Clermont Communauté

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne : encore un mille-feuille avec Vichy capitale Ouest régional ?

Les polémiques fusaient ce matin à Vichy lors des

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne

qui vont pulvériser l'Auvergne rurale en miettes !

Vichy met 024Laurent WAUQUIEZ, président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a participé ce matin aux 3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, destinées à dessiner la future métropole auvergnate de l'Ouest régional, lors d'une table ronde au vernis démocratique où l'on retrouvait Olivier BIANCHI, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté ; Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Claude MALHURET, sénateur-maire de Vichy ; Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Jean-Yves FOUCAULT, président de la Coopérative du Groupe Limagrain.

Vichy met 040Alors que des gens défilent dans les rues de France, que des blocages perturbent le pays depuis 3 mois, que des centres de traitement des déchets sont à l'arrêt, que le trafic des lignes de trains est gravement perturbé, que les mobilisations, à l'appel des syndicats CGT en tête ne faiblissent pas contre le projet de loi de Myriam El Khomri qui n'en peut plus de s'atteler surtout..... au bon déroulement de l'Euro 2016...Vichy met 078

....Vichy est devenue ce matin, non pas la capitale de l'Etat français mais la "capitale virtuelle" du projet de "Pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne" qui fait grincer des dents dans les petites communes rurales de l'Auvergne mises au "placard" par leurs élu-es qui s'en donnaient à "coeur-joie", vers midi....

Vichy met 087.....autour des tables garnies bourgeoisement de toats sous les ors et lambris rutilants de l'opéra impérialiste de Vichy construit sous le sinistre anti-républicain et dictateur fascisant Napoléon III !

Mille feuille 001

Réunissant 560 000 habitants, 15 EPCI (Clermont-Communauté, Vichy Val d'Allier, Riom Communauté, Brivadois, Côteaux de Randan, Entre Dore et Allier, Gergovie Val d'Allier, Issoire Communauté, Limagne Bords d'Allier, Limagne d'Ennezat, Nord Limagne, Montagne Bourbonnaise, Mur-es-Allier, Thiers Communauté, Volvic Sources et Volcans, CCI Puy-de-Dôme), le pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne, structure de coopération volontaire, veut porter la "vision stratégique de la grande métropole de l'Ouest dans le cadre de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes"...

Cva 001Des instances sont considérées comme "Partenaires", et parmi elles :

- de petites EPCI rurales qui se sentent rejetées parce que trop "ploucs" voire moins "bourgeoises" : CC Le Donjon Val Libre, Pays de Lapalisse, Varennes-Forterre, Pays Saint-Pourcinois, Sioule Colettes et Bouble, Bassin de Gannat, Côtes de Combrailles, Manzat Communauté, Entre Allier et Bois Noirs, Rochefort-Montagne, Allier Comté Communauté, Billom Saint-Dier Vallée du Jauron, Ardes Communauté, Lembron Val d'Allier, Pays de Blesle, Brivadois, Auzon Communauté, Bassin Minier Montagne).

- La Conférence des Conseils de Développement : CESER, Conseil de Développement du Grand Clermont, du Pays de Vichy Auvergne et de Vichy Val d'Allier afin de recueillir le point de vue et les propositions de la société civile.

- Le Comité Partenarial qui assure l'articulation et la coopération avec les politiques des principaux partenaires : Etat, Conseil régional AURA, Conseils Départementaux, PNR Livradois-Forez/Volcans d'Auvergne, PETR du Grand Clermont, Pays de Vichy et Pays Vallée de la Dore.

Vichy met 014La première "fusillade" est venue du conseiller régional de l'Allier, Jean-Michel GUERRE, qui ne décolère pas contre ce "pôle métropolitain qui risque d'affaiblir les zones rurales comme Lapalisse ou Gannat qui n'en font pas partie" et qui fulmine "contre la décision de MALHURET qui veut bien de la Montagne Bourbonnaise et non du Pays de Lapalisse..".

