Auvergne

ADADA d'Ambert a dédié journée du 18 juin aux ânes et non aux cons !

Grâce à Marinette PANABIERE et aux bénévoles de

l'Association nationale des amis des ânes (ADADA)

d'Ambert, le samedi 16/06 a été dédié aux ânes !

Hostien 012

De 10h à 18h, une journée riche en évènements :

PORTES OUVERTES AU REFUGE : 320 ânes qui y sont hébergés, accompagnés par des soigneurs ou des adhérents.

EXPOSITIONS :

« L’ÂNE et l’ÉCOLE » Claude BRANCHAREL a présenté cette année une très intéressante collection d’objets sur ce thème.

Hostien 015Un métier méconnu disparu aujourd’hui : « LE MARCHAND DE PEAU DE LAPIN »  Christian THOMAS qui a dédicacé son livre « Lapin tu as eu ma peau ».

Hostien 016CONFÉRENCE à 16h : « LOU PELHAROT » suivie de la projection exceptionnelle du documentaire « Lapin tu as eu ma peau » de Marc CHARLEY et Christian THOMAS. Merci à l’association AIMTÉ-FILMS qui œuvre au profit du Refuge.

Hostien 010

BRIC à BRAC toute la journée. Les bénéfices des ventes de la brocante sont reversés chaque année au Refuge.

Ada 001ADADA, c'est un réseau de délégués dans toute la France, une équipe de spécialistes (plus de 40 ans d'expérience des ânes), 1 000 adhérents en France et à l'étranger, un refuge à vocation nationale vers Ambert (Puy-de-Dôme), 320 ânes et mulets de tous âges soignées et éduqués et plus de 70 ha de près réservés à leur bien-être.

N'hésitez pas à adhérer à ADADA, faire un don et parrainer un âne afin de lui garantir un avenir serein au refuge.

Cru Bourgeois 2014 : explosion cotisation Ex-région Auvergne pour Association de préfiguration du PNR des Sources et Gorges du Haut-Allier !

Le 17 mars 2014, la Commission permanente de

l'ex-Région Auvergne décide de verser 116 700 € à

l'Association de préfiguration du Parc naturel régional

des Sources et Gorges du Haut-Allier !!!

Pnr 1 001Les élu-es de l'ex-Région Auvergne n'ont pas hésité à délier le cordon de la bourse du contribuable auvergnat pourtant largement saigné par l'augmentation des cartes grises dans les ex-quatre départements (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme).

En effet, le 17/03/2014, la Commission permanente du Conseil régional d'Auvergne, dans le cadre de sa politique du patrimoine naturel et de sa cotisation à l'Association de préfiguration du Parc naturel régional des Sources et Gorges du Haut-Allier a décidé de lui verser une "cotisation" de 116 700 €.

Révoltant : 2014 aura été le "Cru Bourgeois" d'excellence puisque les millésimes 2013 (dotation de 78 189 € au titre de la contribution régionale au fonctionnement de l'association pour 2013") et 2011 (82 000 € au titre de la contribution statutaire de la Région Auvergne - dans le cadre du Budget primitif 2012 -) n'auront été que des "picrates" d'une autre gamme.

Ce "Cru Bourgeois" mériterait certainement une meilleure classification pour grimper au niveau sup' de "Premier Grand Cru Classé" !

En effet, ce 17/03/2014, la généreuse Commission permanente n'a pas faiblit dans ses "générosités" puisqu'elle a décidé d'approuver un projet de convention de renouvellement de mise à disposition de l'agent (L.B.) de la Région Auvergne auprès de cette malheureuse Association de préfiguration du Parc naturel régional des Sources et Gorges du Haut-Allier.

Cette généreuse Commission permanente n'a pas précisé les modalités financières (traitement de base, supplément familial, indemnités, primes liées à l'emploi et des charges sociales correspondant au grade d'origine) à la charge du contribuable auvergnat pour cette mise à disposition de L.B. au profit de cette malheureuse association. Un oubli certainement !

Tout ce que vous saurez en lisant l'Idiot provincial, c'est que le montant annuel de cette rémunération a été prévue d'être versée en 2 fois (Une fois en juin et la 2° fois - solde - au terme de l'exercice budgétaire -).

Si les idiots de l'ex-province Auvergne veulent en savoir un peu plus, nous pouvons juste leur confirmer que la mise à disposition de L.B avait déjà été accordée du 01/01/2011 au 31/03/2013 et fut donc tout "naturellement" renouvelée ce 17/03/2014 pour redémarrer le 01/04/2014 et ce, pour une durée de 3 ans. Na !

Les questions d'ordre financier que nous avons posé (03/06/2016) à cette "malheureuse" Association, notamment sur le devenir de cette si belle générosité publique sont - vous vous en doutez bien - restées dans le domaine, non pas viticole, mais du jardin "SECRET DEFENSE" !

Il faut quand même bien noter que le conseil d'administration de cette Association de préfiguration du Parc naturel régional des Sources et Gorges du Haut-Allier a été purgé après l'arrivée du nouveau président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) ..... le 18/03/2015, puisqu'il n'y a plus que.... 3 administrateurs (dont 2 femmes) contre 10 comme l'Idiot provincial a pu le constater dans le PV de l'AG constitutive du 21/01/2010.

Ces 10 administrateurs de cette association avaient été élus (Pas 1 seule Femme) à l'unanimité des 90 voix présentes ou représentées au siège social : 17, avenue Jean-Baptiste Tuja à Langeac (Haute-Loire, agréable canton Gorges de l'Allier-Gévaudan). De quoi avoir une "faim de loup" ! Lol.

Qui étaient étaient ces administrateurs de cette association en 2010 se sont demandés dernièrement quelques idiots provinciaux ?

Avaient donc été "régulièrement élus" - comme cela est précisé dans le PV -  au conseil d'administration de cette association : Lionel ROUCAN, Michel BERGOUGNOUX, André CHAPAVEIRE, Alain BERTRAND, Gérard ROCHE, Jean-Noël LHERITIER, Jean-Paul POURQUIER, Guy VISSAC, Gérard SOUCHON, Pierre PONTIER.

Le président de séance n'étant que le doyen VISSAC Guy. Le secrétariat étant assuré par SOUCHON Gérard.

Le commissaire aux comptes désigné fut l'entreprise d'expertise-comptable ALIX et ASSOCIES (Siège social : 1, avenue Aiguilhe, Le Puy-en-Velay).

"Quand on parle du loup", il arriva avant la fin de la séance à 16h30, puisque dans les questions diverses, Alain BERTRAND demanda à ce que des "suppléants puissent être nommés à ce conseil d'administration". Résolution adoptée à 90 voix.

Fermez le ban !

Une "purge stalinienne" en 2016 semble avoir été la méthode radicale pour peut-être proclamer dans les prochains mois la dissolution de cette association comme nous le demandons dans notre pétition ?

En effet et en attendant de siroter nos infos à la buvette rougeâtre de "l'Idiot provincial", rien ne vous empêche de signer notre pétition que nous n'avons pas encore médiatisée, encore moins diffusée : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/stop-projet-gouffre-financier-parc-naturel/20277

A suivre et à déguster avec délectation....

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne : encore un mille-feuille avec Vichy capitale Ouest régional ?

Les polémiques fusaient ce matin à Vichy lors des

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne

qui vont pulvériser l'Auvergne rurale en miettes !

Vichy met 024Laurent WAUQUIEZ, président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a participé ce matin aux 3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, destinées à dessiner la future métropole auvergnate de l'Ouest régional, lors d'une table ronde au vernis démocratique où l'on retrouvait Olivier BIANCHI, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté ; Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Claude MALHURET, sénateur-maire de Vichy ; Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Jean-Yves FOUCAULT, président de la Coopérative du Groupe Limagrain.

Vichy met 040Alors que des gens défilent dans les rues de France, que des blocages perturbent le pays depuis 3 mois, que des centres de traitement des déchets sont à l'arrêt, que le trafic des lignes de trains est gravement perturbé, que les mobilisations, à l'appel des syndicats CGT en tête ne faiblissent pas contre le projet de loi de Myriam El Khomri qui n'en peut plus de s'atteler surtout..... au bon déroulement de l'Euro 2016...Vichy met 078

....Vichy est devenue ce matin, non pas la capitale de l'Etat français mais la "capitale virtuelle" du projet de "Pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne" qui fait grincer des dents dans les petites communes rurales de l'Auvergne mises au "placard" par leurs élu-es qui s'en donnaient à "coeur-joie", vers midi....

Vichy met 087.....autour des tables garnies bourgeoisement de toats sous les ors et lambris rutilants de l'opéra impérialiste de Vichy construit sous le sinistre anti-républicain et dictateur fascisant Napoléon III !

Mille feuille 001

Réunissant 560 000 habitants, 15 EPCI (Clermont-Communauté, Vichy Val d'Allier, Riom Communauté, Brivadois, Côteaux de Randan, Entre Dore et Allier, Gergovie Val d'Allier, Issoire Communauté, Limagne Bords d'Allier, Limagne d'Ennezat, Nord Limagne, Montagne Bourbonnaise, Mur-es-Allier, Thiers Communauté, Volvic Sources et Volcans, CCI Puy-de-Dôme), le pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne, structure de coopération volontaire, veut porter la "vision stratégique de la grande métropole de l'Ouest dans le cadre de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes"...

Cva 001Des instances sont considérées comme "Partenaires", et parmi elles :

- de petites EPCI rurales qui se sentent rejetées parce que trop "ploucs" voire moins "bourgeoises" : CC Le Donjon Val Libre, Pays de Lapalisse, Varennes-Forterre, Pays Saint-Pourcinois, Sioule Colettes et Bouble, Bassin de Gannat, Côtes de Combrailles, Manzat Communauté, Entre Allier et Bois Noirs, Rochefort-Montagne, Allier Comté Communauté, Billom Saint-Dier Vallée du Jauron, Ardes Communauté, Lembron Val d'Allier, Pays de Blesle, Brivadois, Auzon Communauté, Bassin Minier Montagne).

- La Conférence des Conseils de Développement : CESER, Conseil de Développement du Grand Clermont, du Pays de Vichy Auvergne et de Vichy Val d'Allier afin de recueillir le point de vue et les propositions de la société civile.

- Le Comité Partenarial qui assure l'articulation et la coopération avec les politiques des principaux partenaires : Etat, Conseil régional AURA, Conseils Départementaux, PNR Livradois-Forez/Volcans d'Auvergne, PETR du Grand Clermont, Pays de Vichy et Pays Vallée de la Dore.

Vichy met 014La première "fusillade" est venue du conseiller régional de l'Allier, Jean-Michel GUERRE, qui ne décolère pas contre ce "pôle métropolitain qui risque d'affaiblir les zones rurales comme Lapalisse ou Gannat qui n'en font pas partie" et qui fulmine "contre la décision de MALHURET qui veut bien de la Montagne Bourbonnaise et non du Pays de Lapalisse..".

Vichy met 061La seconde est venue du maire de Lapalisse Jacques de CHABANNES qui a reproché - lors des quelques questions diverses accordées au public - à ce pôle métropolitain de "rapprocher les grandes agglomérations au détriment des petits pays communautaires" ou "Que vont devenir les agglos de Moulins et de Montluçon laissées au bord de la route" !

Laurent WAUQUIEZ qui veut aller très vite a annoncé la couleur : "Souffle - Ambition - Talent ", proclamant à un auditoire pratiquement largement acquis " Foncez, allez de l'avant, Faites-moi des projets et on vous suivra avec mon équipe de la région AURA".

CvaLorsque l'on voit les galères entre les communes rurales pour constituer "Saint-Etienne Métropole" dans le département voisin de la Loire, l'axe "Clermont-Vichy-Auvergne" n'est pas donc encore né ! Il faudra bien encore une centaine d'Assises de ce genre qui semblent ne produire que du "vent" !

Mais, pendant ce temps-là, c'est le contribuable qui paie les petits fours qui gavent ceux qui ne font, finalement, que le "lit" du FN !

La polémique à suivre....

En direct de Vichy : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Comédie dramatique à Saint-Etienne : les supporters de Bruno Le Maire dans la Loire sabrés par région #AURA ?

Infidélité politique et règlement de comptes :

les politiciens/élus de la Loire trop voraces

en subventions région AURA ?

Perd 019On se souvient de la campagne électorale du candidat Laurent WAUQUIEZ à la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui n'avait pas de bons rapports avec son concurrent du parti des Républicains Bruno LE MAIRE à tel point que notre confrère le JDD sous-titrait (14/10/2015) : " Agacé de voir Bruno Le Maire faire campagne sur ses terres, Laurent WAUQUIEZ interdit à ses colistiers de l'accueillir. Entre les deux quadras ambitieux, le torchon brûle".

En effet, Laurent WAUQUIEZ dénonçait ceux qui "viennent faire leur promotion personnelle" en pleine campagne régionale.

Perd 018

Maintenant que WAUQUIEZ Laurent est aux commandes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il semblerait que la "guéguerre" des subventions soit devenue "totale" au sein des élu-es "Républicains" de la tendance "BLM", comprendre "Bruno LE MAIRE" qui paraissent voir certains budgets de leurs communes subir des "frappes chirurgicales" à tel point que les élu-es de gauche en viennent maintenant à soutenir les élu-es de Saint-Etienne, ville dirigée par Gaël PERDRIAU, qui paraît être un soutien actif à "BLM" sur Saint-Etienne.

Perd 020

Les boules rouges pour Laurent WAUQUIEZ qui ne devrait pas vraiment apprécier : provocation de BLM en venant à Lyon (Capture d'écran ce 27/05/2016, page Facebook de Bruno Le Maire intitulée : "Moment de détente avec les élèves de l'Institut Paul Bocuse, avant les Grandes Gueules à 12h45 sur RMC !".

Les soutiens de la Loire "seraient extrêmement marginalisés pour BLM" en réunion publique, ce soir, à la Cité internationale, Centre des congrès de Lyon, selon une militante du parti "Les Républicains" de la région de Roche-la-Molière et qui tient à garder l'anonymat !

La "fusillade" des mots avait déjà commencé à propos du projet d'autoroute A45. Laurent WAUQUIEZ sur France Bleu (14/04/2016) :  "Je pense que le maire de Saint-Étienne doit savoir dire de temps en temps merci. Il doit être conscient que pour la région c'est un effort de solidarité massif pour la Loire. Je ne me suis jamais engagé pour un chiffre (...) Avec ces 100 millions d'euros on rend possible la sortie de l'A45. C'était condamné avec la région précédente.", indiquant par ailleurs : " Je suis prêt à ce qu'on aille sur un soutien de la région qui soit à la hauteur de ce que fera Saint-Etienne Métropole et le Département - 42 -" !

Or, il semblerait que l'endettement important de Saint-Etienne Métropole "agacerait" fortement Laurent WAUQUIEZ !

Voici la lettre ouverte des élus de gauche dont les marxistes du PCF - soutenant de facto le maire de Saint-Etienne - au président Laurent WAUQUIEZ.  :

LETTRE OUVERTE DU

Groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés

du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

 

Monsieur Wauquiez,

 Pourquoi la culture à Saint-Etienne est-elle oubliée?

 Monsieur le Président,

Lors de notre examen des rapports de la commission Affaires culturelles qui seront soumis au vote lors de la prochaine commission permanente, nous avons constaté que sont enfin proposées au vote des élus régionaux les subventions annuelles de fonctionnement de la Région à certaines grandes institutions culturelles : les Centres dramatiques nationaux et les Écoles d'Art. 

Toutefois, nous avons eu la surprise de constater l’absence dans les rapports de deux structures majeures de notre région - et seulement elles : la Comédie de Saint-Etienne d’une part, l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne d’autre part. Ces deux structures produisent toutes deux un travail unanimement reconnu et participent du rayonnement culturel de notre Région. La Comédie de Saint-Etienne, Centre dramatique national, propose chaque année une programmation de qualité, mêlant créations et permanences artistiques avec de nombreuses actions de sensibilisation et accueille chaque année plus de 40 000 spectateurs. Autour de deux options que sont l’art et le design, L’ESADSE, établissement de formation unique dans notre région, propose quant à elle des formations supérieures menant à des diplômes nationaux et contribue vivement à la création artistique de notre région.

Notre premier réflexe a été bien évidemment d’interroger lors de la commission des Affaires culturelles votre Vice-présidente déléguée à la culture, Florence VERNEY-CARRON, sur cette absence et les motifs qui en découlent. Paraissant surprise, elle nous a indiqué que les dossiers stéphanois devaient être encore « en cours d’analyse ». Quant aux motifs de cette disparité de temps de traitement de dossiers – car rappelons-le, les dossiers dits de soutien aux « grandes institutions » et aux écoles d’art ont tous été traités dans le même temps -, la Vice-présidente n’a pas été en mesure de nous donner de réponse. 

C’est pour cela que nous nous tournons vers vous aujourd’hui, Monsieur le Président, pour que vous nous confirmiez que ces deux structures bénéficieront bien du soutien de la Région en 2016 – au même niveau que l’an dernier et que les autres CDN et Écoles d'Art – et nous rassurer quant à leur passage lors de la commission permanente de juin. 

A ce jour, la Comédie de Saint-Etienne est privée de sa subvention de 140 000 euros qui lui permet de mener ses activités de création, diffusion et d’action culturelle et l’Ecole supérieure d’art et design de 480 000 euros pour la formation des étudiants. Nous ne pouvons bien sûr imaginer que vous laissiez plus longtemps ces deux structures en sursis dans l’attente de votre décision d’inscrire leurs subventions dans les rapports de commission permanente.  

Nous vous demandons également de nous préciser les raisons de cette différence de traitement inexplicable.

Nous ne pouvons imaginer, comme nous l'avons parfois entendu dire, que cette discrimination envers les institutions culturelles stéphanoises puisse être liée à de petites considérations politiques internes à votre famille politique (des histoires invraisemblables de soutien de tel ou tel candidat aux primaires...).  

Et pourtant nous sommes bien incapables de trouver une raison à cette différence de traitement. Les acteurs culturels de Saint-Etienne, Saint-Etienne et les Ligériens ne peuvent être ainsi pris en otage dans l'attente de votre décision. Une explication claire et rapide de votre part est donc indispensable.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

Grande victoire pour AURA Environnement : Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) nouveau nom Région !

