Clermont-Ferrand

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne : encore un mille-feuille avec Vichy capitale Ouest régional ?

Les polémiques fusaient ce matin à Vichy lors des

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne

qui vont pulvériser l'Auvergne rurale en miettes !

Vichy met 024Laurent WAUQUIEZ, président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a participé ce matin aux 3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, destinées à dessiner la future métropole auvergnate de l'Ouest régional, lors d'une table ronde au vernis démocratique où l'on retrouvait Olivier BIANCHI, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté ; Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Claude MALHURET, sénateur-maire de Vichy ; Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Jean-Yves FOUCAULT, président de la Coopérative du Groupe Limagrain.

Vichy met 040Alors que des gens défilent dans les rues de France, que des blocages perturbent le pays depuis 3 mois, que des centres de traitement des déchets sont à l'arrêt, que le trafic des lignes de trains est gravement perturbé, que les mobilisations, à l'appel des syndicats CGT en tête ne faiblissent pas contre le projet de loi de Myriam El Khomri qui n'en peut plus de s'atteler surtout..... au bon déroulement de l'Euro 2016...Vichy met 078

....Vichy est devenue ce matin, non pas la capitale de l'Etat français mais la "capitale virtuelle" du projet de "Pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne" qui fait grincer des dents dans les petites communes rurales de l'Auvergne mises au "placard" par leurs élu-es qui s'en donnaient à "coeur-joie", vers midi....

Vichy met 087.....autour des tables garnies bourgeoisement de toats sous les ors et lambris rutilants de l'opéra impérialiste de Vichy construit sous le sinistre anti-républicain et dictateur fascisant Napoléon III !

Mille feuille 001

Réunissant 560 000 habitants, 15 EPCI (Clermont-Communauté, Vichy Val d'Allier, Riom Communauté, Brivadois, Côteaux de Randan, Entre Dore et Allier, Gergovie Val d'Allier, Issoire Communauté, Limagne Bords d'Allier, Limagne d'Ennezat, Nord Limagne, Montagne Bourbonnaise, Mur-es-Allier, Thiers Communauté, Volvic Sources et Volcans, CCI Puy-de-Dôme), le pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne, structure de coopération volontaire, veut porter la "vision stratégique de la grande métropole de l'Ouest dans le cadre de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes"...

Cva 001Des instances sont considérées comme "Partenaires", et parmi elles :

- de petites EPCI rurales qui se sentent rejetées parce que trop "ploucs" voire moins "bourgeoises" : CC Le Donjon Val Libre, Pays de Lapalisse, Varennes-Forterre, Pays Saint-Pourcinois, Sioule Colettes et Bouble, Bassin de Gannat, Côtes de Combrailles, Manzat Communauté, Entre Allier et Bois Noirs, Rochefort-Montagne, Allier Comté Communauté, Billom Saint-Dier Vallée du Jauron, Ardes Communauté, Lembron Val d'Allier, Pays de Blesle, Brivadois, Auzon Communauté, Bassin Minier Montagne).

- La Conférence des Conseils de Développement : CESER, Conseil de Développement du Grand Clermont, du Pays de Vichy Auvergne et de Vichy Val d'Allier afin de recueillir le point de vue et les propositions de la société civile.

- Le Comité Partenarial qui assure l'articulation et la coopération avec les politiques des principaux partenaires : Etat, Conseil régional AURA, Conseils Départementaux, PNR Livradois-Forez/Volcans d'Auvergne, PETR du Grand Clermont, Pays de Vichy et Pays Vallée de la Dore.

Vichy met 014La première "fusillade" est venue du conseiller régional de l'Allier, Jean-Michel GUERRE, qui ne décolère pas contre ce "pôle métropolitain qui risque d'affaiblir les zones rurales comme Lapalisse ou Gannat qui n'en font pas partie" et qui fulmine "contre la décision de MALHURET qui veut bien de la Montagne Bourbonnaise et non du Pays de Lapalisse..".

Vichy met 061La seconde est venue du maire de Lapalisse Jacques de CHABANNES qui a reproché - lors des quelques questions diverses accordées au public - à ce pôle métropolitain de "rapprocher les grandes agglomérations au détriment des petits pays communautaires" ou "Que vont devenir les agglos de Moulins et de Montluçon laissées au bord de la route" !

Laurent WAUQUIEZ qui veut aller très vite a annoncé la couleur : "Souffle - Ambition - Talent ", proclamant à un auditoire pratiquement largement acquis " Foncez, allez de l'avant, Faites-moi des projets et on vous suivra avec mon équipe de la région AURA".

CvaLorsque l'on voit les galères entre les communes rurales pour constituer "Saint-Etienne Métropole" dans le département voisin de la Loire, l'axe "Clermont-Vichy-Auvergne" n'est pas donc encore né ! Il faudra bien encore une centaine d'Assises de ce genre qui semblent ne produire que du "vent" !

Mais, pendant ce temps-là, c'est le contribuable qui paie les petits fours qui gavent ceux qui ne font, finalement, que le "lit" du FN !

La polémique à suivre....

En direct de Vichy : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Projet Parc Naturel Régional Sources et Gorges Haut-Allier Margeride : comment ont été croqués les 2,5 M€ Subventions ?

Alors que le site internet semble n'être pas à jour correctement......

Comment a été utilisé le pognon des subventions des contribuables

régionaux Auvergne, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes

pour études, com', salaires de l'Association de Préfiguration

du Parc naturel régional des Gorges du Haut-Allier Margeride ?Pnr 1 017 jpg a 1

Si le nom de la nouvelle région n'a pas encore été changé, il serait quand même bien de préciser "Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes" par respect à leurs habitants, non ? Il faut sortir de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr pour effectuer les mises à jour nécéssaires du site internet payé par le contribuable qui a vu ces cartes grises exploser ces dernières années, notamment dans lex-région "socialiste" Auvergne ?

Pnr 1 022D'autant plus que la modification des statuts a bien été faite dans la transmission à la sous-préfecture de Brioude le 21/04/2016 !!!!

Depuis cette semaine, nous essayons de décortiquer l'ensemble des subventions perçues par l' Association de Préfiguration du Parc naturel régional des Gorges du Haut-Allier Margeride dont les statuts ont changé dernièrement et plus exactement depuis le 18/03/2016.

Le territoire des Gorges du Haut-Allier Margeride ayant à vocation à devenir un Parc Naturel régional qui fait déjà l'objet de nombreuses polémiques entre les "Pour" et les "Contre"

Le siège de cette association est fixé dans les locaux du Syndicat Mixte d'Aménagement du Haut-Allier (SMAT) à Langeac. .

Sa durée a été modifiée "L'association est constituée pour une durée expirant à la mise en place du syndicat mixte d'aménagement et de gestion du Parc naturel régional et au plus tard à la fin des opérations de liquidation y afférentes".

Le SMAT nous a indiqué avoir versé 19 000 €/an et ce, depuis 2011. Sympa, non ? Et le reste ?

Comment ont été dépensées toutes ces subventions régionales, départementales, intercommunales et autres lorsque l'on connaît l'augmentation scandaleuse du cheval fiscal décidée par l'ex-région Auvergne (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme), surtout lors de la période 2013/2014 où il a fallu débourser 45 € par cheval fiscal pour faire une carte grise à Clermont-Ferrand ou au Puy-en-Velay ? Cette hausse de l'époque faisant passer l'ex-région Auvergne dans les régions les plus chères de France alors que dans la plupart des régions françaises, le tarif du cheval fiscal était inférieur à 40€ ?

Pour bien comprendre le fonctionnement de cette association loi 1901, il faut déjà bien connaître sa composition et ses cotisations.

L'assoc' est ouverte aux personnes morales suivantes : les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, les Départements de la Haute-Loire et de la Lozère, le SMAT du Haut-Allier, les communautés de communes du Haut-Allier et de Margeride-Est, ainsi qu'à tout autre EPCI admis par le C.A.

L'apport de fric à l'association se fait de la façon suivante :

- Collège des Régions : 60 % des cotisations, réparties entre elles au prorata de leurs populations respectives concernées territorialement par le projet.

- Collège des Départements : 30 % des cotisations, réparties entre elles au prorata de leurs populations respectives concernées territorialement par le projet.

- Collège des autres membres : 10 % des cotisations, réparties entre elles au prorata de leurs populations respectives concernées territorialement par le projet...

250 000 € par an pendant 5 ans, cela n'est pas rien pour une simple association loi 1901, non ?

A suivre avec délectation.

L'orage éclate à Andrézieux-Bouthéon : le collectif C.H.U.P.A anti-Usine à poubelles s'invite à la fête des voisins !

Le collectif C.H.U.P.A anti-Usine à poubelles a organisé

sa propre fête des voisins à Andrézieux-Bouthéon

par un tractage éclair dans plusieurs quartiers !

Voiz1 007

Plusieurs miltants du Collectif ZADiste C.H.U.P.A, épaulés par des camarades Vegan de Clermont-Ferrand, de Saint-Etienne et de Lyon, opposés au projet de Méga Usine à poubelles vers 2 sites d'Andrézieux-Bouthéon ont organisé un tractage éclair dans les différentes rues à la rencontre des habitants pour la traditionnelle "Fête des voisins".

Le premier tractage massif s'est effectué aux abords de l'école d'enseignements artistiques "François Mazoyer" pour se prolonger dans plusieurs rues afin d'informer démocratiquement les habitants des rues "Chambons", "Fontchalon", "Chênes", vers les abords de la paroisse "Saint-Agathe" ainsi qu'autour des célèbres piscines "Desjoyaux" (dont 1992 : Introduction au second marché de la Bourse de Paris. Début du recyclage des matières plastiques).

Rlm 03 031Les militants Vegan avaient apporté du jus Bio de raisin et de pommes de la région stéphanoise et ont distribué plusieurs bananes détachées (achetées à Auchan - Bravo à Auchan pour son sens civique - pour lutter contre le gaspillage). Ils ont ainsi pu parler aux citoyens d'Andrézieux-Bouthéon de ces installations de production de chaleur à partir de CSR (Combustible Solide de Récupération) qui ne sont pas soumises à la TGAP déchets et dont personne ne parle que ce soit dans le bulletin municipal "L'Envol" ou au sein d'autres structures associatives, par exemple, qui sont muettes comme des "carpes" pour ne pas déplaire aux politiques qui leur accordent de si bonne grâces.

En effet, la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) est due par les entreprises dont l'activité ou les produits sont considérés comme polluants : déchets, émissions polluantes, huiles et préparations lubrifiantes, lessives, matériaux d'extraction... Son montant et le taux applicable varient selon les catégories d'activité et de produit.

Or, les CSR issus de ces usines à poubelles - composés de plastiques complexes et de textiles ménagers - sont très nocifs pour la santé et pour l'environnement. En effet, la présence de chlore dans ces CSR génère des polluants, dont des dioxines, des furanes et de l'acide chlorhydrique, source de pluies acides !

Le Collectif C.H.U.P.A tient à avertir les populations du Forez sur les dangers de l'acide chlorhydrique et ses risques chroniques en cas d'exposition prolongée (Source : Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social) :

- Irritations des gencives et érosions dentaires

- Maladies de la peau

- Irritation des voies respiratoires (saignements de nez, ulcérations nasales et à terme, bronchites chroniques) !!!

Comédie dramatique à Saint-Etienne : les supporters de Bruno Le Maire dans la Loire sabrés par région #AURA ?

Infidélité politique et règlement de comptes :

les politiciens/élus de la Loire trop voraces

en subventions région AURA ?

Perd 019On se souvient de la campagne électorale du candidat Laurent WAUQUIEZ à la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui n'avait pas de bons rapports avec son concurrent du parti des Républicains Bruno LE MAIRE à tel point que notre confrère le JDD sous-titrait (14/10/2015) : " Agacé de voir Bruno Le Maire faire campagne sur ses terres, Laurent WAUQUIEZ interdit à ses colistiers de l'accueillir. Entre les deux quadras ambitieux, le torchon brûle".

En effet, Laurent WAUQUIEZ dénonçait ceux qui "viennent faire leur promotion personnelle" en pleine campagne régionale.

Perd 018

Maintenant que WAUQUIEZ Laurent est aux commandes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il semblerait que la "guéguerre" des subventions soit devenue "totale" au sein des élu-es "Républicains" de la tendance "BLM", comprendre "Bruno LE MAIRE" qui paraissent voir certains budgets de leurs communes subir des "frappes chirurgicales" à tel point que les élu-es de gauche en viennent maintenant à soutenir les élu-es de Saint-Etienne, ville dirigée par Gaël PERDRIAU, qui paraît être un soutien actif à "BLM" sur Saint-Etienne.

Perd 020

Les boules rouges pour Laurent WAUQUIEZ qui ne devrait pas vraiment apprécier : provocation de BLM en venant à Lyon (Capture d'écran ce 27/05/2016, page Facebook de Bruno Le Maire intitulée : "Moment de détente avec les élèves de l'Institut Paul Bocuse, avant les Grandes Gueules à 12h45 sur RMC !".

Les soutiens de la Loire "seraient extrêmement marginalisés pour BLM" en réunion publique, ce soir, à la Cité internationale, Centre des congrès de Lyon, selon une militante du parti "Les Républicains" de la région de Roche-la-Molière et qui tient à garder l'anonymat !

La "fusillade" des mots avait déjà commencé à propos du projet d'autoroute A45. Laurent WAUQUIEZ sur France Bleu (14/04/2016) :  "Je pense que le maire de Saint-Étienne doit savoir dire de temps en temps merci. Il doit être conscient que pour la région c'est un effort de solidarité massif pour la Loire. Je ne me suis jamais engagé pour un chiffre (...) Avec ces 100 millions d'euros on rend possible la sortie de l'A45. C'était condamné avec la région précédente.", indiquant par ailleurs : " Je suis prêt à ce qu'on aille sur un soutien de la région qui soit à la hauteur de ce que fera Saint-Etienne Métropole et le Département - 42 -" !

Or, il semblerait que l'endettement important de Saint-Etienne Métropole "agacerait" fortement Laurent WAUQUIEZ !

Voici la lettre ouverte des élus de gauche dont les marxistes du PCF - soutenant de facto le maire de Saint-Etienne - au président Laurent WAUQUIEZ.  :

LETTRE OUVERTE DU

Groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés

du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

 

Monsieur Wauquiez,

 Pourquoi la culture à Saint-Etienne est-elle oubliée?

 Monsieur le Président,

Lors de notre examen des rapports de la commission Affaires culturelles qui seront soumis au vote lors de la prochaine commission permanente, nous avons constaté que sont enfin proposées au vote des élus régionaux les subventions annuelles de fonctionnement de la Région à certaines grandes institutions culturelles : les Centres dramatiques nationaux et les Écoles d'Art. 

Toutefois, nous avons eu la surprise de constater l’absence dans les rapports de deux structures majeures de notre région - et seulement elles : la Comédie de Saint-Etienne d’une part, l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne d’autre part. Ces deux structures produisent toutes deux un travail unanimement reconnu et participent du rayonnement culturel de notre Région. La Comédie de Saint-Etienne, Centre dramatique national, propose chaque année une programmation de qualité, mêlant créations et permanences artistiques avec de nombreuses actions de sensibilisation et accueille chaque année plus de 40 000 spectateurs. Autour de deux options que sont l’art et le design, L’ESADSE, établissement de formation unique dans notre région, propose quant à elle des formations supérieures menant à des diplômes nationaux et contribue vivement à la création artistique de notre région.

Notre premier réflexe a été bien évidemment d’interroger lors de la commission des Affaires culturelles votre Vice-présidente déléguée à la culture, Florence VERNEY-CARRON, sur cette absence et les motifs qui en découlent. Paraissant surprise, elle nous a indiqué que les dossiers stéphanois devaient être encore « en cours d’analyse ». Quant aux motifs de cette disparité de temps de traitement de dossiers – car rappelons-le, les dossiers dits de soutien aux « grandes institutions » et aux écoles d’art ont tous été traités dans le même temps -, la Vice-présidente n’a pas été en mesure de nous donner de réponse. 

C’est pour cela que nous nous tournons vers vous aujourd’hui, Monsieur le Président, pour que vous nous confirmiez que ces deux structures bénéficieront bien du soutien de la Région en 2016 – au même niveau que l’an dernier et que les autres CDN et Écoles d'Art – et nous rassurer quant à leur passage lors de la commission permanente de juin. 

A ce jour, la Comédie de Saint-Etienne est privée de sa subvention de 140 000 euros qui lui permet de mener ses activités de création, diffusion et d’action culturelle et l’Ecole supérieure d’art et design de 480 000 euros pour la formation des étudiants. Nous ne pouvons bien sûr imaginer que vous laissiez plus longtemps ces deux structures en sursis dans l’attente de votre décision d’inscrire leurs subventions dans les rapports de commission permanente.  

Nous vous demandons également de nous préciser les raisons de cette différence de traitement inexplicable.

Nous ne pouvons imaginer, comme nous l'avons parfois entendu dire, que cette discrimination envers les institutions culturelles stéphanoises puisse être liée à de petites considérations politiques internes à votre famille politique (des histoires invraisemblables de soutien de tel ou tel candidat aux primaires...).  

Et pourtant nous sommes bien incapables de trouver une raison à cette différence de traitement. Les acteurs culturels de Saint-Etienne, Saint-Etienne et les Ligériens ne peuvent être ainsi pris en otage dans l'attente de votre décision. Une explication claire et rapide de votre part est donc indispensable.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

Budget 2016 de "Rupture" région AURA : l'environnement prend une claque !

Tandis que les associations environnementales vont trinquer

la chasse, le lobby des agriculteurs de la FNSEA

les barons de la finance, les firmes anti-écologistes

ne souffriront pas de la non-augmentation de la carte grise !!!

Bud reg ii 008

Eric FOURNIER, vice-président environnement (2° à partir de la gauche) s'est montré plus que lapidaire sur les questions environnementales dont le budget va fondre comme neige au soleil de sa ville de Chamonix-Mont-Blanc !

Le président de la région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes), Laurent WAUQUIEZ, a présenté avec ses vice-présidents le budget primitif 2016, "Un vrai plan pour mettre fin aux gaspillages" de l'ex-présidence - il faut le reconnaître - un peu "holé, holé" dans de nombreux domaines en pointant 4 rapports de la chambre régionale des comptes, dont certains "ciblent des dérives de gestion lourdes" :

- un rapport provisoire sur la gestion 2010-2014

- un rapport provisoire sur la gestion d'ERAI pour 2008 à 2014

- un rapport provisoire sur la participation de la région Rhône-Alpes à l'exposition universelle de Shanghai

- un rapport provisoire sur la Villa Gillet.

Laurent WAUQUIEZ a indiqué que tous les indicateurs étaient "au rouge" depuis 10 ans, insistant sur le fait que pas une seule économie n'avait été effectuée sur cette période puisqu'entre 2005 et 2015, les dépenses de fonctionnement de la région ont augmenté de + de 900 M€ alors que les recettes n'ont augmenté que de + de 790 M€, ce qui a fait que la dette a connu une augmentation de + 1,6 Mds €, d'où une augmentation des impôts de + 440 M€ à la charge des contribuables pris en "otage".

Laurent WAUQUIEZ a déploré ce constat amer puisque, aujourd'hui, la région Auvergne-Rhône-Alpes serait l'avant-dernière région française en termes de dépenses d'investissement par habitant tout en insistant sur le désengagement massif de la part de l'Etat qui ne cesse de se défausser sur les collectivités avec une nouvelle baisse imposée de 51 M€ des dotations par rapport à 2015.

Bud reg ii 018 Si le président Laurent WAUQUIEZ montre l'exemple en utilisant un modeste Scénic, son chauffeur n'hésite pas, lui, à se garer en toute impunité devant le conseil régional de la nouvelle région AURA !

L'objectif de la nouvelle région a été fixé afin d'effectuer des "coupes rases" dans les dépenses de fonctionnement administratif pour remettre l'argent des Auvergnats et des Rhônalpins au service des projets avec une volonté affichée de rompre avec les gaspillages des années 2004/2015, comme par exemple, le retour à l'exemplarité des élus (- 5,8 M€ en 2016) : suppression des téléphones portables et forfaits afférents, réduction du nombre de vice-présidents de 29 à 15, réduction des membres de la Commission permanente de 187 à 45, baisse des indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER, baisse des moyens alloués aux groupes en personnels et en moyens matériels, baisse des crédits affectés à la rémunération des collaborateurs de cabinet, baisse du train de vie de la collectivité (- 5,5 M€ en 2016), baisse du budget communication (- 500 000 €), gestion du parc automobile (vente de plus de 50 véhicules - gain de 500 00 €), baisse du budget de fonctionnement informatique (-400 000 €), baisse des marchés de renfort/interim ponctuels (- 230 000 €), baisse des frais d'hôtel pour 156 000 €, économie sur les marchés de maintenance pour 150 000 €, baisse des dépenses de navettes reliant le nouveau siège de Lyon pour 120 000 €, baisse des frais de taxis (- 100 000 €), baisse des dotations en fournitures de bureau (- 50 000 €), baisse de l'enveloppe dédiée aux repas de travail, séminaires, plateaux-repas, accueil café (- 35 000 €), baisse des dépenses de courrier (- 35 000 €), réorientation forte de la politique d'impression de la reprographie en noir et blanc (- 25 000 €).

Après avoir donné un bon coup de pied dans les dépenses somptuaires, Laurent WAUQUIEZ a annoncé des économies de fonctionnement qu'il surnomment d' "historiques" en rabotant de façon louable sur les services généraux (18 M€), sur le fonctionnement (36 M€) dont - 6,6 M€ sur les dépenses de transports (rénégociation de la convention TER et application des pénalités lorsque les trains sont en retard - la grève de la semaine dernière a ainsi rapporté 300 000 € aux contribuables d'AURA -).

La surprise dans ces économies de fonctionnement dites "historiques" est venue de la part du vice-président Eric FOURNIER (délégué à l'environnement, au développement durable, à l'énergie et aux Parcs naturels régionaux) qui a parlé d'une "purge" de 4,2 M€ sur l'environnement : rénégociation avec l'Agence de l'eau (- 2,2 M€ d'économies) et réorganisation des financements associatifs (- 2,9 M€) pour "moins de fonctionnement et plus de projets accompagnés".

L'autre surprise est venue de Philippe MEUNIER (député du Rhône et 9° vice-président en charge de la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche), qui veut mettre un terme à des subventions reconnus commes "injustifiables" comme celle de 1 million d'€ à des collectivités sénégalaises pour lutter contre le réchauffement climatique ou les 2 subventions d'un total de 250 000 € en faveur de la biodiversité et aux tribus autochtones en Equateur.

Arts 007Arts 009 Les Journées européennes des métiers d'Art - dans les locaux de l'ex-région Auvergne à Clermont-Ferrand - ont rassemblé plusieurs centaines de visiteurs ce week-end et ce, malgré le manque flagrant d'exposants !

Drastique toilettage de l'ordre de - 4,9 M€ sur le redéploiement de la politique de subventions pour mettre un "terme" aux financements dits "exotiques" comme par exemple les 3,5 M€ en 8 ans pour le volet "mobilité internationale" du Fonds d'innovation artistique en Rhône-Alpes (FIACRE) avec des subvnetions telles que : "Les Nuits sonores" à Barcelone (22 000 €), le spectacle "Duras, notre contemporaine" au Burkina-Faso (10 000 €), le projet d'art contemporain "Drive in" en Corée-du-Sud (9 000 €), la tournée en Espagne du groupe "Macabé et zombi orchestra" (3 500 €), ou encore les Arts du cirque au Chili et en Colombie (10 000 €).

Si l'environnement et la culture seront en partie "amputés", le choix de la nouvelle région se portera sur une concentration de ses moyens afin de renforcer l'activité économique et l'emploi (+ 3,1 M€ pour les entreprises à travers ses dispositifs d'aide directe et d'ingénierie financière). Les entreprises aidées devront prendre, en échange, par voies de conventions, des engagements d'embauche d'apprentis formés par la Région.

Le développement touristique bénéficiera, lui, d'une manne de 1,4 M€, les économies de fonctionnement réalisées sur la fusion des comités régionaux du tourisme Auvergne et Rhône-Alpes (CRT) seront réinjectées dans le soutien direct aux projets ("Plan Montagne" destiné à subventionner de manière plus efficace l'immobilier et l'équipement matériel des stations de ski et "Plan thermal" visant à renforcer les infrastructures d'accueil du tourisme thermal).