Vichy met 061La seconde est venue du maire de Lapalisse Jacques de CHABANNES qui a reproché - lors des quelques questions diverses accordées au public - à ce pôle métropolitain de "rapprocher les grandes agglomérations au détriment des petits pays communautaires" ou "Que vont devenir les agglos de Moulins et de Montluçon laissées au bord de la route" !

Laurent WAUQUIEZ qui veut aller très vite a annoncé la couleur : "Souffle - Ambition - Talent ", proclamant à un auditoire pratiquement largement acquis " Foncez, allez de l'avant, Faites-moi des projets et on vous suivra avec mon équipe de la région AURA".

CvaLorsque l'on voit les galères entre les communes rurales pour constituer "Saint-Etienne Métropole" dans le département voisin de la Loire, l'axe "Clermont-Vichy-Auvergne" n'est pas donc encore né ! Il faudra bien encore une centaine d'Assises de ce genre qui semblent ne produire que du "vent" !

Mais, pendant ce temps-là, c'est le contribuable qui paie les petits fours qui gavent ceux qui ne font, finalement, que le "lit" du FN !

La polémique à suivre....

En direct de Vichy : Marc-Claude de PORTEBANE ©

"Sauve qui peut le court-métrage" de Clermont-Ferrand : le fric du contribuable coulera encore à flot pendant 3 ans !

Exigeons les entrées gratuites pour les auvergnats qui

raquent 10 fois (Toutes subventions + entrées payantes) !

La région Auvergne a décidé d'attribuer

sur 3 ans plus de 400 000 €/an de subvention à

l'association "Sauve qui peut le court métrage" :

où va l'argent du contribuable ?

Img 8741

A l'occasion du 37° Festival international qui se déroule du 30 janvier au 7 février, René SOUCHON, le président de la Région Auvergne a signé jeudi 5 février 2015, à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand, une convention pluriannuelle d'objectifs, fixant des engagements pour les années 2015, 2016 et 2017.

Cette convention réaffirme la volonté de la Région Auvergne de poursuivre son soutien à la culture, une source de richesses locales, agent de socialisation mais aussi d'outil d'éducation à la citoyenneté.

Aa302

La prochaine affiche de l''édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand ?

Selon la Région Auvergne : "Grâce à ses différentes actions, l'association "Sauve qui peut le court métrage" concoure à la diffusion de la culture, à l'éducation, à l'image, à l'ouverture mais aussi au rayonnement national et internationnal de l'Auvergne. Le Festival international court métrage de Clermont-Ferrand et son marché du film, l'ensemble des activités d'éducation à l'image avec le Pôle régional d'éducation à l'image, l'opération "Lycéens et apprentis au cinéma", l'opération "Passeurs d'images", la mission de bureau d'accueil des tournages avec la Commission du film Auvergne et enfin les activités de diffusion et de médiation, sont autant d'actions qui démontrent, s'il en est encore besoin, la place et le rayonnement acquis au plan international, national, régional et local de "Sauve qui peut le court métrage".

Cette convention a donc été conclue entre le brave président de la Région Auvergne René SOUCHON et Jean-Claude SAUREL, le président de l'association loi 1901 "Sauve qui peut le court métrage" pour une durée de 3 ans et ce, à compter du 01/01/2015.

Img 8750

Une signature de convention plus ou moins "baclée" à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand où il n'y avait même pas une jolie affiche de l'édition 2015 de ce 37° Festival du Court Métrage sur les murs (constat des journalistes présents). Sur la photo : Farida BOUDAOUD : vice-présidente déléguée à la culture et à la lutte contre les discriminations à la région Rhône-Alpes (vice-présidente socialiste du conseil régional, ne fera pas campagne auprès de Jérôme STURLA, le maire socialiste sortant de Décines. Elle est présente sur une liste de “Rassemblement de la gauche” menée par le communiste Michel BURONFOSSE, actuel adjoint à l’environnement.) ; Jean-Claude SAUREL : président de l'association "Sauve qui peut le court métrage" ; René SOUCHON : président de la Région Auvergne : Nicole ROUAIRE : vice-présidente EELV du Conseil régional d'Auvergne en charge de la Culture, du Patrimoine et du Développement des Usages Numériques et Olivier BIANCHI, le nouveau maire PS de Clermont-Ferrand.