1ère grande victoire pour AURA Environnement :

Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) a été choisi

par l'équipe régionale de Laurent WAUQUIEZ !

http://www.aura-environnement.com/

Cette appellation sera proposée à l'assemblée régionale du 23 juin prochain.

"C’est le choix du bon sens et de l’évidence", a indiqué Laurent Wauquiez, le président du conseil régional.

L'association AURA Environnement se réjouit de cette décision de bon sens et va pouvoir continuer sa lutte au niveau régional contre le projet d'incinérateur méthanisation/CSR (issu des poubelles de la Loire et du Forez) vers Andrézieux-Bouthéon, contre l'A45, etc...

829 000 euros à @PERCALL : un nouveau "cadeau de l’équipe WAUQUIEZ" selon le FN région #Aura

Le liquide du contribuable coulera à flot pour Percall Vichy

Spécialisée domaine pointu du PLM (product Life management)

« gestion du cycle de vie des produits » !

Communiqué de presse :

"Le Front National s’était offusqué le 28 janvier dernier de la présentation et du vote, dans une urgence que RIEN ne justifiait, d’une aide de 1 100 000 euros à la multinationale auvergnate Aubert & Duval. Avec un chiffre d’affaires de 780 767 000 euros en 2014, nous estimions en effet que ce cadeau généreux, avec pour seule contrepartie non-contraignante la création de 15 emplois (80 000 euros par emploi !), constituait un ticket un peu cher.

Mais voici que la majorité régionale de Laurent WAUQUIEZ s’apprête à récidiver avec la SA Percall de Vichy (10 812 000 euros de chiffre d’affaires et un résultat net de 503 000 euros) en lui accordant 331 000 euros en aide à l’investissement, 448 000 euros en aide à l’emploi (pour 38 ETP non contractuels) et 50 000 euros en aide à l’international, soit la bagatelle de 829 000 euros.

Il y a malheureusement bien des entreprises qui sont en difficultés dans notre Région Auvergne-Rhône-Alpes et qui, contrairement à Aubert &  Duval ou Percall, n’ont pas les moyens de distribuer des dividendes à leurs actionnaires. Il nous semble bien plus judicieux d’apporter une aide à ces entreprises, TPE, PME et PMI qui constituent aussi le tissu économique durable de notre Région.

Selon la CRCI Rhône-Alpes, 37% des TPE / PME déclarent aujourd’hui devoir faire face à de gros problèmes de trésorerie.

Quel est le degré d’urgence de M. WAUQIUEZ ? Venir abonder les caisses déjà remplies de grosses entreprises, ou soutenir l’activité de ces milliers de petites et moyennes entreprises qui structurent contre vent et marée la vie économique et sociale de notre Région ? La politique des petits cadeaux de M. WAUQUIEZ répond d’elle-même à cette question.

Dans une conjoncture économique et sociale particulièrement dégradée, il est inadmissible que l’argent public aille dans les caisses d’entreprises bien portantes, dégageant des bénéfices, alors que tant d’entreprises d’Auvergne et de Rhône-Alpes sont sur le fil. Les aides publiques doivent profiter aux entreprises qui en ont réellement besoin et ne doivent pas être utilisées pour satisfaire le clientélisme de M. WAUQUIEZ.

Nous espérons que les patrons des TPE, des PME, des PMI qui n’ont pas porte et table ouverte chez M. WAUQUIEZ en prendrons note ; nous souhaitons que les contribuables d’Auvergne et de Rhône-Alpes s’en souviennent…"

Le Front National de Feurs West version mini-robe à la région Auvergne/Rhône-Alpes #Aura !

Abandonnée la tenue ultra catho avec le foulard Hermès des grenouilles de bénitier de la secte de feu Mgr Marcel Lefebrve !!!

Quand la candidate du Rassemblement Bleu Marine pour Feurs,

liste soutenue par le Front National aux Municipales 2014

se balade dans les travées région AURA en mini-robe provocatrice

après avoir quitté l'assemblée pleinière d'avril 2016 !!!

Reg 2 4

La majorité des élu-es de gauche (PS + PC + Ecolos) ont quitté l'hémicycle lors de la session du 14 avril 2016 pour protester contre le président de la Région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) Laurent WAUQUIEZ.

En effet, les élus des groupes Socialiste, démocrate, écologiste et apparentés, l’Humain d’abord (PCF /FDG) et Parti Radical de Gauche avaient décidé de ne pas participer au débat sur le budget primitif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette décision, "symbolique et exceptionnelle" (selon eux), étant destinée à alerter l’ensemble des citoyens de la Région sur les dérives qu’ils constatent chaque jour dans la gestion, "de plus en plus personnelle et autocratique", de Laurent WAUQUIEZ. Aura avril 014

Ils étaient rejoints par le groupe du FN (Front National) qui, laissant lui aussi place à la politique du fauteuil vide, dénonçait "un simulacre de démocratie" tout en divaguant la journée, un peu par désoeuvrement, dans les couloirs du conseil régional à Lyon, s'attirant d'ailleurs les foudres de Laurent WAUQUIEZ qui, entre 2 débats avec sa majorité et quelques écolos, lançait à l'adresse de la conseillère FN de Feurs, Sylvie ROBERT .... en mini-robe, en train de se faire... interviewer par un journaliste radio de France Bleu :  "Mais regardez-les ! On va regarder les feuilles d'émargement....", le tout enrobé des huées déchaînées de son groupe des Républicains et des centristes.

L'Idiot provincial était là, posté aux avant-postes, pour cette photo exclusive tout en déclenchant la polémique.

Puisque le FN refuse le port des jupes longues dans l'académie de Reims, les élue-es du Rassemblement Bleu Marine ne devraient-elles montrer l'exemple dans les enceintes républicaines en portant une tenue plus appropriée que la mini-mini-robe ?

Petite piqûre de rappel : « Dans l’académie de Reims, après avoir enlevé son voile à l’entrée du collège, une élève de troisième a cherché à afficher d’une autre manière ses convictions religieuses en portant à l’intérieur de l’établissement une jupe longue et noire. À juste titre, la principale de ce collège a considéré qu’il s’agissait d’une provocation et a refusé d’admettre l’élève dans cette tenue. En effet, aux termes de la loi de 2004, l’interdiction de signes ostentatoires d’appartenance religieuse à l’École de la République ne se limite pas au voile, mais bien à toute manifestation d’une expression confessionnelle. Il apparaît donc que, par cette jupe, cette élève et ceux qui l’instrumentent cherchent à transgresser le principe de laïcité. […] ».

Devinez qui est l’auteur de cette magnifique prose sentant bon l’anti-religion la plus primaire. Un révolutionnaire bolchevique de 1917 ? Le président Staline au bon vieux temps des Purges ? Un dirigeant du parti communiste chinois ? Jean-Luc Mélenchon ?

Que nenni ! Il s’agit d’un communiqué de presse signé Bertrand Dutheil de La ROCHERE, « conseiller République-Laïcité » de Marine Le Pen, publié très officiellement sur le site web du Front national.

Le port d’une jupe longue à l’école publique serait donc illégal à l'académie de Reims tandis que le port de la mini-robe provocante par la conseillère régionale FN de Feurs (Loire), Sophie ROBERT, en Auvergne-Rhône-Alpes ne serait pas, lui, illégal !

Les séances publiques de l'esplanade François Mitterrand à Lyon où siège la région AURA sont-elles des lieux de défilés de mode en passant et repassant devant les élu-es de WAUQUIEZ Laurent qui, eux, sont au moins respectueux de la démocratie en participant aux débats.

Jp taiteSophie ROBERT qui ne cesse de critiquer le maire de Feurs (avec l'écharpe tricolore lors venue ministre de l'Intérieur Bernard CAZENEUVE inauguration chantier gendarmerie de Feurs), en le mitraillant constamment sur son blog lepéniste (08/02/2014) " Tout le monde sait bien que Jean-Pierre TAITE est carrièriste : la politique c'est son gagne-pain" ne devrait-elle pas faire moins de politique-spectacle dans les travées de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes tout en songeant aux camarades-ouvriers des usines qui triment pour gagner moins tout en travaillant encore plus afin d'engraisser les grandes firmes impérialistes secondées par leurs nervis d'extrême-droite qui n'ont de cesse de "casser du sucre" sur le dos des travailleurs républicains ?

Marc-Claude de PORTEBANE

OK Corral en AURA : les subventions de la gauche vues par le Roy du Puy-en-Velay !

La droite de Laurent Wauquiez accuse l'ex-majorité

de gauche d'avoir fait preuve de clientélisme

dans les subventions aux communes !

Aura avril 019La rénovation de 48 stores extérieurs de l''Hôtel de région

Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon/Confluence

se fait par accès de l'extérieur via un grimpeur qui

s'attache à des panneaux phovoltaïques fixés au toit !!!!

Les règlement de compte continuent dans l'enceinte de la Région Rhône-Alpes où les élu-es règlent leurs comptes en direct - les groupes du FN et de la gauche boycottant la séance - , alors que dans la vraie vie, des gens prennent des risques, comme ce grimpeur pour nettoyer une partie des stores extérieurs de l'Hôtel de région qui a coûté une "fortune" aux contribuables.

Pour Bourg-en-Bresse, l'ex-Région a accordé 57 % de plus de subventions par habitant que pour la moyenne des communes rhônalpines. En moyenne entre 2010 et 2015, cette Région de gauche aurait dépensé 94€ par habitant en subventions aux communes et aux EPCI. Pour Bourg-en-Bresse, la moyenne serait de 148 € par habitant sur la même période.

Reg 2 006L'évolution des subventions régionales aux communes qui ont basculé à droite en 2014 est - selon la majorité actuelle de la Région - "un bon indicateur du degré de clientélisme" des précédentes majorités, à la fois en Auvergne qu'en Rhône-Alpes.

Sur les 18 communes ou EPCI analysés, les précédentes majorités socialistes ont baissé leurs subventions en 2015 de neuf dixièmes (baisse 5 fois plus forte que la moyenne en Rhône-Alpes, 3 fois plus forte en Auvergne).

Polémique budget primitif 2016 Région Auvergne Rhône-Alpes : les élu-es de gauche montrent les crocs !

Communiqué de presse :

"Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président,

Vous nous avez communiqué une version numérique du Budget primitif 2016 de la Région Auvergne Rhône-Alpes et ses annexes le samedi 2 avril 2016.

D’abord, nous tenons à vous rappeler que votre pratique désagréable et peu transparente d’attendre les dernières heures avant l’échéance des délais légaux pour diffuser les rapports soumis au vote des assemblées plénières et des commissions permanentes s’apparente chaque fois un peu plus à une pratique orchestrée pour placer les conseillers régionaux de l’opposition régionale dans les pires conditions de travail et d’exercice de leur mandat.

Avec le rapport du budget primitif 2016, vous ajoutez des obstacles supplémentaires inacceptables. En effet, contrairement aux pratiques régionales auvergnates et plus particulièrement rhônalpines, nous ne disposons pas d’un tableau présentant une vue d’ensemble du budget primitif avec pour l’année budgétaire concernée et l’année n-1 les AP, CP, AE et CF pour chaque fonction, sous-fonction, rubrique et sous-rubrique budgétaires. Cette synthèse du budget est pourtant la seule manière pour les élus de lire le budget, chacun sachant que les synthèses comptables sont complètement inexploitables.

Sous les précédents mandats, tous les conseillers régionaux rhônalpins, majoritaires ou d'opposition, mais aussi la presse et le public, disposaient de cet outil d’information budgétaire près de trois semaines avant le vote du budget. Vous trouverez, pour information, en annexe les derniers tableaux diffusés pour le vote des budgets primitifs 2015 des Régions Auvergne et Rhône-Alpes.

Le document que vous nous proposez aujourd’hui, notamment lorsqu’il faut en consulter les 322 pages sur support numérique, retarde voire empêche toute analyse fine de ce que vous proposez et soumettez au vote de l’assemblée. Il est ainsi impossible de reconstituer les lignes budgétaires dans les documents comptables transmis. Par exemple, vous annoncez une baisse du budget de la communication de 500 000 euros dans le cadre de la baisse des dépenses de fonctionnement des services généraux. Sans une présentation générale et détaillée il est impossible de le vérifier puisque les éléments fournis, au delà de la difficulté d'accès, ne descendent pas au niveau de la ligne budgétaire contrairement aux pratiques constantes antérieures.

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président nous sommes las de vos « malencontreux » oublis, approximations et autres improvisations dont vous nous gratifiez depuis bientôt 100 jours. Ce tableau de présentation générale du budget en vue d’ensemble, détaillé par sous-fonction, rubrique et sous-rubrique, existe nécessairement. Le fait que vous omettiez/refusiez de le transmettre aux conseillers régionaux élus est une atteinte inqualifiable au droit d’information des élus et, plus largement, au principe même de la démocratie représentative et des droits de l’opposition.

Ces pratiques sont inacceptables et indignes d’un Président de Région. Nous exigeons donc que vous communiquiez, sans attendre, ce tableau à tous les conseillers régionaux avant la tenue des commissions organiques des jeudi 7 et vendredi 8 avril 2016."

Budget 2016 de "Rupture" région AURA : l'environnement prend une claque !

Tandis que les associations environnementales vont trinquer

la chasse, le lobby des agriculteurs de la FNSEA

les barons de la finance, les firmes anti-écologistes

ne souffriront pas de la non-augmentation de la carte grise !!!

Bud reg ii 008

Eric FOURNIER, vice-président environnement (2° à partir de la gauche) s'est montré plus que lapidaire sur les questions environnementales dont le budget va fondre comme neige au soleil de sa ville de Chamonix-Mont-Blanc !

Le président de la région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes), Laurent WAUQUIEZ, a présenté avec ses vice-présidents le budget primitif 2016, "Un vrai plan pour mettre fin aux gaspillages" de l'ex-présidence - il faut le reconnaître - un peu "holé, holé" dans de nombreux domaines en pointant 4 rapports de la chambre régionale des comptes, dont certains "ciblent des dérives de gestion lourdes" :

- un rapport provisoire sur la gestion 2010-2014

- un rapport provisoire sur la gestion d'ERAI pour 2008 à 2014

- un rapport provisoire sur la participation de la région Rhône-Alpes à l'exposition universelle de Shanghai

- un rapport provisoire sur la Villa Gillet.

Laurent WAUQUIEZ a indiqué que tous les indicateurs étaient "au rouge" depuis 10 ans, insistant sur le fait que pas une seule économie n'avait été effectuée sur cette période puisqu'entre 2005 et 2015, les dépenses de fonctionnement de la région ont augmenté de + de 900 M€ alors que les recettes n'ont augmenté que de + de 790 M€, ce qui a fait que la dette a connu une augmentation de + 1,6 Mds €, d'où une augmentation des impôts de + 440 M€ à la charge des contribuables pris en "otage".

Laurent WAUQUIEZ a déploré ce constat amer puisque, aujourd'hui, la région Auvergne-Rhône-Alpes serait l'avant-dernière région française en termes de dépenses d'investissement par habitant tout en insistant sur le désengagement massif de la part de l'Etat qui ne cesse de se défausser sur les collectivités avec une nouvelle baisse imposée de 51 M€ des dotations par rapport à 2015.

Bud reg ii 018 Si le président Laurent WAUQUIEZ montre l'exemple en utilisant un modeste Scénic, son chauffeur n'hésite pas, lui, à se garer en toute impunité devant le conseil régional de la nouvelle région AURA !

L'objectif de la nouvelle région a été fixé afin d'effectuer des "coupes rases" dans les dépenses de fonctionnement administratif pour remettre l'argent des Auvergnats et des Rhônalpins au service des projets avec une volonté affichée de rompre avec les gaspillages des années 2004/2015, comme par exemple, le retour à l'exemplarité des élus (- 5,8 M€ en 2016) : suppression des téléphones portables et forfaits afférents, réduction du nombre de vice-présidents de 29 à 15, réduction des membres de la Commission permanente de 187 à 45, baisse des indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER, baisse des moyens alloués aux groupes en personnels et en moyens matériels, baisse des crédits affectés à la rémunération des collaborateurs de cabinet, baisse du train de vie de la collectivité (- 5,5 M€ en 2016), baisse du budget communication (- 500 000 €), gestion du parc automobile (vente de plus de 50 véhicules - gain de 500 00 €), baisse du budget de fonctionnement informatique (-400 000 €), baisse des marchés de renfort/interim ponctuels (- 230 000 €), baisse des frais d'hôtel pour 156 000 €, économie sur les marchés de maintenance pour 150 000 €, baisse des dépenses de navettes reliant le nouveau siège de Lyon pour 120 000 €, baisse des frais de taxis (- 100 000 €), baisse des dotations en fournitures de bureau (- 50 000 €), baisse de l'enveloppe dédiée aux repas de travail, séminaires, plateaux-repas, accueil café (- 35 000 €), baisse des dépenses de courrier (- 35 000 €), réorientation forte de la politique d'impression de la reprographie en noir et blanc (- 25 000 €).

Après avoir donné un bon coup de pied dans les dépenses somptuaires, Laurent WAUQUIEZ a annoncé des économies de fonctionnement qu'il surnomment d' "historiques" en rabotant de façon louable sur les services généraux (18 M€), sur le fonctionnement (36 M€) dont - 6,6 M€ sur les dépenses de transports (rénégociation de la convention TER et application des pénalités lorsque les trains sont en retard - la grève de la semaine dernière a ainsi rapporté 300 000 € aux contribuables d'AURA -).

La surprise dans ces économies de fonctionnement dites "historiques" est venue de la part du vice-président Eric FOURNIER (délégué à l'environnement, au développement durable, à l'énergie et aux Parcs naturels régionaux) qui a parlé d'une "purge" de 4,2 M€ sur l'environnement : rénégociation avec l'Agence de l'eau (- 2,2 M€ d'économies) et réorganisation des financements associatifs (- 2,9 M€) pour "moins de fonctionnement et plus de projets accompagnés".

L'autre surprise est venue de Philippe MEUNIER (député du Rhône et 9° vice-président en charge de la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche), qui veut mettre un terme à des subventions reconnus commes "injustifiables" comme celle de 1 million d'€ à des collectivités sénégalaises pour lutter contre le réchauffement climatique ou les 2 subventions d'un total de 250 000 € en faveur de la biodiversité et aux tribus autochtones en Equateur.

