre exemple de démocratie Républicaine, le maire de Saint-Bonnet-les-Oules, Guy FRANCON, a refusé, cette semaine, que notre pétition papier soit mise à la disposition de ses concitoyens Républicains à la mairie de sa commune qui sera potentiellement impactée par les nuisances de la méthanisation si l'usine à poubelles se monte dans les ZA de l'Orme ou de la ZAIN Opéra Parc International. Nous respectons sa décision.

Notre pétition papier n'est que mollement signée par les associations locales de défense de l'environnement. Des pressions intolérables commencent à pointer du nez. La trouille s'agite sur les visages fièvreux. Peu nous importe, pourvu que les populations locales soient correctement informées et mobilisées par notre Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A", voilà bien l'essentiel.

NOUS ATTENDONS VIVEMENT LA 2° CONCERTATION INDISPENSABLE PROMISE PAR LE SYDEMER !

Nous avons nos arguments. Les populations locales qui n'étaient pas informées commencent par l'être. Nos militant-es se tiennent prêt-es pour converger en masse vers Andrézieux-Bouthéon. Un projet de ZAD est à l'étude - le secrétariat du préfet de la Loire a commencé par être informé début août - car nous sommes sur des zones publiques. Nous maintiendons le cap, nous allons nous faire aider par les medias nationaux dont le Canard enchaîné, les réseaux sociaux seront en effervescence, les populations locales ne seront pas laissés sur le bas côté de la route de l'ignorance crasse, nous dénoncerons les petits barons locaux qui n'ont que mépris pour la démocratie directe et qui font le jeu de Front national en dilapidant l'argent public et en nous méprisant !

La roue commence à tourner, mais... grâce à l'Idiot provincial, dans l'autre sens. Les élus ne sont même pas informés par leurs maires respectifs !!! Drôle de démocratie pour un projet qui se veut être un "outil adaptable" sur le Sud de la Loire !!!

Jean-Marc PANGAUD, le conseiller municipal d'opposition au maire d'Andrézieux-Bouthéon nous a demandé de lui fournir des arguments "forts" de ce projet de PTMB qui n'a pas été abordé en séance publique et qui le sera à la prochaine session du conseil municipal fin septembre 2015. Le débat risque d'être houleux, n'en doutons pas !

Partout, ailleurs, dans les 204 communes, les gens nous contactent et se posent des questions. Ils n'étaient pas ou très peu au courant. Les masses ne sont au courant de rien alors que... vous n'avez qu'à lire ce qui se passe ailleurs, en France....

Le 14/04/2010 dans La Gazette.fr : "Le préfet de l’Hérault, Claude Baland, n’écarte pas la possibilité d’une fermeture temporaire de l’usine de méthanisation Amétyst, qui traite les déchets de l’agglomération de Montpellier, si les mauvaises odeurs qu’elle dégagent devaient persister au-delà de l’été." !!!

Danger 1 017

Le 31/05/2012, le grand quotidien "Ouest France" tire la sonnette d'alarme : "Des odeurs et des mouches.... les riverains de Biopôle à bout - Saint-Barthélemy-d'Anjou" !

Danger 1 012

A Fos-sur-Mer (le modèle du SYDEMER en ce qui concerne la mise en oeuvre de la Méhanisation : Biogaz valorisé énergiquement, possibilité de produire du compost norme NFU 44051 valorisé en agriculture) : "Les plaintes s'accumulent, le compost pourtant normé a été jeté en, grande partie au centre de stockage ...."

Danger 1 013

Le 04/10/2011, "Le Midi Libre" enfonce le clou sur l'usine de méthanisation exécrable : "Montpellier Des magistrats pointent du doigt les dysfonctionnements du site Ametist" !Danger 1 015

Le grand public de la région d'Andrézieux-Bouthéon attend vivement la vraie concertation promise par le SYDEMER. Les élus du SYDEMER s'y sont engagés. Tiendront-ils parole ?

On demande au SYDEMER de ne pas attendre la fin d'année 2015 pour nous informer sur le choix du ou des sites retenu-s !

Citoyennes, Citoyens, restons solidaires. Unissons-nous ! Mobilisons-nous en masse CONTRE l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : Défendons nos zones rurales ! Défendons nos terres ! Défendons notre économie : Défendons nos centres touristiques ! Défendons nos libertés individuelles inscrites dans la Constitution, comme la liberté d'expression et le plus important, Défendons la République !

CHUT ! Une réunion est programmée prochainement par le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire" - C.H.U.P.A - avec les responsables des associations environnementales locales et nationales pour déterminer une action commune. Invité d'honneur : GREENPEACE. Merci de lire attentivement le site du Collectif C.H.U.P.A : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

Merci de signer notre pétition papier ou version internet : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Marc-Claude de PORTEBANE

Frappe Eclair de Nuit (2) Pétition du collectif CHUPA : Halte à l'usine à poubelles sur deux ZA vers Andrézieux-Bouthéon !