La Région AURA augmentera également ses capacités d'interventions dans un "moment de grande crise" pour le domaine agricole avec + 4,3 M€ (l"objectif étant de renforcer l'aide à l'investissement dans les exploitations et entreprises agricoles au moment de l'installation et de la transmission, de soutenir la structuration de filières agricoles et végétales, de mettre en place un "Plan Eau et Agriculture" pour sécuriser les capacités d'irrigation des agriculteurs.

La Région AURA financera près de 100 nouveaux projets de recherche et l'innovation, le plus souvent développés en lien avec les entreprises pour lancer ensuite et "sans délai" les premiers projets prévus au nouveau contrat de plan Etat-Région.

Le budget 2016 de la Région AURA améliorera l'efficacité opérationnelle des interventions régionales en matière de formation professionnelle continue et d'apprentissage (500 Places supplémentaires de formation sanitaire et sociales), et 4 domaines seront mis en avant :

- le développement numérique (accélération du déploiement de la fibre très haut débit)

- la sécurité des Auvergnats et des Rhônalpins (polémique sécurité des lycées, sécurisation dans les communes via le déploiement de la vidéo-protection, acquisition de 37 rames de train express régional équipées de caméras de vidéo-protection couvrant 80 % des espaces voyageurs dans les trains).

- l'investissement dans les lycées (investissement de 262 M€ intégrant une aide renforcée dans les lycées de la "curaille")

- l'investissement dans les transports et les infrastructures (modernisation de l'axe Clermont-Ferrand/Paris, schéma directeur de la ligne ferroviaire Montluçon/Bourges, regénération de la ligne Le-Puy-en-Velay/Firminy, aménagements de la ligne Saint-Gervais/Chamonix/Vallorcine et le projet CEVA (Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse) ainsi que le soutien au projet de participation financière de la Région AURA à lla construction de l'autoroute A 45 et le vote d'une autorisation de programmes de 100 M€ pour matérialiser cette participation.

Une présentation du futur budget 2016 sous fonds de polémiques Droite/Gauche puisque Jean-François DEBAT, le président du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés au conseil Régional promet, en fin de semaine, de revenir sur les 100 premiers jours du mandat de Laurent WAUQUIEZ.

Le 12 avril marquant, en effet, la fin des 100 premiers jours de la mandature de Laurent WAUQUIEZ !

En direct de Lyon Marc-Claude de PORTEBANE

Les élus régionaux du FN de retour par les portiques dans les lycées en Auvergne/Rhône-Alpes

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL

veut poursuivre son travail d’enracinement

et de présence sur le terrain !

Reg 2 25Le leader du FN lyonnais Bruno GOLLNISCH (Région Auvergne/Rhône-Alpes Janvier 2016) ©

Communiqué de presse :

"Près d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l'Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques."

Election futur président "Les Républicains" fédé 42 : Olivier JOLY "saignera"-t-il Loire-Forez au profit de Saint-Etienne Métropole ?

Si Olivier JOLY est élu nouveau président de la fédération

"Les Républicains" 42 face au candidat Jean-Pierre TAITE

va-t-il opérer une "saignée" dans le territoire de Loire-Forez

dont Saint-Just-Saint-Rambert pour grossir Saint-Etienne Métrople ?

Sema 003

Les gros "Barons" se déchirent, s'entredéchirent et veulent bouffer du petit "Vicomté" !!!

La polémique ravive les tensions dans le cadre des élections internes du parti "Les Républicains" dans la Loire ce week-end, puisque Jean-Pierre TAITE, (maire de Feurs, conseiller régional "Les Républicains" de la Loire et président de la communauté de communes Loire-Forez) et Olivier JOLY (maire de Saint-Just-saint-Rambert s'affrontent pour devenir, demain, le futur président départemental de ce groupe politique présidé par Nicolas Sarkozy.

Les adhérents sont appelés à choisir entre 7 candidats qui seront les délégués nationaux : Amandine Cheynet, Alexandra Dinescu, Axel Dugua, Emmanuel Girerd, Eric Lardon, Patrick Ledieu, Christian Maisonneuve, Fabien Martinon, Alain Mounard et Fabienne Perrin.

Pour les postes de délegués de circonscriptions, les candidats sont : 1ere : Charles Dallara ; 2eme: Claude Liogier ; 3eme: Hervé Reynaud ; 4eme: Agnès Bringas / Eric Lardon ; 5eme: Nicolas Reveret ; 6eme: Quentin Bataillon/Thomas Chabanne.

De nombreux observateurs craignent de voir, dans l'élection du futur président départemental, une "saignée" dans les communes adhérentes à Loire-Forez pour "gonfler" Saint-Etienne Métropole si le maire de Saint-Just-Saint-Rambert était élu ce week-end à la tête du parti "Les Républicains" où la "bataille" fait rage, notamment du côté de la région de Montbrison.

En effet, Gaël PERDRIAU, le président de Saint-Etienne Métropole a dit dernièrement qu'il souhaitait "intégrer les communes avec qui nous sommes en lien" en faisant référence à ......Saint-Just-Saint-Rambert !!!

D'autres observateurs craignent de voir le Forez se "vider" pour rejoindre la petite Saint-Etienne Métropole qui "rame", "rame", "rame" à s'étendre et qui ne sera que prise en "sandwich" entre la métropole de Lyon et celle de Clermont-Ferrand.

Déjà que 2 Forez dans le Schéma des intercommunalités proposé par le préfet de la Loire, Fabien SUDRY, provoque de larges tensions au sein des communes adhérentes de l'Agglomération Loire-Forez et de Feurs-en-Forez qui ont non seulement rejeté massivement cette cartographie des territoires et qui ont peur de perdre également leur identité dans un Forez divisé entre rive droite et rive gauche.

Au 1er janvier 2017, avec 2 intercommunalités, le Forez ancestral et uni derrière "Forez-Pôle", aura certainement vécu... si les élu-es et la population ne s'opposent pas à son démantèlement qui ne visera qu'à donner un "blanc-seing" à certains projets mégalomaniaques de Saint-Etienne Métropole, qui, avec l'aide du SYDEMER de Saint-Etienne, voudra construire la plus grande Usine à poubelles TMB/Méthanisation de la Loire vers Andrézieux-Bouthéon, établie pourtant au sud de la région naturelle...du Forez !

La "dictature administrative" de Saint-Etienne Métropole pourra ainsi infecter le Forez sans avoir à se "salir" les mains tout en engrangeant, tout "bénèf", de nouvelles petites communes au potentiel économique fort comme Saint-Just-Saint-Rambert !

Ne restera que lambeaux de l'ex-Forez, la pollution des poubelles de la région de Saint-Etienne et la perte d'une forte identité à laquelle son attachés les forèziens qui n'en peuvent plus des "bons à rien" et des "mauvais de presque tout" de Saint-Etienne Métropole qui ne cessera de s'étendre aussi pire qu'un infâme "cancer" de ces nouveaux territoires qui ne cessent de se surperposer les uns sur les autres et gourmands en nouveaux élu-es et taxes diverses qui étranglent de plus en plus les "MOUGEONS" de la Gaule profonde (Moutons-Pigeons), corvéables à merci et qui resteront, cependant, également, des "veaux" comme le disait si bien "Mongénéral" !

Marc-Claude de PORTEBANE

Les élu-es de l'opposition explosent leurs clivages lors des voeux de Laurent WAUQUIEZ à Clermont-Ferrand à la Région !

Tandis que Laurent WAUQUIEZ diffusait sa "bonne parole"

au siège de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand

les conseillers de gauche explosaient et exposaient

déjà les clivages naissants sur leurs conditions de travail !

Vx reg auv lw 003

Pas mal de monde parmi le personnel pour cette 1ère présentation des voeux au personnel de Laurent WAUQUIEZ dans le bâtiment de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand qui aura fait couler beaucoup d'encre sur les dépenses astronomiques de l'ex-présidence SOUCHON puisque plus de 72 M€ ont été dilapidés par les élu-es de l'époque (avant-projet voté à 49 M€ HT en janvier 2007 par toute l’assemblée + acquisition du terrain (2,5 M€), gestion non prévue des gravats amiantés (1,3 M€), honoraires de l'architecte (8,15 M€), assurances (4 millions d’euros) et l’actualisation des prix, sans compter l’indice des prix à la construction de + 25,88 %, soit 9 M€ supplémentaires).

Vx reg auv lw 011

Gommés les clivages politiciens entre gauche et droite lors de la campagne des Régionales 2015 ???

Laurent WAUQUIEZ donnant du "Mon cher Olivier" BIANCHI au maire PS de Clermont-Ferrand

sur la future collaboration entre la Région et la municipalité clermontoise

qui n'a rien trouvé de mieux que d'exploser le taux des impôts locaux de + 9 % :

pour le taux communal de la taxe d'habitation, la taxe d'habitation sur les logements vacants,

la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe foncière sur les propriétés non-baties

au grand dam du conseiller régional clermontois "LR" Jean-Pierre BRENAS !!!

Alors que Laurent WAUQUIEZ était en train de dire qu'il ne voulait pas de "clivages politiciens" entre les élu-es de la nouvelle Grande région basée à Lyon, les conseillers de l'opposition (PS + PC + EELV) commençaient, eux, à monter au créneau de leurs petites préoccupations en tant qu'élu-es de terrain, en se posant tout un tas de questions sur le devenir de leurs fonctions de conseiller régional à Clermont-Ferrand mais aussi, au sein de la nouvelle grande Région Auvergne-Rhône-Alpes dont le siège est à Lyon :

- Pourquoi il n'y aura pas de salles réservées pour la permanence des conseillers régionaux auvergnats des différents groupes (que Laurent WAUQUIEZ a pourtant maintenu à partir de 5 élu-es) à Clermont-Ferrand ?

- Les élue-s de l'Auvergne vont-ils recevoir les doléances des citoyens auvergnats dans un camping-car à Clermont-Ferrand devant l'ex-siège de la Région Auvergne ?

- Que va devenir le 2° étage (ex-service communication) de la Région clermontoise que le président WAUQUIEZ veut réaménager ?

- Les élu-es auvergnats seront-ils obligés de donner leurs RDV à la nouvelle grande Région à Lyon ?

- Les 154 € d'indemnisation des frais d'hébergement (hôtel + nourriture + autoroute + essence + amortissement véhicule + assurances) sur Lyon seraient insuffisants même si un "deal" aurait été passé avec plusieurs hôtels du Cours Charlemagne dans le quartier Confluence, comme le Best Western (Un 4 étoiles "siouplaît" au très bon rapport qualité/prix selon tripadvisor) pour négocier les tarifs (115 € pour la chambre confort 1ère catégorie pour une surface de 17 m² ou la chambre supérieure à 130 € pour 25 m², petit-déjeuner inclus) !

- Pourquoi faire descendre obligatoirement à Lyon les conseillers régionaux auvergnats 3 jeudis sur 4 par mois (assemblée pleinière, commission permanente, travaux des commissions) ?

Une mini-tempête dans un "verre d'eau" pour quelques nantis alors que l'INSEE venait tout juste de publier, hier, son dossier sur la conjoncture économique du dernier trimestre pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.... qui n'est pas vraiment brillante puisque le taux de chômage augmente de 0,2 points tout en sachant qu'au 3° trimestre 2015, 9,10 % de la population active de la nouvelle grande Région était au chômage (dans le rouge L'Allier et l'Ardèche + 10, 6 %, la Drôme + 11; 1 %, la Loire + 10,1 % et le Rhône + 9,3 %) !!!

MCDP

J-99 : Laurent Wauquiez prend le pouvoir à la région Auvergne/Rhône-Alpes trouée comme un gruyère ?

Baisse des indemnités des élu-es, rétablissement des bourses au mérite, bouclier sécurité, pactes pour l'emploi, défense de la ruralité, formation professionnelle, création d'un campus numérique, nouvelle convention avec la SNCF, économies à tous les étages des paquebots "Hôtels des régions Auvergne et Rhône-Alpes" qui suintent la gabégie, la sur-dimension et les pauses café-cigarette à gogo :

J-99 au 04/01/2016

Laurent WAUQUIEZ est attendu au grand tournant

des promesses électorales pour la nouvelle

grande région Auvergne/Rhône-Alpes !

Reg 2 029La grande région Auvergne/Rhône-Alpes était en effervescence lundi avec l'élection en fin d'après-midi du candidat d' "Un nouveau souffle pour notre région, le Grand rassemblement de la droite et du centre".

Candidat à sa présidence : Laurent WAUQUIEZ. largement vainqueur au second tour des régionales 2015, face aux listes du PS "Nous, c'est la région" et du FN.

Reg 2 024

Bien conscient de toutes ses futures responsabilités, Laurent WAUQUIEZ, dans son discours d'installation, a mesuré - avec un "oeil neuf", selon lui - toute l'ampleur des responsabilités qui seront aussi celles de son groupe : "Nous allons créer une nouvelle région, nous allons forger par notre travail une collectivité nouvelle qui aura la tâche de s'occuper de domaines fondamentaux pour nos compatriotes : l'emploi, l'éducation, les transports, la sécurité...".

Laurent WAUQUIEZ a rappelé les difficultés toujours plus nombreuses vécues par les habitants de la région Auvergne/Rhône-Alpes dans la gestion de leur quotidien, surtout de ceux qui travaillent avec un pouvoir d'achat qui diminue sans cesse sous le poids des impôts, la crainte de l'emploi car notre région est malheureusement, a-t-il martelé, "celle en France qui a connu en 2015 la plus grosse augmentation de son taux de chômage".

Reg 2 028

Laurent WAUQUIEZ a indiqué que nous n'avions pas le droit de sous-estimer le désarroi de cette France qui travaille, "de ces classes moyennes et modestes qui ne comprennent plus le fonctionnement d'un système qui encourage trop peu le travail", rajoutant "Cette crise économique est aussi une crise sociale avec le sentiment d'une perte de sens de notre système de solidarité qui ne vient plus en aide à ceux qui en ont vraiment besoin et qui n'accompagnent pas ceux qui font des efforts. Un système social qui a confondu la solidarité et l'assistanat et qui a oublié que le vrai social et le social par le travail".

Reg 2 043Laurent WAUQUIEZ a convenu que les français se méfient des débats politiques en chambres stériles mais qu'ils croient encore dans leurs maires et aux résultats des élu-es sur le terrain de l'action. La gestion de la Région, "ne sera pas celle de ces prédécesseurs" a-t-il prédit en appliquant d'emblée "l'exemplarité" avec des formules alliant le T.E.F "Travail, Sens de l'effort et la Solidarité" :

- Baisse de 10 % des indemnités des conseillers régionaux.

- Diminution du nombre de membres de la commission permanente, en deça de ce qu'autorise la loi.

- Sens de l'économie sur le train de vie des élu-es (18 millions d'euros).

- Economie d'1 M d'euros sur la durée du mandat pour l'utilisation d'un téléphone portable avec un abonnement.

Region 1 042

Brice HORTEFEUX et Daniel DUGLERY, mais LR de Montluçon

Laurent WAUQUIEZ a indiqué également vouloir faire des économies sur la dépense publique avec son désir de "faire émerger l'administration du XXIème siècle" puisque l'on serait "enfermé depuis trop longtemps dans une spirale infernale consistant à avoir sans cesse plus de dépenses de fonctionnement dans les administrations et à l'arrivée toujours plus d'impôts".

Le défi est donc clair : "Auvergne-Rhône-Alpes doit coûter moins cher que Rhône-Alpes et Auvergne séparément".

Laurent WAUQUIEZ a promis qu'il n'y aurait "aucune augmentation d'impôts ou de taxes" de la Région quelles que soient les évolutions des dotations d'Etat et qu'elles que soient les évolutions de la fiscalité locale en déclarant "Nous financerons nos actions par nos économies" mais aussi en promettant d'organiser une vaste purge : "Nous ferons la chasse à toutes les dépenses excessives. Cela commencera par le train de vie et le fonctionnement de la Région : patrimoine immobilier, parc de voitures, réceptions...".Reg 2 032

Est-il normal qu'un élu joue à la Belote sur internet à la Région Auvergne/Rhône-Alpes en 2016 ?

Laurent WAUQUIEZ s'en est pris également à l'administration française qui est devenue trop "complexe" car elle contrôle, impose ses normes au lieu d'aider et d'accompagner : "Je ne veux plus que l'on vienne pour harceler ceux qui nous sollicitent mais que nous soyons là pour leur dire "que peut-on faire pour vous aider"...".

Laurent WAUQUIEZ veut allier "Coopération" en n'hésitant pas d'ailleurs à faire appel à des gens venant d'horizons différents, du secteur privé, des entreprises comme des associations par exemple pour apporter "leur vision aux équipes" de la nouvelle grande Région et "Partenariat" avec les départements, les intercommunalités et les communes sans pour autant laisser la Région empiêter sur le "mille-feuille administratif" qui nous coûte "déjà bien trop cher pour cela".

Laurent WAUQUIEZ et son équipe s'engagent à défendre l'économie de proximité puisque dans notre Région "trop d'embauches sont découragées par le poids des charges". Ainsi sera lancé, pour relancer l'emploi, et ce, immédiatement un programme dit "Zéro charge" pour la 1ère embauche afin d'accompagner les entreprises, les commerçants, les artisans, les professions libérales dans leurs premiers pas.

Region 1 040

Jean-Pierre BRENAS, élu LR, conseiller municipal à Clermont-Ferrand

Ensuite, fidèle à ses engagements de campagne électorale, Laurent WAUQUIEZ veillera à mettre en place une "préférence régionale" dans les marchés publics qui sont subventionnés par la Région : "Ce sont nos impôts qui les financent, il est normal qu'ils puissent bénéficier en priorité aux entreprises de la Région qui paient leurs impôts et prennent des apprentis dans la Région".

Quant aux étudiants, Laurent WAUQUIEZ souhaite mieux les accompagner et notamment ceux qui sont issus de la classe moyenne ou modeste qui se "donnent du mal" et qui sont des exemples de la "méritocratie républicaine". Un système de bourses sera mis en place pour les "étudiants méritants". Donc, rien pour les feignasses.

Laurent WAUQUIEZ veut aussi contribuer à l'effort national pour mieux "protéger nos compatriotes" en renforçant la sécurité des usagers dans les transports en commun comme la SNCF mais aussi dans les lycées sans oublier un "accompagnement" aux communes qui veulent s'équiper en vidéo-protection car "Personne ne pourrait comprendre que l'on protège les administrations mais que l'on ne fasse rein pour nos TER ou les établissements scolaires de nos enfants".

Region 1 024Laurent WAUQUIEZ et ses coéquipiers se sont aussi fixé des objectifs dans 4 domaines... d'ici la fin de l'été :

- L'apprentissage avec comme objectif d'en faire la 1ère région en France.

- L'agriculture qui ne doit pas s'enfoncer dans le "découragement ou l'irrespect" : présence médicale, couverture portable ou internet, présence des commerces et des services de proximité, attention aux aînés, développement des manifestations culturelles. Côté développement durable, Laurent WAUQUIEZ a signalé que notre grande Région doit faire preuve d'un "sens de la solidarité territoriale" en prenant soin de souligner que "la ruralité n'est pas condamnée au déclin pour peu que l'on en prenne soin", enfonçant un peu plus le clou : "Il n'y a pas de protection de l'environnement et de développement durable sans attention à nos territoires ruraux".

- La formation professionnelle en établissant un système de droits et devoirs : "Plus d'aides pour ceux qui se donnent du mal, moins d'aides pour ceux qui abusent du système. Les financements seront orientés en direction des métiers qui embauchent, ce qui est juste une question de bon sens".

- L'ambition numérique pour notre grande Région : "Je suis convaincu qu'Auvergne/Rhône-Alpes peut devenir la Silicon Valley européenne. Nous avons les chercheurs, les formations, les entreprises, il faut leur donner du souffle à tout cela en aidant les acteurs à travailler ensemble. La première pierre de cette ambition sera la création d'un campus européen des métiers du numérique sur le site abandonné de Charbonnières".

Region 1 037

Le FN Christophe BOUDOT papote ici avec la conseillère PS Farida BOUDAOUD

Christophe BOUDOT pour le FN a dénoncé "le pouvoir socialiste qui a patiemment détricoté notre organisation administrative territoriale et a imposé à nos compatriotes, sans jamais leur avoir demandé leur avis, une réforme territoriale d'opportunité politique", mais aussi "la dette publique régionale qui a été "multipliée par 4 en 10 ans", l'insécurité dans les lycées et les transports ou le "fanatisme islamiste que personne ne veut citer et son terreau d'origine"...

Jean-François DEBAT, au nom des élus socialistes, radicaux de gauche, démocrates, écologistes et apparentés a défendu le bilan "remarquable" de la gauche en Auvergne ou en Rhône-Alpes sous "l'impulsion" des présidents Jean-Jack QUEYRANNE et René SOUCHON dans les domaines de transition énergétique, la protection de l'environnement, les conditions d'un développement "sans précédent" des transports collectifs au travers des TER...

Reg 2 008

Cécile CUKIERMAN (PCF) y est allé de son petit couplet sur l'emploi, l'aménagement du territoire, la fermeture des hôpitaux, la modernisation des lycées et leur rénovation énergétique, la solidarité, la citoyenneté ainsi que la fraternité tout en n'étant pas avare de chiffres : "Avec un budget de près de 3 milliards d'euros, une dette bien inférieure à la moyenne nationale, nous avons les moyens de répondre à ces défis".

Reg 2 039

Après l'élection du président Laurent WAUQUIEZ, les polémiques - en interne - n'ont pas manqué d'éclater. Jean-Jack QUEYRANNE et d'autres élu-es n'ont pas été avares en "confidences"  de toutes sortes à l'Idiot provincial qui était à "l'embuscade" en ouvrant bien grand ses grandes "zoreilles", notamment en ce qui concerne la plainte contre X auprès du Parquet pour détournement de données publiques. Une plainte qui viserait Laurent WAUQUIEZ et son équipe. Jean-Jack QUEYRANNE l'accusant d'avoir utilisé des listings publics de mails dans le cadre de ses opérations de propagande électorale.

Pourtant, les socialistes et leurs alliés écolos sont bien mal placés pour donner des leçons de morale notamment écologiste aux défenseurs de la nature ou même en matière fiscale comme avec l'augmentation scandaleuse des impôts locaux à Clermont-Ferrand par le maire Olivier BIANCHI pour l'an de grâce 2016 !

Qui peut encore croire aux messages écologistes des socialistes et de leurs alliés d'EELV après la décision du 1er ministre Manuel VALLS de demander dernièrement aux représentants de l'Etat au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques, dont la réunion était prévue le 15/12/2015, de donner un avis favorable au projet d'arrêté, préparé par les services du préfet de PACA dans le scandale dit "des boues rouges des Calanques", qui autorise, de nouveau et pour 6 ans, l'entreprise ALTEO à rejeter des effluents toxiques (aluminium, mercure et arsenic) dans le parc national des Calanques tout en mettant en porte-à-faux Ségolène ROYAL qui est opposée à ce chantage à l'emploi de cette société ???

Pendant ce temps-là, la terre ne s'est pas arrêtée de tourner et la majorité des auvergnats et des rhônalpins, (les vaches-à-lait de toutes les classes) vaquaient elles, à leurs occupations quotidiennes car, comme le disait si bien COLUCHE, "Les hommes politiques, c'est comme les trous dans le gruyère : plus y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, eh bien moins il y a de gruyère" !!!

Reportage à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Enterrement de la Région Auvergne : Brice HORTEFEUX allume comme un sapin de noël le président René SOUCHON !

Brice HORTEFEUX a sonné la charge contre

le dernier président de la Région Auvergne !

Symoly 081

Brice HORTEFEUX, lors de la dernière session du conseil régional d'Auvergne, s'est emporté contre la majorité du conseil régional d'Auvergne en lui indiquant qu'elle ne parviendrait pas à faire oublier aux Auvergnats qu'elle est "partie prenante et solidaire de l'accumulation des échecs du président de la République, du gouvernement et de sa majorité.