Arts 007Arts 009 Les Journées européennes des métiers d'Art - dans les locaux de l'ex-région Auvergne à Clermont-Ferrand - ont rassemblé plusieurs centaines de visiteurs ce week-end et ce, malgré le manque flagrant d'exposants !

Drastique toilettage de l'ordre de - 4,9 M€ sur le redéploiement de la politique de subventions pour mettre un "terme" aux financements dits "exotiques" comme par exemple les 3,5 M€ en 8 ans pour le volet "mobilité internationale" du Fonds d'innovation artistique en Rhône-Alpes (FIACRE) avec des subvnetions telles que : "Les Nuits sonores" à Barcelone (22 000 €), le spectacle "Duras, notre contemporaine" au Burkina-Faso (10 000 €), le projet d'art contemporain "Drive in" en Corée-du-Sud (9 000 €), la tournée en Espagne du groupe "Macabé et zombi orchestra" (3 500 €), ou encore les Arts du cirque au Chili et en Colombie (10 000 €).

Si l'environnement et la culture seront en partie "amputés", le choix de la nouvelle région se portera sur une concentration de ses moyens afin de renforcer l'activité économique et l'emploi (+ 3,1 M€ pour les entreprises à travers ses dispositifs d'aide directe et d'ingénierie financière). Les entreprises aidées devront prendre, en échange, par voies de conventions, des engagements d'embauche d'apprentis formés par la Région.

Le développement touristique bénéficiera, lui, d'une manne de 1,4 M€, les économies de fonctionnement réalisées sur la fusion des comités régionaux du tourisme Auvergne et Rhône-Alpes (CRT) seront réinjectées dans le soutien direct aux projets ("Plan Montagne" destiné à subventionner de manière plus efficace l'immobilier et l'équipement matériel des stations de ski et "Plan thermal" visant à renforcer les infrastructures d'accueil du tourisme thermal).

La Région AURA augmentera également ses capacités d'interventions dans un "moment de grande crise" pour le domaine agricole avec + 4,3 M€ (l"objectif étant de renforcer l'aide à l'investissement dans les exploitations et entreprises agricoles au moment de l'installation et de la transmission, de soutenir la structuration de filières agricoles et végétales, de mettre en place un "Plan Eau et Agriculture" pour sécuriser les capacités d'irrigation des agriculteurs.

La Région AURA financera près de 100 nouveaux projets de recherche et l'innovation, le plus souvent développés en lien avec les entreprises pour lancer ensuite et "sans délai" les premiers projets prévus au nouveau contrat de plan Etat-Région.

Le budget 2016 de la Région AURA améliorera l'efficacité opérationnelle des interventions régionales en matière de formation professionnelle continue et d'apprentissage (500 Places supplémentaires de formation sanitaire et sociales), et 4 domaines seront mis en avant :

- le développement numérique (accélération du déploiement de la fibre très haut débit)

- la sécurité des Auvergnats et des Rhônalpins (polémique sécurité des lycées, sécurisation dans les communes via le déploiement de la vidéo-protection, acquisition de 37 rames de train express régional équipées de caméras de vidéo-protection couvrant 80 % des espaces voyageurs dans les trains).

- l'investissement dans les lycées (investissement de 262 M€ intégrant une aide renforcée dans les lycées de la "curaille")

- l'investissement dans les transports et les infrastructures (modernisation de l'axe Clermont-Ferrand/Paris, schéma directeur de la ligne ferroviaire Montluçon/Bourges, regénération de la ligne Le-Puy-en-Velay/Firminy, aménagements de la ligne Saint-Gervais/Chamonix/Vallorcine et le projet CEVA (Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse) ainsi que le soutien au projet de participation financière de la Région AURA à lla construction de l'autoroute A 45 et le vote d'une autorisation de programmes de 100 M€ pour matérialiser cette participation.

Une présentation du futur budget 2016 sous fonds de polémiques Droite/Gauche puisque Jean-François DEBAT, le président du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés au conseil Régional promet, en fin de semaine, de revenir sur les 100 premiers jours du mandat de Laurent WAUQUIEZ.

Le 12 avril marquant, en effet, la fin des 100 premiers jours de la mandature de Laurent WAUQUIEZ !

En direct de Lyon Marc-Claude de PORTEBANE

AMEN ! Les vins d’Auvergne Rhône-Alpes présents étapes du Tour de France !

Mettra-t-il un peu d'eau dans son vin de messe ?

Le problème récurrent avec Laurent WAUQUIEZ

c'est qu'il ne communique avec les medias

que lorsque cela semble l'arranger !

A1346

Les medias de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes sont au moins d'accord sur un sujet essentiel : celui de la qualité de l'information distillée au compte-gouttes par le nouveau président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) et ce, souvent, lorsque les évènements viennent de se produire alors que la plupart des sujets, très intéressants au passage, mériteraient plus amplement être décortiqués, non pas pour critiquer, mais pour informer autrement que par la politique de l'entonnoir.

L'Idiot provincial vous présente donc ses excuses car ce n'est pas dans ses habitudes de vous servir la bonne "zouzoupe" concoctée par la maison WAUQUIEZ Laurent ! Lol !

Profitant - donc - de la présentation du Critérium du Dauphiné à l’Hôtel de Région ce jeudi 31 mars, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, a organisé une rencontre entre Christian PRUDHOMME, le Directeur du Tour de France, et des représentants du Comité Vins Rhône-Alpes, afin de discuter des modalités de la présence de nos viticulteurs et de leurs produits sur le Tour de France.

Photo lw aso viti

Copyright : © Région Auvergne Rhône-Alpes – Franck Trabouillet

De gauche à droite : Olivier AMRANE, Conseiller spécial de la Région Auvergne Rhône-Alpes en charge de la ruralité, Christian PRUDHOMME, Directeur du Tour de France, Pierre COMBAT, Président du Comité Vins Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Patricia PICARD, Déléguée générale du Comité Vins Rhône-Alpes, Emilie BONNIVARD, Vice-présidente de la Région Auvergne Rhône-Alpes déléguée à l'agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la viticulture et aux produits du terroir, et Marie-Camille REY, Vice-présidente de la Région Auvergne Rhône-Alpes déléguée à la jeunesse, au sport et à la vie associative.

MCDP

La région AURA sera-t-elle plus à l'écoute des chasseurs que des écolos ?

La Région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes)

dirigée par Laurent Wauquiez sera forcément plus à l’écoute

des chasseurs que des écolos alors que le nombre

de chasseurs ne cesse de dégringoler en France !Aa15 1

 

Jeudi 24 mars, Philippe MEUNIER, Vice-président à la Région Auvergne Rhône-Alpes délégué à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche, accompagné d'Olivier AMRANE, Conseiller spécial du Président en charge de la ruralité, ont reçu les responsables de la chasse en Drôme Ardèche, que sont Jacques AURANCHE, Président de la Fédération des Chasseurs d’Ardèche et son directeur Alain LIGNIER, Christian PIALET, Président de l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche, ainsi que Bernard BROTTES, Maire de LA VOULTE, et Marie-Josée SERRE, Maire de GOURDON.

Le communiqué de presse indique : "L'occasion pour les deux membres de l'exécutif régional, eux-mêmes chasseurs, de réaffirmer le soutien total de la Région Auvergne Rhône-Alpes à la ruralité en général et à la chasse en particulier. Une rencontre par ailleurs symbolique puisque jamais, auparavant, une telle délégation n’avait été reçue par un exécutif régional." !!!

La chasse dans la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) sera-t-elle largement subventionnée... au nom de la ruralité ?

Avec environ 1 100 000 chasseurs, la France demeure en tête de l’Europe. Le nombre réel de chasseurs qui diminue chaque année est un peu inférieur (certains prenant plusieurs licences à la fois, dans différents départements). Ces chasseurs sont regroupés au sein de 80 000 sociétés de chasse, soit une moyenne ahurissante de 840 par département ou plus de 2 par commune ! L’image traditionnelle du chasseur type, c’est-à-dire l’agriculteur qui va tirer un faisan le dimanche, est désormais dépassée : le chasseur est de plus en plus un citadin et a environ 55/60 ans, les agriculteurs ne représentant plus que 10% des chasseurs. La chasse n’attirant plus ou très peu les jeunes, cette moyenne d’âge augmente régulièrement.

Leurs motivations officielles sont le contact avec la nature (99% !), la convivialité (93% – les promeneurs apprécieront) et l’entretien des territoires (89%). On peut donc se demander pourquoi ont-ils besoin de fusils ?

 La chasse « à la française » est celle de tous les records :

Avec 30 millions d’oiseaux et mammifères abattus sur son territoire, la France surpasse tous les autres pays européens.

  • Sur les 100 millions d’oiseaux abattus chaque année par les chasseurs en Europe, 25 millions d’oiseaux, soit le quart, le sont en France !
  • Celui du nombre d’espèces chassables : 90 ! Beaucoup plus que chez nos voisins européens.
  • Celui du nombre de chasseurs, 1,2 millions, bien qu’ils aient perdu plus de la moitié de leurs effectifs en 30 ans.
  • Celui de la plus longue période de chasse annuelle : 11 mois tous modes de chasse confondus !
  •  

A noter : la France est le seul pays où l’on chasse tous les jours de la semaine…  

Résultat : la France détient également le triste record des accidents de chasse !

Les écolos d'AURA Environnement seront-ils reçus équitablement par Laurent WAUQUIEZ ou seront-ils mis au placard ?

Lien d'AURA Environnement : http://www.aura-environnement.com/

 

AURA Environnement déclare la guerre au projet autoroute A45 !

Auvergne Rhône-Alpes Environnement (AURA)

mènera une lutte implacable

contre tous les projets visant à se servir de l'A45

comme plateforme de pollution supplémentaire !A45 027

Communiqué de presse :

AURA Environnement a décidé de lever et de souder les masses en renouant avec la symbolique marxiste-léniniste propre à l'organisation strictement politique des FARC.

Nous appelons tous nos camarades à soutenir toutes les associations locales opposées à ce projet d'autoroute et à prévoir d'organiser vers Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse dans la Loire le début de la résistance avec la création d'une méga ZAD face à ce projet polluant supplémentaire.

Alors que les caisses de Saint-Etienne Métropole sont vides et que celles de la région AURA (Auvergne/Rhône-Alpes) ne sont guère reluisantes, AURA Environnement dénonce le plan de financement estimé à 1, 2 milliards d'euros que devront supporter en grande majorité les contribuables de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes (Etat 430 M€, Saint-Etienne Métropole et le Département de la Loire une somme identique répartie à part égales + 100 M€ de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes afin de "soulager ces deux collectivités locales"..... à condition que ces dernières s'engagent financièrement. Le solde devant être réglé par le concessionnaire choisi - Vinci - qui percevra ensuite les péages de l'A45).

Pour gagner encore plus de fric, de La Fouillouse dans la Loire à Brignais dans le Rhône, ils sont prêts à faire payer ENCORE les contribuables/usagers en détruisant encore plus de terres boisées, de terres agricoles, de villages ...alors que l'actuelle A 47 étant gratuite mériterait de plus amples aménagements entre Saint-Chamond et Givors !

AURA Environnement apporte son soutien aux élu-es et aux habitant-es des communes de Chaussan, Givors, Saint-Laurent d'Agny, Saint-Jean-de-Touslas, de Sainte-Catherine, de Saint-Sorlin, de Montagny, de Messimy, de Mornant, de Taluyers, de Thurins, de Soucieu-en-Jarest, de Vaugneray ainsi qu'aux autres villages qui ne se sont pas encore mobilisé-es.

Le projet A45 serait une catastrophe sur le plan économique, agricole et environnemental : en effet, qui peut croire que seulement 2800 habitants seraient concernés par les nuisances de l'A45 alors que cette autoroute couperait en deux la commune de La Talaudière.

Tout le monde sait aujourd'hui qu'un kilomètre d'autoroute correspond à un territoire d'environ 10 ha : c'est donc plus de 400 hectares qui seront enlevés à des zones fruitières, maraîchères, viticoles ou naturelles protégées. Pour satisfaire des intérêts de quelques industriels, l'agriculture de toute une région qui mérite d'exister et d'être soutenue serait sinistrée sur une bande de 8 à 10 kilomètres de largeur à cause de la pollution propagée par les gaz d'échappement.

De l'A45 au projet d'Usine à poubelles vers le site de l'Orme/Les Sources à Andrézieux-Bouthéon, ne laissons pas la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) devenir une catastrophe économique, environnementale et animale !

Rejoins nos camarades zadistes : http://www.aura-environnement.com/

Aa200 1
 

A1827

AURA Environnement défendra l'écologie Région Auvergne/Rhône-Alpes

AURA Environnement lance sa plateforme écologiste

sur le territoire de la nouvelle région

Auvergne/Rhône-Alpes !

Cap 063Une trentaine de militant-es écologistes se sont rassemblé-es secrètement dernièrement dans la Loire pour jeter les bases de la lutte environnementale au sein de la nouvelle grande Région Auvergne/Rhône-Alpes.

Issu-es pour la plupart de la lutte antinucléaire, déchets, protection animale, THT, participant-es à différentes ZAD en France ou militant-es anonymes, ils ont convenu de l'union de toutes les forces environnementales des ex-Région Auvergne et Rhône-Alpes.

AURA Environnement démontrera sa force dans la rue, car seule la rue n'est que la dernière solution pour se faire entendre !

Au menu de nos futures luttes : l'usine à poubelles sur le site de l'Orme/Les sources à Andrézieux-Bouthéon, la verrue A 45, la LGV Lyon-Turin, lutte contre le projet de golf à Montcombroux-les-Mines dans l'Allier, lutte contre le surcoût du CVO de Saint-Barthélémy-de-Vals dans la Drôme, lutte contre l'eutrophisation du lac Pavin en Auvergne, mobilisations contre tous les élevages industriels, lutte contre la méthanisation de nos poubelles, mobilisation pour le PNR  des Dombes dans l'Ain, participations citoyennes contre la centrale nucléaire de Bugey dans l'Ain, participations aux rassemblements contre l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste à Montélimar, dénonciations maltraitances animales, etc.....

Les liens :

- Site internet AURA Environnement : http://www.aura-environnement.com/

- Page Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/aura.environnement/

- Groupe Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/groups/aura.environnement/

Nicolas DARAGON au chevet du tourisme/thermalisme du Département du Puy-de-Dôme !

Rencontre au Conseil départemental du Puy-de-Dôme

entre Eric GOLD chargé des grands projets

et le conseiller régional Nicolas DARAGON :

les PNR seront-ils oubliés par Laurent WAUQUIEZ !

Dept63 0062° journée "2A" de visite en Auvergne pour le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Nicolas DARAGON, délégué au tourisme et au thermalisme qui a rencontré au conseil départemental du Puy-de-Dôme son président Jean-Yves GOUTTEBEL ainsi qu'Eric GOLD mais aussi Pierrette DAFFIX-RAY, vice-présidente du département du Puy-de-Dôme en charge du tourisme.

Au menu de Nicolas DARAGON qui est venu découvrir l'offre touristique en Auvergne en attendant l'audit + le diagnostique complet qui définira les nouveaux modes de travail pour les 86 contrats en cours représentant 10 M€ et ce, en lien avec le CRDTAuvergne qui devrait fusionner en juillet 2016 avec son confrère de Rhône-Alpes :

- les diversités du territoire

- découverte de la rivière Allier entre Brioude et Vichy

- le thermalisme

- la chaîne des Puys candidate au patrimoine mondial de l'Unesco

- le plateau de Gergovie

- les aides aux entreprises touristiques et leurs articulations Département/Région

- identification des 10 stations de "pleine santé" avec détermination des 7 ou 8 les plus dynamiques

- Partenariat avec Volvic, etc....

A défaut de soutien à l'assistanat aux "pauvres", la nouvelle région Auvergne/Rhône-Alpes va-t-elle désormais assister les grandes entreprises privées et faire du "clientélisme" avec les villes gérées par, maintenant, les élu-es de droite ?

Nicolas DARAGON devrait, à première vue, contenter élu-es de gauche comme de droite puisque, selon lui, la Région aura une "puissance de frappe" non négligeable, en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Visite touristique du VRP Région AURA Nicolas DARAGON à travers routes défoncées Allier go to Le Pal et Bling Bling Vichy !

Le vice-président délégué au tourisme Région Auvergne-Rhône-Alpes

Nicolas DARAGON est allé en bon VRP de Laurent WAUQUIEZ

faire des risettes au conseil départemental de l'Allier incapable

d'entretenir les routes vers le parc animalier et d'attractions Le Pal !

Pal 019

La 1ère visite de Nicolas DARAGON, le maire de Valence et vice-président délégué au tourisme au sein de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait pourtant débuté sous de bonnes intentions au parc d'attractions et animalier LE PAL qui accueille plus de 575 000 visiteurs/an loin devant la "ville-latrine" aux vitrines "maréchalisantes" : Vichy qui s'enlise encore dans la sottise en 2016.

Pal 012Au volant de la maison "LE PAL", Arnaud BENNET, son dynamique et ambitieux PDG qui voudrait que les deniers publics ne soient "dilapidés" dans des projets publics qui viendraient lui faire de la concurrence déloyale, très attaché aux mauvais réseaux routier desservant son parc qui est devenu la 3° destination des touristes en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les touristes n'attendent-il pas avec impatience l'audit commandé par le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ qui ne tient pas à "endosser" la gabégie de l'ex-présidence QUEYRANNE ?

Au cours de son périple chez les paltoquets Bourbonnais, Nicolas DARAGON, qui est un des seuls vice-présidents de la toute nouvelle région à avoir établi sa "feuille de route", était accompagné, non pas du président de la cour des comptes régionale, mais de son "guide" made in "Auvergne Nouveau Monde", Jean-François JOBERT, directeur général du CRDTA, (Comité régional de développement touristique) de feu l'ex-région Auvergne qui ne devrait pas tarder à fusionner avec Rhône-Alpes.