En effet, la Région s'engage à contribuer financièrement à la réalisation du programme d'annuel de cette association. Pour la 1ère année, le montant de la subvention régionale s'établit à 434 200 € répartis comme suit :

- Festival et marché du film : 210 000 €

- Commission du Film : 125 000 €

- Pôle régional d'éducation à l'image : 47 800 €

- Lycéens et apprentis au cinéma : 23 600 €

- Régionalisation et programmation en 1ère partie : 19 800 €

- Passeurs d'images : 8 000 €.

Depuis 2004, la Région Auvergne a alloué un montant total d'aide de 4 465 171 € à l'association "Sauve qui peut le court métrage".

Ce qui n'est pas rien en ces temps de disette.

Numerisation0008 9

Pourquoi présenter au budget 2015 des recettes prévionnelles plus qu'à la baisse par rapport aux montants alloués ?

A l'heure de la vaste crise économique qui écrase notre pays et notamment les classes les plus pauvres de notre société, ne serait-il pas normal que l'association "Sauve qui peut le court métrage" ne fasse pas payer les entrées à l'ensemble des auvergnat-es qui casquent.... finalement les entrées payantes et cela pas moins de 10 fois via... au moins 10 subventions publiques (Ville de Clermont-Ferrand, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Clermont-Communauté, DRAC Auvergne, CNC, Union Européenne, SACEM, ACSE + subventions diverses) ?

Exigeons les entrées gratuites pour l'édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand à l'ensemble des auvergnates et des auvergnats les plus précaires, les SDF, les handicapés, les chômeurs et les autres classes moins aisées dont la fin du mois se termine très souvent autour du 10 !!!

Qu'elles sont les réelles retombées économiques de ce festival international du court métrage pour toute la région Auvergne ?

Dans les prochaines semaines, nous allons mettre en place notre propre étude d'impact, et nous vous remercions pour cet immense travail de "fourmi" - nous cherchons des volontaires -, afin que nous puissions connaître les véritables chiffres sur ce festival : visiteurs venus de l'extérieur ou non, journées de visite directement attribuables à ce festival, nombre d'euros d'impact économique direct, comportements de consommation, ressources et dépenses des organisateurs, nombre de places gratuites, provenance des visiteurs grand public, etc...

Il est grand temps que nos élu-es, nos camarades-républicains arrêtent de distribuer en vrac l'argent public, de fournir des "arguments" à l'anti-France : au FHAINE (l'affront national), aux ennemis de la liberté et à ceux qui divisent les françaises et les français en jetant les classes les unes CONTRE les autres !

D'un côté, au niveau national : l'austérité.

De l'autre, au niveau régional : la distribution de subventions à caractère "bourgeoises" éloignées des préoccupations du "Peuple de base" qui, bien malheureusement.... "traîne la savate" et ce....en 2015 !

N'oubliez pas ce qu'a déclaré le visionnaire Jean-Luc MELENCHON (01/02/2015 - JDD) : "Ce qui est commun à toute ­l'Europe, ce sont les politiques d'austérité qui détruisent nos sociétés. Et elles aggravent le problème de la dette en prétendant le résoudre.." !

A suivre...

Reportage et photos : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Etude d'impact en cours : Chantal LEVEQUE

Municipâles 2014 à Clermont-Ferrand : les engagements musclés de Gilles-Jean PORTEJOIE

Gilles-Jean Portejoie se moque des

« élus actuels qui n’ont pas eu d’autre projet

à inaugurer que l’incinérateur

dont ils ne voulaient pas. » !

1°) Une ville sûre et paisible
La Police Municipale à CLERMONT-FERRAND aujourd’hui, c’est 30 gardiens et 25 agents de surveillance de la voie publique (ASVP). C’est parfaitement insuffisant. DIJON et GRENOBLE, municipalités socialistes ont près de 90 gardiens de police. Il faut donc immédiatement en recruter 50. Au minimum. Ils seront armés. La Police Municipale pourra ainsi agir 24 heures sur 24. Nous rétablirons la proximité rassurante en ouvrant des postes de police à SAINT-JACQUES et à la CROIX NEYRAT. La vidéo protection aujourd’hui c’est une dizaine de caméras. Essentiellement en centre-ville. Il en faut 150 pour assurer efficacement la tranquillité publique et faciliter le travail de la Police.