- Echec absolu contre le chômage : en 41 mois de pouvoir, il a augmenté 37 fois

- Echec de la politique fiscale : comme vous-même en Auvergne, vos amis aiment les impôts : depuis 2012, pas moins de 53 hausses ou créations d'impôts nouveaux au point qu'en 2015, nous avons travaillé en moyenne jusqu'au 29 juillet pour payer l'avalanche d'impôts, cotisations et taxes et ce n'est qu'à compter du 30 que les français ont travaillé pour eux.

Echec de la maîtrise de la dépense publique qui, contrairement à ce qui se passe dans la totalité des grands pays d'Europe, continue à augmenter chez nous, 8,5 milliards d'euros en plus l'année prochaine pour la loi de Finances....

Echec en matière de dialogue social, avec rien qu'en 8 jours les manifestations inédites depuis 32 ans de policiers, d'avocats et de l'administration pénitentiaire".

A 46 jours du RDV devant les Auvergnats, Brice HORTEFEUX s'en est pris aux potentielles contradictions du président SOUCHON avec la fusion Auvergne-Rhône-Alpes, décidée "sans aucune concertation, sans aucun débat, en ayant ignoré les élus territoriaux, à commencer par les conseillers régionaux".

3° charge de Brice HORTEFEUX concernant la "volte-face sur la liaison grande vitesse" des élus de la région Auvergne avec cet exemple de gaspillage des campagnes dites de "communication" qui auraient représenté 250 000 €.

Brice HORTEFEUX a dressé le bilan de la majorité sortante vis-à-vis des auvergnats :

- Augmentation des impôts régionaux de 70 % en 5 ans, repportant 240 millions d'euros, soit l'équivalent de 6 lycées ..... qui n'ont pas vu le jour.

- Hausse de la dette de 50 %, en 2014 son encours est de 371 €/habitant alors que la moyenne nationale est inférieure à 272 €.

- Des emprunts toxiques - tous souscrits depuis 2004 - s'élevant à 118 millions d'euros et un emprunt obligatoire auvergnat en 2011 qui fut un échec avec seulement 3 000 souscripteurs, avec un coût bien plus élevé pour la région, dépassant 5 % au lieu des 3 % bancaires, et n'apportant en réalité pas un centime supplémentaire à l'action économique.

- Des frais de communication qui ont explosé depuis 2004 et ont augmenté entre 2008 et 2012...

- Recul sur l'action économique : sur ces 3 dernières années, les moyens d'intervention en faveur des entreprises, (de ceux qui créent des emplois), ont baissé de 30 %, passant de 65 millions d'euros, inscrits au BP 2012 à 45 millions, tel que cela apparaît dans le compte administratif 2014.

- Sentiment d'abandon du monde agricole. Plus de 30 % des exploitations auvergnates sont en difficulté et près de 10 % au bord du dépôt de bilan. Au niveau de la Région Auvergne : une baisse de la moitié des crédits consacrés à l'agriculture en 10 ans : 14 millions d'euros en 2004, 7 millions en 2014....".

A SUIVRE : les interventions des groupes PS-MAJORITE, FDG, EELV et la réponse de René SOUCHON.

En direct de la Région Auvergne : Marc-Claude de PORTEBANE

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : Le Collectif CHUPA annoncera ce week à Roybon son projet de ZAD avec EELV !!

FRAPPE ECLAIR DE NUIT N° 5 :

Le Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

annoncera publiquement ce week-end à Roybon (Isère)

lors du rassemblement Citoyen - Ecologique - Solidaire

organisé par EELV Auvergne-Rhône-Alpes

son projet de création d'une ZAD vers Andrézieux !

Comment nous rejoindre :

Aujourd'hui : covoiturages à partir de Saint-Etienne, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Valence, Roanne, Moulins, Le Puy-en-Velay, Montbrison.... pour rejoindre nos camarades venus de toute la France

Lieu : Domaine de la Brunerie - Tremplin Sport Formation 180, boulevard de Charavines 38500 Voiron

Ateliers : comment appliquer la doctrine de SUN TZU et l'expérience révolutionnaire de Mao tsé-Toung en terme de communication et d'actions sur le terrain

Demain à partir de 09h 30 :

Journée de débats et de construction du Rassemblement 2015 pour Auvergne Rhône-Alpes

Une navette fera l’aller retour depuis la gare de Voiron toute la journée.

Ouvert à tous !

Au programme :

► 9h30 – 10h : accueil, café et retrouvailles

► 10h -10h 45 : « Le Rassemblement citoyen, écologique et solidaire », entrons en campagne !

Avec
Jean-Charles Kohlhaas tête de liste du Rassemblement
Corinne Morel Darleux, porte parole du Rassemblement
et l’équipe d’animation régionale de la campagne

► 10h45 – 13h : Gouvernance de campagne : « Quel rôle pour l’Assemblée Représentative du Rassemblement ? »

Le Rassemblement détonne. Ethique, transparence, gouvernance partagée, autant de propositions que nous voulons voir s’appliquer en Auvergne / Rhône-Alpes et qui seront appliquées pendant cette campagne.

L’Assemblée Représentative du Rassemblement va voir le jour à la fin du mois, tous les signataires sont invités à formaliser ensemble le rôle de cette assemblée.

Méthode d’animation : le débat en étoile

► 13h – 14h30 : Déjeuner sur le site (gratuit pour les participants)

► 14h30 – 16h30 : Parlons projet

De mi-septembre à mi-octobre, le Rassemblement va mettre en débat son projet. Après un travail collaboratif tout l’été, près de 110 propositions sont prêtes à passer l’épreuve du débat citoyen.

Pour commencer le débat et découvrir des techniques d’animation :

Ateliers :

– Mobilité / méthode du débat mouvant
– Gouvernance / méthode des petits papiers
– Economie circulaire / méthode de l’arpentage
– Aménagement du territoire / technique d’Elias

► 16h30 – 17h : En avant !
En compagnie des soutiens du Rassemblement : Eric Piolle, Elisa Martin, Philippe Meirieu

Lien de l'évènement : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/zad-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-1/fappe-eclair-de-nuit-n-4-le-collectif-chupa-annoncera-ce-week-end-a-roybon-son-projet-de-zad-vers-andrezieux-boutheon-avec-eelv.html

Foire internationale Cournon 2015 : l'Idiot provincial et les agriculteurs de la filière Bio d'Orcival seront mobilisés contre les brebis galeuses !

Visuel 1278 x 537 nouveau visuel

Du grabuge en perspective ce week-end lors de l'édition de la foire internationale 2015 de Clermont-Cournon avec les militants de l'Idiot provincial et leurs camarades agriculteurs de la filière Bio mécontents de ne pas avoir été retenus par la SAFER Auvergne pour la vente du site de l'INRA !

Orcival 023Les trouble-fêtes ont prévu quelques actions !!!

Photos : conférence de presse à la mairie d'Orcival cette semaine avec l'Idiot provincial, La Montagne et Le Paysan d'Auvergne.Orcival 25

Merci au maire de nous avoir ouvert les portes de sa mairie d'Orcival !

Orcival 028Des lacunes potentielles auraient été relevées par les agriculteurs de la région d'Orcival, comme cela nous a été précisé lors de cette conférence de presse. Une agricultrice n'aurait eu que 3 semaines pour présenter son dossier à la SAFER Auvergne.

Pourquoi les jeunes agriculteurs Bio n'auraient-ils eu juste le droit de visiter qu'1 seul bâtiment agricole ? Quel est le rôle de la FNSEA dans cette affaire ?

Nous-y travaillons, camarades !

L'Idiot provincial, soutenu par le maire, les agriculteurs BIO, les éleveurs de brebis et la population prévoit un projet de ZAD (Zone A Défendre).

La vente du domaine du Roc (INRA) par la SAFER Auvergne à Orcival finira en Justice !

La SAFER Auvergne fait-elle preuve de favoritisme

avec la vente des bâtiments de l'INRA ?

Aa728

Une pétition a été mise en ligne par des jeunes agriculteurs dans la région d'Orcival qui contestent la décision de la SAFER Auvergne dans le cadre de la vente du domaine du Roc. L'Idiot provincial avait déjà pris contact avec l'INRA Paris et la SAFER Auvergne via son président qui après avoir voulu nous inviter à "déjeûner" (Lol) s'était par la suite réfugié dans le silence. Idem du côté du secrétariat et du conseiller foncier de la SAFER Auvergne qui étaient resté "muets" comme des carpes. Lien de notre article : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/do/tag/inra/

Les jeunes agriculteurs bio avaient - à l'époque - préféré se passer de nos camarades militants de l'Idiot provincial alors que nous avions le soutien du maire d'Orcival et d'une centaine de personnes pour monter une ZAD locale qui aurait attiré l'attention des medias locaux et de l'opinion publique. Ils ont préféré faire "cavalier seul". On ne peut être bon sur son tracteur et maître en stratégie !

Bilan : la vente a bien été faite... mais au profit d'une grosse exploitation du coin - que nous avions identifié à l'époque - au détriment du GFA des jeunes agriculteurs bio locaux à qui, il aurait été logique de laisser une petite chance pour faire vivre leurs familles dans des lopins de terre un peu plus grands.

Question subsidiaire : est-il normal que le délégué cantonal de la SARFER Auvergne n'avait pas tous les éléments de ce dossier en main ?

La suite de cette affaire rocambolesque devant les tribunaux pour dénoncer les irrégularités potentielles ? Voici le texte de la pétition qui est adressée au préfet du Puy-de-Dôme.... alors que depuis le 1er août 2015, il n'y a plus de préfet dans le Puy-de-Dôme. Ce sera désormais au préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes d'en être informé :

"La SAFER Auvergne a mis en vente le domaine du Roc à Orcival (Puy de Dôme) appartenant à l'INRA comprenant 150 Ha dont 30 en Agriculture Biologique, 2 bâtiments d'élevage et 4 maisons d'habitation pour un montant total de 1.4 millions d'euros hors frais.

La candidature devait porter sur la totalité, d'où notre volonté de créer un GFA (Groupement Foncier Agricole) qui regroupe 11 agriculteurs de la commune dont 4 jeunes en cours d'installation.

Suite aux diverses commissions d'attribution, la SAFER Auvergne préfère l'attribuer à une grosse exploitation déjà existante (170 ha) dont les associés possèdent déjà plusieurs sociétés, au lieu de remplir son rôle qui est de favoriser l'installation des jeunes et la transmission des exploitations.

En conclusion, les jeunes de la commune d'Orcival ne s'installeront pas et l'avenir de certaines exploitations remis en cause, au détriment d'un investisseur.

Le GFA souhaite contester la décision de la SAFER, et engager un recours devant la justice.

En signant cette pétition, nous demandons à Monsieur le Préfet de la région Auvergne qui a le pouvoir sur la décision finale, de revoir la position de la SAFER.".

MCDP

Lien de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48117

La Région Auvergne organise le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020

L'Europe partenaire de vos projets en Auvergne

Nouvelle autorité de gestion des fonds européens, la Région Auvergne est désormais le principal interlocuteur pour les demandes de financement des fonds européens FEDER (Fonds européen de développement régional), FEADER (Fonds européen agricole pour le développelent rural) et d'une partie du FSE (Fonds social européen).

A ce titre, la Région Auvergne organisera le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020, le 29/04/2015 à Cournon à la Grande Halle d'Auvergne.

Pour participer à cette journée de rencontre, incontournable pour le recueil d’information, l’émergence des projets et l’incitation à la prise de contacts, les inscriptions s’effectuent en ligne à http://www.auvergne.fr/faisonsvivreleurope/

Au programme de la journée notamment : intervention de Jean Quatremer, correspondant de la Libération auprès de l'Union européenne, auteur du blog "Coulisses de Bruxelles" ; présentation des programmes européens 2014 - 2020 ; témoignages de porteurs de projet ayant bénéficié des fonds européens (2007-2013) ; buffet européen autour de " l'espace stands" illustré par thématique avec temps d'échange entre le public et les experts thématiques présents sur les stands ; tables rondes thématiques (numérique, agriculture, innovation, compétitivité, emploi des jeunes, transition écologique, etc.).

ZOO infâme du Bouy (63) : la Fondation 30 Millions d’Amis donne un coup de pied dans le panier de crabes !

Depuis la fin de l'an passé

la Ligue de combat contre les cruautés

envers les animaux avait programmé

une Opé' dans ce zoo infâme !

Aa362

Montp 030

Tigres, panthères des Neiges, jaguars, lémuriens, macaques, lynx, kangourous, zèbres, bisons, loups... Les 150 animaux du zoo du Bouy situé à Champétières, dans le département du Puy-de-Dôme, sont aujourd’hui secourus par la Fondation 30 Millions d’Amis. Depuis 9h15 ce matin (9/04/15), l’intervention a débuté en présence du Dr Laetitia Barlerin, vétérinaire de la Fondation et Arnauld Lhomme, enquêteur.

Une quinzaine de véhicules de transport d’animaux sont mobilisés pour acheminer les différentes espèces animales vers des centres adaptés en France et à l’étranger.

L’opération est entièrement organisée et financée par la Fondation 30 Millions d’Amis et se déroule en présence de la DDPP (63), de l’ONCFS et de la gendarmerie d’Ambert.

Cession des animaux au profit de la Fondation

Le zoo du Bouy étant actuellement en liquidation judiciaire, la cession des animaux au profit de la Fondation 30 Millions d’Amis a été prononcée par le tribunal de commerce.

Par ailleurs, une procédure pour diverses infractions est ouverte au TGI de Clermont-Ferrand à l’encontre du propriétaire du zoo, soupçonné notamment de trafic d’animaux.

Une précédente intervention en 2012

La Fondation 30 Millions d'Amis était déjà intervenue en 2012 pour saisir des animaux à la demande des autorités. Ainsi, 4 lémuriens, 2 mangoustes, un pycargue et 2 loups de Mackenzie, qui vivaient dans des conditions déplorables, avaient été confiés à la Fondation. Le propriétaire du zoo avait alors été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, à 1800 euros d'amende et à une interdiction d'exercer toute activité en lien avec les animaux pour une durée de 1 an avec exécution provisoire. La saisie définitive des animaux avait été prononcée.

Décès du Conseiller régional Yves Carroy : René Souchon, président de la Région Auvergne, salue ses valeurs marxistes !

Réaction de René Souchon, président de la Région Auvergne suite au décès du Conseiller régional Front de gauche, Yves Carroy :

A1807

"C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue Yves Carroy survenu ce dimanche après un long combat contre la maladie. Conseiller régional d’Auvergne depuis mars 2004, Yves Carroy était particulièrement investi dans le domaine de la formation et de l’éducation à la Région. Il était un élu passionné, et un militant très actif au service des valeurs de progrès, de solidarité et de la justice sociale. Il était un homme engagé, fidèle jusqu’au bout à ses idées et à ses idéaux. Au nom de l’ensemble de l’Assemblée régionale, j’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances".

VULCANIA : déclaration de la Région Auvergne pour la tragique disparition de Catherine Damesin !

Déclaration de René Souchon, président de la Région Auvergne, des élu(e)s et du personnel régionaux, à la suite de la tragique disparition de Catherine Damesin vers le lac Chambon :

"Le président, les élu(e)s et le personnel du Conseil régional d’Auvergne sont profondément affectés par la tragique disparition de Catherine Damesin.
De 2005 à 2007, elle occupa les fonctions de Directrice générale adjointe des services de la Région Auvergne et, par sa personnalité attachante, ses qualités professionnelles et son dynamisme, son souci constant des femmes et des hommes, son passage dans l’administration régionale restera à jamais marqué du sceau de l’estime de tous.
Directrice de Vulcania, elle en a assuré le rétablissement, le développement et la notoriété, toujours soucieuse de faire rayonner le Parc par des idées novatrices, sans arrêt à l’affût d’améliorations et curieuse de nouveautés pour le plus grand bonheur des visiteurs.
Impliquée au service de l’Auvergne et de ses territoires, Catherine Damesin s’investissait fortement dans la vie locale avec cette volonté toujours neuve de faire preuve de l’audace des bâtisseurs et de l’imagination des créateurs, tout en gardant une profonde humilité et une grande modestie.
Sa disparition laisse un grand vide et une immense tristesse dans la communauté régionale qui s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches et leur présente ses condoléances les plus sincères."

La T2C vue par l'Idiot provincial à Royat ! ROYAL !!!

Mieux vaut-il prendre un vélo

en bon état pour découvrir Royat ?

Img 8676

Créé en 1976, le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise est l’Autorité Organisatrice des transports publics pour une aire urbaine, le PTU (Périmètre des Transports Urbains), de 292 000 habitants qui regroupe 23 communes :

Aubière, Aulnat, Beaumont, Blanzat, Cébazat, Ceyrat, Chamalières, Châteaugay, Clermont-Ferrand, Cournon d’Auvergne, Durtol, Gerzat, Le Cendre, Lempdes, Nohanent, Orcines, Pérignat-lès-Sarliève, Pont-du-Château, Romagnat, Royat, Saint-Genès-Champanelle, Sayat.

Au 12 juillet 2013, une vingt-troisième commune, Saint-Beauzire, a intégré officiellement le SMTC.

Img 8677

Le SMTC définit, finance, engage et suit la politique des déplacements. Il réalise les investissements.

Le SMTC s’appuie principalement, pour mettre en œuvre sa politique de transports urbains, sur la Régie EPIC T2C dont il finance et contrôle l’activité sur la base d’un contrat de service public.

Pour le compte du SMTC, principalement, voire de T2C, différents opérateurs sont associés à la réalisation de l’offre de service. Plus particulièrement, la centrale de mobilité Moovicité est en charge du service de transport à la demande. Par ailleurs, plusieurs transporteurs locaux réalisent l’offre de quelques lignes ou services spécifiques.

Depuis 2013, le SMTC confie à la société Vélogik le nouveau service de Vélos en libre service.

Sympa pour l'image de la région de Clermont-Ferrand en matière touristique et toc, non, ce bus ?

Rigolant

Opérations escargots à Clermont-Ferrand et Lyon : les auto-écoles contre la loi "MAQUERON" !

Heureusement que cette opération s'est

effectuée pendant les vacances scolaires :

les auto-écoles bientôt dans le rouge ?

Img 8792

Vers 7h lundi matin, 150 auto-écoles venues de toute l'Auvergne ont mené une opération escargot pour contester la réforme du permis de conduire qui, selon elles, menace leur survie. Elles ont mis près de 2 heures pour relier Lempdes à la place Delille, à Clermont-Ferrand.

A Lyon, l'opération escargot menée par les auto-écoles et partie ce matin du parking du stade de Gerland a rejoint le centre-ville, en direction de la préfecture.

Alors que la profession des auto-écoles ne devait soi-disant pas ou si peu être concernée par la loi Macron, le vote par les députés des articles 8 et 9 de la loi consacrés au permis de conduire a mis le feu aux poudres ! Les amendements se sont multipliés : fin des 20 h minimum de conduite, encadrement des frais d’accompagnement aux examens et interdiction des frais de présentation, recours à d’autres agents publics (anciens policiers et militaires, mais aussi... agents de La Poste !) en complément des inspecteurs dans les départements où le manque de places se fait le plus ressentir, évaluation préalable pouvant être réalisée en ligne...

Pour exprimer le ras-le-bol de la profession, les manifestations sont organisées en inter-syndicale (CNPA-ER, FNEC, UNIC, UNIDEC...)

La profession se mobilise donc pour faire évoluer le contenu de la loi Macron et s'inquiète, entre autres, du recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire.

Le délai de 45 jours est celui préconisé par la directive européenne sur le permis de conduire. En France, la durée d'attente moyenne pour se présenter à l'examen était de 98 jours en 2013. Pour réduire ce délai, l'article 9 du projet de loi Macron propose de décharger les inspecteurs d'une partie de leurs activités en confiant le passage de l'épreuve théorique (le code) à des organismes agréés et en déléguant le passage du permis poids lourds à l'Éducation nationale.

AUTRE SUJET DE DISCORDE : la suppression du seuil minimal obligatoire de vingt heures de cours avant présentation à l'examen, une disposition qui touche au revenu même de ces souvent très petites entreprises dont l'équilibre financier est précaire, en dépit du coût prohibitif du permis de conduire. Un point sur lequel beaucoup d'enseignants s'accordent, mais ceux-ci veulent avant tout mettre en avant la qualité de la formation, indispensable à la sécurité des jeunes permis.

Absent cette semaine à la région Auvergne, Brice Hortefeux dans son costume de lumière pour la promotion de la laïcité ?

La ligne (Paris-Orléans-Clermont-Lyon)

POCL n'intéresse pas Brice Hortefeux...

absent cette semaine à la Région Auvergne ?

Aa304

L'odieux chantage du SDIS 63 au conseil général du Puy-de-Dôme !

Combien coûte au contribuable le service "communication" du SDIS 63 ?

Les sapeurs-pompiers ne cessent

de quémander de l'argent public :

ils commencent par devenir des "ennemis

de l'Etat" avec leurs odieux chantages !

  • bombboomt

Img 7910

"Je suis Charlie" à Clermont-Ferrand, le SDIS 63 sort le camion-nacelle avec l'argent de nos impôts puis fait du chantage immonde contre le conseil général du Puy-de-Dôme !

Img 7912

Selon nos confrères de FR3 Auvergne : "Tracts en main, le 3 février, les sapeurs-pompiers se sont mobilisés devant leur caserne de Clermont-Ferrand. Le gel d’une partie des embauches avait mis le feu aux poudres". Sur les banderoles, on pouvait lire "embauches suspendues, service public en danger".

Les sapeurs-pompiers ne cessent de demander de l'argent à la société publique. Il faut que cela cesse ! Combien coûte le service "Communication" du SDIS 63 aux contribuables ? A quoi sert un service "Communication" qui ne communique pas vraiment ? Combien le salaire de la responsable de ce service ?

Le vote du budget du SDIS pour l’année 2015 interviendra au mois d’avril. Soit après les élections départementales.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Puy-de-Dôme est financé par le Conseil Général (31 millions d'euros) et par les communes (18 millions d'euros). Le Département du Puy-de-Dôme compte 500 sapeurs pompiers professionnels.

Nous ne devons pas accepter cet "odieux" chantage auprès du conseil général qui doit affronter un Etat qui ne cesse de lui déléguer maintes charges.

Les Sapeurs-pompiers qui ont osé manifester - tracts en main - doivent être limogés. La hiérarchie doit être suspendue !

Aa303

"La France est un pays extrêmement fertile.... on y plante des fonctionnaires, il pousse des impôts". Georges CLEMENCEAU

Pour rappel : Le SDIS 63 est un établissement public. Son statut lui confère une autonomie budgétaire et la capacité juridique d'agir en tant que personne morale. Le SDIS 63 constitue l'entité administrative chargée de gérer les moyens en personnel et en matériel affectés aux différents centres d'incendie et de secours du département. Il est dirigé par un officier supérieur de sapeur-pompier, placé sous la double autorité du Préfet pour les missions opérationnelles, de formation et de prévention, et du Président du Conseil d'Administration (CA) pour la gestion administrative et financière du service.

Le CA du SDIS 63 est composé de 22 membres élus parmi les conseillers généraux, les présidents d'EPCI et les maires. Il est élu pour 3 ans. Le préfet est membre de droit. Un Bureau est constitué pour prendre en charge les compétences qui lui sont déléguées par le CA.

La direction départementale du SDIS 63 est localisée à Clermont-Ferrand (territoire du groupement Centre), le Puy de Dôme se découpe en 4 groupements territoriaux :

- groupement territorial Nord

- groupement territorial Centre

- groupement territorial Sud

- groupement territorial Est

"Sauve qui peut le court-métrage" de Clermont-Ferrand : le fric du contribuable coulera encore à flot pendant 3 ans !

Exigeons les entrées gratuites pour les auvergnats qui

raquent 10 fois (Toutes subventions + entrées payantes) !

La région Auvergne a décidé d'attribuer

sur 3 ans plus de 400 000 €/an de subvention à

l'association "Sauve qui peut le court métrage" :

où va l'argent du contribuable ?

Img 8741

A l'occasion du 37° Festival international qui se déroule du 30 janvier au 7 février, René SOUCHON, le président de la Région Auvergne a signé jeudi 5 février 2015, à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand, une convention pluriannuelle d'objectifs, fixant des engagements pour les années 2015, 2016 et 2017.

Cette convention réaffirme la volonté de la Région Auvergne de poursuivre son soutien à la culture, une source de richesses locales, agent de socialisation mais aussi d'outil d'éducation à la citoyenneté.