A quoi bon faire voyage avec le CRDTA quand celui-ci n'est même pas capable de fournir une SEULE info, un seul document de presse aux médias censés informer celles et ceux qui préfèrent passer leurs vacances estivales, non pas au gouffre "VULCANIA" (pourtant créée par VGE) mais au parc "LE PAL" des sensations internationalement reconnues comme La Suisse ?

A quoi bon faire route vers "LE PAL" quand l'asphalte de cette maudite RCEA regorge de cadavres ou de nids-de-poules en venant des Vérités de Lapalisse, les foies, de Vaumas à Saint-Pourçain-sur-Besbre ?

Mais que fait donc pour les voies ouvertes aux carnages routiers bourbonnais, Bernard COULON, le vice-président du Département de l'Allier délégué au tourisme, qui avec le passage de la caravane du tour de France ne cesse de faire de sa commune de Saint-Pourçain-sur-Sioule un des points forts du tourisme dans l'Allier en ne cessant de grignoter, sur les territoires communautaires voisins - comme la Communauté de communes voisine de Varennes-Forterre -, budgets et idées ?

Cette vice-présidence - d'ailleurs - au Département de l'Allier n'a-t-elle pas été la contrepartie d'un "échange tactique" aux sénatoriales puisque le candidat COULON Bernard a laissé la place au candidat Claude MALHURET, maire de Vichy ?

Pal 022Le nouveau vice-président régional Nicolas DARAGON est-il venu à Moulins rencontrer Bernard COULON pour faire des risettes aux miettes de medias présents lors de la visite au très chicos Hôtel de Paris (qui a connu jadis une sévère faillite avec la gestion Groupama), et pour ne visiter de façon religieuse que sauna, hammam, bain bouillonnant, espaces relaxation, flotarium ou chapelle désacralisée de l'Hôtel de Paris ?Pal 027

Rien n'a filtré du très, très confidentiel repas organisé avec l'argent public au restaurant du très chicos Hôtel de Paris et ces dorures où l'on mange à 78 € par personne tandis que le chômage ne cesse de grimper parmi les classes moyennes, parmi les cadres et surtout les classes pauvres de cette nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes !

Parions que ce genre de communication sera ainsi pendant toute la présidence de Laurent WAUQUIEZ où l'on ne semble se servir des médias comme des faire-valoir ou pour "servir la soupe" afin de donner une image de "saint-es" des élu-es auprès des travailleurs et surtout de l'électorat en cas de besoin, à savoir uniquement pour les élections.

Pal 047Après l'Hôtel de Paris, Nicolas DARAGON est allé à la rencontre de Delphine PINASA, la directrice du  Centre national du costume de scène puis à la rencontre d'une poignée d'élus de Vichy Val d'Allier à l'opéra de Vichy où le maire de Bellerive-sur-Allier, Jérôme JOANNET, a bien failli prendre une "syncope" en voyant arriver "l'Idiot provincial", ouille, ouille, voilà de retour "le loup dans la bergerie".

Alors ce fut là aussi une visite, au son du pas de course sans les chevaux du PMU, des dorures ou des salons peu républicains de Napoléon III - encensé par Bernard KADJAN adjoint au tourisme à Vichy - de cet opéra qui a connu également ses heures de honte dans les années 40 puisque le "maréchal Putain" s'en servait d'assemblée nationale lorsque la France était sous le joug de l'Allemagne d'Adolf HITLER.

Idem pour l'Hôtel de Paris à Moulins, les medias virés de la visite protocolaire de Nicolas DARAGON, les élu-es (dont Jean-Yves BIGNON, adjoint-au thermalisme à Vichy ou Frédéric BONNICHON, maire de Châtel-Guyon et conseiller régional) et les directeurs généraux des services de VVA (Yvonic RAMIS) et de Vichy (Pierre DERVIEUX) ont pu ainsi  "tranquilou" s'entretenir avec DARAGON Nicolas des futurs projets touristico-thermaux qui les lieront avec la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes comme si, dans l'Allier....

Pal 034

....il n'y en avait que pour Vichy et encore Vichy et Moulins, une ville terne et sans goût où l'alcoolisme et la pauvreté font bon ménage et ce nonobstant les "lifting" des Halles ou du quartier de la gare où il ne fait pas trop bon acquérir une nouvelle licence de taxi pour ne pas être dans la polémique (une audience de ce jour au tribunal administratif de Clermont-Ferrand devrait nous dire prochainement si un arrêté du préfet de l'Allier sur les autorisations de stationnement sera cassé ou non. Mais chut).

A quoi servent donc ces visites protocolaires des vice-présidents de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes (qui roulent tels des petits barons avec voiture + chauffeur) sur les routes bourbonnaises plus que mal entretenues par ce Département des présidents successifs incapables de sortir l'Allier du bourbier du désenclavement ?

"Arrière, gueux ! Place aux nouveaux maîtres de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes dirigée par Laurent WAUQUIEZ" !

Marc-Claude de PORTEBANE

Les élus régionaux du FN de retour par les portiques dans les lycées en Auvergne/Rhône-Alpes

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL

veut poursuivre son travail d’enracinement

et de présence sur le terrain !

Reg 2 25Le leader du FN lyonnais Bruno GOLLNISCH (Région Auvergne/Rhône-Alpes Janvier 2016) ©

Communiqué de presse :

"Près d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l'Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques."

Les élu-es de l'opposition explosent leurs clivages lors des voeux de Laurent WAUQUIEZ à Clermont-Ferrand à la Région !

Tandis que Laurent WAUQUIEZ diffusait sa "bonne parole"

au siège de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand

les conseillers de gauche explosaient et exposaient

déjà les clivages naissants sur leurs conditions de travail !

Vx reg auv lw 003

Pas mal de monde parmi le personnel pour cette 1ère présentation des voeux au personnel de Laurent WAUQUIEZ dans le bâtiment de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand qui aura fait couler beaucoup d'encre sur les dépenses astronomiques de l'ex-présidence SOUCHON puisque plus de 72 M€ ont été dilapidés par les élu-es de l'époque (avant-projet voté à 49 M€ HT en janvier 2007 par toute l’assemblée + acquisition du terrain (2,5 M€), gestion non prévue des gravats amiantés (1,3 M€), honoraires de l'architecte (8,15 M€), assurances (4 millions d’euros) et l’actualisation des prix, sans compter l’indice des prix à la construction de + 25,88 %, soit 9 M€ supplémentaires).

Vx reg auv lw 011

Gommés les clivages politiciens entre gauche et droite lors de la campagne des Régionales 2015 ???

Laurent WAUQUIEZ donnant du "Mon cher Olivier" BIANCHI au maire PS de Clermont-Ferrand

sur la future collaboration entre la Région et la municipalité clermontoise

qui n'a rien trouvé de mieux que d'exploser le taux des impôts locaux de + 9 % :

pour le taux communal de la taxe d'habitation, la taxe d'habitation sur les logements vacants,

la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe foncière sur les propriétés non-baties

au grand dam du conseiller régional clermontois "LR" Jean-Pierre BRENAS !!!

Alors que Laurent WAUQUIEZ était en train de dire qu'il ne voulait pas de "clivages politiciens" entre les élu-es de la nouvelle Grande région basée à Lyon, les conseillers de l'opposition (PS + PC + EELV) commençaient, eux, à monter au créneau de leurs petites préoccupations en tant qu'élu-es de terrain, en se posant tout un tas de questions sur le devenir de leurs fonctions de conseiller régional à Clermont-Ferrand mais aussi, au sein de la nouvelle grande Région Auvergne-Rhône-Alpes dont le siège est à Lyon :

- Pourquoi il n'y aura pas de salles réservées pour la permanence des conseillers régionaux auvergnats des différents groupes (que Laurent WAUQUIEZ a pourtant maintenu à partir de 5 élu-es) à Clermont-Ferrand ?

- Les élue-s de l'Auvergne vont-ils recevoir les doléances des citoyens auvergnats dans un camping-car à Clermont-Ferrand devant l'ex-siège de la Région Auvergne ?

- Que va devenir le 2° étage (ex-service communication) de la Région clermontoise que le président WAUQUIEZ veut réaménager ?

- Les élu-es auvergnats seront-ils obligés de donner leurs RDV à la nouvelle grande Région à Lyon ?

- Les 154 € d'indemnisation des frais d'hébergement (hôtel + nourriture + autoroute + essence + amortissement véhicule + assurances) sur Lyon seraient insuffisants même si un "deal" aurait été passé avec plusieurs hôtels du Cours Charlemagne dans le quartier Confluence, comme le Best Western (Un 4 étoiles "siouplaît" au très bon rapport qualité/prix selon tripadvisor) pour négocier les tarifs (115 € pour la chambre confort 1ère catégorie pour une surface de 17 m² ou la chambre supérieure à 130 € pour 25 m², petit-déjeuner inclus) !

- Pourquoi faire descendre obligatoirement à Lyon les conseillers régionaux auvergnats 3 jeudis sur 4 par mois (assemblée pleinière, commission permanente, travaux des commissions) ?

Une mini-tempête dans un "verre d'eau" pour quelques nantis alors que l'INSEE venait tout juste de publier, hier, son dossier sur la conjoncture économique du dernier trimestre pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.... qui n'est pas vraiment brillante puisque le taux de chômage augmente de 0,2 points tout en sachant qu'au 3° trimestre 2015, 9,10 % de la population active de la nouvelle grande Région était au chômage (dans le rouge L'Allier et l'Ardèche + 10, 6 %, la Drôme + 11; 1 %, la Loire + 10,1 % et le Rhône + 9,3 %) !!!

MCDP

Badges & Portiques dans les lycées Auvergne/Rhône-Alpes : le SNPDEN monte au front régional !

Le SNPDEN, syndicat des personnels de direction

monte au créneau et dénonce une opération de com'

pour l'installation fissa des portiques de sécurité

dans les 322 établissements publics de la région !

Lr robot 061

Le robot "SHELDON" sera-t-il utilisé pour retrouver du cannabis ?

Communiqué de presse

Portiques de sécurité devant les lycées
M. Laurent WAUQUIEZ, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé son souhait d’installer des portiques de sécurité dans tous les lycées avant la fin 2016, la décision de le faire ne relevant que de chaque établissement.
Cela peut prendre la forme d’un avenant à la convention qui le lie à la région et le lycée depuis 2004, adopté par le Conseil d‘administration après consultation du Conseil pour la Vie lycéenne.
En tout état de cause, l’installation de portiques devrait répondre à deux conditions impératives:
- Que le temps d’attente aux heures d’affluence n’excède pas quelques minutes pour chaque élève, cette fluidité permettant d’éviter les attroupements et la multiplication des retards ;
- Que comme partout où des portiques sont installés, ils soient accompagnés de personnels de sécurité spécialisés, catégorie actuellement inexistante dans les établissements.
Les personnels de direction de la région Auvergne-Rhône-Alpes attirent l’attention du président sur le fait que les établissements ont déjà fait état à ses services de nombreuses demandes de sécurisation contextualisées qui attendent d’être satisfaites.

A suivre

L'exemplarité prônée par Laurent WAUQUIEZ a-t-elle volé en éclats lors de sa présentation des voeux 2016 ?

Un vice-président qui fixe un RDV et qui ne s'excuse pas

Les élu-es de l'Auvergne pratiquement absents

Un discours aux relents politiques sans grande nouveauté :

quel avenir pour la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Vx lw 031

Si, sur les murs de la nouvelle grande région on pouvait lire ce soir "Auvergne-Rhône-Alpes", les conseillers régionaux représentant l'Auvergne figuraient parmi les absents d'une cérémonie de voeux qui a rassemblé peu de monde hormis le gratin de Lyon Métropole, de l'Ain, de l'Isère et de la Drôme.

Et dans le discours de Laurent Wauquiez, les gens ont dit que cela sentait le "réchauffé" : exemplarité des élu-es, économies des élu-es, numérique, startups, aéroports, portiques dans les établissements scolaires, scandales de la précédente majorité...

Ce soir ce fut beaucoup plus rapide que d'habitude, le temps de laisser au préfet du Rhône, Michel Delpuech, (qui a pris au passage une volée de bois vert concernant la gestion des aéroports régionaux), de faire acte de présence et de filer vers d'autres cieux plus au nord, notamment vers Villefranche-sur-Saône.

Vx lw 022

Le robot "Sheldon" au discours stérile intéresse-t-il les paysans auvergnats ou savoyards ?

S'il ne fallait parler que de l'exemplarité des élu-es, il y aurait de quoi commencer par écrire un roman, car celle-ci semble déjà mise à mal que ce soit au niveau de la Région ou dans des villes comme Saint-Etienne ou à Chamonix dirigées par des gens qui nagent à contre-courant des valeurs pourtant prônées avec ferveur à Confluence.

La division entre l'UDI et le Modem sent déjà la mauvaise manip' de l'électorat, les médisances refont surface, les alliés d'hier commencent par s'empoigner et à se diviser pour, comme on a pu le lire dans Le Progrès, faire le bonheur du début de "règne" du président Wauquiez,

La suffisance de certains vice-présidents irrespectueux de leur parole donnée commence également par lasser dans l'hémicycle qui semble revenir au bon vieux temps de l'ère Queyranne. Certains étaient là, à midi, à l'occasion des voeux "privés" pour le personnel, d'autres brillaient pour leur absence. Cela ne commence-t-il pas à faire désordre ? Où est la fameuse discipline prônée par le "gourou" lorsque ses disciples sèchent les cours ?

Vx lw 33

A noter la présence de Mme Wauquiez Eliane (mère).

Par contre, très peu d'ouvriers, de paysans ou de travailleurs de condition modeste !

Et les réflexions glanées ici ou là n'augurent rien de bon pour la défense de l'environnement ou d'autres sujets qui préoccupent les français issus des couches défavorisées de notre société !

Place aux industriels, aux grands propriétaires terriens et à la bourgeoisie qui commence à redevenir arrogante dans l'espoir de rafler la mise lors de la prochaine présidentielle !

Vx lw 034

Un auditoire BCBG plus proche de Sciences Po que des ateliers de production du monde ouvrier !

En sortant de l'hôtel de cette grande Région si proche de Rhône-Alpes et si éloignée de l'Auvergne, un peu trop grande pour tout le monde en fait, il suffisait de lever les yeux pour s'apercevoir qu'il y avait plus de monde dans les salles de sport ou à l'entrée de la patinoire du cours Charlemagne !

Portiques & Badges Lycées Région Auvergne/Rhône-Alpes : le bureau d'études vers Saint-Etienne sur le qui-vive !

Après l'annonce de la Région Auvergne/Rhône-Alpes

d'installer portiques et caméras de surveillance

dans le lycée pilote Pierre Beghin à Moirans :

le feu de la polémique enfle !

Après l'annonce, hier 21/01 de l'installation de portiques de sécurité dans une quizaine de lycées en Auvergne/Rhône-Alpes, dans le cadre d'une expérimentation qui devrait être généralisée à tous les établissements de cette région, la polémique commence à "couver" dans l'Isère, et plus particulièrement à Moirans, (Académie de Grenoble), puisque le lycée Pierre BEGHIN devrait en être le modèle "pilote" avec la mise en place, (le 25/04/2016, au lendemain des vacances de Pâques, selon notre source qui désire conserver l'anonymat), de portiques et de badges.

Le coût de cette mesure avoisinerait les 20 millions d'euros pour l'équipement de presque tous les lycées en Auvergne/Rhône-Alpes. L'objectif serait "la lutte contre le trafic de drogue", les "instrusions d'armes à feu", voire de "protection dans le cadre de la lutte contre le terrorisme".

Or, il semblerait que le planning du 25/04 soit considéré par Moirans un peu "juste" niveau "timing".

Nous avons pris contact avec un bureau d'étude de la région stéphanoise qui serait chargé d'ébaucher ce cahier des charges puisqu'il en serait le maître d'oeuvre. Mr D. nous a affirmé qu'il fallait le re-contacter dans au moins 3 semaines parce que pour l'instant ce serait "prématuré" : "Depuis 1988, je travaille avec des lycées, j'attends d'avoir plus d'infos sur le planning", nous a-t-il confié. 

Confirmation côté Région : "Rien n'est encore acté à ce niveau-là. Aucun bureau d'études ou prestataire que ce soit n'a encore été désigné. Le Président Wauquiez a demandé hier à ses services de préparer les choses. Lorsque nous aurons des infos, vous les aurez.".

Même son de cloche côté Rectorat de région académique Auvergne/Rhône-Alpes, qui, par la voix de Pascale Perret nous confirme ne pas avoir connaissance des choix de la Région pour les établissements dits "pilote" et qu'il y "aura concertations Région + Rectorat + directeurs d'établissements", ce qui risquerait de "bousculer" un peu le calendrier de la date-butoir du 25 avril..

Pascal Perret nous a confirmé que la rectrice Françoise Moulin Civil pourrait demander l'avis du ministère sur notamment, les risques "d'intrusions réels" au sein des établissements les mieux "qualifiés" pour être retenus comme "établissements pilotes" mais que la compétence "sécurité" des lycées relève de la Région.

A suivre

MCDP

 

 

 


 

Silicon Valley de Lyon : la future campagne de Laurent WAUQUIEZ gagnée grâce au Big data ?

Le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes

Laurent WAUQUIEZ accélère l’émergence de

la silicon Valley « Auvergnaco-Rhône-Alpine » !

Lr robot 020

Le nom de Silicon Valley, a été forgé en 1971 par un journaliste local répondant du nom Don HOEFLER, et fut inspiré par la concentration d'entreprises de semi-conducteurs et d’informatique dans la vallée de Santa Clara, située tout juste au sud de la baie de San Francisco, en Californie du nord. Silicon est le mot anglais désignant silicium, l'un des matériaux de base des composants électroniques, plus précisément les industries de l’électronique et de l'informatique. De nos jours, la Silicon Valley abrite les sièges sociaux et campus des entreprises prestigieuses de renom comme Adobe Systems, Apple, Facebook, Google, HP, Intel, Yahoo, ou d’autres sièges sociaux comme PayPal ou Sony.

Le mercredi 13/01/2016, Laurent WAUQUIEZ, le nouveau président de la Région Auvergne Rhône-Alpes n’a pas rencontré à Lyon les actionnaires de l’un de ses grands groupe mais plusieurs entrepreneurs auvergnats et lyonnais du numérique.

Lr robot 024

L'Auvergne était représentée par Guillaume VERNAT,

co-fondateur de COFFREO, créateur de domiciles numériques.