2°) Une ville à la fiscalité maîtrisée
Depuis 2008, sans compter CLERMONT COMMUNAUTE, la taxe d’habitation a augmenté de 2,5 fois plus vite à CLERMONT-FERRAND, que dans les autres communes de taille comparable. Le taux de la taxe sur le foncier non bâti est 60 % plus élevé que le taux moyen. Pourquoi faire ? Ce n’est pas acceptable. Il faut donc absolument réduire les dépenses de fonctionnement dont le dérapage est le premier responsable de la dérive fiscale. Mon équipe proposera un pacte de stabilité fiscale. Les taux communaux du foncier bâti et la taxe d’habitation seront stabilisés et le taux du foncier non bâti sera ramené de 56 à 35 %. Nous userons enfin de tous les recours possibles pour renégocier nos emprunts les plus onéreux.

3°) Une ville attractive donc créatrice d’emplois :
La zone franche urbaine actuellement en déshérence, sera relancée. Tout sera fait pour soutenir et accompagner le développement et le rayonnement de la Manufacture MICHELIN qui porte haut les couleurs de CLERMONT et de l’Auvergne dans le monde entier. C’est essentiel pour l’emploi y compris chez les sous-traitants.
La recherche et l’innovation recevront des moyens réels pour se développer localement et favoriser l’exportation.
L’implantation de PMI et de PME sera facilitée notamment dans les filières innovantes.
Un adjoint au maire aura pour unique responsabilité, l’artisanat, le commerce, les PME et les PMI.
La nouvelle équipe sera attentive aux préoccupations exprimées par les responsables économiques comme par les représentants des organisations professionnelles et syndicales.
Le Tribunal de Commerce devra bien évidemment rester à CLERMONT.

4°) Une ville ouverte sur l’extérieur
Le projet Arvernia du Président GISCARD D’ESTAING est bloqué depuis son départ. Il sera réactivé et réactualisé. L’indispensable synergie CLERMONT VICHY devant être cependant pensée et conçue autour des seules collectivités municipales et non d’un millefeuille administratif lourd, onéreux et anti-démocratique. N’ajoutons pas de nouvelles dépenses à des intercommunalités qui n’en peuvent plus. Plus de 3 heures pour CLERMONT-PARIS (quand tout va bien), par un vieux train inconfortable est insupportable aux usagers. Il faut que le plus rapidement possible sans attendre l’hypothétique TGV, nous soyons à 2 heures 15 de la capitale. Dans cette perspective, la ligne CLERMONT-PARIS doit devenir prioritaire au sein du plan « Investir pour la France » annoncé il y a quelques semaines par Jean-Marc AYRAULT. Nous y veillerons. Nous veillerons également en pesant de tout notre poids tant auprès des compagnies que du Syndicat de l’Aéroport à ce que les liaisons aériennes notamment avec PARIS ne soient plus traitées avec désinvolture.

Pétition à Clermont-Ferrand : soutenir Papageno et la librairie indépendante

La librairie Papageno est en difficultés, plus d'informations dans l'article ci dessous.

http://papageno.hautetfort.com/archive/2013/05/25/soutenir-papageno-et-la-librairie-independante1.html

(Une pétition est référencée en bas de l'article, à diffuser autant que possible !

 

Vendredi 31 mai 2013 - à partir de 18 h

    Nous venons d'apprendre que la librairie Papageno est dans une situation économique très délicate. Elle vient de perdre 25% de son Chiffre d'affaires suite à la perte du marché public avec Clermont-Communauté.

Afin de préserver l'existence même de la librairie, Florence et Daniel  ont  pris une décision douloureuse mais impérativement nécessaire : Daniel va quitter la librairie le 31 mai avec licenciement économique.

Cette décision s'avère selon eux la seule qui permette de préserver la libraire.