Aa302

La prochaine affiche de l''édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand ?

Selon la Région Auvergne : "Grâce à ses différentes actions, l'association "Sauve qui peut le court métrage" concoure à la diffusion de la culture, à l'éducation, à l'image, à l'ouverture mais aussi au rayonnement national et internationnal de l'Auvergne. Le Festival international court métrage de Clermont-Ferrand et son marché du film, l'ensemble des activités d'éducation à l'image avec le Pôle régional d'éducation à l'image, l'opération "Lycéens et apprentis au cinéma", l'opération "Passeurs d'images", la mission de bureau d'accueil des tournages avec la Commission du film Auvergne et enfin les activités de diffusion et de médiation, sont autant d'actions qui démontrent, s'il en est encore besoin, la place et le rayonnement acquis au plan international, national, régional et local de "Sauve qui peut le court métrage".

Cette convention a donc été conclue entre le brave président de la Région Auvergne René SOUCHON et Jean-Claude SAUREL, le président de l'association loi 1901 "Sauve qui peut le court métrage" pour une durée de 3 ans et ce, à compter du 01/01/2015.

Img 8750

Une signature de convention plus ou moins "baclée" à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand où il n'y avait même pas une jolie affiche de l'édition 2015 de ce 37° Festival du Court Métrage sur les murs (constat des journalistes présents). Sur la photo : Farida BOUDAOUD : vice-présidente déléguée à la culture et à la lutte contre les discriminations à la région Rhône-Alpes (vice-présidente socialiste du conseil régional, ne fera pas campagne auprès de Jérôme STURLA, le maire socialiste sortant de Décines. Elle est présente sur une liste de “Rassemblement de la gauche” menée par le communiste Michel BURONFOSSE, actuel adjoint à l’environnement.) ; Jean-Claude SAUREL : président de l'association "Sauve qui peut le court métrage" ; René SOUCHON : président de la Région Auvergne : Nicole ROUAIRE : vice-présidente EELV du Conseil régional d'Auvergne en charge de la Culture, du Patrimoine et du Développement des Usages Numériques et Olivier BIANCHI, le nouveau maire PS de Clermont-Ferrand.

En effet, la Région s'engage à contribuer financièrement à la réalisation du programme d'annuel de cette association. Pour la 1ère année, le montant de la subvention régionale s'établit à 434 200 € répartis comme suit :

- Festival et marché du film : 210 000 €

- Commission du Film : 125 000 €

- Pôle régional d'éducation à l'image : 47 800 €

- Lycéens et apprentis au cinéma : 23 600 €

- Régionalisation et programmation en 1ère partie : 19 800 €

- Passeurs d'images : 8 000 €.

Depuis 2004, la Région Auvergne a alloué un montant total d'aide de 4 465 171 € à l'association "Sauve qui peut le court métrage".

Ce qui n'est pas rien en ces temps de disette.

Numerisation0008 9

Pourquoi présenter au budget 2015 des recettes prévionnelles plus qu'à la baisse par rapport aux montants alloués ?

A l'heure de la vaste crise économique qui écrase notre pays et notamment les classes les plus pauvres de notre société, ne serait-il pas normal que l'association "Sauve qui peut le court métrage" ne fasse pas payer les entrées à l'ensemble des auvergnat-es qui casquent.... finalement les entrées payantes et cela pas moins de 10 fois via... au moins 10 subventions publiques (Ville de Clermont-Ferrand, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Clermont-Communauté, DRAC Auvergne, CNC, Union Européenne, SACEM, ACSE + subventions diverses) ?

Exigeons les entrées gratuites pour l'édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand à l'ensemble des auvergnates et des auvergnats les plus précaires, les SDF, les handicapés, les chômeurs et les autres classes moins aisées dont la fin du mois se termine très souvent autour du 10 !!!

Qu'elles sont les réelles retombées économiques de ce festival international du court métrage pour toute la région Auvergne ?

Dans les prochaines semaines, nous allons mettre en place notre propre étude d'impact, et nous vous remercions pour cet immense travail de "fourmi" - nous cherchons des volontaires -, afin que nous puissions connaître les véritables chiffres sur ce festival : visiteurs venus de l'extérieur ou non, journées de visite directement attribuables à ce festival, nombre d'euros d'impact économique direct, comportements de consommation, ressources et dépenses des organisateurs, nombre de places gratuites, provenance des visiteurs grand public, etc...

Il est grand temps que nos élu-es, nos camarades-républicains arrêtent de distribuer en vrac l'argent public, de fournir des "arguments" à l'anti-France : au FHAINE (l'affront national), aux ennemis de la liberté et à ceux qui divisent les françaises et les français en jetant les classes les unes CONTRE les autres !

D'un côté, au niveau national : l'austérité.

De l'autre, au niveau régional : la distribution de subventions à caractère "bourgeoises" éloignées des préoccupations du "Peuple de base" qui, bien malheureusement.... "traîne la savate" et ce....en 2015 !

N'oubliez pas ce qu'a déclaré le visionnaire Jean-Luc MELENCHON (01/02/2015 - JDD) : "Ce qui est commun à toute ­l'Europe, ce sont les politiques d'austérité qui détruisent nos sociétés. Et elles aggravent le problème de la dette en prétendant le résoudre.." !

A suivre...

Reportage et photos : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Etude d'impact en cours : Chantal LEVEQUE

Future grande région Auvergne-Rhône-Alpes : Jean-Jacques Queyranne et René Souchon réunis à Clermont-Ferrand !

Pendant que se prépare du 22 février au 7 mars 2015, à Paris, au salon international de l'agriculture, un stand commun Auvergne/Rhône-Alpes dont les subventions... ne profiteront certainement pas aux "gros bonnets" de la FNSEA :

Les présidents des Régions Auvergne/Rhône-Alpes

qui sont dans la construction en terme de fusion

étaient réunis hier à l'Hôtel de Région auvergnat !

Img 8703

De grands travaux attendent les élu-es des Régions Auvergne/Rhône-Alpes au 1er janvier 2016, comme l'ont précisé le président de la région Auvergne René Souchon et le président de la région Rhône-Alpes hier, lors d'une conférence de presse, à l'Hôtel de la Région Auvergne à Clermont-Ferrand.

Au menu : l'observatoire de la laïcité rhône-alpin (qui est une valeur commune à la République) qui sera élargi à l'Auvergne, la création d'un groupement interrégional sur le climat qui devrait sortir des nuages de cette nouvelle grande région, la modernisation de la loi Montagne, - si chère au cantalien René Souchon -, (En France métropolitaine, la loi montagne définit les zones de montagne comme étant des communes ou parties de communes où l'utilisation de l'espace implique des investissements onéreux dus, soit à des conditions climatiques très difficiles dues à l'altitude, soit à de fortes pentes, en moindres altitudes, tel que la mécanique soit impossible ou à des coûts importants, soit la combinaison de ces deux facteurs), soutien actif de la région-Rhône-Alpes pour que la "Chaîne des Puys-faille de Limagne" soit reconnue Patrimoine mondial de l'Unesco (Dans un courrier qu’elle a adressé au président du conseil général du Puy-de-Dôme, Jean-Yves GOUTTEBEL, le 16 janvier dernier, Ségolène ROYAL, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, vient de confirmer officiellement le dépôt de de ce dossier par l’Etat Français pour un second examen devant le Comité du Patrimoine mondial en juin 2016), transferts des CREPS de Bellerive-sur-Allier, Voiron et Vallon-Pont-d'Arc (l'Etat envisage le transfert des centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (Creps) aux régions), accélération de la sensibilité au numérique....

L'organisation de cette future grande région territoriale ne manque donc pas d'ingrédients et ce, loin, des polémiques avec l'infâme WAUQUIEZ que les présidents SOUCHON et QUEYRANNE ont qualifié "d'homme pressé et très à droite", ce qui ne devrait pas déplaire aux centristes de l'UDI.

Le secrétaire général de l'UMP, WAUQUIEZ qui a été désigné jeudi chef de file pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes doit faire face à de nombreuses contestations dans son propre camp. En effet, l'ex-ministre Michel BARNIER vient de dénoncer un «passage en force».

Les électrices et les électeurs des régions Auvergne/Rhône-Alpes ne sont pas dupes car après l'audition et la mise en examen de Jean-François COPE, mardi, dans l'affaire des comptes de campagne, ils suivent maintenant avec assiduité le prochain feuilleton judiciaire : la future convocation de SARKOZY devant les juges !

MCDP

200 000 € pour la plateforme numérique SPRO Auvergne avec la bénédiction de M.D CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand !

Les élus de la Région Auvergne

inscrivent "l'orientation tout au long de la vie"

des jeunes via le portail numérique SPRO !

Img 8547

Embouteillage cet après-midi pour la rotation des parapheurs. Photos MC de Portebane

Aujourd'hui, René SOUCHON, président de la région Auvergne ; Marie-Danièle CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand, chancelier des Universités ; Georges ASSERAF, directeur général de l'ONISP et Pascale SEMET (au nom d'Arlette ARNAUD-LANDAU, présidente de CARIF-OREF, ont signé la convention quadripartite relative à la mise en oeuvre de la plateforme numérique du Service public régional de l'orientation (SPRO) Auvergnat à l'hôtel de la Région Auvergne.

Les objectifs de ce nouvel outil innovant, porté par le CARIF-OREF, sont de pallier les limites du dispositif actuel purement institutionnel avec une circulation verticale de l'info, de redonner de la lisibilité et une certaine harmonie à l'ensemble du système, d'accompagner l'usager, de personnaliser et maintenir le lien avec ce bouquet de services.

Cette convention signée cet après-midi stipule que l'ONISEP mettra à la disposition les supports nécessaires à la constitution de la plateforme, la Région Auvergne, quant à elle, financera à hauteur de 200 000 € l'acquisition de ces outils numériques ONISEP et le paiement d'un accompte au prestataire retenu pour le développement informatique de la plateforme ( 140.160 € + accompte au prestataires soit 59.840 € ). 

LES PRESTATAIRES CHOISIS : DES ENTREPRISES AUVERGNATES ????

Les prestataires choisis seraient "I-MAKINA Développement" et "OPIXIDIO", mais... nous n'en sommes pas certains. Peut-être que le Rectorat de Clermont-Ferrand le sait, lui ?

Le CARIF-OREFF, en concertation avec les signataires de la convention, assurera la conception de la plateforme, son actualisation, son animation, sa maintenance mais aussi sa promotion.

Img 8548

"MON CHOMAGE EN LIGNE" pour bientôt ?

Le Rectorat mobilisera le réseau de professionnels nécessaire pour accompagner les équipes pédagogiques, les élèves et leurs familles mais aussi les chefs d'établissements dans la prise en main de cet outil qui devrait être mis en application en Avril 2015.

Ce projet de portail numérique SPRO sera mené en deux phases :

- Mise en ligne d'une 1ère version du portail numérique du SPRO à destination des usagers lycéens et jeunes demandeurs d'emplois pour la fin du 1er trimestre 2015 (collégien ou lycéen ; jeune et non-scolarisé ; jeune demandeur d'emploi ; étudiant ; personne handicapée) ;

- Mise en ligne d'une 2ème version de ce portail, avec une approche similaire pour l'ensemble des usagers auvergnats, à l'horizon du 2ème semestre 2015 (actifs salariés et actifs non-salariés ou en reconversion).

"L'idée" serait de "plonger le candidat à la formation" au coeur des métiers à partir de son ordinateur ou de son smartphone par des vidéos et des documents multimédias sur un site unique.

Dans la série "MON CHOMAGE EN LIGNE", attention tout de même de ne pas "plonger" de trop haut du perchoir de la "piscine Chômage en Auvergne" avec ses chiffres catastrophiques qui sont de plus en plus dans le rouge. Vous pourrez en voir la nette évolution en consultant les données de "Jean-Paul EMPLOI" en cliquant sur le lien suivant : http://www.observatoire-emploi-auvergne.fr/

En décembre dans la région, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A a atteint le chiffre de 63.149, soit une augmentation de 0.4 % par rapport au mois précédent. Sur un an, cela porte l'augmentation à 5.6 %.

En tout état de bonne cause, 200 000 €, c'est quand même plus profitable pour les contribuables que les 2,5 millions d’euros (deux policiers assurant sa protection rapprochée, un bureau, un logement de fonction meublé, du personnel de maison, deux chauffeurs, un véhicule de fonction et sept collaborateurs permanents, etc ....) que coûte - au bas mot - chaque année, l'EX (président de la République et président de la région Auvergne), Valery Giscard d’Estaing à l’Etat, non ?

MCDP

Fiona News : circonstance aggravante, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf !

Nouvelle circonstance aggravante pour Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf

Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf se sont retrouvés à nouveau, lundi, devant le juge d'instruction Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona en mai 2013.

Ils se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement de leurs poursuites.

Une nouvelle circonstance aggravante a été ajoutée, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf. Reçus par le juge Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona le 12 mai 2013, la mère de la fillette et son ex-compagnon, se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement des poursuites dont ils font l'objet. 

Coups mortels en réunion

Désormais, ils sont poursuivis pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sur mineur de 15 ans, par ascendant ET en réunion. C'est cette troisième circonstance aggravante qui vient d'être ajoutée par le magistrat instructeur.

Evelyne Rimbert - FR3 Auvergne

Mort de Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand : qu'en pense l'Unité SGP Police FO ?

#Esprit de Charlie en Auvergne

Communiqué de presse du Comité "Justice pour Wissam"

Annulation de la mise en examen

d'un des deux policiers de la brigade

canine impliqué dans la mort de

Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand !


"Le 1er janvier 2012, 2 policiers menottent Wissam et ne le quittent plus des yeux. 10 min plus tard, alors qu'aucuns de ces policiers n'a la
moindre égratignure, il tombe dans le coma.

Avant même les résultats de l'autopsie, la police des polices s'empresse de dédouaner les policiers impliqués directement dans la mise à mort.
Faire des conclusions avant même les éléments de l'enquête ne choque pas puisque les éléments de l'enquête seront ensuite cherchés, controlés, validés par ces mêmes personnes qui ont pris dès le départ parti. Ce n'est que le début du festival de l'hypocrisie.

Après une série de mensonges d'experts les plus indécents les uns des autres, le procureur général de Riom annonce en janvier 2013 devant la
presse qu'un collège d'experts va donner au maximum dans les cinq mois suivants les raisons pour lesquelles Wissam est mort.

Le Parquet aurait-il retrouver la raison ?

Que nenni ! 1 an après cet énième mensonge, soit 3 ans après les faits, nous sommes toujours dans l'attente de la vérité, juste de la vérité.
Parallèlement, nous apprenons le 20 janvier 2015 que la mafia policiaro-judiciaire annule la mise en examen d'un des policiers, plus intéressée par une mise hors de cause sans condition que par la vérité.

Le festival de l'hypocrisie continue, le combat aussi.

URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE"

Rappel des faits 


Interpellé la nuit de la Saint-Sylvestre 2011, Wissam El-Yamni était mort neuf jours après être tombé dans le coma le soir de son arrestation.Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l'autorité publique", les deux policiers qui avaient transporté le jeune homme avaient été mis en examen en mars 2014.
Des photographies du corps de Wissam El-Yamni lors de sa mort avaient montré un serrage au niveau du cou. Un rapport de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait relevé l'emploi sur la victime, lors de son transport au commissariat, de la technique du "pliage", qui consiste à maintenir la tête appuyée sur les genoux.
Une autre rapport d'expert avait ensuite envisagé qu'un "cocktail toxique" combinant une "action toxique aiguë de la cocaïne sur le coeur", ainsi qu'un mélange d'alcool et de cocaïne, avait entraîné l'arrêt cardiaque. Une hypothèse remise en cause par les avocats de la famille de Wissam El-Yamni.

Restructuration INRA Orcival : L'Idiot provincial sème la zizanie avec la SAFER Auvergne (III)

Quels sont les liens entre

les gros bonnets de la FNSEA

et la SAFER Auvergne

dans la cession de l'INRA Orcival ?

Aa232

Première conférence du cycle "Servir le Peuple et faire vivre la Révolution" à Science Po de Paris (27 Rue Saint-Guillaume, 75007 Paris) avec la présence de l'Idiot provincial, le 27 janvier 2015. Rejoignez-nous !

Depuis le passage du "cyclone" l'Idiot provincial, c'est désormais motus et bouche cousue à l'INRA de Clermont-Ferrand et à la SAFER Auvergne.

Non seulement nous attendons quelques précisions sur le mandat qu'a recu la SAFER Auvergne de la part de l'INRA Paris, concernant la prochaine fermeture du site de l'INRA à Orcival mais en plus, nous allons vous apporter quelques précisions sur les intérêts bancaires pratiqués par une banque bien connue de nos agricultrices et de nos agriculteurs de la région de Rochefort-Montagne.

Img 6203

Depuis la fin août 2014, nous n'avons pas attendu les "hypo-pathétiques" réponses de ces Messieurs-dames de la SAFER Auvergne et de l'INRA.

Nous avons quelques "taupes" bien placées, et nous n'allons pas tarder à siffler la fin de la récré', afin de vider notre "sac" sur la place publique...avec le soutien actif d'une petite vingtaine de petits agriculteurs.... que l'on éviterait - désormais - à la chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme.

Ouille, ouille. Si la "Confédération paysanne" et "l'Idiot provincial" commencent à donner des démangeaisons à la CDOA 63 (Commission Départementale d'Orientation Agricole), c'est que nous sommes sur la bonne voie, non ?

Les bolcheviques de "l'Idiot provincial" et les anars de la "Confédé", cela risque de faire un peu, beaucoup de monde à Orcival dans les prochaines semaines, car là-bas, nous pouvons compter sur nos potes et non sur des "couilles molles" pour défendre nos territoires ruraux et notre agriculture qui part à la dérive, sans compter le nombre effarant de suicides chez nos potes paysans provinciaux déjà fortement endettés par les caciques au pouvoir à Paris...à 100 000 lieues des préoccupations du Peuple de base !

La "jacquerie" potentielle est aux frontières d'Orcival. Nous agirons ! Cela nous savons le faire !

Place au Peuple ! Place aux "J.P.P" rattachés à l'Idiot provincial (Jeunes Paysans Pauvres) !

Cool

Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal lors du conseil de gestion prévu en catimini le 26/01 !

PETITION POUR LA DEMISSION DU DOYEN CHAZAL

En parlant de "Tempête politico-médiatique"

le doyen de la fac de médecine du CHU

"Gabriel Montpied" de Clermont-Ferrand

convoquera le 26 janvier ses administrateurs !

Va-t-il démissionner de lui-même ?

LIEN DE LA PETITION :

http://chn.ge/1AYe8Ji?recruiter=22300393

Img 8194

L'ambiance n'est plus à la rigolade à Clermont-Ferrand où la tempête médiatique s'est déclenchée dernièrement après les révélations (presse, réseaux sociaux...), sur cette fresque pornographique immonde et indigne située dans la salle de garde à l'internat du CHU "Gabriel Montpied" avec des propos extrêmement dégueulasses ciblant de façon inadmissible la ministre de la Santé, Marisol Touraine qui, en tant que femme a des droits que la chienlit libérale - que l'on retrouve de temps à autre sur quelques bancs polis des tribunaux pour des arnaques à la Sécu' - semble dénier !

Img 8199

Hier les réseaux sociaux tenus par certains toubibs - dont nous avons blanchi les noms ou logos.... 

Ces infâmes cloportes voudraient nous faire croire qu'ils s'expriment au nom de la "liberté d'expression" qui n'a que très "bon dos" pour exprimer ses "doléances" de bas étage d'une partie d'éléments de notre société, qui, non seulement sont contents d'exercer au sein d'une structure publique, passent leur libre temps de travail ou de repos à piétiner notre Nation et ses dignes représentants, en l'espèce, une femme qui plus est n'est qu'une femme-ministre de la Santé de cette "France aux français" que voudraît voir renaître les éléments anti-sociaux et fascisants de notre pays qui osent se plaindre le ventre plein alors que les tricarts du peuple de base gémissent, eux, en silence !

Img 8200

.... étaient en pleine effervescence sur Facebook à l'encontre de "soeur Anne Cécile" - Mailfert, porte-parole d'Osez le féminisme - ...

Après les scandaleux évènements qui ont frappé nos confrères de "Charlie" (que peu de monde ne pouvait souffrir) à Paris, après l'hypocrisie - en partie - collective qui s'est accaparée de cette affaire pour mieux protéger ses petits bouts de "pré carré" de corruption ambiante ou de ses "marquisats locaux" aux comportements d'aigrefins BCBG, après l'hystérie - en partie - collective qui commence à laisser des stigmates chez, notamment, les jeunes enfants, après ce subit "sursaut" en faveur de la Nation où nous avons vu défiler dans les rues de notre pays les profiteurs de notre démocratie...de gauche qui sont - en partie - les VRP du "prêt-à-penser" de nos libertés collectives, allons-nous, nous, Peuple de France, fidèle serviteurs d'Héliogabale, l'anarchiste couronné, laisser, une fois de plus, les promesses des bonnes résolutions rangées dans le bon vieux placard des libertés publiques, la République se dissoudre dans l'acide des Ultras et des Libéraux qui "flinguent" notre pays à tout petit feu ?

Img 8196

Allons-nous rester les bras croisés face aux provocations des libéraux qui leur permettraient de sauter la barre du potentiel "consensus", alors qu'elle deviendrait la forme de l'antonymie du pacifisme pour mieux monter au pinacle une violence caractérisée que nous ne saurions supporter plus longtemps : le terrorisme, fusse-t-il "pseudo-intellectuel" de toute cette racaille libérale qui transforme l'ivresse de la Nation en mélancolie, l'espérance du peuple de base en dégoût des hommes et à plus forte raison des femmes... d'une femme ?

Img 8203

... ou de "mère Marisol" - Marisol Touraine, ministre de la Santé - !

Moi, Marc-Claude de PORTEBANE, depuis plus de 30 ans, je suis comme Montherlant, je revendique le plaisir aristocratique de déplaire car il faut user de la "violence" des mots pour désarmer la "violence" muette de ce bas monde peuplé de la grande armée des hypocrites de l'univers petit-bourgeois en tentant - modestement - de le remettre à l'endroit, en allant chercher la vérité tombée au fond du puits des mensonges modernes et même post-modernes. Je suis peut-être un provocateur, certes. Mais il faut l'être opportunément. Le style et les idées ne sont rien s'ils ne sont pas mis au service d'un objectif, car tout est affaire de stratégie !

Dans mes dossiers, je possède quelques "bombinettes" sur quelques libéraux qui ne sont que des "voleurs potentiels" de l'Etat et du Peuple de base ! Si je prends la responsabilité de publier la Vérité, la déflagration sera terrible pour les ennemis de l'Etat et moi, avec mes écrits, sans beaucoup de concurrence, je n'ai jamais eu peur des "menaces" ou des "intimidations" car je suis un des esprits incarnés de la "Résistance" à la médiocratie et aux fourberies de notre époque.

Pendant que l'on ne cesse de me salir à longueur de journée dans mon dos, on me lit en catimini car toutes mes positions sont identiques et seulement opposées aux préjugés petit-bourgeois. Je suis inclassable, hors norme. On me l'a suffisamment reproché. J'en ai souffert. Je l'ai payé. Toujours comptant ! 

Par contre, je conserverais toujours le sens du "refus" sans limite, du "savoir dire non" afin de ne jamais avaler la soupe idéologique car comme le chantait si bien Brassens, je traîne une bien mauvaise "réputation" d'orateur cultivé et iconoclaste de "Chateau-brillant" de nos provinces essoufflées, de "Robin des Bois" de nos préfectures provinciales, de Victor Hugo de nos misérables, de chevalier Bayard de nos insomnies à répétitions ou de grand Héliogabale de nos espérances déçues !

Je manie le Verbe comme d'autres maltraitent le bistouri, car je suis un rebelle de la pensée qui préfère rester in fine solitaire, comme Chateaubriant sur son rocher de Saint-Malo ou l'illustre Bonaparte à Longwood sur son île, bien en face des bien-pensants de l'esthétique - qu'ils pensent - enfin normalisée !