Laurent WAUQUIEZ était accompagné de sa vice-présidente déléguée à l'économie de proximité, au commerce, à l'artisanat, aux professions libérales et au numérique, Juliette JARRY, une entrepreneuse diplômée de Sciences po qui a été propulsée tête de liste de Laurent WAUQUIEZ à Lyon pour les régionales 2015.

A 16h00, Laurent WAUQUIEZ s’est rendu rue de la République chez AXELEO, un accélérateur de startups numériques né à l’automne 2013 de la volonté d’entrepreneurs souhaitant partager expériences et savoir-faire. AXELEO fédère aujourd’hui un écosystème de plus de 40 entrepreneurs-associés et accélère le développement commercial de plus de 15 startups en France et en Europe.

Lr robot 015

En totale symbiose avec AXELEO, Laurent WAUQUIEZ a indiqué que le président OBAMA avait structuré le « Big Data » qui est d'abord un phénomène qui pousse à repenser complètement l'organisation de l'économie. Les décisions des entreprises - quel prix donner au produit ? quel marché cibler en priorité ? - sont le plus souvent issues d'un mélange de calculs rudimentaires, d'anecdotes et d'intuition. Bientôt, le Big Data fera repenser toutes ces décisions.

Aux USA, de nombreux secteurs sont transformés par la Big Data : la finance, bien sûr, avec ses quants et ses algorithmes ; la distribution, où la logistique - qui permet d'apporter le bon produit au bon endroit au bon moment et ainsi de gagner les précieux micro-points de marge qui permettent de battre ses concurrents.

Laurent WAUQUIEZ a très vite compris cela et va doter la nouvelle grande Région Auvergne/Rhône-Alpes en ne prenant que les premiers parmi les meilleurs que compte la petite pépinière de nos startups.

A 17h00, le président de la Région s’est rendu au sein de FORCITY, une startup créée à Lyon en janvier 2014 par des associés alliant l'expérience de l'entreprise, de la ville et de la recherche tout en offrant  aux entreprises et aux villes des services d'aide à la décision fondés sur une technologie de modélisation de systèmes complexes et de représentation en 3D des territoires.

Lr robot 028

Le nouveau Monsieur "NUMERIQUE" de la nouvelle Région Auvergne/Rhône-Alpes :

André MONTAUD de la société THESAME (dans les locaux d'EVOTION)

A 18h00, Laurent WAUQUIEZ a terminé son périple numérique chez EVOTION, rue de Gerland, une startup du secteur de l’événementiel spécialisée dans la location de robots d’accueil ou serveurs pour des réceptions ou des manifestations.

Dans les locaux d’EVOTION, qui est une société par actions simplifiée à associé unique évoluant dans le secteur d’activité des Services : organisation de foires, salons professionnels et congrès sous le code APE 8230Z, son représentant Maxime VALLET, âgé de 30 ans, exerce depuis le 20/102013.

Lr robot 038EVOTION est la 1ère agence de location de robots de service et – selon elle – en France, car leader dans son domaine puisqu’elle possèderait une large gamme de robots pour le service aux entreprises, l’animation d’évènements professionnels et grand public : robot-bar, robots-humanoïdes. EVOTION continue son évolution grâce à sa petite équipe de 8 personnes composée d’informaticiens et de techniciens qui se consacrent à la création d’animations robotiques innovantes variées et complémentaires.

EVOTION héberge une autre SAS : « UNITHINGS », Activités : commerce de gros (commerce interentreprises) non spécialisé (code APE 4690Z), présidée aussi par Maxime VALLET. UNITHINGS SAS est une boutique française 100% dédiée aux objets connectés et intelligents...

Lr robot 045.... ainsi qu’une 3° activité spécialisée dans la création de drones spécialisée comme par exemple le survol de foules ou les couloirs aériens (avec l’accord de la DGAC).

Lr robot 043

Les futurs robots sur-mesure de ZEPHIR DRONE

peuvent être équipés de caméras thermiques, de sonars

ou même utilisés pour retrouver des bijoux perdus sur une plage...

Les animations d’EVOTION au travers une large gamme sont destinées à dynamiser des évènements d’entreprise comme les évènements grand-public.

Si ses comptes ne sont pas encore publiquement connus, l’année 2015 se serait clôturé avec une croissance de 300 % pour EVOTION avec à la clé plusieurs contrats de partenariats signés avec les leaders mondiaux dont KUKA (robotique industrielle) et ALDEBARAN ROBOTICS (robotique humanoïde).

Lr robot 066

Delphine GATTAZ, Business developer chez EVOTION (à droite)

explique à Laurent WAUQUIEZ et à Juliette JARRY

comment parle et se déplace le robot "SHELDON" !

A noter également une demande croissante à l’international comme Londres où le robot « SHELDON » n’a pas hésité à parler – droit dans les yeux – à Laurent WAUQUIEZ et aurait pu lui dire, comme n’importe quel humanoïde : « Je suis d’accord avec EINSTEIN, il est plus facile de casser les atomes que les neurones », ou «  La Nouvelle Région Auvergne/Rhône-Alpes manque de visibilité dans le numérique alors que nous sommes la région la plus puissante d’Europe » ou tout simplement « Pourquoi ne casses-tu pas les OPEN DATA ? ».

A suivre

Reportage à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE ©

J-99 : Laurent Wauquiez prend le pouvoir à la région Auvergne/Rhône-Alpes trouée comme un gruyère ?

Baisse des indemnités des élu-es, rétablissement des bourses au mérite, bouclier sécurité, pactes pour l'emploi, défense de la ruralité, formation professionnelle, création d'un campus numérique, nouvelle convention avec la SNCF, économies à tous les étages des paquebots "Hôtels des régions Auvergne et Rhône-Alpes" qui suintent la gabégie, la sur-dimension et les pauses café-cigarette à gogo :

J-99 au 04/01/2016

Laurent WAUQUIEZ est attendu au grand tournant

des promesses électorales pour la nouvelle

grande région Auvergne/Rhône-Alpes !

Reg 2 029La grande région Auvergne/Rhône-Alpes était en effervescence lundi avec l'élection en fin d'après-midi du candidat d' "Un nouveau souffle pour notre région, le Grand rassemblement de la droite et du centre".

Candidat à sa présidence : Laurent WAUQUIEZ. largement vainqueur au second tour des régionales 2015, face aux listes du PS "Nous, c'est la région" et du FN.

Reg 2 024

Bien conscient de toutes ses futures responsabilités, Laurent WAUQUIEZ, dans son discours d'installation, a mesuré - avec un "oeil neuf", selon lui - toute l'ampleur des responsabilités qui seront aussi celles de son groupe : "Nous allons créer une nouvelle région, nous allons forger par notre travail une collectivité nouvelle qui aura la tâche de s'occuper de domaines fondamentaux pour nos compatriotes : l'emploi, l'éducation, les transports, la sécurité...".

Laurent WAUQUIEZ a rappelé les difficultés toujours plus nombreuses vécues par les habitants de la région Auvergne/Rhône-Alpes dans la gestion de leur quotidien, surtout de ceux qui travaillent avec un pouvoir d'achat qui diminue sans cesse sous le poids des impôts, la crainte de l'emploi car notre région est malheureusement, a-t-il martelé, "celle en France qui a connu en 2015 la plus grosse augmentation de son taux de chômage".

Reg 2 028

Laurent WAUQUIEZ a indiqué que nous n'avions pas le droit de sous-estimer le désarroi de cette France qui travaille, "de ces classes moyennes et modestes qui ne comprennent plus le fonctionnement d'un système qui encourage trop peu le travail", rajoutant "Cette crise économique est aussi une crise sociale avec le sentiment d'une perte de sens de notre système de solidarité qui ne vient plus en aide à ceux qui en ont vraiment besoin et qui n'accompagnent pas ceux qui font des efforts. Un système social qui a confondu la solidarité et l'assistanat et qui a oublié que le vrai social et le social par le travail".

Reg 2 043Laurent WAUQUIEZ a convenu que les français se méfient des débats politiques en chambres stériles mais qu'ils croient encore dans leurs maires et aux résultats des élu-es sur le terrain de l'action. La gestion de la Région, "ne sera pas celle de ces prédécesseurs" a-t-il prédit en appliquant d'emblée "l'exemplarité" avec des formules alliant le T.E.F "Travail, Sens de l'effort et la Solidarité" :

- Baisse de 10 % des indemnités des conseillers régionaux.

- Diminution du nombre de membres de la commission permanente, en deça de ce qu'autorise la loi.

- Sens de l'économie sur le train de vie des élu-es (18 millions d'euros).

- Economie d'1 M d'euros sur la durée du mandat pour l'utilisation d'un téléphone portable avec un abonnement.

Region 1 042

Brice HORTEFEUX et Daniel DUGLERY, mais LR de Montluçon

Laurent WAUQUIEZ a indiqué également vouloir faire des économies sur la dépense publique avec son désir de "faire émerger l'administration du XXIème siècle" puisque l'on serait "enfermé depuis trop longtemps dans une spirale infernale consistant à avoir sans cesse plus de dépenses de fonctionnement dans les administrations et à l'arrivée toujours plus d'impôts".

Le défi est donc clair : "Auvergne-Rhône-Alpes doit coûter moins cher que Rhône-Alpes et Auvergne séparément".

Laurent WAUQUIEZ a promis qu'il n'y aurait "aucune augmentation d'impôts ou de taxes" de la Région quelles que soient les évolutions des dotations d'Etat et qu'elles que soient les évolutions de la fiscalité locale en déclarant "Nous financerons nos actions par nos économies" mais aussi en promettant d'organiser une vaste purge : "Nous ferons la chasse à toutes les dépenses excessives. Cela commencera par le train de vie et le fonctionnement de la Région : patrimoine immobilier, parc de voitures, réceptions...".Reg 2 032

Est-il normal qu'un élu joue à la Belote sur internet à la Région Auvergne/Rhône-Alpes en 2016 ?

Laurent WAUQUIEZ s'en est pris également à l'administration française qui est devenue trop "complexe" car elle contrôle, impose ses normes au lieu d'aider et d'accompagner : "Je ne veux plus que l'on vienne pour harceler ceux qui nous sollicitent mais que nous soyons là pour leur dire "que peut-on faire pour vous aider"...".

Laurent WAUQUIEZ veut allier "Coopération" en n'hésitant pas d'ailleurs à faire appel à des gens venant d'horizons différents, du secteur privé, des entreprises comme des associations par exemple pour apporter "leur vision aux équipes" de la nouvelle grande Région et "Partenariat" avec les départements, les intercommunalités et les communes sans pour autant laisser la Région empiêter sur le "mille-feuille administratif" qui nous coûte "déjà bien trop cher pour cela".

Laurent WAUQUIEZ et son équipe s'engagent à défendre l'économie de proximité puisque dans notre Région "trop d'embauches sont découragées par le poids des charges". Ainsi sera lancé, pour relancer l'emploi, et ce, immédiatement un programme dit "Zéro charge" pour la 1ère embauche afin d'accompagner les entreprises, les commerçants, les artisans, les professions libérales dans leurs premiers pas.

Region 1 040

Jean-Pierre BRENAS, élu LR, conseiller municipal à Clermont-Ferrand

Ensuite, fidèle à ses engagements de campagne électorale, Laurent WAUQUIEZ veillera à mettre en place une "préférence régionale" dans les marchés publics qui sont subventionnés par la Région : "Ce sont nos impôts qui les financent, il est normal qu'ils puissent bénéficier en priorité aux entreprises de la Région qui paient leurs impôts et prennent des apprentis dans la Région".

Quant aux étudiants, Laurent WAUQUIEZ souhaite mieux les accompagner et notamment ceux qui sont issus de la classe moyenne ou modeste qui se "donnent du mal" et qui sont des exemples de la "méritocratie républicaine". Un système de bourses sera mis en place pour les "étudiants méritants". Donc, rien pour les feignasses.

Laurent WAUQUIEZ veut aussi contribuer à l'effort national pour mieux "protéger nos compatriotes" en renforçant la sécurité des usagers dans les transports en commun comme la SNCF mais aussi dans les lycées sans oublier un "accompagnement" aux communes qui veulent s'équiper en vidéo-protection car "Personne ne pourrait comprendre que l'on protège les administrations mais que l'on ne fasse rein pour nos TER ou les établissements scolaires de nos enfants".

Region 1 024Laurent WAUQUIEZ et ses coéquipiers se sont aussi fixé des objectifs dans 4 domaines... d'ici la fin de l'été :

- L'apprentissage avec comme objectif d'en faire la 1ère région en France.

- L'agriculture qui ne doit pas s'enfoncer dans le "découragement ou l'irrespect" : présence médicale, couverture portable ou internet, présence des commerces et des services de proximité, attention aux aînés, développement des manifestations culturelles. Côté développement durable, Laurent WAUQUIEZ a signalé que notre grande Région doit faire preuve d'un "sens de la solidarité territoriale" en prenant soin de souligner que "la ruralité n'est pas condamnée au déclin pour peu que l'on en prenne soin", enfonçant un peu plus le clou : "Il n'y a pas de protection de l'environnement et de développement durable sans attention à nos territoires ruraux".

- La formation professionnelle en établissant un système de droits et devoirs : "Plus d'aides pour ceux qui se donnent du mal, moins d'aides pour ceux qui abusent du système. Les financements seront orientés en direction des métiers qui embauchent, ce qui est juste une question de bon sens".

- L'ambition numérique pour notre grande Région : "Je suis convaincu qu'Auvergne/Rhône-Alpes peut devenir la Silicon Valley européenne. Nous avons les chercheurs, les formations, les entreprises, il faut leur donner du souffle à tout cela en aidant les acteurs à travailler ensemble. La première pierre de cette ambition sera la création d'un campus européen des métiers du numérique sur le site abandonné de Charbonnières".

Region 1 037

Le FN Christophe BOUDOT papote ici avec la conseillère PS Farida BOUDAOUD

Christophe BOUDOT pour le FN a dénoncé "le pouvoir socialiste qui a patiemment détricoté notre organisation administrative territoriale et a imposé à nos compatriotes, sans jamais leur avoir demandé leur avis, une réforme territoriale d'opportunité politique", mais aussi "la dette publique régionale qui a été "multipliée par 4 en 10 ans", l'insécurité dans les lycées et les transports ou le "fanatisme islamiste que personne ne veut citer et son terreau d'origine"...

Jean-François DEBAT, au nom des élus socialistes, radicaux de gauche, démocrates, écologistes et apparentés a défendu le bilan "remarquable" de la gauche en Auvergne ou en Rhône-Alpes sous "l'impulsion" des présidents Jean-Jack QUEYRANNE et René SOUCHON dans les domaines de transition énergétique, la protection de l'environnement, les conditions d'un développement "sans précédent" des transports collectifs au travers des TER...

Reg 2 008

Cécile CUKIERMAN (PCF) y est allé de son petit couplet sur l'emploi, l'aménagement du territoire, la fermeture des hôpitaux, la modernisation des lycées et leur rénovation énergétique, la solidarité, la citoyenneté ainsi que la fraternité tout en n'étant pas avare de chiffres : "Avec un budget de près de 3 milliards d'euros, une dette bien inférieure à la moyenne nationale, nous avons les moyens de répondre à ces défis".

Reg 2 039

Après l'élection du président Laurent WAUQUIEZ, les polémiques - en interne - n'ont pas manqué d'éclater. Jean-Jack QUEYRANNE et d'autres élu-es n'ont pas été avares en "confidences"  de toutes sortes à l'Idiot provincial qui était à "l'embuscade" en ouvrant bien grand ses grandes "zoreilles", notamment en ce qui concerne la plainte contre X auprès du Parquet pour détournement de données publiques. Une plainte qui viserait Laurent WAUQUIEZ et son équipe. Jean-Jack QUEYRANNE l'accusant d'avoir utilisé des listings publics de mails dans le cadre de ses opérations de propagande électorale.

Pourtant, les socialistes et leurs alliés écolos sont bien mal placés pour donner des leçons de morale notamment écologiste aux défenseurs de la nature ou même en matière fiscale comme avec l'augmentation scandaleuse des impôts locaux à Clermont-Ferrand par le maire Olivier BIANCHI pour l'an de grâce 2016 !

Qui peut encore croire aux messages écologistes des socialistes et de leurs alliés d'EELV après la décision du 1er ministre Manuel VALLS de demander dernièrement aux représentants de l'Etat au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques, dont la réunion était prévue le 15/12/2015, de donner un avis favorable au projet d'arrêté, préparé par les services du préfet de PACA dans le scandale dit "des boues rouges des Calanques", qui autorise, de nouveau et pour 6 ans, l'entreprise ALTEO à rejeter des effluents toxiques (aluminium, mercure et arsenic) dans le parc national des Calanques tout en mettant en porte-à-faux Ségolène ROYAL qui est opposée à ce chantage à l'emploi de cette société ???

Pendant ce temps-là, la terre ne s'est pas arrêtée de tourner et la majorité des auvergnats et des rhônalpins, (les vaches-à-lait de toutes les classes) vaquaient elles, à leurs occupations quotidiennes car, comme le disait si bien COLUCHE, "Les hommes politiques, c'est comme les trous dans le gruyère : plus y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, eh bien moins il y a de gruyère" !!!

Reportage à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Un peu tard non ou effet Wauquiez ? La Région Auvergne s’engage pour l’élevage et l’agriculture biologique

Cette annonce n'arrive-t-elle pas pile-poil

pour "arroser" tardivement les agriculteurs

après la victoire de Laurent Wauquiez 

au 1er tour des régionales 2015 ?

Wauquiez 038


Communiqué de presse :

"L’année 2015 a été marquée par plusieurs crises agricoles, en particulier la sécheresse.
Conscient de ces difficultés, le Conseil Régional a voté le 23 novembre dernier une aide exceptionnelle de 4 millions d’euros en faveur des agriculteurs auvergnats victimes de la sécheresse. Ce soutien a été voté à l’unanimité. L’aide régionale sera accordée en fonction des critères d’attribution décidés par l’Etat dans le cadre de la procédure des calamités agricoles. Les dossiers de demande d’indemnisation seront instruits dans les Directions départementales des territoires, puis transmises à la Région, qui pourra informer les bénéficiaires de son intervention.