.... Le CHUPA monte au front des poubelles ....

Le Collectif Halte Usine Poubelles vers

Andrézieux-Bouthéon -Loire (CHUPA) dénonce les intrigues :

Halte à l'usine à poubelles sur deux ZA

vers Andrézieux-Bouthéon !

Kst 001

Merci de signer notre pétition version papier et internet dont voici le lien :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Auteur : Marc-Claude de Portebane, Ex-candidat à la députation de l'Auvergne-Rhône/Alpes

Créé le 24/08/2015 - Fin le 30/11/2027

À l'attention : de M. le président de la République, M. le préfet de Région Auvergne/Rhône-Alpes et M/ le préfet de La Loire
 

Une usine de TMB méthanisation doit s'installer au cœur de nos habitations dans deux zones d'activités vers Andrézieux-Bouthéon (dont une assez délabrée et délaissée au vandalisme comme celle de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL et l'autre, celle de l'ORME) avec un projet très reluisant dit "Site de valorisation des déchets" et porté à bout-de-bras par le SYDEMER (Syndicat mixte pour le traitement des Déchets Ménagers et Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais) de Saint-Etienne représentant neuf collectivités du sud de la Loire, soit 204 communes pour 600 000 habitants.

Ensemble arrêtons ce projet immonde ! Réagissons : stoppons sa construction ! 

Le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire" qui regroupe des riverains et des opposants à ce type de valorisation de ces déchets d'Andrézieux-Bouthéon, de La Fouillouse, de Saint-Bonnet-les-Oules, de Saint-Galmier, de Veauche mais aussi de la région de Saint-Etienne entend par cette pétition s'opposer à ce type de projet qui portera atteinte à la qualité de vie et à l'environnement de la région d'Andrézieux-Bouthéon et de sa région.
 

On aurait aimé être informes, mais aucunes délibérations dans les conseils municipaux : on nous cache la vérité avec l'argent de nos impôts !

Le 21/08/2015, le blog militant "L'Idiot provincial" nous apprenait que plus de 245 000 T de déchets seraient valorisés sur trois sites, dont deux situés en rase campagne près d'Andrézieux-Bouthéon où la nature et la faune ont déjà été saccagés par SNF qui a détruit 20 ha de chênaie fourmillant d'espèces protégées au sud de son site de La Fouillouse, à l'est de la D 100 conduisant à Saint-Galmier depuis l'A 72, où pas moins de 43 espèces animales protégées avaient été recensées dans ces 20 ha. neuf de chauves souris, deux d'amphibiens, cinq de reptiles et 27 d'oiseaux dont des pics mar ou encore un couple de Milans noirs.

Stop aux invasions de mouches !


Les installations TMB sont régulièrement matraquées par la Cour des comptes ou la chambre régionale des comptes qui a déjà passé en revue les dysfonctionnements de l'usine de méthanisation Garosud (Hérault). Les résultats sont déplorables ! Au menu : odeurs, mise au point retardée, argent public dilapidé : un casse-tête, pour l’Agglo, son exploitant, les riverains... ainsi qu’une très mauvaise affaire pour les finances publiques. D’emblée, les magistrats financiers s’interrogaient : "Il n’était peut-être pas opportun de construire l’équipement dans une zone urbaine, proches d’habitations et d’entreprises."  

L'usine de Méthanisation du projet du SYDEMER : il s’agit d’une "technique" permettant de transformer la matière fermentescible en gaz et en compost, en faisant pourrir par fermentation les restes d’aliments pendant trois semaines à une température de 55°C, dans d’immenses cuves de plus de 20 mètres de haut et 15 mètres de large, appelées des « digesteurs ». Ces usines sont présentées par leurs promoteurs comme la solution d’avenir au traitement des déchets, en tant qu’alternatives à la mise en décharge et à l’incinération, produisant en plus du gaz et du compost, à partir de nos poubelles de tous les jours.

Mais lorsque l’on regarde les usines existantes, les rapports officiels, les études techniques, les travaux réalisés par les associations, les avis du monde de l’agriculture, et le vécu des riverains, la réalité est bien différente !

A Saint-Barthélémy-d'Anjou, Le "réseau sentinelle" qui surveille le fonctionnement de l’usine a enregistré des mauvaises odeurs qui ont été perçues dans le voisinage de l’usine, 23 jours sur 31. (…) Et ces odeurs pénètrent à l’intérieur des maisons y compris lorsque les fenêtres sont fermées !