Peut-être que lundi 26 janvier 2015, - à partir de 8 heures -, le doyen - le Pr Jean Chazal - de la Fac de médecine de Clermont-Ferrand nous en dira un peu plus sur cette fameuse "discussion" (pour employer ses termes) au sein du conseil de gestion qui devrait "adopter une ligne politique adaptée à la gestion de la situation - le sketch de la fresque pornographique intolérable, NDLR - au nom de la faculté"... de médecine.

Cette fresque pornographique est une verrue intolérable car elle déshonore l'ensemble des fonctionnaires médicaux de Clermont-Ferrand, de l'ARS Auvergne et de l'ensemble du corps administratif auvergnat auxquels nous sommes, ici, particulièrement attachés !

Le Pr Chazal qui parle de "période politico-médiatique" devra peut-être faire face, dans les prochains jours, au "ventre fécond" de la révolte venue de la rue s'il ne dissout pas l'ensemble de son conseil d'administration et s'il n'est pas "démissionné" lui-même par les services de l'Etat !

Les responsables administratifs de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, les dirigeants du CHU "Gabriel Montpied" et la caste de certains libéraux qui s'en sont donné à coeur joie - sur notamment les réseaux sociaux - contre Marisol Touraine, la ministre de la Santé de toutes les françaises et de tous les français sans dictinction de race ou de religion, doivent subir le glaive de la République qui remplit deux fonctions essentielles de la Justice (Source : Me Jean-Louis Kipffer, avocat à la cour de Nancy) : "trancher et exécuter" !

La "conservation" de cette fresque pornographique était déjà une honte dans un établissement public de réputation internationale où tant de gens souffrent dans la dignité en étant soignés par un personnel dévoué et attentif.

Les "pseudo dialogues" infâmes qui l'ont accompagné pour "critiquer" le projet de loi santé de Marisol Touraine en évoquant une "apologie de viol" sont la goutte de trop dans le réservoir de la future explosion populaire qui est légitimement à prévoir !

Exigeons la démission du doyen Chazal qui est pleinement co-responsable de cette soit-disante "tempête politico-médiatique" !

Plus un pied dans l'administration ! Dehors ! Place au Peuple !

A suivre avec dégustation

Marc-Claude de PORTEBANE

Statuts de l'amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" : la sous-pref' de Riom commence à voir rouge ! In nocte consilium (II)

Esprit de Charlie en Auvergne

La sous-préf' de Riom commence

à zoomer les statuts de l'amicale

Société amicale des sapeurs-pompiers

de La Goutelle !

Numerisation0035 1

"Une société est formée".....

Après les révélations de l'Idiot provincial d'hier, les statuts de l'amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" commencent à intéresser vivement la sous-préfecture de Riom.

En effet, nous avions relevé que ceux-ci dataient..... du 17 janvier 1937 et n'étaient signés que d'une seule personne.

Numerisation0044 1

....Avec un seul membre  ? Par le seul président de l'époque

comme l'attestent ces statuts datant ..... de 1937 ?

Hors, le service de la sous-préfecture de Riom - via le sous-préfet de Thiers par interim - que nous avons contacté, nous précise : "Je conseillerais vivement au bureau actuel de réactualiser leur statuts et de les faire signer par deux membres du bureau.".

La polémique ne fait que commencer et ce, nonobstant les menaces à peine voilées auxquelles nous devons faire face.

En effet, certains paltoquets ne comprennent pas pourquoi nous venons sur la région de La Goutelle.

Et pourquoi pas, Hein ?

A suivre

Remous à la banque Nuger ?

Mais que se passe-t-il

à la banque Nuger

du côté de la côte d'Azur ?

Uma005

La forme lazur (IXe siècle) vient de l'arabe lazward, lui-même du persan lâzward ( lâzhward ou lâdjward) pour désigner le bleu clair, la couleur du ciel.

Les cadeaux sont-ils de bleu azur ou d'azur bleu ???

Le parquet du procureur de la République ou de l'Autorité des marchés financiers (AMF) sont-ils au diapason ?

A suivre

Mairie de Clermont-Ferrand : combien de RTT ou de congés ?

Tandis qu'oeuvrent les basse-manoeuvres des politicards....

Le retour aux questions primordiales est

une question de salubrité publique !

Aa79 2

Est-il normal que la nouvelle directrice de cabinet du maire de Clermont-Ferrand, Mme KOROBELNIK, soit déjà en congés ?

Combien de RTT ? Combien, combien .... ?

Pour notre plus grand bien ??

Rigolant

Qui dépasse les bornes sur ce terrain du parc technologique de La Pardieu à Clermont-Ferrand ? Acta fabula est (I)

Questions pour un champion !

Mais qui donc "dépasse les bornes" 

à Clermont-Ferrand sur ce terrain du

parc technologique de La Pardieu ?

Numerisation0010 7

Img 7990

- La BP (borne plantée) "n° 501" semble avoir disparu depuis quelques années sur cette portion de terrain située sur cette parcelle située dans le parc technologique de La Pardieu. Elle reviendra par l'opération du "Saint-Esprit" ?

Img 7996

- De l'autre côté de cette portion de terrain, les grillages de ce chantier ne sont pas vraiment dans la droite ligne des bornes A (BE - borne existante - n° 204) jusqu'à B (BE - borne existante - n° 205). Normal ? Pas normal ?

Img 7995

Numerisation0009 12

En attendant les réponses aux foules de nos questions à ces deux entreprises distinctes concernées - de part et d'autre - par ces simples "histoires idiotes", nous vous donnons RDV au prochain feuilleton !

A suivre

MCDP

50 000 "Je suis Charlie" anonymes à Clermont-Ferrand : la liberté d'expression commence à gagner !

Au départ de la place de Jaude

la République a gagné !

Loin des clivages politiques

dans la foule compacte des anonymes

beaucoup de dignité :

Img 7868

.... l'union nationale pour la défense

de la démocratie et de la liberté...

Img 7872

.... Charlie héros

mérite Le Panthéon .....

....du jamais vu depuis la Libération....

Img 7966

.... mouvement de solidarité inédit.....

Img 7961

.... on a pas peur .....

Img 7896

..... prénom : Charlie

..... nom : Policier.....

Img 7925

..... Je suis Charlie .....

Img 7911

 

Je suis Charlie : Paris, Clermont-Ferrand, Lyon, Toulouse, Vichy, Le Puy-en-Velay marchons contre le fanatisme islamiste !

Le Secrétaire nationale du PCF a lancé un appel vibrant à marcher dimanche. "Rien, aucune opération politicienne, ne nous détournera de l’hommage que nous voulons rendre à toutes les victimes et de la force qu’il convient de donner au message de fraternité républicaine qui nous anime" a tenu a précisé Pierre Laurent.
Photo : Martin Bureau / AFP
Rassemblement place de la république, mercredi soir, quelques heures à peine après le drame
Photo : Martin Bureau / AFP

Dans un communiqué de presse, Pierre Laurent, secrétaire nationale du PCF a dénoncé, "les instrumentalisations qui pointent déjà [après les trois jours terribles que vient de vivre la France - NDLR], pour attiser de nouveau les haines, pour masquer les responsabilités qui conduisent le monde vers l’aggravation de toutes les tensions, pour justifier l’amplification de guerres ou de prétendues réponses au terrorisme qui n’ont fait que prouver leur échec dans la dernière décennie".

Il a lancé un appel solennel :" Après la terrible semaine que la France vient de vivre, avec dix-sept morts qui ont frappé l’équipe de Charlie hebdo, les forces de police et la communauté juive, des millions de Français s’apprêtent à manifester dimanche à Paris et ce week-end dans toute la France leur hommage aux victimes, et leur attachement à la liberté d’expression, à la laïcité, aux valeurs de la République, liberté, égalité, fraternité. Tout au long de la semaine déjà, la réaction de centaines de milliers de nos concitoyens de toutes convictions et de toutes confessions a été d’une extrême dignité. 

J’appelle au nom du Parti communiste français l’ensemble des communistes du pays à participer à ces marches et à déployer toute leur énergie pour qu’elles se déroulent dans l’unité la plus large, en permettant à tous les citoyens d’y trouver leur place, et la clarté de leurs objectifs. Les marches républicaines annoncées sont des marches citoyennes qui doivent marquer l’attachement des forces vives de notre pays au vivre ensemble, et le refus de toutes les haines, violences, racismes, discriminations et stigmatisations. 

Les communistes marcheront en l’honneur des valeurs qui animaient nos amis et camarades de Charlie Hebdo dont l’équipe et les familles ouvriront la marche de dimanche à Paris. Rien, aucune opération politicienne, ne nous détournera de l’hommage que nous voulons rendre à toutes les victimes et de la force qu’il convient de donner au message de fraternité républicaine qui nous anime. Loin de toutes les instrumentalisations qui pointent déjà, pour attiser de nouveau les haines, pour masquer les responsabilités qui conduisent le monde vers l’aggravation de toutes les tensions, pour justifier l’amplification de guerres ou de prétendues réponses au terrorisme qui n’ont fait que prouver leur échec dans la dernière décennie, les communistes travailleront sans relâche à l’unité du peuple français pour des réponses de sécurité dans la justice, de vivre ensemble dans le respect de la liberté de conscience ou d’opinion pour chacun, des réponses de paix et de solidarité entre les peuples. Samedi et dimanche dans toute la France, nous sommes tous Charlie."

Rongeurs dans ces bidons Animalis Clermont-Ferrand : la "frappe" de l'Idiot provincial commence à porter ses fruits à la préfecture 63

Le préfet de l'Auvergne prend très au sérieux

notre "alerte" concernant ces pauvres rongeurs

enfermés dans ces grands seaux en plastique

chez ANIMALIS à CLERMONT-FERRAND !

Img 7620

Img 7622

Samedi dernier en début de soirée, l'Idiot provincial accompagné d'une poignée de militantes et de militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" est allé rendre une amicale visite à Animalis à Clermont-Ferrand afin de sensibiliser l'opinion publique sur la condition de vie de ces petits rongeurs enfermés dans de grands seaux, sans boire, pendant au moins plus d'une heure.

Dimanche après-midi, nous alertions le cabinet de Mr le préfet de la région Auvergne - en référence à nos preuves publiées sur le site de l'Idiot provincial - sur ce qui nous paraissait inadmissible au vu de la réglementation sur les conditions de sensibilité et de transfert de ces petits animaux au sein d'une animalerie connue au niveau national, que ce soit au niveau positif ou au bas niveau négatif.

La DDPP 63/SPPAE a répondu à l'Idiot provincial que "Ce dossier est suivi par le Service Production Primaire, Animal et Environnement. Les investigations nécessaires vont être engagées dans les meilleurs délais.".

Restons vigilants. Armons-nous de patience (limitée) !

A suivre

MCDP

Assassinat de la presse satirique : L'Idiot provincial au chevet de Charlie Hebdo place de Jaude à Clermont-Ferrand

C'est le laxisme politique de la société française

la corruption des élus de droite/gauche

et l'abandon de nos valeurs laïques

qui ont armé le bras du fanatisme musulman !

par Marc-Claude de PORTEBANE ©

Img 7790

Depuis le temps que nous combattons, ici, l'autodestruction de notre société, la bête immonde a fini par montrer son vrai visage, celui de l'antagonisme entre les obscurantistes en provenance du sud de la mer Méditerranée et les peuples épris de liberté comme nous les français qui sommes encore la vitrine du monde en terme de démocratie directe.

Ce qui reste encore de ce moignon de "démocratie" française a été acquis depuis plus de deux siècles par les élites des femmes et des hommes des "Lumières", qui par leur engagement contre les oppressions religieuses et politiques, ont oeuvré pour un progrès du monde afin de mieux combattre l'irrationnel, l'arbitraire, l'obscurantisme et notamment la superstition des siècles passés en procédant au renouvellement du savoir, de l’éthique et de l'esthétique de leur temps. 

Img 7769

L’influence de leurs écrits ou de leurs dessins a été déterminante dans les grands événements de la fin du XVIIIe siècle qu'a été la Révolution française. 

De manière très générale, sur le plan scientifique et philosophique, les "Lumières" ont vu apparaître le triomphe de la raison sur la foi et la croyance que ce soit sur le plan politique et économique, en mettant sur un piedestal, (bien malheureusement), l'apothéose de la bourgeoisie sur le clergé et les autres classes anti-populaires unies contre le peuple de base.

Img 7763

La République française n'a eu de cesse d'immerger ou d'émerger au gré des guerres internes, internationales, des luttes intestinales, des conflits d'intérêt, des mélanges des genres, de la corruption de nos élites, de la jalousie et de la haine, de la bétise des intellectuels de salon s'entraînant à ramper, prêts pour la grande entreprise de courtisanerie, léchage de parlementaires, ministres et présidents de droite comme de gauche.

Img 7785

Longtemps inféodés aux hommes de pouvoir, les medias - subventionnés par le contribuable - n'ont eu de cesse de "servir la soupe" aux potentats locaux.

Revers de la médaille, ces "VRP-Merdias" ont perdu et perdent encore de plus en plus de lectrices et de lecteurs lassés par le langage auto-destructeur de la "langue de bois" et désagrégateur de notre société démocratique que nous devons, chaque jour, consolider face au consensus mou de la "sous-culture" ou de la "bovinisation des masses" puisqu'une société libre de tout joug doit bousculer les ankyloses, secouer les vieux poiriers du pouvoir, les installés du confort (ceux que Rimbaud appelait les "Assis") et de cette idéologie moyenne et rampante qui a tant fait les bonnes consciences et les mauvais journalistes avachis mais tellement si bien encartés !

Img 7762

Les fanatiques religieux musulmans ou autres vermines - qui n'ont rien à envier aux extrèmistes de droite de chez nous - que nous avons accueilli les bras ouverts sur notre sol doivent être combattu tout aussi bien avec des armes de guerre mais avec la pointe de nos crayons de papier.

Nous devons écraser ces minables de tout notre contrepoids tout en soudant les coudes de la communauté nationale, ne pas tomber dans le piège du fanatisme en leur faisant un immense "bras d'honneur" car, si les barbus adeptes du Qatar, de la Mamounia et les provocatrices voilées ont flingué des journalistes qui les défendaient, le réveil du peuple de la France profonde, libre et éternelle pourrait très bien en venir rapidement aux "mains" avec les apprentis-terroristes du double-totalitarisme s'exerçant à la fois "à la prière et aux bains-douches" !

Img 7780

"Journée de deuil national" donc, comme l'a précisé le président de la République, François Hollande, à la mémoire des "nôtres" : un journal, ses journalistes, ses dessinateurs abattus par les forces de la terreur contre la fraternité humaine, contre notre culture !

Img 7766

Ne nous trompons pas ! La fusillade contre Charlie Hebdo, c'est une fusillade largement bien planifiée contre la République, ses valeurs, son histoire, ses lumières et sa laïcité.

Img 7776

Wolinski, Cabu, Charb, Tignous et les autres ne seront pas morts pour rien : nous allons nous organiser, nous en tant qu'éléments nationaux-bolcheviques, pour bouter hors de France les barbares islamistes et surtout leurs ramifications qui vivent - soyons honnêtes de le reconnaître - largement de nos subsides.

Aa215

Chérif et Saïd Kouachi, sont recherchés ce jeudi au lendemain de l'attentat de Charlie Hebdo. Le premier a déjà été condamné à trois ans de prison en 2008 pour avoir fait partie de la filière djihadiste dite "des Buttes-Chaumont" à Paris.

La riposte punitive sera graduelle et, elle aussi, très bien planifiée !

Fusillade à Charlie Hebdo : Michel Renaud, fondateur du festival clermontois Carnet de voyages a été fusillé !

Michel Renaud, fondateur du festival clermontois Carnet de voyages, est mort ce mercredi à Paris dans la fusillade qui a visé le journal Charlie Hebdo.

Le festival et l'hebdomadaire avaient des projets en commun.

La "sauterie" des voeux 2015 du maire de Clermont-Ferrand Olivier Bianchi fait jaser les mauvaises langues !

Les camarades de feu Wissam El Yamni ou de Rémi Fraisse - mort contre le projet de barrage - socialiste à Sivens n'ont pas vraiment apprécié la "sauterie" de cette gauche-là !!!

Quelques badauds se sont demandés

combien avait coûté au contribuable

la sauterie-cérémonie des voeux 2015

à la maison des Sports de Clermont-Ferrand !

Numerisation0005 13

Un discours "lénifiant" comme l'aime les gogos du peuple de la gauche "pipeule" avec des banalités sur la "majorité plurielle", la fiscalité clermontoise qui se voudra modérée, les assises de la mobilité, quelques mots sur les grands projets qui font jaser comme la rénovation de l'Hôtel-Dieu (Après le vent de polémiques entre le CHU, la SCI Hôtel-Dieu et l'équipe de l'ex-maire Serge Godard, - L’arrêt de la cour administrative d’appel ayant donné raison aux investisseurs privés et au CHU de Clermont, encore propriétaire du site -, le protocole d'accord qui prévoit l'acquisition, par la Ville, de trois lots, pour neuf millions d'euros doit être signé au printemps 2015 - NDLR) ou le site de l’ancienne gare routière qui doit accueillir, à terme, le projet d’implantation de la Scène nationale...

Img 7689

Prudent, le nouveau maire socialiste de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, n'a pas voulu trop démontrer aux auvergnats qu'ils seraient bien à la "remorque" de Lyon dans le cadre de la réorganisation des régions françaises (les météorologues des instituts politiques annonçant une prochaine déroute nationale pour les élus de gauche), place fut faite à la soirée dansante (avec orchestre) que nombreux jugèrent "grotesque" en ces mauvais temps de rigueur budgétaire pour les travailleurs qui ont autre chose à faire qu'à s'amuser.

Img 7695

Combien le coût pour les contribuables la "sauterie" des voeux 2015 de la municipalité clermontoise à la maison des Sports ?

Img 7703

"L'avenirrrrr le dirrrrrrrra à l'Idioooot proooooovinciaaaaaal" comme aurait très bien pu le préconiser feu l'homme de radio Français à la voix chevrotante, Albert Simon, (mort en 2013) et longtemps chargé du bulletin métérologique de la station de radiodiffusion, non pas de Clermont-Ferrand mais d'Europe 1 !

Img 7692

La soirée orchestrale "petit fours/champagne".....

Img 7700

....à "suivrrrrrrrrre" avec "gourmannnnndise" dans les colonnes de l'Idiot provincial.

MCDP

Scandale : le "paradis" pour ces petits lapins d'Animalis à Clermont-Ferrand en taule dans un seau en plastique !!!

Est-il normal que de petits rongeurs

en l'espèce des petits lapins soient

enfermés dans un grand seau en plastoc'

chez Animalis à Clermont-Ferrand ?

Img 7619

L'Idiot provincial accompagné de quelques camarades de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux est allé rendre une amicale visite à l'enseigne Animalis située au 218, Boulevard Gustave Flaubert à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme.

"Bienvenue dans les animaleries Animalis, les magasins des animaux à vivre et à aimer" comme le souligne Animalis sur son site internet.

Img 7621

Est-il normal d'avoir découvert ces pauvres petits lapins, blottis les uns contre les autres, dans ces grands seaux au nom de la marque "Paradisio" (aliments pour rongeurs et petits mammifères) ?

Quelques recherches sur "Paradisio" nous ont fait découvrir que cette marque est déconseillée par ce site des passionné-es des lapins "Passionnément Lapins" (source : http://leforumdulapin.superforum.fr/t5212-analyse-des-granules-deconseilles-et-conseilles) :

Valeur nutritionnelle :
- Protéines brutes : 15,4% --> Trop, maximum 14%, idéal 11-12%
- Matières grasses brutes : 2,3% --> Gras
- Cellulose brute : 16,6% --> Trop peu ! Minimum 20%

Ingrédients :
- Luzerne 25%--> pour un jeune ça passe, et encore car c’est vraiment un pourcentage élevé, mais plus après 6 mois : risque de calculs urinaires élevés, car trop riche en calcium.
- Aliment de gluten de blé 21%, Son de blé 14% --> Sous produits de céréales, 35% ! C’est énorme, et c’est très mauvais. Déchets
- Pulpe de raisin 14% --> Les fruits sont des friandises, trop sucré. Le raisin encore plus qu’un autre fruit… très mauvais, risque d’obésité et de maladies liées à un trop de sucres dans l’alimentation.
- Pulpe de betterave 9%--> Nourriture pour bétail, riche en sucre mais aussi en fibres
- Tourteau de tournesol 6%, tourteau de colza--> Très gras mais contient également des fibres
- Vinasse de betterave--> Très très sucré ! Risque d’obésité !
- Orge, blé--> --> Contient trop d’amidon, induit le développement de bactéries nocives (Clostridies) qui peuvent à force provoquer une entérotoxémie.
- Carbonate de calcium--> Gros risques de calculs urinaires !
- Chlorure de sodium--> Sel, n’a rien à faire dans des granulés pour lapins !

Img 7635

Pourquoi l'enseigne "Animalis" ne semble pas vraiment respecter sa propre "charte des rongeurs" qui stipule à propos de leur habitat que celui-ci "...a été conçu pour leur bien-être et pour répondre à leurs besoins physiologiques et comportementaux, conformément aux normes européennes. Les kiosques sont vitrés et fermés pour permettre le renouvellement permanent de l'air, le contrôle de la température et de l'hygrométrie (taux d'humidité), la diminution des nuisances sonores et la maîtrise des risques sanitaires (pas de contact venant de l'extérieur). Ils sont entretenus quotidiennement, voire plusieurs fois par jour si nécessaire, selon les exigences d'un protocole sanitaire strict (nettoyage et désinfection à la vapeur, utilisation d'un produit virucide, bactéricide et fongicide)..." ?

Où sont donc ces "exigences" d'un tel "protocole sanitaire strict" comme on peut le lire sur les "fiches conseils" d'Animalis ?

Bonjour "le renouvellement permanent de l'air" pour ces pauvres petits lapins !!!

Nous demandons aux autorités judiciaires sises à Clermont-Ferrand de faire cesser ce trouble manifeste à propos de cette indigne condition animale.

Img 7637

J'invite l'ensemble de nos camarades de la PA (protection animale) et de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux à venir, prochainement, manifester massivement devant cette enseigne Animalis à Clermont-Ferrand qui ne respecte pas vraiment le droit des animaux et ce, notamment, pendant les heures d'ouverture au grand public.

Libérons les petits lapins enfermés chez Animalis dans ces seaux de la honte ! A l'action !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Manif de soutien de ce soir pour Rémi Fraisse à Clermont-Ferrand :

Une centaine de militants se sont rassemblé-es

ce soir place de Jaude à Clermont-Ferrand

pour dénoncer les violences policières !

Aaaa5

Nous n'avons pas ébruité notre présence ce soir à Clermont-Ferrand, ni à midi à l'Université de Nantes...

Img 7078

...mais nous avons pu mobiliser vers 18h une vingtaine de camarades sur un rassemblement qui en comptait une bonne centaine dont de très nombreux communistes...

Img 7074

....qui arboraient, soit le drapeau rouge, soit l'écharpe avec la faucille et le marteau.

Ce soir, nous avons demandé la création d'une assemblée de lutte anti-répression.

abc1.jpg

Le camarade Marc-Claude de Portebane, membre des commissions juridiques et communication du "Comité pour Wissam" a demandé que toute la lumière soit faite sur la mort du jeune botaniste Rémi Fraisse qui est le symbole de notre lutte CONTRE les violences policières....

Img 7082

En 2014, au moins 12 personnes ont été tuées au cours d'une opération policière.

La dernière en date s'appelait Rémi FRAISSE.

Ni dérapages fortuits, ni bavures, ces meurtres sont l'aboutissement d'une violence quotidienne exercée au nom du "maintien de l'ordre" pour le compte de ceux qui continuent à misérabiliser le peuple.

Img 7088

MCDP

Irstea à Montoldre (Allier) : le "Crédit à bricole" peut-il nous en dire plus sur la vente des terrains et des bâtiments ? (I)

Le crédit agricole était-il bien informé ?

IRSTEA - Montoldre - peut-il nous dire 

à qui ont été vendus certains bâtiments

à usage d'habitation ?

Img 6011

Le centre de Clermont-Ferrand bénéficie d’une localisation bi-site : Aubière, sur le campus universitaire des Cézeaux, et Montoldre, (Domaine des Palaquins) où résultats académiques et réalités de terrain peuvent être confrontés. Les recherches conduites concernent les technologies et systèmes d’information pour les agrosystèmes, la modélisation des systèmes complexes et les dynamiques territoriales des espaces ruraux.
Ses chercheurs sont sollicités pour leurs capacités d’expertise par la sphère publique.