En matière de soutien à l’agriculture biologique, l’aide au maintien est généralisée à tous les agriculteurs biologiques qui ne bénéficient plus de l’aide à la conversion. Des critères de sélection s’appliqueront pour la filière « bovin allaitant », avec un taux de valorisation des animaux en filière bio qui devra être supérieur ou égal à 50%. L’aide est pluriannuelle et accordée pour une durée de 5 ans. L’engagement pourra être prorogé annuellement. Cette prorogation pour tous de l’aide au maintien représentera un budget supplémentaire de 4 millions d’euros de FEADER sur la période programmation, ce qui nécessitera de redéployer des budgets à partir d’autres mesures du Plan de Développement Rural d’Auvergne.".

Marc-Claude de PORTEBANE

Grande réunion publique régionale à Clermont-Ferrand : Laurent Wauquiez dénonce le sectarisme du PS

Devant plus de 1 000 personnes à la Grande Halle d'Auvergne

Le candidat Laurent Wauquiez a promis

de ne pas oublier l'Auvergne et demandé

à ce que tous les enfants puissent bénéficier

des mêmes avantages et des mêmes droits !

Wauquiez 033

Le candidat des Républicains, Laurent Wauquiez a fait une remarquable prestation hier soir à Clermont-Ferrand lors de la clôture de sa campagne des régionales 2015 en promettant de pas oublier les auvergnats s'il était élu président de la future grande région Auvergne/Rhône-Alpes dirigée par Queyranne.

Le seul chef de file auvergnat, Laurent Wauquiez a dénoncé le "sectarisme" de la gauche, puisque, selon lui, "Depuis 2004, par décision de la majorité socialiste, l'enseignement privé sous contrat ne bbénéficie plus de certaines aides de la Région Auvergne et ce, au détriment du bien être et de la sécurité de nos enfants".

Wauquiez 043Laurent Wauquiez a promis de rétablir ou de mettre en place :

- les aides à l'investissement pour les travaux, les équipements et la rénovation des établissements.

- Les aides spécifiques pour les travaux de sécurité et d'accessibilité.

- Les subventions pour les repas "Bio", accordées aux établissements publics mais "scandaleusement refusées" par la majorité régionale socialiste et verte aux enfants de l'enseignement privé.

En Auvergne, tous les enfants doivent bénéficier des mêmes avantages et des mêmes droits a-t-il conclu sous une pluie d'applaudissements nourris.

Laurent Wauquiez, qui représente la ruralité et qui se veut un président rassembleur, a demandé au public de ne pas voter pour la droite ou la gauche mais pour l'Auvergne car c'est très important pour notre région qui sera noyée à Lyon par Rhône-Alpes.

"L'Auvergne peut faire la différence", car l'élection se fera par la mobilisation des auvergnats a conclu Laurent Wauquiez.

Enterrement de la Région Auvergne : Brice HORTEFEUX allume comme un sapin de noël le président René SOUCHON !

Brice HORTEFEUX a sonné la charge contre

le dernier président de la Région Auvergne !

Symoly 081

Brice HORTEFEUX, lors de la dernière session du conseil régional d'Auvergne, s'est emporté contre la majorité du conseil régional d'Auvergne en lui indiquant qu'elle ne parviendrait pas à faire oublier aux Auvergnats qu'elle est "partie prenante et solidaire de l'accumulation des échecs du président de la République, du gouvernement et de sa majorité.

- Echec absolu contre le chômage : en 41 mois de pouvoir, il a augmenté 37 fois

- Echec de la politique fiscale : comme vous-même en Auvergne, vos amis aiment les impôts : depuis 2012, pas moins de 53 hausses ou créations d'impôts nouveaux au point qu'en 2015, nous avons travaillé en moyenne jusqu'au 29 juillet pour payer l'avalanche d'impôts, cotisations et taxes et ce n'est qu'à compter du 30 que les français ont travaillé pour eux.

Echec de la maîtrise de la dépense publique qui, contrairement à ce qui se passe dans la totalité des grands pays d'Europe, continue à augmenter chez nous, 8,5 milliards d'euros en plus l'année prochaine pour la loi de Finances....

Echec en matière de dialogue social, avec rien qu'en 8 jours les manifestations inédites depuis 32 ans de policiers, d'avocats et de l'administration pénitentiaire".

A 46 jours du RDV devant les Auvergnats, Brice HORTEFEUX s'en est pris aux potentielles contradictions du président SOUCHON avec la fusion Auvergne-Rhône-Alpes, décidée "sans aucune concertation, sans aucun débat, en ayant ignoré les élus territoriaux, à commencer par les conseillers régionaux".

3° charge de Brice HORTEFEUX concernant la "volte-face sur la liaison grande vitesse" des élus de la région Auvergne avec cet exemple de gaspillage des campagnes dites de "communication" qui auraient représenté 250 000 €.

Brice HORTEFEUX a dressé le bilan de la majorité sortante vis-à-vis des auvergnats :

- Augmentation des impôts régionaux de 70 % en 5 ans, repportant 240 millions d'euros, soit l'équivalent de 6 lycées ..... qui n'ont pas vu le jour.

- Hausse de la dette de 50 %, en 2014 son encours est de 371 €/habitant alors que la moyenne nationale est inférieure à 272 €.

- Des emprunts toxiques - tous souscrits depuis 2004 - s'élevant à 118 millions d'euros et un emprunt obligatoire auvergnat en 2011 qui fut un échec avec seulement 3 000 souscripteurs, avec un coût bien plus élevé pour la région, dépassant 5 % au lieu des 3 % bancaires, et n'apportant en réalité pas un centime supplémentaire à l'action économique.

- Des frais de communication qui ont explosé depuis 2004 et ont augmenté entre 2008 et 2012...

- Recul sur l'action économique : sur ces 3 dernières années, les moyens d'intervention en faveur des entreprises, (de ceux qui créent des emplois), ont baissé de 30 %, passant de 65 millions d'euros, inscrits au BP 2012 à 45 millions, tel que cela apparaît dans le compte administratif 2014.

- Sentiment d'abandon du monde agricole. Plus de 30 % des exploitations auvergnates sont en difficulté et près de 10 % au bord du dépôt de bilan. Au niveau de la Région Auvergne : une baisse de la moitié des crédits consacrés à l'agriculture en 10 ans : 14 millions d'euros en 2004, 7 millions en 2014....".

A SUIVRE : les interventions des groupes PS-MAJORITE, FDG, EELV et la réponse de René SOUCHON.

En direct de la Région Auvergne : Marc-Claude de PORTEBANE

Foire internationale Cournon 2015 : l'Idiot provincial et les agriculteurs de la filière Bio d'Orcival seront mobilisés contre les brebis galeuses !

Visuel 1278 x 537 nouveau visuel

Du grabuge en perspective ce week-end lors de l'édition de la foire internationale 2015 de Clermont-Cournon avec les militants de l'Idiot provincial et leurs camarades agriculteurs de la filière Bio mécontents de ne pas avoir été retenus par la SAFER Auvergne pour la vente du site de l'INRA !

Orcival 023Les trouble-fêtes ont prévu quelques actions !!!

Photos : conférence de presse à la mairie d'Orcival cette semaine avec l'Idiot provincial, La Montagne et Le Paysan d'Auvergne.Orcival 25

Merci au maire de nous avoir ouvert les portes de sa mairie d'Orcival !

Orcival 028Des lacunes potentielles auraient été relevées par les agriculteurs de la région d'Orcival, comme cela nous a été précisé lors de cette conférence de presse. Une agricultrice n'aurait eu que 3 semaines pour présenter son dossier à la SAFER Auvergne.

Pourquoi les jeunes agriculteurs Bio n'auraient-ils eu juste le droit de visiter qu'1 seul bâtiment agricole ? Quel est le rôle de la FNSEA dans cette affaire ?

Nous-y travaillons, camarades !

L'Idiot provincial, soutenu par le maire, les agriculteurs BIO, les éleveurs de brebis et la population prévoit un projet de ZAD (Zone A Défendre).

La vente du domaine du Roc (INRA) par la SAFER Auvergne à Orcival finira en Justice !

La SAFER Auvergne fait-elle preuve de favoritisme

avec la vente des bâtiments de l'INRA ?

Aa728

Une pétition a été mise en ligne par des jeunes agriculteurs dans la région d'Orcival qui contestent la décision de la SAFER Auvergne dans le cadre de la vente du domaine du Roc. L'Idiot provincial avait déjà pris contact avec l'INRA Paris et la SAFER Auvergne via son président qui après avoir voulu nous inviter à "déjeûner" (Lol) s'était par la suite réfugié dans le silence. Idem du côté du secrétariat et du conseiller foncier de la SAFER Auvergne qui étaient resté "muets" comme des carpes. Lien de notre article : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/do/tag/inra/

Les jeunes agriculteurs bio avaient - à l'époque - préféré se passer de nos camarades militants de l'Idiot provincial alors que nous avions le soutien du maire d'Orcival et d'une centaine de personnes pour monter une ZAD locale qui aurait attiré l'attention des medias locaux et de l'opinion publique. Ils ont préféré faire "cavalier seul". On ne peut être bon sur son tracteur et maître en stratégie !

Bilan : la vente a bien été faite... mais au profit d'une grosse exploitation du coin - que nous avions identifié à l'époque - au détriment du GFA des jeunes agriculteurs bio locaux à qui, il aurait été logique de laisser une petite chance pour faire vivre leurs familles dans des lopins de terre un peu plus grands.

Question subsidiaire : est-il normal que le délégué cantonal de la SARFER Auvergne n'avait pas tous les éléments de ce dossier en main ?

La suite de cette affaire rocambolesque devant les tribunaux pour dénoncer les irrégularités potentielles ? Voici le texte de la pétition qui est adressée au préfet du Puy-de-Dôme.... alors que depuis le 1er août 2015, il n'y a plus de préfet dans le Puy-de-Dôme. Ce sera désormais au préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes d'en être informé :

"La SAFER Auvergne a mis en vente le domaine du Roc à Orcival (Puy de Dôme) appartenant à l'INRA comprenant 150 Ha dont 30 en Agriculture Biologique, 2 bâtiments d'élevage et 4 maisons d'habitation pour un montant total de 1.4 millions d'euros hors frais.

La candidature devait porter sur la totalité, d'où notre volonté de créer un GFA (Groupement Foncier Agricole) qui regroupe 11 agriculteurs de la commune dont 4 jeunes en cours d'installation.

Suite aux diverses commissions d'attribution, la SAFER Auvergne préfère l'attribuer à une grosse exploitation déjà existante (170 ha) dont les associés possèdent déjà plusieurs sociétés, au lieu de remplir son rôle qui est de favoriser l'installation des jeunes et la transmission des exploitations.

En conclusion, les jeunes de la commune d'Orcival ne s'installeront pas et l'avenir de certaines exploitations remis en cause, au détriment d'un investisseur.

Le GFA souhaite contester la décision de la SAFER, et engager un recours devant la justice.

En signant cette pétition, nous demandons à Monsieur le Préfet de la région Auvergne qui a le pouvoir sur la décision finale, de revoir la position de la SAFER.".

MCDP

Lien de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48117

L’Auvergne : 1ère Région de France à voir son Programme de Développement Rural approuvé par la Commission européenne

Le 28 juillet 2015, la Commission européenne a approuvé le Programme de Développement Rural de la Région Auvergne pour la période 2014-2020 (PDRR).

Ainsi, sur les 11,4 milliards d’euros alloués à la France au titre de la politique européenne de développement rural*, plus de 1,2 milliards d’euros sont destinés à l’Auvergne afin d’aider à son développement durable, de faciliter son adaptation aux mutations économiques, technologiques, environnementales et démographiques.

L'Auvergne à la traîne : René Souchon alerte Alain Vidalies sur le potentiel inexploité de certaines lignes ferroviaires

SNCF Réseau ne délivre pas à la Région Auvergne

une information fiable et continue sur l’état du réseau !

René Souchon, président du Conseil régional d’Auvergne, a adressé un courrier en date du 24 juillet 2015, à Alain Vidalies, secrétaire d’État en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche, pour solliciter sa vigilance et son soutien devant l’absence d’engagement de SNCF Réseau et la non-exploitation optimale de certaines liaisons ferroviaires en grande partie renouvelées dans le cadre du Plan Rail Auvergne, décidé il y a 6 ans.
En 2009, l’Auvergne est une des rares Régions françaises a signé avec l’État et SNCF Réseau un plan spécialement consacré à la remise à niveau et à la sauvegarde du réseau ferré régional pour un montant de 213 millions d’euros.
L’ensemble des programmes inscrits au protocole a été mené par SNCF Réseau. Pour autant, plusieurs lignes concernées par ce Plan Rail doivent toujours faire face à des limitations de vitesse au détriment du service rendu aux usagers ; et ce, malgré un investissement de plus de 100 millions d’euros consacré à leur maintenance et rénovation, avec une participation de la Région de près de 25 millions d’euros et de l’État de plus de 20 millions d’euros.
Il en est ainsi pour les sections Aurillac/Figeac, Clermont-Ferrand/Volvic (axe ouest du périurbain clermontois) mais également Clermont-Ferrand/Montluçon. Il convient d’ajouter la liaison Aurillac/Brive qui a pourtant fait l’objet en 2013 de plus de 16 millions d’euros de travaux sur sa partie auvergnate pour la pérenniser et la ligne Clermont-Ferrand/Saint-Etienne qui a bénéficié d’un programme de sauvegarde.
En outre, SNCF Réseau ne délivre pas, à l’autorité organisatrice des transports régionaux de voyageurs que constitue la Région, une information fiable et continue sur l’état du réseau et ses impacts à court et moyen terme permettant d’anticiper les impacts sur le service.
Devant l’absence d’engagement de la part de SNCF Réseau pour remédier à cette situation et considérant « inconcevable que les conditions d’exploitation nominales de ces lignes ne puissent être retrouvées à court terme, alors même que leur infrastructure a été en grande partie renouvelée », le président de la Région Auvergne en appelle au soutien du secrétaire d’État en charge des Transports.
La planification des différents travaux restant nécessaires sur le réseau auvergnat doit être assurée au plus vite afin de tirer un bilan positif du Plan Rail Auvergne.

STOP GOLF : Boycott du pique-nique bourgeois de Montcombroux-le-Vieux

Communiqué du Collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines".

Aa302


Un pique-nique est organisé par un autre collectif dans le vieux-Montcombroux dimanche 28 juin.
Nous n'y participerons pas car n'avons aucun lien avec ses scélérats qui ont soutenu et voté pour le député PS de la circonscription de Moulins, Guy CHAMBEFORT, qui ne s'est jamais opposé à ce projet de golf.
Ce collectif composé d'écolos locaux d'EELV et de quelques individus a déjà profité par le passé de notre pétition s'opposant à la porcherie de Chirat l'Eglise en manifestant devant les grilles de la sous-préfecture de Moulins : http://www.mesopinions.com/…/halte-projet-porcherie-a…/10827, alors que nous avons mené seuls le combat contre ce projet de porcherie en organisant un camp de la résistance, le tout coordonné en très bonne intelligence avec le secrétaire général de la sous-préfecture de Montluçon.
Nous nous désolidarisons de cet autre collectif soutenu par la presse bourgeoise et locale, qui est incapacable de soutenir notre projet de ZAD et notre pétition : http://www.mesopinions.com/…/projet-zad-verte-dire-st…/13917
Nous n'avons pas besoin des éléments bourgeois pour faire stopper ce projet de golf à Montcombroux-les-Mines, puisqu'au jour d'aujourd'hui les travaux semblent "gelés" grâce à la lutte du Collectif Zadiste STOP GOLF Montcombroux-les-Mines !
Ce n'est pas dit que nous ne venions pas perturber ce collectif dimanche prochain avec nos camarades anarcho-bolcheviques.
Les élections régionales ne sont pas loin, leur pique-nique est avant tout une opération de propagande.
Résistons à ces éléments bourgeois que nous combattons au même titre que les porteurs de ce projet infâme de golf.
La protection de la nature n'est pas une affaire de politiciens mais de TOUS.
Certains éléments soit-disant "écologistes" n'ont pas hésité - dans le passé - à faire passer lors de votes au CODERST 03, des projets qui n'étaient ni en faveur de l'environnement ni en faveur des animaux.
Nous dévoilerons bientôt sur la place publique leurs prétentions !
Camarade n° 1

Nos photos : https://www.facebook.com/collectifzadiste.stopgolf.montcombrouxlesmines

STOP au GOLF de MONTCOMBROUX-LES-MINES : notre pétition cartonne !

Plus de 7 000 signatures

pour notre pétition du collectif Zadiste

"STOP GOLF Montcombroux-les-Mines"

opposé au golf et aux écolo-socialos locaux !

Aa362

Refusant toute récupération politique des Verts et d'Allier Nature, notre collectif anarcho-bolchevique Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" qui a lancé une pétition sur internet intitulée "Projet de ZAD verte pour dire stop au projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Auvergne)" a déjà recueilli plus de 6 500 signatures en à peine un peu plus d'1 mois (10/03/2015).

Merci de bien vouloir cliquer sur le lien de notre pétition, de la signer, de bien valider votre signature et de bien partager cette pétition sur les réseaux sociaux : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Snobé par les médias locaux, notre collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" entend mener seul sa lutte contre ce projet de golf dans l'Est de l'Allier.

Une page Faceboook a été créee par notre collectif anarcho-bolchevique Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" : https://www.facebook.com/collectifzadiste.stopgolf.montcombrouxlesmines?fref=nf

Pour rappel, le périmètre du projet s’étendra sur plus de 300 hectares dans la vallée du Haut-Roudon. Il prévoira notamment :

- trois hameaux de 275 villas et 136 appartements (41 000 m2 au total) ;
- un hôtel de 4 500 m2 (96 chambres) avec parking ;
- un parcours de golf de 27 trous (3 boucles de 9 trous) ;
- un réseau d’arrosage du golf ;
- un parking de 200 places ;
- un restaurant, un clubhouse, des villas, bureaux et appartements, une piscine couverte… (3 600 m2 au total) ;
- un centre équestre (400 m2) ;
- 4 retenues d’eau (environ 110 000 m3 au total).