Etant donné la fragilité économique de la librairie indépendante mais par ailleurs sa fonction irremplaçable de conseil, de service au public et de soutien à l'édition indépendante, l'attribution des marchés publics ne peut répondre à des critères strictement commerciaux. 

Il nous paraît illogique qu'une collectivité territoriale de gauche qui devrait dans ces matières privilégier l'exception culturelle mette en péril par ses décisions un maillon essentiel de la vie culturelle.

   Je pense que nous nous devons de soutenir Papageno en continuant à acheter nos livres jeunesse chez eux et je vous propose de nous retrouver le vendredi 31 mai à partir de 18h pour exprimer et montrer notre soutien aux libraires et à la librairie indépendante.

Véronique Lachassagne

Enseignante


Un absent de marque contre l'incinérateur hors-la-loi de Clermont-Ferrand :

Le maire de Clermont-Ferrand Serge Godard

qui porte à bout-de-bras le projet IKEA était absent

de la réunion d'information de ce soir

contre ce funeste incinérateur !

insi-2-001.jpgMais quelques camarades réunis autour du mao-écolo Paul TOP, dissimulés ici ou là, étaient, eux, bien là pour assister aux débats....

insi-2-002-2.jpg

.... lisant la "lettre ouverte" à Mössieur François HOLLANDE....

insi-2-003-2.jpg

...ou écoutant tantôt notre ami (le barbu) Alain Laffont (NPA) ou Yves Reverseau (EELV)....

insi-2-004.jpg

insi-2-005-2.jpg

....SUSPENSE : des "commandos" écologiques

vont-il prendre "d'assaut" l'incinérateur ?

armes missiles cineseboom! gif 

....La lettre ouverte à Hollande précisant que "l'intérêt général est sacrifié sur l'autel d'intérêts bien trop particuliers"... "...Le Grenelle retient l'objectif de réduire à 15 % la quantité de déchets incinérés en France dès juillet 2012"...."le plan départemental de traitement des déchets ménagers et assimilés - PDTMA -, jamais révisé depuis 2002 malgré les obligations réglementaires, est devenu totalement obsolète aujourd'hui", ...."N'est-il pas particulièrement scandaleux que le consommateur-contribuable paye une partie du coût du traitement des DIB ? En effet, les industriels paieront 11 € de moins le coût de traitement à la tonne que les habitants alors que ces derniers payent eux, l'investissement" !"...."S'il est construit cet incinérateur va relâcher 150 000 tonnes de Co2 par an dans l'atmosphère clermontoise, ce qui devrait représenter 13 % d'émissions supplémentaires pour la communauté d'agglomération"..."Ne faut-il pas craindre que l'incinérateur des déchets ménagers ne devienne l'un des prochains scandales sanitaires du prochain quinquennat ?"....

A suivre

Les maoïstes auvergnats protestant contre la venue d'IKEA ne soutiendront pas Clermont Communauté contre l'incinérateur

Les maoïstes auvergnats boycotteront

l'appel des écologistes contre l'incinérateur

puisque Clermont Communauté fait de la rétention

de l'info sur la venue d'IKEA à Clermont-Ferrand

Vu le comportement inadmissible sur l'ignoble rétention de l'information de "Clermont Communauté" à propos de l'implantation d'IKEA dans la zone des Gravanches, nous appelons nos camarades maoïstes du Front de gauche au boycott pur et simple de cette manifestation CONTRE l'incinérateur de Clermont-Ferrand prévue devant le Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand pour déposer un recours en référé suspensif, le jeudi 22 mars à 11 h 00, afin de faire arrêter le chantier et ce, suite à l'appel lancé par les associations du Collectif : ACIIPAC, ADEL, Alerte Déchets, ARB Beaulieu, ARMURE, ATTAC 63, Bien Être AULNAT, BIO 43, BIO 63, BrigadesVertes, VELOS Lempdes, C.L.C.V., Collectif des Médecins, Collectif pour l’Environnement Pont du Château, Comités de Quartier Clermont, Gerzat environnement, Greenpeace, LAVE, Nature et Progrès, Puy de Dôme Nature Environnement, UFC Que Choisir..