Le centre agit également en interconnexion avec le secteur économique : ses recherches sont vectrices d’innovation. Fort d’une réelle reconnaissance régionale, fruit de son implication, il pratique une recherche pluridisciplinaire en faveur du développement des territoires.

Peut-on nous dire comment se sont faites certaines acquisitions au niveau local, à Montoldre dans l'Allier ?

Dans quelles conditions, par exemple, le président de la caisse locale du Crédit Agricole Centre France de Varennes-sur-Allier, a-t-il acheté personnellement des bâtiments à usage d'habitation à IRSTEA et qui ont été, par la suite retapés puis loués par lui-même à X et à Y ?

A suivre

MCDP

Vente de l'unité de l'INRA à Orcival : l'Idiot provincial provoque des crises d'urticaire (I)

L'Idiot provincial commence à mettre

les "pieds dans le plat" de la

fermeture du site de l'INRA à Orcival !

Img 6193

Nous ne vous montrerons pas les photos de l'INRA d'Orcival, ceci nous ayant été "interdit" par Pascal d'Hour, le responsable du site de l'INRA d'Orcival qui n'est qu'un modeste serviteur de la République. Bouche cousue

Bzzz ! Depuis que "l'Idiot provincial" planche depuis ce week-end sur la mise en vente du site de l'INRA à Orcival (Puy-de-Dôme), les abeilles commencent à turbiner dans tous les sens.

Si le terme "L'Idiot" a commencé à faire rire le secrétariat de la SAFER Auvergne, son sympathique président Jacques Chazallet n'a pas tardé à nous appeler.

De l'appel à candidature aux moindres détails, nous connaissons pratiquement tout le dossier. Nous attendons juste quelques précisions de la part du président de l'INRA de Clermont-Ferrand, Jean-Baptiste Coulon.

Quant à l'INRA Paris, nous avons pu obtenir quelques précieuses précisions en papotant avec Gitane Xavière (chargée de la coordination du patrimoine) qui nous a indiqué que ce dossier était "complexe", pour la simple et bonne raison que cet énorme bien agricole (qui sera géré par la centrale parisienne) sera cédé dans le cadre des opérations de restructuration de l'INRA car il y aura ventes, échanges, contre-échanges...ce qui va nous permettre de bien rigoler !

D'après nos informations, cette unité aurait une superficie aux alentours des 150 ha, avec 2 bâtiments d'élevage ainsi que quelques maisons d'habitation. De quoi "aiguiser" les "appétits locaux" qui commencent à s'entredéchirer.

L'INRA Paris nous a indiqué que le mandat de vente avait été donné à l'incontournable SAFER d'Auvergne pour la cession et les acquisitions. Le notaire sera, lui, obligé de notifier les demandes de x ou y appels à candidature dont l'un publié, il y a quelques années, aurait "capoté" au cours des pourparlers - pour ne rien dire - concernant les "échanges".

La valeur économique du projet a été réalisée par la chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme validé par la CDOA 63 (Commission Départementale d'Orientation Agricole) et l'estimation réalisée par les services des Domaines 63.

Selon nos informations - ultra confidentielles - le montant total de l'estimation avoisinerait 1,6 million d'euros. Mais, chut, nous ne rentrerons pas dans tous les détails !

Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que le projet de restructuration du site de l'INRA d'Orcival se fera dans le cadre d'un objectif de "concentration et de diminution des surfaces". L'Etat désirant un nouveau domaine d'un "seul" tenant.

La SAFER étant un interlocuteur incontournable, de vives tensions sont déjà palpables dans cette belle et rude région où est située la commune d'Orcival connue mondialement pour sa magnifique basilique - un des joyaux de l'art roman auvergnat - (Arrondissement de Clermont-Ferrand, Canton de Rochefort-Montagne, Communauté de communes de Rochefort-Montagne).

Trois "petites mise-en-bouche" de l'Idiot provincial pour commencer les prochaines "régalades" :

- quel sera le rôle futur des banques et notamment le crédit agricole dans le calcul des taux d'intérêt-s accordé-s au -x éventuel-s repreneur-s ?

- l'Etat va-t-il prendre conscience des réalités économiques locales qui sont toutes ou presque dans le rouge ?

- quel pourcentage obtiendra la SAFER Auvergne ?

A suivre avec délectation.

Marc-Claude de PORTEBANE

Mauvais coup au "Cou de l'Oie" 2014 à Arfeuilles : France 3 Auvergne prend acte de notre projet de Camp de la Résistance Absit reverentia vero (VIII)

FR3 Auvergne dans son édition de ce soir

du 19/20 prend acte de notre projet

de "Camp de la Résistance"  de notre

"Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux"

à Arfeuilles dans l'Allier en Auvergne !

Img 2825

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2014/08/12/arfeuilles-03-la-fete-populaire-du-cou-de-l-oie-fait-toujours-polemique-531390.html

Alors que se prépare la future décapitation, (en ce mois de Marie du 15 août 2014 - "Je vous salis ma rue"),  d'au moins 5 oies déjà mortes à Arfeuilles dans l'Allier, "France 3 Auvergne" parle de notre projet de "Camp de la Résistance" qui fait déjà "trembler" les petits "barons" d'opérette du pouvoir départemental Bourbonnais qui sont souvent absents pour causes multiples ! Exemple, semaine dernière, à la sous-préfecture de Vichy, il y avait quelques absences pour "arrêt maladie" ! Pas facile la digestion du personnel ! Personne au bout du fil ! Sourions ! Allo, nos camarades de la CGT !

Il est bien évident, que si je "siffle" le début de la récréation, toutes et tous nos camarades-ami-e-s ou sympathisants de la grande Cause animale se jetteront sur les "rails" pour défendre l'image de pauvres Oies, non seulement vouées à un meurtre de la digne engeance pour satisfaire la jouissance d'individus avides de sang mais odieusement décapitées par des cavaliers et des cavalières de "l'Ecurie des Bergers" qui, fier-e-s de leur "basse-oeuvres" iront parader, sur la voie publique, tête de l'Oie, pointée tantôt au Nord, tantôt à l'ouest, tantôt au sud, tantôt aux vents mauvais si chers à Rabelais !

Est-ce le but d'une association de cavalières ou de cavaliers de se mettre au "service" d'une cause "barbare" qui nous sensibilise à "fleur de peau" au paroxysme de l'émotion, nous les défenseurs de la grande Cause animale, nous les ami-e-s de Brigitte Bardot ou de "STONE" ?

Le préfet de l'Allier, Arnaud COCHET - VRP de François HOLLANDE - est-il un homme sans coeur ?

Nous attendons la ou les réactions des milliers de cavaliers et surtout de la FFE (Fédération française d'Equitation).

Quand on aime son cheval doit-on s'en servir comme d'une "arme par destination" pour décapiter une pauvre Oie, qui plus est, suspendue à une corde ?

Le cheval a-t-il plus de droit que la petite Oie "sacrifiée" pour l'occasion dans une région peuplée de racistes, de xénophobes anti-musulmans ?

N'oublions pas le score du Fhaine à Lapalisse lors des dernières élections !

Allons-nous les défenseurs de la PA (Protection Animale), rester les bras croisés devant une telle "barbarie" ?

Non et non ! Tout animal mort doit avoir tout notre respect ! Il a des droits ! Si vous trouvez un chien mort sur la route, allez-vous continuer à rouler dessus et vous acharner à rouler encore plus encore ?

Si "vous" les "assassins" de la Cause animale, vous voulez nous prouver que vous êtes les plus forts, les plus virils, n'hésitez pas à nous "rouler dessus", n'hésitez pas, car nous, les fanatiques de la grande Cause animale, nous prendrons la place des Oies qui seront décapitées.

Nous n'avons pas peur des cavalières et des cavaliers qui n'étaient pas masqué-e-s - en 2013 - sur les photos de la grande presse régionale qui "bouffe" à tous les "râteliers" mais certainement pas à ceux de la Cause du peuple, car la France que j'aime, c'est celle qui, parmi tant d'autres, comme le journal "La Montagne" où de nombreux résistants ont donné leur peau lors de la seconde guerre mondiale en se faisant décapiter ou fusiller pour la Patrie !

Or, si cela était était le cas, nous devrions faire face à une manifestation fascisante de quelques milliers -seulement - de personnes des environs d'Arfeuilles et que nous combattrions avec la dernière énergie !

Le général Bonaparte et "de Portebane" n'ont et n'auront jamais peur des "félons" et des traîtres à la République !

Nous aimons notre pays, sa laïcité et ses richesses intellectuelles uniques au monde. Nous sommes une "Peuple libre" alors que nous sommes les descendants d'un immonde génocide contre la Vendée ! Certes, la République était en danger mais les plus vaillants combttants étaient issus de la Bretagne militaire, qui fut par la suite, un rempart contre les "rose-beefs" qui tentent de nous "recoloniser" à nouveau en achetant notre terroir à pris rouge alors que nous, nous sommes le sang de nos territoires !

Voici le texte de FR3 :

A Arfeuilles (03), la fête populaire du "Cou de l'Oie" fait toujours polémique

Chaque année à Arfeuilles, le 15 août, c'est "cou de l'oie", une fête héritée du Moyen-Âge pendant laquelle des cavaliers tranchent au sabre le cou d'oies (abattues au préalable) suspendues à un fil, pour ensuite manger les volatiles. Une fête locale qui ne fait pas l'unanimité. 

  • France 3 Auvergne
  • Publié le 12/08/2014 | 19:13, mis à jour le 12/08/2014 | 19:16
prog6934564.jpg

A l'origine de cette tradition, des fêtes païennes médiévales, et la légende d'un cavalier qui, pendant la révolution française, aurait relancé cette pratique, en s'élançant à cheval pour décapiter une oie, pour célébrer l'abolition des privilèges. Depuis, la coutume ne s'essouffle pas, mais ses opposants se multiplient. 

Le 1er juillet dernier, l'association Stéphane Lamart "pour la défense des droits des animaux" est montée au créneau pour dénoncer cet incontournable des fêtes patronales d'Arfeuilles. C'est surtout sa porte-parole, Annie GAUTRAT, plus connue sous son pseudonyme "Stone" (membre du duo musical Stone et Charden), qui s'élève contre cette pratique, qu'elle juge "barbare".

Voir la vidéo
STONE et Stéphane Lamart contre la fête du cou de l'oie
Au sein de leur association des droits des animaux, la chanteuse Stone et Stéphane Lamart montent au créneau contre la fête du cou de l'oie

Pour le maire du village, en revanche, dans la mesure où les oies ne sont pas décapitées vivantes, et se destinent à la consommation, le terme de barbarie est bien trop fort.

Voir la vidéo
Jacques Terracol, maire d'Arfeuilles, défend la tradition

Pour l'instant, les préparatifs se poursuivent pour l'événement qui doit se tenir ce vendredi, mais il se pourrait que ses opposants n'aient pas dit leur dernier mot : ils envisagent toujours de saisir la justice, ou de perturber la fête en installant un "camp de la résistance" dans la commune.

Marc-Claude de PORTEBANE

Le bon coin à Arfeuilles : le préfet va-t-il faire nettoyer les berges du Barbenan avant le "Cou de l'Oie" Absit reverentia vero (V)

Le préfet de l'Allier va-t-il

faire nettoyer les berges du "Barbenan"

à Arfeuilles avant le "Cou de l'Oie" 2014 ?

Arfeuilles est une si charmante commune où l'environnement est très bien respecté comme nous le prouvons ici.

Heureusement que les oies ne viennent pas faire "trempette" vers le pont !!!! Bouche cousue

Pour la "fête" du "Cou de l'Oie", les cavaliers descendent la rue principale pour se rendre au départ du parcours. Un premier cavalier s'élance depuis le pont sur la rivière "Le Barbenan" et remonte la rue principale en direction de l'église et de La Poste.

Img 5911

Img 5909

PS : Nous recherchons toujours un terrain privé à Arfeuilles dans l'Allier pour installer notre Camp de la Résistance. Nous avons reçu trois propositions de charmantes personnes. Nos camarades sont venu-e-s sur place regarder cela. Merci de nous contacter via notre MP si vous avez d'autres propositions.

Pour tout savoir de nous, (organisation révolutionnaire, pensée marxiste, rencontrer nos camarades, programme des futures actions potentielles, actions militantes avec nos camarades d'autres luttes de la cause animale, philosophie, responsables régionaux, responsables locaux, techniques diverses, transmission, logistique, rencontres avec nos camarades KR, etc... ) :

REJOINS-NOUS ICI :

http://ligue-decombat-contrelescruautes-enversles-anima.e-monsite.com/

Camp de la Résistance anti "Cou de l'Oie" à Arfeuilles Absit reverentia vero (III)

Nous attendons l'autorisation administrative

pour installer un Camp dit de la "Résistance"

à Arfeuilles pour dire STOP au "Cou de l'Oie" !

Img 5912

Notre comité central a décidé ce week-end, d'organiser plusieurs actions sur la commune d'Arfeuilles où devrait se tenir leur édition de la "fête" 2014 du "Cou de l'Oie".

Le collectif de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" désire installer ce camp dit de la "Résistance" sur un terrain privé afin d'informer les citoyennes et les citoyens sur la Cause animale et plus particulièrement sur la déclaration universelle des droits de l'animal qui stipule bien, dans son article 3, que "L’animal mort doit être traité avec décence." !

Nous vivons en démocratie, nous avons fait une déclaration en bonne et due forme à l'administration.

Certains d'entre vous ont participé aux camps de la "Résistance" anti-THT à Le Chéfresne en Basse-Normandie ou à Notre-Dame-des-Landes, vous êtes des opposantes et des opposants de caractère. Nous comptons sur votre présence massive et ce, même si nombreux de nos camarades sont en vacances et que nous ne sommes qu'à J-10 de cette odieuse "Fête" du "Cou de l'Oie".

L'avocat de nos camarades de l'association "Stéphane Lamart" ira contester - très rapidement - la décision de Mr le préfet de l'Allier devant le tribunal adminstratif de Clermont-Ferrand.

Une conférence de presse nationale est prévue, nous ne manquerons pas de vous communiquer ce que nous ferons et ce, de façon pacifique.

Nous demandons également l'aide des Fondations "Brigitte Bardot", de "30 Millions d'amis" et de plusieurs centaines d'associations de la grande cause animale pour soutenir notre combat pour la défense des oies mortes !

Nous demandons à nos camarades de TOUTES les causes animales de nous soutenir dans l'organisation de notre Camp de la "Résistance" à Arfeuilles dans l'Allier pour que cesse la barbarie sur des oies qui sont déjà mortes, certes !

Les animaux morts doivent être respectés ! Des cavaliers n'ont pas à s'acharner sur une Oie suspendue à une corde !

Nous ne sommes plus au Moyen-Age mais sous un régime qui a changé de camp, celui des libertés individuelles et celles octroyées aux animaux !

Nous nous battrons pour la cause animale ! Nous ne lâcherons rien !

Paul TOP

Cou de l'Oie à Arfeuilles dans l'Allier : Absit reverentia vero (I)

Mobilisons-nous en masse

pour dire STOP à l'odieuse "Fête"

du "cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier !

Voici le lien de ta pétition camarade pour défendre la cause des Oies même mortes :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

J'ai toujours dit que dans la vie, SEULE, l'organisation révolutionnaire était cruciale quand on veut agir dans l'efficacité.

En 2012, lors de l'AG au camp de la Résistance anti-THT (Lignes très hautes tension) et antinucléaire à Le Chéfresne (Basse-Normandie), je suis intervenu plusieurs fois devant mes camarades anarchistes, révolutionnaires pour défendre mon point de vue en tant que marxiste et plus particulièrement en tant que maoïste. Mes camarades des actions contre les trains des déchets nucléaires de Valogne et d'autres sujets répulsifs ne voulaient comprendre que l'on puisse encore défendre, de nos jours, des points de vue révolutionnaires sur la base du "Petit Livre Rouge". Et pourtant, dans les 1900, la plupart des révolutions ayant pris pour idéologie le marxisme, ont réussi à défendre la Cause du peuple.

En ce qui concerne l'immonde édition 2014 de la Fête du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier (Région : Auvergne, département : Allier, arrondissement : Vichy, canton : Lapalisse, intercommunalité : communauté de communes de la Montagne Bourbonnaise, maire : Jacques Terracol - mandat 2014/2020), nous avons décidé d'appliquer comme méthode de pensée et de travail, la philosophie marxiste qui estime que l'essentiel, ce n'est pas de comprendre les lois du monde objectif pour être en état de l'expliquer, mais c'est d'utiliser la connaissance de ces lois pour transformer activement le monde !

Comme le disait le président Mao tsé-Toung, "Si l'on veut obtenir des succès dans son travail, c'est-à-dire arriver aux résultats attendus, on doit faire en sorte que ses idées correspondent aux lois du monde extérieur objectif ; si tel n'est pas le cas, on échoue dans la pratique. Après avoir subi un échec, on en tire la leçon, on modifie ses idées de façon à les faire correspondre aux lois du monde extérieur et on peut ainsi transformer l'échec en succès ; c'est ce qu'expriment les maximes "La défaite est la mère du succès" et "Chaque insuccès nous rend plus avisés" !

Ce week-end, le comité central de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" s'est réuni clandestinement et a décidé des actions potentielles et des objectifs à atteindre pour que l'infâme édition 2014 du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles ne puisse démocratiquement se tenir puisque l'image d'un animal déjà mort et décapité par des cavaliers montés sur des chevaux de trait est néfaste pour la société civile.

En 2013, ce sont 6 Oies qui ont été décapitées devant une foule composée d'adultes mais aussi de nombreux enfants à qui on inculque une drôle façon de ne pas respecter un animal mort qui a droit à autant de droits au respect qu'un individu décédé.

Nous avons tous à l'esprit la sinistre affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990 et la mobilisation du peuple français contre la barbarie.

Mobilisons-nous massivement pour défendre la cause du Peuple et la cause des Oies, fussent-elles mortes.

Les animaux - même morts - méritent d'être respectés !

Nous sommes des militantes et des militants pacifiques mais, nous nous battrons démocratiquement pour défendre les droits des animaux et plus particulièrement des Oies ! Nous ne cèderons rien !

Si nous devons aller en prison pour défendre la Cause des Oies, et bien nous irons en prison.

Nous mobiliserons "Ciel et terre" pour que les Oies soient vraiment respectés à Arfeuilles ou ailleurs !

Ceux qui me détestent me détestent et tant mieux. Ceux qui me suivent savent que je suis un combattant communiste qui n'a jamais renié sa nouvelle appartenance politique, ni ses camarades et encore moins sa nouvelle cause : la cause animale !

L'Allier est mon territoire depuis 30 ans !

Je suis un révolutionnaire ! Un révolutionnaire sulfureux, mais, moi, j'avance avec mes tripes comme l'ont fait avant moi, d'autres camarades dans d'autres causes multiples comme Montherlant, Céline, Jean-Edern Hallier ou Brigitte Bardot pour la cause animale.

S'il faut souffrir à ce mauvais "Jeu de l'Oie", et bien, je puis vous garantir que nous donnerons notre peau, aussi bien pour les Oies comme pour les Loups !

Je reste persuadé que les Oies m'en remercieront lorque je serais mort.

Absit reverentia vero "Ne craignons pas de dire la vérité." !

Marc-Claude de PORTEBANE

Lettre au maire de Montoldre concernant la divagation des chiens

Le maire est tenu d’intervenir pour mettre un terme

à l’errance ou la divagation des chiens

et des chats sur le territoire de sa commune !

"Madame,
La loi n° 99-5 du 6 janvier 1999, relative aux animaux dangereux et errants et à la protection des animaux, a modifié dans une grande proportion les dispositions du Code rural relatives aux animaux errants ou en état de divagation. Le texte renforce les pouvoirs de police du maire, parallèlement, il met à la charge des communes et des maires de nouvelles obligations.
J'ai constaté à de nombreuses reprises que plusieurs chiens étaient en état de divagation sur votre commune.
Je me permets de vous rappeler qu' un maire est habilité à un double titre pour mettre fin à l’errance ou à la divagation des animaux : au titre de son pouvoir de police générale qu’il détient en vertu de l’article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), qui l’habilite à intervenir pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques, et au titre des pouvoirs de police spéciale que lui attribue le Code rural.
En confiant au maire la responsabilité d’exercer la police municipale au sein de sa commune afin de veiller au maintien de l’ordre public, les articles L. 2212-1 et L. 2212-2 du CGCT habilitent celui-ci, à titre général, à intervenir pour mettre fin aux nuisances causées par les animaux errants ou en état de divagation.
Aux termes de l’article L. 211-22 du Code rural, « les maires prennent toutes dispositions propres à empêcher la divagation des chiens et des chats. Ils peuvent ordonner que ces animaux soient tenus en laisse et que les chiens soient muselés. Ils prescrivent que les chiens et les chats errants et tous ceux qui seraient saisis sur le territoire de la commune sont conduits à la fourrière ».
J'aimerais savoir quelles dispositions pensez-vous prendre afin de mettre fin à ce trouble permanent ?
Faut-il changer de route lorsque l'on aperçoit un ou plusieurs chiens ou chats sur les voies publiques de Montoldre ?
Cordialement."
MCDP

Montaigu-le-Blin : d'une tente à l'autre (II)

Depuis que l'Idiot provincial

est "mal"-venu mettre son grain de sel

une des 2 tente a subitement disparu

du terrain communal !

Img 5594

Samedi 5 juillet 2014...

Patatras ! Le temps est tout aussi orageux et pluvieux dans la région de Montaigu-le-Blin que dans le reste de l'Auvergne.

Le début de polémique déclenchée par l'Idiot provincial secoue déjà le landernau local à commencer par l'association "Etudes et Chantiers" de Clermont-Ferrand qui, par la voix de sa présidente nous a assuré que l'accueil des jeunes volontaires qui participent à "l'aventure utile" en faisant des travaux d'intérêt général, allait se faire dans les meilleurs conditions et qu'ils iraient dormir dans un camping des environs avec des toilettes et des douches.

Les deux barnums présents encore samedi matin sur le terrain de Montaigu-le-Blin ?

"Il y a eu retard à l'allumage, j'ai pris la décision vendredi mais nous avons de toute façon l'agrément des administrations concernées...la commune de Montaigu-le-Blin fait ce qu'elle peut avec de maigres moyens.... De toute façon il a été prévu des zones de repli...pour l'instant, c'est l'encadrement agrée avec l'animateur technique qui sont là...".

L'Idiot provincial est venu ce matin à la mairie de Montaigu-le-Blin qui a refusé catégoriquement de nous montrer les éventuelles délibérations concernant cette opération de travaux de réhabilitation de cette forteresse.

Img 5636

....et ce matin !!!

Un petit passage au terrain communal qui ressemble à un vieux stade de "foot" qui n'en est pas un (selon la mairie).... (mais qui y ressemble fortement en étant déjà largement ouvert au public, le tout affublé de deux cages de but complètement rouillées) et nous avons constaté ce matin qu'un des deux barnums avait été démonté.

Par la sainte opération du Saint-Esprit ?

Bouche cousue

Création de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE !

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A1499


Notre ligue de combat contre les cruautés envers les animaux ne doit pas être seulement une page de dénonciation contre les violences occasionnées contre des êtres innocents.
Non !
Nous devons agir sur le terrain des Opérations en allant directement sur le terrain même s'il faut aller à l'affrontement et à l'action directe.
Je suis un militant de plusieurs causes : anti-nucléaire, anti-THT, cause animale, etc....
Quand je programme quelque chose, je n'exclus pas, malheureusement, de possibles coups d'éclats.
Dernièrement, j'ai prévenu les autorités administratives et la direction de la gendarmerie de la Dordogne que moi et mes camarades opposés au projet d'agrandissement de la porcherie d'Agonac (20 km de Périgueux), allions mettre "sur pied" des "Camps de la Résistance" autour de Périgueux et ce, afin d'éviter tous débordements.
Nous avons été plus qu'écoutés puisque Mme le maire d'Agonac 'Dordogne) n'a mis que 24H pour me communiquer un arrêté d'annulation du Permis de Construire de cette porcherie industrielle alors que plusieurs grandes associations environnementales de la région Aquitaine (comme la SEPANSO) n'avaient absolument rien obtenu.
Ce fut donc une grande victoire pour la CAUSE ANIMALE.
J'ai milité en Basse-Normandie avec mes camarades opposés à l'EPR de Flamanville et nous avons défendu avec acharnement le bois de la commune de Chéfresne et nous nous sommes aussi défendus avec acharnement contre une violente charge des gardes mobiles qui ont occasionné plusieurs blessés parmi nos camarades.
ICI, je veux des combattantes et des combattants en "chair et en os" de la lutte pro-animale.
S'il faut aller à la "bagarre" ou mener des "actions clandestines" CONTRE la chasse à courre, les élevages industriels ou ceux qui maltraitent ou font souffrir les animaux, il me faut donc des meneurs, des femmes et des hommes d'action ainsi que des spécialistes prêts à organiser des actions spectaculaires ici ou là !
GREENPEACE réussit où nous, dans la cause animale, échouons souvent hormis les actions de nos camarades de la fraction "PRO ANIMA" ou du FLB "Front de Libération des Animaux".
Partageons sur cette page des atrocités et non des trucs de papy pour faire du remplissage et obtenir comme la plupart des pages de ce sens, un max de "J'aime".
Les "J'aime" à tire-larigot, je m'en tape.
Je préfère 100 camarades prêts à se déplacer dans toute la France à n'importe quel moment de la semaine que 10 000 marionnettes planquées derrière leur ordi qui ne se lèvent que pour aller pisser à la raie du militantisme ou pour se dégourdir les jambes après avoir pianoté pendant des heures et des heures sur Facebook qui se fait du fric sur notre dos tout en nous donnant la possibilité de nous exprimer, ce qui n'est pas rien.
Réfléchissez donc bien à tout cela.
Si un jours on dit qu'il y a eu des tortionnaires contre les animaux, on dira aussi qu'il y aura eu aussi des "Ultras" comme moi qui sont très souvent révoltés en permanence CONTRE tous les abus et plus particulièrement CONTRE les maltraitances infligées aux animaux qui ne peuvent se défendre !
Les camarades intéressés par nos futures actions peuvent se faire connaître, exclusivement, en MP, ici : marc-75@laposte.net

Marc-Claude de PORTEBANE
Fondateur de cette ligue de combat contre les cruautés envers les animaux.

Peppone News. Combien a coûté au contribuable le lotissement "Etang Martel" ?

Depuis au moins 13 ans le lotissement

"Etang Martel" est à moitié en friche

alors que le prix au m² n'est que de 17 € !

En 2004, les opposants au maire de l'époque, "Peppone" COURTADON Pierre, se plaignaient dans le bulletin municipal 2004 à propos du lotissement Martel "Quand verrons-nous la 1ère maison sur le lotissement de l'Etang-Martel ? Pourtant la commune verse des honoraires à la société d'équipement d'Auvergne (S.E.A.U) chargée de la commercialisation et des travaux commencés depuis 3 ans....".

Img 5129

10 ans plus tard, il reste encore 3 parcelles de disponibles qui sont à vendre au prix ferme de 17 € le m² (comme nous l'a confirmé la SEAu, cet après-midi).

Img 5131

Les parcelles disponibles ressemblent plus à champs à tondre par les moutons en offrant aux acheteurs potentiels une image déplorable et de l'immobilier varennois et de la ville de Varennes-sur-Allier.

Numerisation0006 6

L'Etat des ouvrages réalisés commence à partir en décrépitude, dans un état de quasi-abandon, ce qui ne pourrait peut-être expliquer pourquoi les parcelles (lots 7, 8 et 9) ne sont pas encore vendues par la SEAu et ce depuis plus de 10 ans !

Img 5132

Quant à l'image du quartier, parlons-en, avec ces bâtiments vétustes qui commencent à inquièter ceux qui ont déjà acheté un des 2 lots vendus.

Img 5130

La crainte éventuelle de voir arriver des populations venues d'ailleurs attise d'ailleurs un pré-sentiment d'insécurité.

Combien a donc coûté aux contribuables varennois ce lotissement "MARTEL" ?

A suivre

Paul TOP

SICTOM SUD-ALLIER : la belle fille du président communiste COURTADON représente maintenant Force Ouvrière et non la CGT !

Comment se fait-il que les services 

de la préfecture de l'Allier ne se soient

pas rendu-compte de cette anomalie

au comité technique paritaire ?

L'Idiot provincial est allé cet après-midi, effectuer une amicale "perquisition" au siège du SICTOM SUD-ALLIER pour peaufiner ses enquêtes ultérieures et merci à la préfecture de l'Allier d'être intervenue en notre faveur pour l'accès aux documents administratifs auxquels nous avons TOUS droit.

Photocopies interdites (pas de paiement à un centre de trésorerie locale), présence momentanée et pesante du directeur du SICTOM SUD-Allier, Cyril Valéro, dans une salle de réunion austère, nous avons pu retranscrire quelques infos mais le temps manquant, nous avons pu prendre quelques instants pour nous mettre en contact avec nos conseils de la SCP Portejoie à Clermont-Ferrand, le sous-préfet de Vichy et le cabinet de Mr le préfet de l'Allier à Moulins.

L'Idiot provincial a relevé dans les compte-rendus du CTP (Comité technique paritaire) quelque chose de "présumé anormal" dans celui du 23/09/2013. 

En effet, le PV de cette assemblée fait état des membres présents :

- (Pierre Courtadon - président du SICTOM SUD-ALLIER - ; René Getenet - vice-président du SICTOM SUD-ALLIER ; André BIDAUD vice-président du SICTOM SUD-ALLIER),

- Thierry Lecomte, membre titulaire du CTP, représentant SAFPT,

- Karine Courtadon, membre suppléant du CTP, représentant FO (Force Ouvrière).

La belle-fille du président Courtadon, Courtadon Karine, ayant été désignée secrétaire de cette séance (Getenet René: secrétaire-adjoint).

Absente : Sylvie Theveniot, directeur-adjoint des services administratifs.

Comment se fait-il que l'on ne retrouve trace, dans aucune copie des PV du CTP, de la désignation de Mme Courtadon (la belle-fille du président) .... comme représentante du digne syndicat "Force ouvrière", même dans celui du 24/02/2009 ???

Qu'en pense le contrôle de la légalité de la préfecture de l'Allier, à Moulins ?

Rien ??

C'est ce que l'on nous allons voir !

Marc-Claude de PORTEBANE

Communiqué de presse : A l’issue du délibéré du procès pour diffamation contre la police....

Communiqué de presse :

"Amal Bentounsi, Farid El Yamni et Hamid Aït Omghar tiendront une conférence de presse mercredi 28 mai à 9h15
Au Tribunal de Grande Instance de Paris
Poursuivie par le Ministère de l'Intérieur pour une vidéo dénonçant l’impunité entourant les crimes policiers, Amal Bentounsi saura si elle est condamnée mercredi 28 mai à 9h00, à la 17ème chambre correctionnelle de Paris.
Quel que soit le verdict, l’accusée compte solliciter Christiane Taubira, aux côtés de Hamid Aït Omghar et Farid El Yamni, qui ont, comme elle, perdu leurs frères au cours d’une interpellation policière. Pour elle, « chaque année, il y a trop de morts, trop d’enquêtes qui se soldent par un non-lieu au bout de 7 ou 8 ans de procédure incomplète, comme celle de Lamine Dieng samedi dernier. Il est temps que des mesures sérieuses soient prises. Aujourd’hui c’est nous, mais cette tragédie peut toucher n’importe quelle famille demain.
Suite à la mort de son frère d’une balle dans le dos le 21 avril 2012, Amal Bentounsi avait diffusé la vidéo sur son site « Urgence Notre Police Assassine», qui recense les cas de morts dans le cadre d’interventions policières cesndernières années. Si Manuel Valls, alors Ministre de l’Intérieur, avait décidé de la poursuivre pour diffamation, la Procureure Aurore Chauvelot a elle
demandé la relaxe le 7 avril dernier, au cours du procès d’Amal Bentounsi. Cette dernière avait fait témoigner d’autres familles de victimes, le chercheur Mathieu Rigouste, et la porte parole du Collectif Stop le contrôle au Faciès Sihame Assbague pour tenter de démontrer que son cri de douleur est basé sur des faits réels et elle n'est pas une volonté de nuire, il rejoint le
signal d’alarme tiré par de nombreux chercheurs, magistrats, ONGs et anciens Ministres avant elle.
À une semaine de son procès, Farid El Yamni lançait une pétition sur la plateforme Change.org s’adressant au Ministère de l’Intérieur. Exigeant l’abandon des poursuites contres Amal Bentounsi, avait recueilli plus de 7000 signatures.".

Paul TOP

Peppone News ! De Créchy-Land, terre d'exil des ex-caciques trotskistes au SICTOM SUD-ALLIER de Bayet !

Créchy-Land, SICTOM SUD-ALLIER.....

Devant nos difficultés à établir

un reportage transparent, nous avons

refilé le "bébé" au Canard enchaîné !

Peut-être que le palmipède sera plus efficace que nous, parce que nous, nous avions vite vu les limites de l'espace républicain dans l'Allier.

En effet, le 15 mai nous avons envoyé un pt'il mail au directeur du SICTOM SUD-ALLIER, Cyril Valéro, en lui demandant à consulter :

- les statuts du syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères Sud-Allier (SICTOM SUD-ALLIER)

- la date précise de l'élection du président, Pierre Courtadon et des membres du bureau du SICTOM SUD-ALLIER

- les PV ou des compte-rendus depuis la création du SICTOM (du Comité technique paritaire)

- les délibérations du comité syndical

- le noms des syndicats représentés du SICTOM SUD-ALLIER

- le nom des représentants syndicaux représentant les salariés au comité technique paritaire 

- une copie de l'annonce publique du recrutement de Mme Courtadon (nom d'épouse de la belle-fille du président Courtadon Pierre), la précision de sa ou ses fonctions, la date précise de son embauche au sein du SICTOM plus d'autres informations d'ordre publiques

- les données statistiques (nature d'arrêt, absentéisme global, temps perdu, raisons, etc...) concernant les accidents du travail des salariés du SICTOM, (à l'exception du dossier médical des intéressés ou de tout autre renseignement d'ordre privé), de la création du SICTOM à mai 2014.

....et deux questions subalternes relatives au droits de la presse.

Le tout "ficelé" dans une série d'envois au cabinet de Mr le ministre de l'Intérieur, au cabinet de Mr le préfet de la région Auvergne, au cabinet de Mr le préfet de l'Allier, via Mr le secrétaire général et à Mr. le sous-préfet de Vichy et .....au palmipède qui savoure le début de notre reportage en bon observateur.

Le RDV au SICTOM SUD-ALLIER fut donc donné au siège du SICTOM SUD-ALLIER le jeudi 22 mai. Nous n'y sommes pas allés parce que nous attendions une réponse à nos deux questions d'ordre secondaire. 

Mais le RDV a été fixé à une date ultérieure. Mr Valéro tenant ABSOLUMENT à être présent dans la salle... avec nous ! Rigolant

Question subsidiaire du sans-grade l'Idiot provincial :

- la directrice adjointe, Mme T. (représentante de FO - plus pour elle - mais si pour ses collègues dont Jacques Lachaise de Moulins et Jean Mariou, délégué territorial Montluçon) peut-elle nous dire comment elle a fait pour devenir cadre dans la catégorie A ? Simple question pour notre culture personnelle et aucunement une question déplaisante.

En effet, les fonctionnaires chargés de fonctions de conception, de direction et d’encadrement relèvent de la catégorie A.

Le centre de gestion de la fonction publique, par la voix de sa directrice, Mme Faure-Boueyre, étant restée sourde à notre appel, (Appels et mail du 15/05 pour notamment un recrutement datant de... 2000), nous préférons donc nous adresser à "Dieu" plutôt qu'à ses saints en ces fortes terres au ventre saillant et à la figure rougeaude !

Puisque vous ne dites rien, soyez sans craintes Mme Faure-Boueyre, nous ne vous demanderons plus rien ! Plus rien !

Voilà un bel exemple de la "démocratie" en France ! Ne nous étonnons donc pas du résultat des élections européennes 2014 d'hier !

Le FN est arrivé en tête dans l'Allier, pourtant.... une forte terre rougeaude !

Viendra bien un jour où le système sera renversé tandis que certains féodaux locaux devront rendre des comptes au peuple !

Marc-Claude de PORTEBANE

De Varennes-sur-Allier à Créchy en passant par Boucé, itinéraire d'une pure folie !

Sur les marches du podium du

concours agricole 2014 à la gestion

dictatoriale et personnelle de la 

police des chemins ruraux de Boucé !

Img 4318

De qui se moque cet agriculteur de Boucé....

Img 4323

qui a reçu moultes récompenses lors de l'édition du 156° concours agricole de Varennes et qui gère lui-même la police d'un chemin rural (flèches rouges) vers chez lui à Boucé (Croix verte ci-dessous)...

Num 2

....en interdisant de son propre chef toute circulation sur ce chemin rural (en très mauvais état, surtout en hiver) qui se prolonge sur le territoire de la commune attenante de Montoldre (flèche bleue)...

Img 3708

Qui a mis ce panneau indiquant "Chemin impraticable" ?

Img 3712

Qui est chargé de la police de la circulation et de la conservation des chemins ruraux à Boucé ?

Qui doit faire respecter l'article L.161-5 du code rural ?

Le maire de Boucé n'est-il pas tenu de prendre toutes les mesures de police permettant d’assurer l’ouverture à la circulation publique de chemins ruraux fermés par les propriétaires riverains, même si cette situation ne comporte aucun péril grave pour le bon ordre, la sécurité ou la salubrité publique comme le recommande le conseil d'Etat (C.E. 7 juin 1989, Texerot, req. 60919?

A1460

Le maire de Boucé n'est-il pas tenu de prendre les mesures permettant le rétablissement de la circulation sur un chemin rural barré par la pose.... d’un ruban bicolore de travaux ?

Img 4391

Le nouveau président de la communauté de communes de Varennes-Forterre, Roger Litaudon, et sa nouvelle équipe vont-ils devenir de simples "marionnettes" face à ce genre de défi lancé par un agriculteur de leur territoire qui commence à s'aliéner les acteurs du tourisme local comme les associations de cavaliers, les vététistes ou les simples badauds qui veulent s'offrir une balade en auto pour découvrir la forte terre de Varennes-Forterre ?

S'il faut "taper du poing sur la table", nous n'allons pas tarder à siffler "la fin de la récréation" car les populations locales sont déjà excédées par l'inertie des années antérieures ! Il n'est pas question de donner un "blanc-seing" aux élu(e)s de la nouvelle équipe communautaire !

Tout le monde sait très bien que ce qui fait la force de l'Idiot provincial, c'est notre volonté de ne faire AUCUN "copinage" car personne n'a eu et n'aura AUCUNE "prise" sur notre site très connu dans toute l'Auvergne.

Le jour où nous donnerons le signal de la "Résistance Verte" en Varennes-Forterre ou ailleurs, nous le ferons et nous combattrons avec acharnement pour défendre nos idéaux !

Paul TOP

CASDIS 03 : un pt'it crochet pour le nouveau préfet de l'Allier Arnaud COCHET sur leur site internet ?

Le nouveau préfet de l'Allier, Arnaud Cochet

qui a pris officiellement ses fonctions ce jour

va-t-il faire un crochet sur le site internet

du SDIS 03 et de son CASDIS ?

 http://www.sdis03.com/?page_id=159

Pas facile de joindre aujourd'hui les services préfectoraux de l'Allier, notamment à la direction de la Réglementation, puisque le nouveau préfet de l'Allier Arnaud Cochet nommé le 30/04/2014 a pris ses fonctions ce matin, est allé déposer ce matin une gerbe puis a dû organiser des réunionïtes puisque le standard croulait sous les demandes diverses et avariées.

Personne au cabinet du préfet. Personne à la Réglementation. Personne pour Paul, Pierre ou Jacques. Personne au service de presse (rattaché au cabinet) où on nous a demandé d'attendre demain comme d'autres devraient différer la date de leur départ en train de Clermont-Ferrand à Paris parce qu'un nouveau chef de gare a été nommé.

Certes. Bienvenue au nouveau préfet de l'Allier, Arnaud Cochet dont la dernière préfecture était celle de la Haute-Saône.

Un département que l'Idiot provincial et ses camarades connaissent bien puisque nous avons monté une pétition qui fait de plus en plus de bruit contre le conseil d'administration de la fédération de la chasse de la Haute-Saône et ce, en soutien à de pauvres espèces sauvages écrabouillées dans à la maison "Natura 2000" et à nos camarades des associations LPO, la CPEPESC et l'Association pour la protection des animaux sauvages qui ont porté plainte. Merci de cliquer sur ce lien pour savoir comment nous avons réussi à lever plus de 7 300 signatures électroniques en peu de temps :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-federation-chasse-70-honteuse-destruction/11014

Le nouveau préfet de l'Allier pourra-t-il faire un petit "crochet" jusque vers le site internet du SDIS 03 qui pourrait bien avoir besoin d'un bon petit "nettoyage", notamment sur les indications portant sur la composition du CASDIS 03 ?

En effet, nous pouvons lire que "Le Président du Conseil Général est président de droit du conseil d’administration. Au SDIS de l’Allier, le Président du Conseil Général a délégué la présidence du conseil d’administration à Monsieur Pierre COURTADON....". 

L'ex-maire de Varennes-sur-Allier, Pierre COURTADON, est-il toujours le président en exercice de cette instance comme cela est indiqué sur ce site internet ou ne l'est-il plus ?

Or, selon une source bien informée, le président du conseil général de l'Allier, Jean-Paul Dufrègne (JPD), aurait repris les rênes du CASDIS depuis les dernières élections municipales. Le site internet du SDIS 03 n'est donc pas à jour, car ce soir, JPD avait convié à une réception quelques personnalités et il était indiqué, notamment, que le président du SDIS, c'était bien lui.

Img 4982

Il y a-t-il deux "Peppone" au SDIS 03.... alors que notre capture d'écran du site du SDIS 03 nous montre encore le président COURTADON qui a pris une magistrale claque électorale ?

Petit détail croustillant pour le préfet Arnaud Cochet, (qui ne connaît encore pas bien la forte terre du Bourbonnais qui produisait d'inamovibles "Peppone" jusqu'aux dernières consultations municipales), un des membres suppléants des membres titulaires actuel (représentant le Département) est-il vivant ou mort.

Img 4984

En effet (comme le montre notre capture d'écran du SDIS 03 de ce soir), le suppléant René Bardet, pardon "feu" René Bardet n'est plus de ce monde mais est toujours inscrit comme suppléant à l'heure où nous mettons en ligne notre billet un peu corrosif.

"Feu" le marxiste et ex-maire de Cusset (banlieue de Vichy), "Peppone" Bardet figure donc sur le site du SDIS 03...comme nous vous le prouvons.

Les membres suppléants sous la présidence COURTADON, parlons-en !

Il y en a un qui nous a dit qu'il avait rarement vu les compte-rendus des réunions du conseil d'administration (ce qui n'est pas une obligation pour les suppléants qui prennent la place d'un titulaire défaillant), tout comme sur les "détails sur les marchés" !!!

Nous ne poserons donc pas la question au suppléant René Bardet parce qu'il est malheureusement décédé.

S'il y a des "volontaires" parmi ceux qui "fument comme des pompiers" ou non pour nous donner leur avis, ils sont les bienvenus !

Alors un pt'it crochet pour le nouveau préfet Arnaud Crochet au SDIS 03 apporterait-il de l'eau à notre moulin pour éteindre ce début d'incendie dans la "maison rouge" de l'Allier ?

L'Allier est-elle une terre de "Peppone" compétents ou incompétents ?

Que vont donner les futures élections 2014 au CASDIS 03 (dépouillement le 2 juin 2014), comme on nous l'a bien confirmé au SDIS 03 ?

Quels coûts pour les contribuables ces deux sites internet pas vraiment au point ?

La secrétaire de direction du colonel Burbaud devait nous rappeler. Nous n'avons rien reçu.

Un oubli, certainement !

A suivre 

Marc-Claude de PORTEBANE

Pêche dans la Bouble et carton double pour ce pêcheur (I)

Il est venu pêcher dans la Bouble, (un peu en face de l'abbaye des bénédictines de Chantelle), en Auvergne, dans l'Allier mais il n'était pas au bon endroit puisqu'il s'est pris une "prune" de 100 €.

Devait-il la payer en "liquide" ou par chèque ?

Pas facile de s'y retrouver quand on passe d'une 1ère catégorie à une 2° catégorie ou l'inverse dans ce petit "paradis perdu", non ?

La suite à suivre doublement

Varennes-Forterre : le Comité d'accompagnement et de soutien aux travailleurs indépendants va bientôt monter au front national !

Celles ou ceux qui pensent pouvoir

"manipuler" le CASTI

en seront pour leurs frais !

Img 3052

Nous allons faire le point sur cette "verrue" de la Varennes-Forterre !

En Auvergne, mais aussi partout en France, le  Comité d'accompagnement et de soutien aux travailleurs indépendants (CASTI) ne va pas tarder à "porter le glaive" partout où cela sera nécessaire afin de défendre les intérêts des travailleurs indépendants souvent mis à mal par un système qui les lamine au quotidien.

Ainsi, nous allons pouvoir mettre au service de cet organe de défense des petites entreprises, un comité doté d'une puissance inégalée partout ailleurs, parce que, dans la vie, il faut bien un mentor pour diriger les masses qui ne sont que des "veaux", pour ne pas paraphaser "mon général" !

Certes, au départ, nous n'avons été que 7 camarades, mais nous allons bientôt montrer notre détermination absolue en nous organisant en structure nationale-indépendante.

A ceci, viendront s'ajouter une kyrielle d'associations de soutien, comme des sections de protection et gymnastiques (SPG) qui ouvriront leurs portes aux sympathisants de rugby de l'ASM ou de l'ASSE notamment ! !

A suivre.

Le président du tribunal de commerce de Cusset, Gérard MUET, dans la tourmente d'une dissolution prochaine de la Com- Com' de Varennes-Forterre ?

L'ex-président de la com' com'

de Varennes-Forterre adresse une

lettre au préfet, au procureur de Cusset

et au procureur général de Riom !

Les élus de la communauté de communes de Varennes-Forterre vont-ils revoter ?

En effet, les choses s'enveniment au sein de la communauté de communes de Varennes-Forterre puisque l'ex-président socialiste, Xavier Cadoret, (battu de seulement deux voix - 16 contre 14 -) estime dans un courrier au préfet de l'Allier (sur le départ), au procureur de la République de Cusset (03) et au procureur général de la cour d'appel de Riom (63) que l'élection aurait été "entachée d'irrégularité".

Selon lui, l'actuel président du tribunal de commerce de Cusset, Gérard MUET, (colistier non élu du maire actuel de Varennes-sur-Allier qui assure avoir la conscience tranquille dans les colonnes de notre confrère La Montagne de ce jour) aurait "démarché à leur domicile les délégués communautaires pour décrier ès qualités l'action économique de la communauté de communes de Varennes-Forterre (gérée par Cadoret Xavier) et de ses services, incapables de faire face aux procédures collectives sur ce territoire, tout en leur demandant de voter pour le nouveau maire de Varennes-sur-Allier, Roger Litaudon, plus apte de faire face à ces situations".

Toujours selon Xavier Cadoret, "le doute n'est pas permis" puisque "Gérard MUET a utilisé sa position de magistrat pour influencer les délégués", dont nombreux sont des élus débutants.

Faites donc vos jeux. Rien ne semble plus aller dans cette région du centre de l'Allier puisque L'Idiot provincial est en "butte" depuis quelques jours avec les services administratifs de la commune de Varennes-sur-Allier ou de la communauté de communes de Varennes-Forterre pour obtenir des infos.... d'ordre public.

Nous ne sommes pas du tout respectés et nous sommes à deux doigts de saisir le procureur de la République de Clermont-Ferrand, tellement nous en avons marre !

Le sous-préfet de Vichy est déjà intervenu personnellement auprès du secrétariat de l'ex-président de la communauté de communes dirigée par Xavier Cadoret et une autre fois auprès de (Cécile Djanina) la directrice générale des services de la mairie de Varennes-sur-Allier, cette fois, commandée par le nouveau maire, Roger Litaudon.