Coût annoncé : 120 millions d’euros H.T. (fonds privés).

Continuons notre combat dans le refus de TOUTE récupération politique.

NOTRE COLLECTIF ZADiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" se désolidarise à 100 % de l'autre collectif des écologistes de la Fédération Allier Nature et puise son essence dans la dialectique ANARCHO-BOLCHEVIQUE en refusant tout compromis avec ce genre d'écologistes qui font de la politique avec le gouvernement socialiste.

Les ZAD constituent aujourd’hui les seules poches de résistance concrète, profonde et radicale qui arrivent à durer et à produire un effet de contagion. C’est une alternative en expansion. Symboliquement, le mot ZAD, Zone à défendre, tend d’ailleurs à se généraliser à toutes les luttes de résistance à des projets qui placent le profit de quelques-uns devant l’intérêt collectif de la protection de notre écosystème. Mais il désigne aussi une forme de réappropriation de l’espace public, de la conflictualité et une redéfinition des rapports de propriété. Gageons que nous verrons, dans les mois prochains, fleurir des ZAD, y compris sur des territoires urbains, comme ce fut le cas brièvement à Rouen.

NOTRE COLLECTIF ZADiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" est apolitique et n'est ainsi soutenu par aucun média.

MCDP

La Région Auvergne organise le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020

L'Europe partenaire de vos projets en Auvergne

Nouvelle autorité de gestion des fonds européens, la Région Auvergne est désormais le principal interlocuteur pour les demandes de financement des fonds européens FEDER (Fonds européen de développement régional), FEADER (Fonds européen agricole pour le développelent rural) et d'une partie du FSE (Fonds social européen).

A ce titre, la Région Auvergne organisera le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020, le 29/04/2015 à Cournon à la Grande Halle d'Auvergne.

Pour participer à cette journée de rencontre, incontournable pour le recueil d’information, l’émergence des projets et l’incitation à la prise de contacts, les inscriptions s’effectuent en ligne à http://www.auvergne.fr/faisonsvivreleurope/

Au programme de la journée notamment : intervention de Jean Quatremer, correspondant de la Libération auprès de l'Union européenne, auteur du blog "Coulisses de Bruxelles" ; présentation des programmes européens 2014 - 2020 ; témoignages de porteurs de projet ayant bénéficié des fonds européens (2007-2013) ; buffet européen autour de " l'espace stands" illustré par thématique avec temps d'échange entre le public et les experts thématiques présents sur les stands ; tables rondes thématiques (numérique, agriculture, innovation, compétitivité, emploi des jeunes, transition écologique, etc.).

ZOO infâme du Bouy (63) : la Fondation 30 Millions d’Amis donne un coup de pied dans le panier de crabes !

Depuis la fin de l'an passé

la Ligue de combat contre les cruautés

envers les animaux avait programmé

une Opé' dans ce zoo infâme !

Aa362

Montp 030

Tigres, panthères des Neiges, jaguars, lémuriens, macaques, lynx, kangourous, zèbres, bisons, loups... Les 150 animaux du zoo du Bouy situé à Champétières, dans le département du Puy-de-Dôme, sont aujourd’hui secourus par la Fondation 30 Millions d’Amis. Depuis 9h15 ce matin (9/04/15), l’intervention a débuté en présence du Dr Laetitia Barlerin, vétérinaire de la Fondation et Arnauld Lhomme, enquêteur.

Une quinzaine de véhicules de transport d’animaux sont mobilisés pour acheminer les différentes espèces animales vers des centres adaptés en France et à l’étranger.

L’opération est entièrement organisée et financée par la Fondation 30 Millions d’Amis et se déroule en présence de la DDPP (63), de l’ONCFS et de la gendarmerie d’Ambert.

Cession des animaux au profit de la Fondation

Le zoo du Bouy étant actuellement en liquidation judiciaire, la cession des animaux au profit de la Fondation 30 Millions d’Amis a été prononcée par le tribunal de commerce.

Par ailleurs, une procédure pour diverses infractions est ouverte au TGI de Clermont-Ferrand à l’encontre du propriétaire du zoo, soupçonné notamment de trafic d’animaux.

Une précédente intervention en 2012

La Fondation 30 Millions d'Amis était déjà intervenue en 2012 pour saisir des animaux à la demande des autorités. Ainsi, 4 lémuriens, 2 mangoustes, un pycargue et 2 loups de Mackenzie, qui vivaient dans des conditions déplorables, avaient été confiés à la Fondation. Le propriétaire du zoo avait alors été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, à 1800 euros d'amende et à une interdiction d'exercer toute activité en lien avec les animaux pour une durée de 1 an avec exécution provisoire. La saisie définitive des animaux avait été prononcée.

Besoins en matériels projet ZAD de Montcombroux-les-Mines (VIII)

Aa344

Matériel jardinage/agricole :

Plants : Arbres – Fruitiers – Légumes – Aromatiques – Plantes médicinales (Toutes les variétés d’arbres, fruitiers, plantes seront appréciés)

Demande un peu spécifique :

- plants d’aromatiques, de pommes de terre, de fraisiers, et petits fruits

- plants de bistorte, égopode, consoude, souchet, cresson de fontaine, crambe

Graines : Céréales – Légumineuses – Graines de toutes variétés (fleurs, vivaces, etc..)

Animaux : Essaim d’abeilles – Volatiles – Ovins – Bovins – Caprins – Equidés

Apport pour le sol : Fumier de toutes origines – BRF – Paille – Feuilles – Déchets verts (tontes, coupe de haies, etc.. tous sauf trop acides comme les conifères) – Compost frais ou mature

Outils : Brouettes – Grelinettes – Pelles – Houes – Bèches – Fourches/Bèches – Binettes – Pioches – Rateaux – Plantoir – Fourches – Faux – Haches – Scies – Petits outils à main (sarclette, etc..) – Masse – Tronçonneuse – Godets – Planches de godets – Plaque de semis – Tamis – Arrosoir – Tracteurs à moteur + machines outils – Remorques – Broyeur à végétaux – Gants …

Systèmes d’irrigation – Tuyaux – Raccords – Gouttes à goutte – Pompes à eau – Tonnes à eau et/ou Cuve à eau – Bidons propres – Arrosoirs

Structures : Serres / Bâches plastique (transparente ou de couleur) / Cables – Arceaux de tunnels nantais – BRF – Chassis – Tuteurs – Cabanes en kit – Ruches + Matériel Apicole – Rouleau film P17 (voile de forçage) –

Matériel à enclos : Fils de fer – Grillage – Grillage anti-lapin – protection et/ou grillage jeunes arbres – barrière électrique – Piquets – Batteries – Foin

Phyto-épuration : 4 abreuvoirs à vache ou grands contenants pour les cuves, des espèces épuratrices (Ibis, roseaux…), des matériaux spécifiques (pierres volcaniques filtrantes…)

Local pour matériel jardinage : Planches, palettes, chevrons, pierres, tôles, bâche pare-pluie, clous, sables et/ou graviers

Consommables : Huile 2 temps, huile de friture, essence, etc..

Contacts : Des contacts de boîtes d’élagage qui accepteraient de donner, le bois fragmenté issu de l’élagage (pour faire du BRF ou un simple paillage). Des arbres de variétés intéressantes assez vieux pour y prélever des greffons/boutures/graines (pommiers, poiriers, pêchers, pruniers, figuiers, noisetiers, cerisiers, noyers, actinidias, etc..) !

Aa343

Matériel de construction :

Chauffage : Poêle à bois, insert, brique réfractaire, ballon d’eau chaude usagé (demander à des plombiers), Conduits/tuyaux poêle à bois (150 et 200mm), bavette, plaque d’aluminium, plaque de fonte, bois de chauffage, etc..

Isolant : Paille, laine de verre, laine de roche, ouate, brique de lait, moquette, carton, planches, palettes, placo, plaque de contreplaqué, pneus, sables, copeaux de bois, chaux (insectifuge,) , etc..

Installation électrique : Batterie décharge lente, batterie, des panneaux chauffe-eau solaires, des panneaux photovoltaïques

Matériel électrique : câbles électriques de différentes couleurs et grandes longueurs (gros calibre, 1,5cm2, 2,5 cm2), disjoncteurs différentiels (mono ou triphasé), disjoncteurs de différents ampérages ( ou tableaux électriques déjà prêts) ou porte fusible, dominos de différentes tailles, lampes (douilles et ampoules) , interrupteurs, prises, boitiers de dérivation, projecteurs, rallonges ( grandes longueurs) et/ou enrouleurs, gaines électriques (grandes longueurs)

Matériel plomberie : ballon d’eau chaude, tuyauteries, robinetteries, douche/baignoire, VMC, etc..

Outillage : Chignolle ou vilebrequin (pour percer), perceuse, meuleuse, marteau, tournevis, scie, pince, clé, etc..

Plancher : parquet, carrelage, tomette, palette, pneu, plaque fine (tous matériaux), lino, tatami, piste de danse, etc..

Protection : Blouse, lunette de protection, chaussure de sécurité, botte, gant, casque, masque, masque à gaz, etc..

Toiture : Tuiles, Tôles, ardoises, Rouleau de pare-pluie, liteaux (Récup chez Charpentier ou fournisseur de matériaux), des crochets inox de 10 en pointe et agrafes, des velux, poutres, vis à bourré pour tôle, planche, palettes, rouleau ou grande chute de tissu (pour coudre des toiles de tipi), etc..

Visserie/clous : vis torx de 180 mm ou de 200mm, vis de 80 mm, vis à bourré pour tôle, clous de 90 mm, de 60 mm et de 125mm

Vitrerie : Portes fenêtres, Fenêtres simples ou à doubles volants, velux, porte vitrée, plexiglas etc..

Consommables : Huile 2 temps, huile de friture, essence, ciment, sable, gravier, colle néoprène, scotch, scotch double face, pistolet et silicone, bouteille de gaz vide ou pleine, ficelle, petite corde, clous, peintures, rubalise, etc..

Aa356

Matériels divers :

Electroménager : Machine à laver, four, frigo, etc..

Médicaments : Arnica (et huile essentielle d’hélycrise), Sprays vides (type « nettoyant vitres ») – pour contenir du liquide anti-gaz lacrymogène et poivre et pouvoir nettoyer les yeux avec de la pression. Moins le contenu d’origine est irritant pour les yeux plus le lavage sera facile ;)

Mobilier : Meuble cuisine, buffet, armoire, étagères, bibliothèque, table, chaise, traiteaux, porte, fauteuil, etc..

Objets de cuisine : Couteau à pain, théière, cafetière, couteau de cuisine, etc..

Autres : grosse poubelle, groupes électrogènes, takie walkie, téléphone portable,

Instruments de musique :

Guitare, percussion, basse, instruments à vents et tous autres objets créatifs & sonores…

Golf 58

Impression papier :

- Nous avons une grande quantité de livres en version pdf et nous serions intéressé pour en imprimer certains (thème varié : roman, jardinage, connaissance des plantes, spiritualité, etc..)

- Affiches & prospectus pour faire connaître le projet, l’esprit de la zad, les évènements, etc..

CONTACTS :

- Via notre MP.

Merci

Le collectif Zadiste

Piège écolo pour le Bruant ortolan : le collectif ZADiste opposé au projet de golf à Montcombroux-les-Mines monte dans les arbres (VII)

Désigné « oiseau de l'année » en 1984 par les ornithologues européens :

le bruant ortolan qui se reproduit

dans les endroits protégés sera-t-il

en danger à Montcombroux-les-Mines ?

Notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917/page2#elComments

Aa326

La disparition silencieuse des petites zones humides qui sont englouties au même rythme que les terres agricoles,

Les trois griefs les plus fréquemment faits aux golfs sont une consommation d'eau excessive, voire un gaspillage de la ressource, un usage excessif de pesticides et d'engrais, et une appropriation foncière de milieux abritant souvent des habitats vulnérables.

La consommation d’une tranche de 9 trous est estimée en moyenne à 24 800 m3 en 2010.

Aa329

La consommation en eau d’un golf de 18 trous est équivalente à celle d’une ville de 15 000 habitants environ »

Les données de prospective disponibles (GIEC) prévoient un climat plus sec en été, des canicules plus fréquentes avec des risques accrus d'inondation en hiver ou saison des pluies. Le manque d'eau potable et d'irrigation, les incendies de forêts, la salinisation devraient augmenter.

 Beaucoup de golfs sont isolés dans des paysages remarquables, assez loin des centres urbains. On s’y rend donc en voiture plus souvent qu’en transport en commun, et certains golfs de luxe voient une grande partie de leurs clients venir en avion. Ces modes de transports ont une empreinte écologique et une empreinte carbone très importantes.

De manière générale, les greens sont très pauvres en biodiversité, les mares et greenways un peu moins. Mais ces éléments paysagers n'expriment généralement pas leur potentiel à cause des engrais et pesticides. Ce sont certaines zones situées hors des parcours, et des milieux périphériques (zones plus sauvages ou « rough ») qui peuvent présenter un intérêt en tant que biotope. Les zones densément boisées ou enherbées faisant l'objet d'une gestion extensive, quand elles existent, semblent être les plus intéressantes pour la biodiversité, mais la disposition et taille des taches (patchs écopaysagers) plus naturelles dans le paysage a aussi son importance.

25 % de la biodiversité environ en Europe de l'Ouest dépendent des zones humides

Plusieurs études sur les espèces protégées dans les golfs laissent penser qu'ils sont un habitat peu attractif, voire parfois un piège écologique pour les espèces menacées, en offrant par exemple pour des Bruant ortolan mâles un territoire qui n'est pas attractif pour leurs femelles.

(L'espèce est en diminution dans au moins dix pays d'Europe. On estime la population totale à 400 000 / 600 000 couples. En France, il a disparu de 17 départements entre 1960 et 1990 et diminué dans 7 autres départements. En 1992, la population française d'ortolans était estimée à 15 000 couples. Elle est certainement nettement moins nombreuse aujourd'hui puisque l'espèce a disparu de nombreuses régions où elle était autrefois présente. Le bruant ortolan a été désigné « oiseau de l'année » en 1984 par les ornithologues européens, et un symposium lui a été consacré en 1992 à Vienne. Les raisons avancées pour la très forte régression de l'espèce en Europe sont la dégradation de son habitat, la réduction des lieux de nidification (changement de paysage agricole), et le braconnage (qui était responsable du prélèvement d'environ 50 000 oiseaux par an, soit 10 fois la population d'ortolans en Allemagne, Belgique et Hollande).

Golf 078

Comment va pouvoir se reproduire maintenant le petit oiseau chanteur, le Bruant Ortolan dans les zones hier boisées, aujourd'hui décapitées à Montcombroux-les-Mines ? En effet, lorsqu'il fait suffisamment chaud, le couple construit un nid de végétaux dans un endroit protégé et la femelle y pond de 4 à six œufs blanchâtres, mouchetés de brun. Leur taille a pour valeurs extrêmes : 18,0-22,5 millimètres × 14,3-17,0 millimètres. Ils défendent le nid chacun leur tour et ne le laissent jamais sans surveillance. C'est la femelle qui s'occupe de l'incubation durant 12 à 13 jours. Les petits quittent le nid à l'âge de 13 jours.


Réduire les prélèvements d’eau. Une tendance est d’encourager l'utilisation d'eaux grises ou d'effluents d'épuration pour l'irrigation (Wastewater Reuse), notamment dans les zones sèches dont en zone méditerranéenne. Mais ceci nécessite des précautions sanitaires (par exemple le golf “Serres de Pals” de Girona (Espagne) a expérimenté cela à partir de juillet 2000, et a constaté durant une courte période estivale chaude la présence de coliformes fécaux dans le sol ainsi que - dans la zone vadose - une augmentation de plus de 1 000 mg/kg de NaO2 dans les 60 cm du sol, et une augmentation de 1 200 mg/L du Cl- dans l'aquifère, dix mois après le début de l'irrigation. Un pré-traitement par un lagunage tertiaire (après épuration classique) semble dans ce cas possible, mais nécessite de l'espace ; Des incertitudes existent quant aux devenir et impacts de microbes antibiorésistants ou de produits dits «biorécalcitrants» tels que métaux lourds et certains perturbateurs endocriniens ou médicaments présents dans les eaux usées ; Les teneurs des eaux usées en certains sels et en microbes sont en outre bien plus élevées que celles de la pluie ou de la plupart des eaux de surface et de nappe, dans certaines conditions et à long terme, une salinisation du milieu est possible. Pour ces raisons les eaux grises doivent être utilisées avec prudence ;
au sein d’une même variété améliorée de gazon, utiliser des mélanges de graines pour élargir la base génétique du pool planté, et limiter la propagation des maladies. Utiliser des mélanges d'espèces différentes pour leurs qualités respectives (couleur, résistance au piétinement, moindres besoins en eau ou engrais, etc.).

Aa327

TOUS A LA ZAD DE MONTCOMBROUX-LES-MINES

Rejoins nos pages Facebook - libres de tous partis politiques - :

Collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-Les-Mines"

Aa328

et

https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux

MCDP

PETITION : Projet de ZAD verte pour dire STOP au projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Auvergne) (V)

Appel de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

10 000 Signatures, SVP !

A l'attention : de Messieurs les présidents de l'Union Européenne et de Monsieur le Président de la République française

Golf 078

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Les services de l'Etat ont perdu tout sens des réalités en autorisant un projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Est de l'Allier) où se concentrent une faune et une flore importantes en Auvergne.

En 2007, la SARL Société Montcombroux Golf dépose un dossier de demande d’autorisation. Ce dossier est complété en 2010, soumis à enquête publique l’année suivante, puis examiné par le CODERST 03 (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) de l’Allier le 30 septembre 2011. Il est finalement autorisé par le Préfet de l’Allier le 10 novembre 2011.

Le périmètre du projet s’étendra sur plus de 300 hectares dans la vallée du Haut-Roudon. Il prévoit notamment :

- trois hameaux de 275 villas et 136 appartements (41 000 m2 au total) ;
- un hôtel de 4 500 m2 (96 chambres) avec parking ;
- un parcours de golf de 27 trous (3 boucles de 9 trous) ;
- un réseau d’arrosage du golf ;
- un parking de 200 places ;
- un restaurant, un clubhouse, des villas, bureaux et appartements, une piscine couverte… (3 600 m2 au total) ;
- un centre équestre (400 m2) ;
- 4 retenues d’eau (environ 110 000 m3 au total).