IKEA dehors de Clermont-Ferrand !

La Cour Administrative d’Appel de Lyon vient d’annuler la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet d’incinérateur car le Préfet Stéfanini n’avait pas le droit, en 2009, de proroger (renouveler) cette DUP qui était devenue caduque.
Le tribunal de Lyon a constaté que le projet du Valtom avait considérablement évolué par rapport à ce qui avait été présenté au public lors de l’enquête. Le coût de l’incinérateur est passé de 82 millions à 128,43 millions d’euros, aujourd’hui beaucoup plus et des équipements supplémentaires ont
été ajoutés. Il affirme que tout cela « faisait obstacle à ce que le Préfet proroge l’opération et qu’il devait engager une nouvelle procédure de déclaration d’utilité publique » (il fallait tout recommencer du début).

STOP à l'hypocrisie de CLERMONT-COMMUNAUTE !

La preuve est faite que le coût annoncé en 2003 pour faire passer la pilule était un mensonge de la majorité des conseillers municipaux membres du VALTOM.
Il en résulte qu’une nouvelle procédure de DUP avec enquête publique doit être réalisée, ce qui permettra une nouvelle fois à la population de démontrer son hostilité à l’incinération des déchets ménagers. Mais cela risque d’être d’autant plus long que la décision de Lyon n’arrête pas le chantier et que le Valtom tente de passer en force en pariant que l’incinérateur, une fois construit, ne sera pas démoli (cela s’est déjà produit à Fos-sur-Mer et Lunel).

HALTE A L'IMPLANTATION D'IKEA

A CLERMONT-FERRAND !

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N21750

Même si les revendications de nos camarades écologistes sont justes, nous devons "barrer" la route à "Clermont Communauté" tant que sa direction n'observera pas un comportement démocratique et loyal vis-à-vis de ceux qui sont opposés à la venue d'IKEA à Clermont-Ferrand.

Si Serge GODARD soutient les méthodes de "flicage" des syndicats chez IKEA, c'est son problème mais c'est aussi le nôtre.

Nous allons combattre "Clermont Communauté", et ce, sur tous les fronts.

La "guerre" est déclarée !

Paul TOP

IKEA RAUS DE CLERMONT-FERRAND :

NON à l'implantation d'IKEA à Clermont-Ferrand !

ikeaflic-007-3.jpgVoici déjà dans quel état lamentable se trouve

ikeaflic-007-2.jpg
la zone des Gravanches avec en perspective le Puy-de-Dôme !!!

Silence radio du côté de la direction du développement économique (PECHON n'a rien à dire) de Clermont Communauté dont le président est Serge GODARD

Silence total du côté du cabinet du maire de Clermont-Ferrand dont le maire est GODARD Serge !!!

En tout cas, les abeilles commencent à tourner dans tous les sens surtout que l'Idiot provincial a quelques pochettes surprises à distribuer, car finalement, la rétention de l'info, on connaît et nous n'avons besoin de personne pour avoir de fraîches infos sauf quand nous aimerions bien savoir pourquoi la semaine se termine souvent le vendredi à midi et pourquoi le personnel pose ses jours de congés en fonction des vacances scolaires parce qu'il n'y avait pas grand monde cet après-midi dans les services de Clermont-Communauté.

Devons-nous ressortir l'enquête du magazine Capital ?

Bref, nous verrons bien comment nous allons développer notre puissance de travail, hein !

La ville de Clermont-Ferrand ne s'est bâtie en une seule nuit, Ikea ne "fliquera" pas la vie privée des individus aussi longtemps que cela lui plaira !

Nous aurons nos 50 000 signatures, nous attirerons l'attention du peuple de base sur les pratiques d'espionnage des salariés au sein d'IKEA.

De la discrimination raciale ? Et bien, c'est ce que nous allons voir ! Nous verrons bien !

Le permis de construire ? Oups, une bagatelle pour nous ? Comment IKEA est arrivé ici ? Nous le savons. Qui a fait venir IKEA à Clermont-Ferrand ? Nous sommes au parfum. Combien a coûté au contribuable ceci ou cela ? Nous avons les chiffres. L'aménagement actuel de la zone des Gravanches ? Nous le savons. Le goudronnage des allées ? Pas la peine de s'en occuper, nous avons l'info.