Nous n'allons pas faire intervenir une 3° fois le préfet de l'Allier ou le sous-préfet de Vichy !

En effet, nous rencontrons d'énormes difficultés dans notre enquête pour avoir des informations d'ordre financiers concernant l'analyse financière commandée par l'actuel maire de Varennes-sur-Allier, Roger Litaudon, sur la gestion de l'ex-municipalité dirigée par l'ex-maire, le camarade Pierre Courtadon !

Nous prenons donc l'opinion publique, (en guise d'avertissement), à témoin de nos problèmes qui ne devraient pas avoir lieu dans un pays "démocratique" comme la France de 2014 !

Depuis que "l'Idiot provincial" a commencé son reportage, les abeilles se sont mises à tourbillonner dans tous les sens.

Pour commencer, le dialogue a tourné au "vinaigre" avec Mme Djanina qui a commencé à nous raccrocher au nez le 16 avril 2014, puis une 2° fois, pour se terminer par un sympathique "Je peux travailler maintenant " !

Ensuite, "blocus complet" avec le trésor public local de Varennes-sur-Allier (où la politesse fait défaut), puis échange "aigre-doux" avec le chargé de la communication de la direction départementale des finances publiques de l'Allier (Mr Guectier) qui nous a rétorqué que si la loi était "opposable à tous", nous devrions savoir que le caractère financier de cette future "analyse financière" n'était pas communicable à des "tiers". 

Seul le maire a la possibilité de la divulguer ou non !

Puisque l'Allier semble une terre propice à la "rétention de l'information", nous avons pris contact directement avec Bercy où "l'anarchie" semble règner dans plusieurs services, que ce soit dans la "cellule assistance", au service communication ou auprès des services du directeur général des finances publiques Bruno Bezard. (Les échanges parisiens ont nettement été plus courtois que dans le minuscule département de l'Allier où les "baronnies locales" semblent fleurir comme des "champignons). A suivre donc.

Mais ce n'est pas la France de Fabius ou de François Hollande qui donne des leçons sur les droits de l'Homme (ou des droits de la Presse) au président de la Russie, Vladimir Poutine ou au président de la République syrienne Bachar Al-Assad ???

Préparons-nous, à une future "attaque frontale", avec les "aliénés" de l'Allier, comme on les considèrent dans le reste de l'Auvergne.

Nous avons 2 ou 3 "bombinettes à retardement" qui risquent bien "d'exploser" dans les semaines qui suivent pour certains élu(e)s ou personnels qui commencent sérieusement à nous "taper sur les nerfs" à cause de leur soif inassouvie de pouvoir et d'orgueil déplacé !

Nous avons lancé une pétition, dernièrement, qui a fait "capoter" un rassemblement organisé par un comité des fêtes local, dans une commune où l'on semble ne très peu... nous "apprécier" !!!!

Nous pouvons très bien lancer une autre pétition à destination d'élus ou d'élues qui méconnaissent notre réputation "sulfureuse" pour exiger leur démission "in solidum" pour non-respect de la cause du Peuple !

Nous avons bouffé du "Sarkozysme" pendant de nombreuses années, ce n'est pas sous un gouvernement socialiste que nous allons devoir nous plier devant le retour de cette droite honnie et revancharde que nous haïssons de toutes nos forces et que nous allons "matraquer" avec une violence qui nous est commune depuis de si longues années.

Si on ne nous respecte pas, nous ferons bien le ménage dans les écuries d'Augias parce que nous sommes des éco-résistants qui résistent aux tenants ploutocrates du libéralisme rampant !

Halte à l'UMPS !  Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre, donc avec assiduité !

Marc-Claude de PORTEBANE

 

Stop à la porcherie d'Agonac : soutien de l'Idiot provincial au Collectif pour la sauvegarde du Périgord

Hier plus de 200 militants écologistes ont

manifesté à Périgueux contre la dégradation

de l'environnement en Dordogne :

en 1ère ligne la porcherie d'Agonac !

armes missiles anitank2 gif

Img 2230

L'eau n'a pas de prix ! Vite, la régie publique !

Plusieurs associations environnementales de défense de la nature (dont le Sepanso) se sont réunies hier dans la préfecture de la Dordogne pour protester contre la dégradation manifeste de l'environnement dans le Périgord, 1er haut lieu touristique français. 

Notre confrère "Sud-Ouest" (10/04/2014) s'est fait l'écho de ce rassemblement devant la préfecture de Périgueux où on pouvait apercevoir certains de nos militants nationaux-bolcheviques du Parti révolutionnaire national-bolchevique qui sillonnent la région d'Agonac où le projet de rénovation de la porcherie commence à soulever des vagues depuis que l'Idiot provincial a annoncé, officiellement, son projet de "camps de la Résistance" autour de Périgueux afin de sensibiliser les populations locales sur les thématiques liées au lisier, aux élevages sur caillebotis, etc...

Photo 3

Nous ne tolérerons AUCUN nouveau projet d'extension d'élevage sur caillebotis en Dordogne et si nous devons aller à la confrontation avec les agriculteurs de la FDSEA24, nous allons leur montrer que nous, nationaux-bolcheviques sommes extrêmement déterminés parce que nous sommes soutenus en masse par la population des villes et de province qui prendra toujours fait et cause pour la défense des animaux de ferme.

Nous sommes des militants de la cause animale et nous protégerons les animaux de certaines racailles qui les font souffrir et nous n'avons pas peur du lobby porcin.

Si nous avons parlé avec l'éleveur Mr François Courtey, avant-hier, c'est bien une des seules fois que nous le faisons et encore, ce le fut, sur l'insistance du nouveau maire d'Agonac, Mme Chistelle Boucaud qui ne souhaite pas voir de "Camps de la Résistance" opposés à la porcherie parce que la mobilisation des medias nationaux et régionaux, de nos militants, de nos camarades écologistes de la région Aquitaine aidés par les associations environnementales des autres régions sur le territoire de la commune seraient certainement un véritable désastre en terme de retombées infernales surtout au niveau touristique, non seulement pour Agonac, pour la communauté de communes "Le Grand Périgueux", pour le canton de Brantôme, mais pour l'ensemble du département de la Dordogne.

Le raz de marée provoquerait un véritable "électrochoc" dans les réservations hôtelières, et les antennes des offices de tourisme se mettraient certainement à tourbillonner dans tous les sens !

De l'entretien téléphonique avec le Mr Courtey, il n'en ait rien ressorti ou presque rien. Nous avec nos positions. Lui, avec les siennes. Il a refusé de nous faire une synthèse de notre communication téléphonique parce qu'il ne veut pas en faire avec des "révolutionnaires", qui plus est, "nationaux-bolcheviques" !!! Le communisme fait peur en Dordogne mais pas dans l'Allier où le président du conseil général, Jean-Paul Dufrègne, est bolchevique. Idem à Clermont-Ferrand : ce sont les voix de mon camarade, le Dr Alain Laffont (NPA) qui ont fait élire le maire actuel. Pfff ! Laissez-moi rire !

Bilan : c'est une pure perte de temps de perdre son temps avec les tenants de la langue de bois qui sont avant tout des éleveurs qui n'en ont rien à cirer de la condition animale ! Leur seul souci, c'est la rentabilité. Et ce ne sont pas les petites "miettes" à la population locale comme les "épandages par pendillard" ou le "lavage d'air" qui changeront la donne. 

Les populations locales sont excédées et ne veulent plus entendre parler de lisier et de "goulag à cochons" où les porcs sont enfermés 24h sur 24 sans voir le moindre bout d'herbe, parce que la mise au pré cela coûte cher et les élevages sur caillebotis sont synonymes de rentabilité. 

Rentabilité et maltraitance des porcs vont de pair. Mais cela va changer, nous vous le garantissons !

Nous sommes avant tout, des militants de la cause animale et écologistes puis, ensuite, de toutes les sensibilités politiques dont celle du national-bolchevisme. Quand on défends un porc, un cheval, un chien, un chat, une truie ou une baleine, on est pas de facto un militant politique. Surtout pas ! Nous balayons donc d'un revers de manche ce faux argument.

Nous, nous avançons sur les dossiers, pas sur les états d'âme de ces éleveurs de ces élevages sur caillebotis, ces élevages de la honte que nous espérons ne plus voir parce que si cela continue, si le lobby porcin et les chambres d'agriculture poussent les populations locales au désespoir, nous irons, nous, à la confrontation généralisée avec cet immonde monde paysan. 

Nous avons, en tant que consommateurs, les moyens de boycotter tel ou tel label, via nos collectifs amis et nous avons pu montrer, que nous, nous savions parler aux masses en rassemblant plus de 11 000 signatures dans un projet de porcherie à Chirat l'Eglise dans l'Allier ( merci de signer encore notre pétition et de cliquer sur ce lien : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/halte-projet-porcherie-aux-bouys-chirat/10827 ) !

Nous avons pu montrer, nous, les militants de la cause animale, l'enfer vécu par les canards et les oies en batterie à propos de la saloperie du gavage industriel via les justes dénonciations de nos camarades du comité L214.

Nous allons pousser, en Aquitaine, la porte de l'écrasante majorité des élevages de ces "cauchemars en série", de ces porcheries dites "industrielles" : castration à vif, sevrage, coupe de queue, meulage de dents, cages, caillebotis...

Nous verrons bien si, un ou jour l'autre, les animaux innocents continueront à être de la vulgaire "bidoche", source de profits d'un système libéral immonde et d'une agriculture moribonde qui n'a pas su évoluer avec l'intelligence humaine !

Feu ! Ouvrons le bal !

Pour nos futurs camps de la Résistance, écrivez-nous : resistance-anti-porcherie.agonac@laposte.net 

Marc-Claude de PORTEBANE

Les élections Européennes avec Europe Ecologie Les Verts en Auvergne, Centre, Limousin

L'Idiot provincial vous donne RDV le 18/04 dans le Canta! :

visite des premières réalisations du projet d'aménagement

d'aménagement touristique de la vallée à Brezons !

sept-2013-236.jpg

La campagne électorale va donc être très courte et très intense. Pour info, notre circonscription électorale regroupe les régions Centre, Limousin et Auvergne.

Clarisse Heusquin, notre candidate tête de liste, parcourt ce large territoire à la rencontre des citoyens et elle a besoin de la mobilisation de militants dans tous les territoires de notre région, à travers leur groupe local, pour l'épauler dans cette campagne. Vous pouvez par exemple lui faire rencontrer des acteurs de luttes écologistes ou d'initiatives qui prouvent que nos propositions sont réalistes, réalisables et pourvoyeuses de mieux vivre. Vous pouvez aussi lui indiquer tout exemple de projet de proximité soutenu par les aides européennes pour montrer le rôle que joue l'Europe aujourd'hui dans votre territoire. Enfin vous pouvez vous mobiliser pour des actions de terrain, comme par exemple la "Vague Verte" du jeudi 17 avril prochain, journée autour de laquelle nous distribuerons massivement un tract identique dans toute la France.

Premiers rendez-vous en Auvergne à noter sur vos agendas :

- jeudi 10 avril à 18h30 à Clermont-Ferrand (Maison du Peuple) : lancement de campagne, meeting festif avec mini-concert et disco-soupe
- vendredi 11 avril à 13h à Clermont-Ferrand (salle 7 du centre Richepin) : présentation de la liste à la presse, avec Jean-Paul Besset, notre eurodéputé sortant, et Danielle Auroi, députée du Puy-de-Dôme
- jeudi 17 avril à 19h30 à Moulins au théâtre : conférence Pierre Rabhi
- samedi 19 avril en Haute-Loire
- dimanche 20 avril à Clermont-Ferrand : passage de la Caravane des candidats députés européens, dynamique nationale qui part de Strasbourg et fait le tour de France en passant par les lieux historiques des combats des Verts, ainsi que là où des choses positives se font sur le terrain. 

Nous comptons sur la mobilisation de tous les militants pour la "Vague Verte" !

MCDP

Comité de soutien à "La Truffade" de MONTOLDRE : l'appel de Marc-Claude de PORTEBANE

Hier soir, nous avons jeté les bases de

notre futur comité de soutien au restaurateur

"La Truffade de Saint-Eloi" et cet 

après-midi une autre idée d'association

de soutien à ce comité a été lancée !

A2131

Hier soir, nous étions une demi-douzaine de camarades à apporter notre soutien à une noble cause, celle de la défense des travailleurs indépendants qui en ont assez d'être les "vaches à lait" du système à la "Française" et de leur défit lancé aux travailleurs indépendants.

Vous en saurez beaucoup plus dans les prochaines semaines car rien ne presse dans la vie puisque le restaurateur de Montoldre "La Truffade de Saint-Eloi" a bien patienté, lui aussi, quelques années dans l'espoir qu'on le laisse travailler tranquillement et en toute sérénité sans animosité aucune envers qui que ce soit ou alors, il faudra nous démontrer le contraire.

Entre 12 et 14h, nous avions téléphoné à Mme Margelidon-Fouquet, le nouveau maire de Montoldre pour l'avertir de la future création de ce futur comité de soutien, pour l'assurer de notre esprit de concorde et pour lui demander d'être un des membres d'honneur de notre association loi 1901. Ce à quoi, elle déclina fort poliment.

Par contre, le restaurateur aurait passé lui, 2h dans le bureau de l'élue et ce, dans l'après-midi. Chut ! Vous n'en saurez pas plus.

Cet après-midi, dans la région de Clermont-Ferrand j'ai décidé, avec quelques camarades nationaux-bolcheviques, de lancer une réflexion sur la création potentielle d'un Comité de soutien au Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi parce que, nous, nous aimons bien le goût du secret et que nous ne voulons ni être espionnés ni pointés du doigt.

Ce Comité de soutien au Comité de soutien aura une dimension plus régionale et sera appelé à soutenir d'autres comité de soutien à des travailleurs indépendants. Il interviendra en teme de communication, notamment.

Moi, j'adopte et j'adopterais toujours la doctrine nationale-maoïste du président Mao tsé-Toung lorsqu'il affirmait que dans la vie, "Les contradictions et la lutte sont universelles, absolues, mais les méthodes pour résoudre les contradictions, c'est-à-dire les formes de lutte, varient selon le caractère de ces contradictions : certaines contradictions revêtent le caractère d'un antagonisme déclaré, d'autres non. Suivant le développement concret des choses et des phénomènes, certaines contradictions primitivement non antagonistes se développent en contradictions antagonistes, alors que d'autres, primitivement antagonistes, se développent en contradictions non antagonistes" (Le petit livre rouge - De la contradiction - Août 1937 - Oeuvres choisie de Mao tsé-Toung, tome I.

Ceux qui critiquent le Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi en disant que c'est une association communiste, ont tout faux.

Par contre, ceux qui diront que le futur Comité de soutien au Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi" est composé de camarades nationaux-bolcheviques n'auront pas tout faux puisqu'ils auront bien raison.

Ne confondons pas le communisme (PCF, communisme de gauche, en déclin) et le national-Bolchevisme (PARTI REVOLUTIONNAIRE NATIONAL-BOLCHEVIQUE, communisme de droite, en pleine ascension) !

D'où l'utilité du rappel de la maxime du président Mao tsé-Toung telle que je l'ai révélée aux merdias français lors de l'inauguration de la statue du président Mao à Montpellier en donnant une interview à France 3 Languedoc-Roussillon et à une douzaine de radios nationales et internationales... que vous pourrez consulter en cliquant sur ce lien : http://youtu.be/Y40A1tL-hIA

Paul TOP

STOP à la réouverture de la porcherie du Val de Maret à AGONAC en DORDOGNE (Qui futuri sunt moliti) I

Malgré les pressions de la FDSEA et du lobby porcin

contre les opposants aux projets d'élevages

l'Idiot provincial est prêt à passer à l'offensive 

en Dordogne avec ses camarades !

Suite au franc succès de notre pétition contre l'extension de la porcherie de Chirat l'Eglise dans l'Allier qui a recueilli pas moins de 11 000 signatures en un peu plus d'un mois et ce malgré l'avis positif du CoDERST03 (Conseil départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) nous avions annoncé que plus aucun projet de porcherie porté à notre connaissance ne passerait en Auvergne et dans les régions voisines.

Voici le lien de notre pétition (400 commentaires et 29 commentaires Facebook) que vous pouvez encore signer puisque nous irons devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand pour nous opposer à l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/halte-projet-porcherie-aux-bouys-chirat/10827

Voici le lien de la répercussion médiatique de France 3 Auvergne qui s'est fait l"écho de notre juste cause, celle de la condition animale et de l'opposition aux différentes nuisances pour l'environnement. (Pour info, une quinzaine écolos des partis bourgeois ont tenté de "récupérer" notre pétition fin décembre 2013 alors qu'ils ne nous avaient pas soutenu au départ, en allant manifester "dans notre dos" devant la préfecture de l'Allier à Moulinsafin d'être reçus par le préfet. Nous ne voulons pas de récupération politique que ce soit des écolos des partis bourgeois ou d'autres structures qui sèment le désordre pour jeter ensuite le discrédit sur les populations locales, ce qui fait le jeu des porteurs de projets de porcheries industrielles. Nous avons nos propres réseaux et nous avons le sens de l'organisation. Pas celui du désordre public. Le collectif anti-porcheries, c'est nous et non EUX !) :

 http://auvergne.france3.fr/2014/01/11/onze-mille-signatures-pour-sauver-les-cochons-de-l-allier-392777.html.

Si à Chirat l'Eglise dans l'Allier nous avons retenu nos militants pour ne pas jeter de 'l'huile sur le feu" avec la création de camps de la Résistance, de comités autonomes et de groupes d'actions nationaux-bolcheviques du Parti révolutionnaire National-Bolchevique venus de toute la France, nous sommes prêts à prêter main forte aux populations fermement opposées au lisier dans la commune d'Agonac incluse dans l'aire urbaine de Périgueux et membre de la communauté d'agglomération "Le Grand Périgueux".

Le réveil des consciences populaires est monté d'un cran début février 2014 lorsque pas moins de 150 personnes se sont massées dans la salle des fêtes d'Agonac afin de répondre à l'invitation de l'APEA (Association de protection de l'environnement à Agonac).

En effet, deux agriculteurs à l'origine du projet, François et Jérôme Courtey, membres du Gaec de la Vallée du Maret, ont en effet décidé de reprendre leur activité d'élevage de porcs sur un site inexploité depuis un peu moins de deux ans au lieu-dit "Borie-Basse"puisqu'ils ont obtenu l'autorisation du CoDERST24 pour l'exploitation de 3 639 porcs, dont 1 128 truies.

Pas moins ! Cerise sur le gâteau : cette porcherie deviendrait une des plus importantes du département de la Dordogne.

Et quand on sait que les CoDERST de chaque département ne sont ni plus ni moins que des "chambres d'enregistrement" des différentes créations ou extensions de porcherie, il y a du souci à se faire pour la qualité de notre air et de nos rivières sans parler des effets dévastateurs au niveau du tourisme et de l'immobilier.

Etablie à AGONAC (24460), à "La Borie Basse", l'entreprise GROUPEMENT AGRICOLE D'EXPLOITATION EN COMMUN RECONNU DE LA VALLEE DU MARET est en activité depuis 32 ans. Ce groupement agricole d'exploitation en commun a vu le jour le 1 avril 1981, suite à son immatriculation à Perigueux, sous le numéro d'enregistrement 781 627 526 et cette entreprise est spécialisée dans le secteur d'activité de la culture et élevage associés. A ce jour, le capital social de l'entreprise GROUPEMENT AGRICOLE D'EXPLOITATION EN COMMUN RECONNU DE LA VALLEE DU MARET est de 78 187,50 euros.

La tempête commence à faire rage puisque, (comme le constate notre confrère Sud-Ouest), "ce projet fait bondir les riverains et certains habitants de la commune, qui se souviennent avec dégoût des effluves nauséabonds s'échappant de la porcherie du temps de son activité, à partir du milieu des années 80".

Un voisin de l'exploitation, Jean-Jacques Lalanne témoigne de l'horreur absolue : "Jour et nuit les nuisances étaient infernales puisque les odeurs s'échappaient de la porcherie, bien sûr, mais aussi de l'épandage dans les champs situés aux alentours" !!!!

DEFENDONS LA CAUSE DES PAUVRES PORCS ENFERMES SUR DES SOLS EN BETON DANS CE GENRE DE PORCHERIES !

AMIES et AMIS du FRONT de LIBERATION des ANIMAUX, REJOIGNEZ NOTRE JUSTE CAUSE, CELLE DE LA JUSTICE ANIMALE !

STOP A TOUTES LES EXTENSIONS, REOUVERTURES, CREATIONS DE PORCHERIES INDUSTRIELLES EN FRANCE !

A suivre avec délectation

Marc-Claude de PORTEBANE

Vichy : le paquebot Aletti Palace bientôt au bord du gouffre ?

Ce fleuron de l'hôtellerie vichyssoise

va-t-il devenir une vulgaire résidence

pour vioques en mal d'investissements ?

Img 0025

Par jugement du 28/02/2014, le tribunal de commerce de Cusset a placé en redressement judiciaire ALETTI PALACE (SNC) - 3, place Aletti - 03200 VICHY (Hôtel, restaurant), RCS 384 024 014).

Administrateur : Searl Grégory WAUTOT, représentée par Me WAUTOT Grégory - 9, place de Jaude - 63000 CLERMONT-FERRAND avec pour mission d'assurer seul, entièrement, l'administration de l'entreprise.

Les créanciers sont invités à produire entre les mains du mandataire judiciaire dans les 2 mois suivant la parution au BODACC.

Ce fleuron de l'hôtellerie vichyssoise va-t-il devenir une vulgaire résidence pour vioques en mal d'investissements ?

Porcherie de Chirat l'Eglise : STOP à l'arrêté préfectoral (I)

Objectif :

100 000 signatures !

Img 6959

Tous ceux qui vont sur ce site connaissent nos combats dans bien des domaines, comme celui, que nous avons lancé l'an passé contre l'extension de la porcherie de Chirat l'Eglise.

Un projet qui a reçu, et ce n'est pas rien, le soutien inconditionnel de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et du lobby porcin.

Même France 3 Auvergne a reconnu dans son reportage du 19/20 notre force de frappe jugée considérable sur un sujet qui constitue désormais une première en France puisque nous avons récolté pas moins de 11 000 signatures en à peine un peu moins d'un mois.

Un "butin" précieux que des écologistes sans scrupules se sont appropriés en allant (à une petite quinzaine de personnes) - hypocritement - manifester devant la préfecture de Moulins pour rencontrer ensuite le préfet de l'Allier. 

France 3 Auvergne nous apprend par la même occasion que "dans une pétition (la nôtre, NDLR) publiée sur internet, en octobre 2013, le collectif dénonce les méfaits de l'élevage intensif de porcs pour les animaux...". 

Nous ne connaissons absolument pas ce "collectif" et nous n'en avons jamais entendu parler.

Cela sent l'intox à plein nez, bien évidemment. L'intox et la récup' quand on sait que lors du lancement de notre pétition, nous avons dû compter que sur nos propres forces alors que les "écolos" des grandes firmes n'avaient nullement levé le petit doigt sur ce projet d'extension de porcherie à Chirat l'Eglise.

Ils s'en moquaient bien du sort de ces pauvres cochons élevés sur caillebotis, les "écolos" des grandes firmes !

Dans une récente interview sur France Bleu Pays d'Auvergne, j'ai indiqué que moi et mes camarades (indépendants de tous partis politiques) allions repartir au combat puisque nous irons mordicus porter un recours devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand afin de trouver une voie de contestation à l'arrêté d'autorisation préfectoral.

Nous avons un an. Rien ne presse donc.... pour l'instant.

Et puis, de toute façon, vous avez pu remarqué que n'écrivons rien ou presque plus rien ici, car on essaie de me "casser" le moral sur divers plans et ce depuis quelques mois. Oui, oui ! Il y a des "spécialistes" de la destabilisation qui se donnent l'importance qu'ils n'ont pas car ils nous connaissent mal ou si peu.

Nous allons donc leur montrer ce quoi nous sommes capables, en leur suggérant une prophétie dont nous gardons bien secret la recette. 

Nous allons pratiquer la fameuse méthode "Coué", la suggestion en plus, les hallucinations en moins.

Ceci dans une action plus préventive que curative, car, contre la connerie ambiante, il n'y a aucune guérison possible !

MCDP