Cerise sur le gâteau : « Les analyses de l’air effectuées aux abords de l’usine ont permis de détecter la présence de champignons, de moisissures et de bactéries aux noms très compliqués et dont on ne sait pas quels peuvent être les effets sur la santé humaine dans la durée. » Source : (St Barthélémy d’Anjou infoplus).


Nous, citoyennes et citoyens rassemblé-es autour du "Collectif Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire", en partenariat amical et in solidum avec les associations locales comme "La Fouillouse protégée" ou l'association "Accueil Cadre de Vie" de Saint-Bonnet-les-Oules, nous demandons l'arrêt immédiat de l'étude du projet du SYDEMER qui viendra perturber notre patrimoine historique, nos traditions, notre histoire, notre environnement et notre faune !

QUE L'ON CESSE DE NOUS MENTIR !

Mosq 004

 

Collectif Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire (CHUPA)

ZI Sud - Avenue Benoit Fourneyron
42 160 Andrézieux-Bouthéon
 

Nîmes, rafle des Juifs du Vèl d'Hiv : Gilbert Roublard provoque et ravive la flamme pénalisante !

Le député de la 2° circonscription du Gard

Gilbert "Roublard"

élu avec le logo de l'extrême droite

est venu provoquer les juifs de Nîmes !

numerisation0005-2-3.jpg

La commémoration dédiée à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français a tourné au "vinaigre" à Nîmes, dimanche dernier, puisque le député de la 2° circonscription, l'extrémiste de droite Gilbert Collard a été pris à partie par plusieurs membres de la communauté juive.

Un témoin de la pantomime raconte : "Monsieur Benguigui, président des juifs du gard a fais son discours, après a eu lieu la lecture de la lettre du ministre par le préfet puis le dépôt de gerbes, au moment où l’on a cité : » Monsieur Gilbert Collard, député du Gard » pour le dépôt de gerbe, on entendit des hués dans la foule d’une seule personne ! Puis après la marseillaise, il y a eu la traditionnelle poignée de main aux porte-drapeaux et le bain de foule, là un membre de la communauté Juive a crié  » Je ne vous tolère pas ici, vous n’avez rien à faire ici ! »" !!!

mao-34-036-2.jpg

Alors que la police et la gendarmerie ont été les complices de la déportation scandaleuse de juifs, alors que "pas un seul soldat allemand n'a été mobilisé pour l'ensemble de l'opération", comme l'a indiqué fort justement François Hollande, n'aurait-il pas été préférable que Gilbert Collard fasse preuve de discernement et de prudence, envers une communauté si injustement déportée par des nationaux qui désiraient baver plus blanc que blanc ?

mao-34-024-2.jpg

Gilbert Collard commence à être un habitué des troubles à l'ordre public à répétition dans le Gard, puisque déjà, lors de sa campagne des législatives, le 17/06/2012, il n'avait eu droit à son modeste salut qu'en se planquant courageusement dans le fief lepéniste local, le café de la Gare à Saint-Gilles, après avoir été malmené par une trentaine de jeunes.

Non content de troubler l'ordre qu'il défend maladroitement au service des classes bourgeoises, le voilà, qui vient de s'en prendre aux medias dont il raffole...pourtant. Tantôt il les cajole, tantôt il les snobe soigneusement comme dernièrement dans la salle des Quatre Colonnes (Source : La Croix du 25/07/2012) à l'assemblée nationale ou alors ils les traite, ni plus ni moins, de "pute d'audience".

Et que penser de sa suppléante, Evelyne Ruty qui ne pense pas plus loin que le bout de son nez : "Je suis groupie parce qu’il dit ce que je pense. Et il le dit mieux que moi." !!!

Dernièrement, c'est une menace de plainte pour "diffamation" à l'encontre d'Arnaud Boucomont, journaliste et chef d'agence du "Midi Libre" à Béziers qui vient d'être "propulsée" sur le devant de la scène...médiatique méditerranéenne.

Son "altesse" boboïste de Gallician, Gilbert Roublard, n'a pas supporté que Le Midi Libre ne lui consacre même pas un filet concernant son intervention (sic) auprès du ministre de l'Intérieur à propos du train à un euro du Grau-du-Roi.

mao-34-026-2.jpg

N'est-ce pas la preuve supplémentaire que Gilbert Roublard s'en prend au peuple de base de notre société en favorisant les classes bourgeoises au détriment des pauvres ? Un remake à la Wauquiez qui a coûté la présidence à Sarko ? Le très catholique Gilbert Roublard va-t-il faire le pélerinage jusqu'au compost du Puy-en-Velay ?

mao-34-028-2.jpg

En effet, Gilbert "Roublard" s'en prend, dans un ton plus que largement lepénisant, aux jeunes nîmois des quartiers populaires qui bénéficient d’un billet Nîmes – Le Grau du Roi à un euro pour aller à la plage, ledit billet serait "très largement subventionné par le Conseil régional du Languedoc Roussillon".