Tout ce que nous voulons, c'est juste vérifier l'info auprès de Clermont Co' et de la mairie. Point à la ligne !

Patience, chers idiotes et chers idiots de province, goutte à goutte, on emplit la cuve, chez nous comme le disaient si bien nos "anciens" de l'Internationale à papy !

Feu de toute notre énergie ! Ouvrons le bal !

Visite amicale des experts de la CNIL à IKEA PARIS-NORD :

DEHORS DE LA ZONE DES GRAVANCHES

ikeaflic-005-2.jpg
DE CLERMONT-FERRAND !

ikeaflic-007.jpg
Exigeons que tous les ordinateurs

et que toutes les bases de données

de tous les IKEA de France soient inspectés

par les experts de la CNIL !

Deux experts de la CNIL (commission nationale de l'informatique et des libertés) sont arrivés ce matin dans les locaux d'IKEA PARIS-NORD.

Venus inspecter des bases de données et des ordinateurs, ils étaient à la recherche de documents internes, notamment de courriers internes attestant  des pratiques d'espionnage qui auraient eu cours au sein d'Ikea France.

Aujourd'hui, Le Canard Enchaîné a montré que ces pratiques dégueulasses étaient connues par plusieurs cadres dirigeant de la la filiale.

En effet, plusieurs e-mails contenant des informations illicites avaient pour destinataires la responsable du recrutement au siège, le directeur financier adjoint, le chargé des relations clients, le directeur général et celui des ressources humaines.

L'Idiot provincial et de nombreux auvergnats écoeurés par ces supposées pratiques inadmissibles d'espionnage de salariés et/ou de clients est fermement opposé à l'implantation d'Ikea sur le site des Gravanches à Clermont-Ferrand.

Nous attendons avec impatience les avis du directeur du développement économique de Clermont Communauté, Mr PECHON ainsi que du cabinet du maire, Serge GODARD, de Clermont-Ferrand que nous avons essayé de joindre - en vain - cet après-midi.

D'autres avis sur la question sont attendus de la part du syndicat mixte du Grand-Clermont qui a une voix consultative sur le dossier.

Plus d'une centaine d'opinions diverses ont été récoltées par les idiots provinciaux et ce n'est que le début.

Nous verrons bien si les élus de gauche de TOUTE la région clermontoise seront les éventuels COMPLICES des éventuels LIBERTICIDES !

Le permis de construire ne semble pas avoir été signé. Pour l'instant !

La vie privée des salariés et des clients n'a aucun prix par rapport à une poignée d'emplois !

numerisation0005-2-2.jpgLe Canard Enchaîné (07/03/2012) : une véritable dégustation !

Que les officines privées, les barbouzes, les "éboueurs" des libertés publiques, les détectives, les (éventuels) garants de la force publique soient exposés à la colère du peuple souverain !

Nous n'avons que faire de ces tristes sires qui devraient être déchus de leur nationalité française et fusillés sur le champs, si la peine de mort, que réclame la fille "Le Pen-La Haine", à cors et à cri, était appliquée dans ce pays !

Mais c'est tellement plus facile que de vouloir la peine de mort pour les "bougnoules" alors que nous serions ravis d'entendre la fille "Le Pen-La Haine" sur cette question fondamentale : le respect de la vie privée de toutes les françaises et de tous les français qui vont faire modestement leurs emplettes dans une grande surface où le "flicage" des individus semble être devenu PLUS une phobie qu'une obsession obsessionnelle !

Combien seront-ils avec (le présumé innocent) Jean-François PARIS, le "fusible-directeur" du département risque d'IKEA FRANCE a "sauter" véritablement ?

A suivre prochainement le feuilleton "Eirpace", cette société dirigée par Jean-Pierre Fourès qui aurait mené de nombreuses "enquêtes" pour le responsable de la sécurité d'Ikea, notamment sur le train de vie et les antécédents judiciaires de salariés.....et même de clients.

Paul TOP