Ces paroles mielleuses et acrimonieuses sont-elles un "remerciement" au maire du Grau-du-Roi, Etienne Mourrut-la-démocratie, pour le remercier de son désistement en faveur du candidat... Gilbert Collard à la députation ? Nul ne le sait !

La voix du maître, Denis Trossero, (un pro-Collard) et journaliste interviewé par Le Midi Libre, a fait savoir, lui aussi, que ses propos avaient été "complètement déformés". Lol !

L'article du Midi Libre confirmait ce que Jean-Marie Le Pen, le fondateur du FN, pensait de Gilbert Collard : "C’est un avocat retors".

Pour le copieusement égratigné Jean-Marie Le Pen, "Collard serait "un roublard" !

mao-34-023-2.jpg

De quoi alimenter les futurs débats, le pif dans le verre, au café de la Gare à Saint-Gilles, en attendant la réponse de "fifille", la réactionnaire et "petite-bourgeoise", RBMarine, nous-voilà !, sur le grand écart de Gilbert "Roublard" qui semble retourner sa veste en traitant, maintenant, les crânes rasés de "pestiférés" !

Dépité "Non-inscrit" à l'assemblée nationale, un "titre" qui ira si bien, finalement, à ce solitaire (dont j'ai été le conseiller politique à Vichy en 2001 - distances prises en 2006 - ) qui se demandait, il y a quelques années, si on pouvait rire de tout, (avec son ami Trossero, journaliste à La Provence, que j'ai bien connu aussi), non ?

Bouchez-vous les narines à Saint-Gilles quand les mauvaises odeurs déferlent sur la voie publique....

mao-34-018-2.jpg

...ou au village de Gallician (banlieue du diable de Vauvert), là-bas, les chiottes réservés au public pour la fête votive... sont du bleu de la marine !!!

mao-34-038-2.jpgSi on peut rire de tout, la déportation des juifs du Vél d'Hiv' n'est aucunement risible, et ce, été comme hiver, tout comme certaines provoc' doivent être combattues avec le cynisme qui s'impose !

mao-34-041-2.jpg

Il faudra donc que le "vichysso-marseillo" Gilbert Roublard s'accommode, désormais, avec les maoïstes de l'UMA (Union Maoïste), chez... lui, dans ses terres gardoises où, au pays des gardians, les fissures ne vont pas tarder à devenir béantes avec le peuple de base !

mao-34-040-2.jpg

Comme je l'ai déclaré, hier, sur France 3 Languedoc-Roussillon, sur BFMTV, à l'AFP, au Midi Libre, à La Dépêche du Midi, à des radios et tant d'autres médias, nous z'autres maoïstes, connaissons par coeur notre doctrine maoïste, quand nous citons le président de la Juste cause du Peuple de base, Mao tsé-Toung : "Nous devons apprendre à examiner les questions sous tous leurs aspects, à voir non seulement la face mais aussi le revers des choses et des phénomènes" !

Tandis que la Chine populaire est une des plus grandes nations au monde, nous, les maoïstes occidentaux, allons sortir de terre, comme les patriotes chinois l'ont fait en combattant les ennemis japonais et leurs laquais sournois car dans la vie, les grandes forces du combat ont leurs sources profondes dans les masses du peuple de base !

Paul TOP

En attendant le chemin de Compostelle, Mgr Giraud montera les marches du Festival de Cannes 2012

L'église veut-elle la peau

de l'école laïque ?

Président du Conseil pour la communication de la ccommunication de la conférence des évêques de France depuis novembre 2011, Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons, avoue être "un néophyte" en matière de 7ème art.

A Cannes du 19 au 23 mai 2012 pour le Festival, il s'apprête à vivre "une expérience culturelle et ecclésiale" en tant que président du Conseil pour la communication de la conférence des évêques de France.

"J'y suis invité à la demande de Signis, qui est une "association catholique mondiale pour la communication" ayant des statuts consultatifs auprès de l'Unesco, de l'Ecosoc (Nations Unies à Genève et New York), du Conseil de l'Europe. Signis est reconnue comme organisation catholique pour la communication par le Saint-Siège.

J'accompagne donc ce jury œcuménique qui attribue un prix à un film de la compétition officielle", nous apprend-t-il sur le site internet de la maison épiscopale de Nice.

Après Cannes, la prochaine destination de monseigneur sera-t-elle les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, départ Le Puy-en-Velay, au compost, la séparation de l'Eglise et de l'Etat afin de réfléchir sur le communiqué du Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNPDEN) concernant l'ouverture d'une classe prépa qui a été refusée à un lycée public au profit du lycée privé voisin ?

Chantal LEVEQUE