Coût annoncé : 120 millions d’euros H.T. (fonds privés).

Tout cela pour un « tourisme » éclectique, à une 1 heure de route de Moulins et de Vichy, et à 1 heure 50 de Clermont-Ferrand !

Sur ce domaine du château de Montcombroux, 3 années après l’autorisation, le massacre a commencé cet automne 2014 avec les premiers travaux, ceux de déboisement. 15 hectares seront décapités. Sur les 300 hectares du périmètre, 75 % sont en zone agricole. 30 hectares sont des terres cultivées.

Eu égard à la présence de plusieurs centaines de différentes espèces végétales et animales, les services de l’Etat ont été interpellés en décembre 2014 pour connaître la réalité de la procédure devant le Conseil national de la protection de la nature et des dérogations à l’interdiction de destruction des espèces ou habitats protégés, répertoriés au niveau des directives européennes (« Oiseaux sauvages » et « Habitats »), nécessaires à l’exécution des travaux. La réponse de la Direction départementale des territoires (DDT) de l’Allier est toujours attendue.

La DREAL Auvergne vient également d’être saisie sur ce point et d’être interrogée quant au respect des dispositions de l’arrêté préfectoral interdisant la réalisation des défrichements dans les secteurs d’intérêt batrachologique et chiroptérologique entre novembre et juillet (période d’hibernation et de reproduction).

Non seulement les travaux de déboisement ont débuté mais des villas sont déjà mises en vente par la société alors, pourtant, que les permis d’aménager n’ont pas encore été délivrés voire même déposés !

Nous, collectif Zadiste, à l'image de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-Des-Landes, défenseurs des animaux et de la nature, nous demandons sur le site de notre future ZAD l'intervention de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et de l'Etat pour que cessent le massacre de la nature, le futur arrosage intense de pelouses, l’usage massif d’herbicides, de taupicides et autres répulsifs.

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Auvergne

Halte au projet de golf à Montcombroux-les-Mines : la ZAD sauvera les grenouilles ! Natura nihil frustra facit (IV)

Camarades de la contestation radicale

nous vous demandons de bloquer

tout nouveau désastre écologique !

Volvic 048

Notre projet de ZAD à Montcombroux-les-Mines prend chaque jour de l'ampleur face au massacre gratuit de la nature et de sa faune silencieuse. 

Nous ne voulons plus de cette destruction gratuite de la nature qui devrait valoriser plus la spéculation immobilière qu'un golf réservé aux nantis qui se ficheront et se contre-ficheront du tourisme vert en Bourbonnais.

La destruction de nos sols millenaires s'est effectuée sans grande opposition et ce, nonobstant les porte-voix du collectif sans nom de nos camarades opposants écologistes de l'Allier.

Nous, anarcho-bolcheviques, qui ne sommes pas inféodés à n'importe quel pouvoir, nous allons montrer de quoi nous sommes capables !

Nous connaissons ce territoire comme "notre poche", plusieurs de nos camarades sont des cavaliers confirmés, nous avons des potes de partout, Moulins, Vichy, Montluçon, Gannat, Le Montet, Le Donjon, Cérilly, Bransat, etc...

Nous avons nos "bases arrières", nous avons des drones, nous sommes équipé-es, nous avons nos réseaux Zadistes, nous ne sommes pas trop communicants mais l'Etat nous respecte parce que nous avons des convictions issues de la doctrine maoïste, celle qui est modeste et prudente, qui se garde de toute présomption et de toute précipitation pour ne servir que le peuple de tout notre coeur. 

"Servir le peuple de tout coeur, sans nous couper un seul instant des masses ; partir, en tout, des intérêts du peuple et non ceux de l'individu ou d'un petit groupe ; identifier notre responsabilité devant le peuple avec notre responsabilité devant les organes dirigeants du Parti - voilà ce qui inspire nos actes". (Du gouvernement de coalition - 24/04/1945 - Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung - Tome III).

Dans les prochains jours, nous sommes en mesure de vous annoncer qu'une "frappe chirurgicale" sera en mesure de nous positionner face à ce projet de golf de Montcombroux-les-Mines parce que si nous ne sommes pas les plus fort-es, nous ne seront que les plus faibles.

Or, la doctrine qui est la nôtre se veut d'engagement révolutionnaire et anti-conformiste.

Grâce à ma ténacité et à la conduite exemplaire de mes camarades de la P.A (protection animale), nous avons pu, petit à petit, être reconnu-es comme des combattant-es exemplaires tout en ne relâchant rien de rien.

Nous n'avons jamais rien NEGOCIE avec le pouvoir en place ! Jamais RIEN !

Nous avons toujours laissé large place à notre idéal, mais, avec la triste réalité de notre quotidien, nous avons toujours accordé le temps et le mouvement au déplacement des masses et ce, dans le plus grand secret, car nous sommes soit sur "Ecoutes" soit "Surveillés", soit "Entendus", pour ne pas dire "Enregistrés".

Lol ! La CNIL, (cf. nos échanges), avec ses maigres moyens, veille mais reconnaît, que le ministère de l'Intérieur ne tient pas ses promesses !

Peu importe, car nous avons une vision marxiste des choses, celle de la perssuasion des masses du Peuple de base, car nous sommes issu-es, ne l'oublions.... pas de Thermidor !

Nous serons toujours des khmers verts à l'extérieur, mais bien rouges à l'intérieur !!!

Un grand merci au dépité PS, Guy CHAMBEFORT (PS), ce député.... de gauche qui apporte TOUT son soutien.... aux forces du capital, celles des promoteurs de ce projet de gof à Montcombroux-les-Mines, celles des inscrits à l'ISF et au fric !!!

Marc-Claude de PORTEBANE

ZAD et conseils pratiques aux touristes verts à Montcombroux-les-Mines massacrées (III)

Petits conseils aux touristes pour une philosophie

de vie plus saine à Montcombroux-les-Mines

où l'habitat des anoures a été massacré par

les ennemis de l'écologie et du Peuple !

Golf 074

Que mangent les riches?

Martin Vander Weyer, chroniqueur économique du magazine anglais The Spectator, se plaint dans un récent article de la tristesse des repas chaque fois qu'il mange avec un « super riche ».

Il raconte avoir accompagné pendant deux jours dans les plus somptueuses réceptions en Inde Sir Richard Branson, PDG du groupe Virgin : jamais il ne le vit toucher aux magnifiques buffets servis en son honneur.

Lorsqu'il déjeuna avec Lord Bamford, un richissime industriel collectionneur de Ferrari, celui-ci se contenta d'une petite salade de crudités sans assaisonnement, « de la nourriture pour lapin » selon ses mots.

CE SONT LES MINABLES DE L'AUVERGNE

CES "PETITS BARONS" QUI

N'ONT AUCUN SAVOIR-PENSER

QUI MASSACRENT NOTRE NATURE !

Golf 086

ILS SE SONT ACHARNES SUR DES ARBRES CENTENAIRES !

Le plus riche des milliardaires de Londres, Sri Hinduja, propriétaire d'un immense groupe industriel, chimique et d'armement, d'origine indienne, ne boit que du thé et ne mange que des légumes, à tel point que, lorsque la Reine d'Angleterre l'invite en son palais de Buckingham, il vient avec sa nourriture dans un Tupperware !

Le multimilliardaire Steve Jobs, dirigeant d’Apple, était lui aussi « fruitarien », ne mangeant que des légumes et fruits frais, ainsi que des céréales complètes. Son gourou, Robert Friedland, dirigeait une ferme communautaire où le jeune Steve se rendait souvent.

Marc Zuckerberg, le jeune PDG de Facebook, devint quasi-végétarien en 2011, l'année où sa fortune fit le plus grand bond en avant. Il expliqua au magazine Fortune être entré dans une nouvelle démarche vis-à-vis de la nourriture : « Cette année je suis pratiquement devenu végétarien, car la seule viande que je mange vient d'animaux que j'ai tués moi-même.(…) Je crois que beaucoup de gens oublient qu'un être vivant doit mourir pour que l'on mange, donc mon but est de ne pas me laisser l'oublier, et d'être reconnaissant de ce que j'ai », a-t-il expliqué. Il précise que « beaucoup » de ses amis font comme lui.

Larry Ellison, PDG d'Oracle, à la tête d'une fortune colossale (41 milliards de dollars) est connu pour être un « végétarien plus poisson ».

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergueï Brin, ont insisté depuis l'origine pour que tous leurs employés mangent bio dans le « Googleplex », le campus qui sert de siège à leur société.

Il est intéressant de noter que ces exemples sont tirés des plus riches parmi les riches. Entre eux et nous, les gens normaux, il y a évidemment une classe très nombreuse de personnes qui, au contraire, profitent de leur fortune pour faire n'importe quoi sur le plan alimentaire, comme en témoignent par exemple les taux dramatiques de diabète dans les pays du Golfe et chez les riches citadins en Chine, en Inde, au Brésil, au Mexique, etc...

Quant à l'homme le plus riche du monde, Warren Buffet, dont la fortune est estimée à 65 milliards de dollars, il a expliqué à de nombreuse reprises n'avoir jamais changé de régime depuis l'époque où il était un étudiant fauché : Big Mac et Coca-Cola à tous les repas, qu'il va lui-même chercher au McDrive, dans sa vieille voiture bringuebalante. (Il faut noter qu'il habite toujours dans le modeste pavillon qu'il acheta en 1957 dans un quartier populaire d'Omaha, au fin fond des Etats-Unis. Il est connu également pour avoir répondu, à un journaliste qui lui demandait pourquoi il ne s'achetait pas un costume plus cher : « Mais j'achète des costumes chers ! C'est juste qu'ils paraissent bas de gamme quand c'est moi qui les porte. ».

MANUEL VALLS A RAISON :

ILS VONT SOUS SERVIR LE FASCISME

DE VICHY SUR UN PLATEAU !


Toutefois, c'est bien dans les quartiers les plus riches de New York, de la Silicon Valley, de Hollywood et dans les milieux financiers de Londres, de Genève et de Zurich, que vous trouvez le plus de végétariens, d'écologistes et d'adeptes du yoga, en proportion de la population.

La leçon que nous pouvons en tirer, c'est que lorsque vous n'avez plus rien à désirer dans la vie matérielle, vous n'avez pas envie de vous nourrir de caviar, de foie gras, de homards et de manger tous les soirs dans des restaurants étoilés.

Cette image de la vie des super riches qui ne serait que fêtes arrosées de Champagne et tables croulant de petits-fours est un cliché véhiculé par la publicité, le cinéma, les vidéoclips pour faire croire aux gens que le bonheur c'est ça, quand on en a les moyens. Et que donc, si vous voulez être plus heureux, il faut gagner plus d'argent pour pouvoir, vous aussi, vivre de cette façon.

Mais c'est un mensonge, une arnaque, dont le seul but est de vous pousser à consommer plus.

ILS N'EN ONT RIEN A CIRER DU PEUPLE

SEUL NE COMPTE A LEURS YEUX

QUE LE FRIC DES HOLLANDAIS :

ILS HAISSENT LES PAUVRES !


Golf 057

La meilleure nourriture du monde

Depuis la plus ancienne antiquité, dans toutes les civilisations, les sages ont compris qu'il n'y a pas de meilleure boisson qu'un grand verre d'eau fraîche après l'effort.

Les montagnards savent qu'il n'y a pas de repas plus succulent qu'une bonne tartine de jambon cru mangée accroupi sur un rocher, dans les rayons du soleil levant qui viennent caresser le sommet de la montagne après une marche harassante commencée à 4 heures du matin.

Les marins savent qu'il n'y a pas de plus grand plaisir culinaire qu'une tasse de thé brûlant dans la soute de leur bateau après 12 heures de lutte contre la tempête.

Golf 078

Ce principe d'austérité heureuse a été expliqué en long, en large et en travers par Sénèque, philosophe romain. Immensément riche lui aussi, il s'était aperçu que son seul moyen d'être vraiment heureux était de porter des vêtements simples, dormir à la dure sous les étoiles, boire de l'eau fraîche et manger une nourriture légère.

À noter que Sénèque vécut exactement à l'époque de Jésus Christ (il est né en l'an « 1 après JC » !), qui enseigna également qu'il est « plus difficile à un homme riche d'entrer au Royaume des Cieux qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille », autrement dit que les biens matériels sont un obstacle pour parvenir à la sainteté.

Mais les vertus du détachement étaient aussi prêchées par d'innombrables sages, prophètes et philosophes à travers les âges : Confucius, Bouddha, Moïse (contre le « veau d'or »), Socrate (pour qui la mort elle-même n'était pas inquiétante), Cicéron, saint François d'Assise, Montaigne (« Philosopher, c'est apprendre à mourir », autrement dit à se détacher des biens du monde)…

Aujourd'hui, cette sagesse est toujours prêchée par Nassim Nicholas Taleb, qui rappelle que le corps a ceci de merveilleux qu'il se renforce lorsqu'il est soumis à des épreuves, et qu'au contraire le confort et l'abondance l'affaiblissent et le rendent malade ; Pierre Rahbi, à qui j'ai emprunté l'expression de « l'austérité heureuse » ; le Pape François, qui appelle à la pauvreté volontaire, et tant d'autres qui sans cesse rappellent qu'une vie simple est la seule voie vers le vrai bonheur.

"MONTCOMBROUX GOLF" DEHORS !

Golf 052

Conseils pratiques pour une "vie heureuse" !!!!

Golf 126

J'ai un jour rencontré l'écrivain franco-russe Andréï Makine, lauréat du prix Goncourt. Il m'expliqua que ses succès littéraires lui avaient rapporté beaucoup d'argent mais qu'il en avait fait don à des personnes « qui en avaient plus besoin que lui ».

Alors que je le félicitais pour tant de générosité, il me répondit que, pas du tout, il n'avait pas fait ça par générosité mais parce qu'il tenait avant tout à ne pas se compliquer la vie. Dès que l'on commence à avoir des choses, cela vous fait perdre du temps. Ainsi une grande maison demande plus d'entretien qu'une petite, une grosse voiture se gare moins facilement qu'une petite, et beaucoup moins vite qu'un vélo, des chaussures à lacets s'enfilent plus lentement que des sandales, etc.

Cumulez ces petits gestes sur une longue période, et ce sont des années de vie que vous perdez.

Un des choix les plus importants à faire est d'habiter dans un endroit accessible et pratique. Aller et venir à pied ou à vélo de son travail est un des choix qui améliorent le plus la vie au quotidien. L'idéal est de pouvoir également faire ses courses à pied. Avoir un marché dans une rue adjacente vous économisera chaque semaine des heures perdues dans les parkings, les ronds-points et les galeries commerciales des supermarchés.

Si vous êtes en immeuble, choisissez les étages les plus bas, qui vous évitent de dépendre de l'ascenseur. Préférez une petite surface, où vous ne perdrez pas de temps à traverser les pièces, faire le ménage, ouvrir et fermer les volets.

Golf 80

De même, on nous pousse constamment à acheter de nouveaux vêtements mais la réalité est que la plupart d'entre nous avons une ou deux tenues préférées que nous portons la plupart du temps (selon les saisons). Ayons le courage de vider nos armoires de tous ces vêtements et chaussures que nous ne portons jamais, et donnons-les à Emmaüs. C'est autant de place de rangement gagnée.

Vivre dans une région ensoleillée est également un grand avantage, car vous portez des vêtements simples et amples, qui vous font économiser beaucoup de temps en lessive et pour vous habiller.

Nos cuisines sont souvent trop grandes : les cuisinistes font rêver les foules avec de magnifiques cuisines rutilantes et suréquipées, mais la réalité est qu'elles sont presque toujours sous-utilisées. Comme pour les vêtements, ce sont au final toujours la même casserole, la même poêle et les mêmes deux ou trois ustensiles de base que nous utilisons. Bien entendu, il faut éviter les livres de cuisine qui vous donnent des recettes nécessitant des ingrédients et du matériel compliqués.

Ne partez pas en vacances à l'autre bout du monde, cela ne vous rendra pas plus heureux. Au contraire, le temps d'attente dans les aéroports, les bagages qui se perdent, les transferts, le décalage horaire, l'installation dans des chambres d'hôtel, tout cela vous gâche l'essentiel du temps de vos vacances, fatigue et coûte inutilement cher.

Avec tout l'argent que vous aurez économisé, achetez de la nourriture bio, de bonne qualité.

Golf 072

QUAND LA NATURE EST MASSACREE :

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

Alors, puisqu'il n'est pas besoin d'attendre d'être riche pour être heureux, et que le succès financier en pousse certains à vivre plus simplement qu'avant, commençons tout de suite.

Fuyons les fausses promesses des publicitaires. Ils ne pensent qu'à nous faire consommer plus, ce qui, au bout du compte, ne pourra que nous rendre malades et malheureux.

STOP AU PROJET DESASTREUX DE GOLF

A MONTCOMBROUX-LES-MINES !

Golf 170

Nous n'avons pas besoin de leur projet de golf qui viendra défigurer notre patrimoine ancestral.

Donnons-leur une magistrale leçon de respect des prairies du millénaire où vivent en harmonie les anoures (grenouilles, crapauds, rainettes, un des 3 groupes qui composent les amphibiens, également appelés batraciens dont leur habitat est plutôt aquatique).

Golf 090

Les grands de ce monde vont connaître ce projet de GOLF immonde !

PROJET de ZAD

à MONTCOMBROUX-LES-MINES :

A1659

La mobilisation sera internationale ! Les ennemis de la faune et de la flore seront dénoncés !

Nous recherchons des camarades-propriétaires pour nous accueillir sur le large territoire de Montcombroux-les-Mines ou, au pire, dans les communes avoisinantes : Bert, Chavroches (une grange + terrain déjà disponible), Jaligny-sur-Besbre, Le Donjon, Liernolles, Sorbier, Varennes-sur-Têche).

Mairie, gendarmerie, administration, communauté de communes Le Donjon Val Libre ont été mis au "parfum" cette semaine. Nous sommes organisé-es et surtout déterminés.

N'hésitez pas à vous mettre en relation avec notre page contact. Nous allons nous structurer.

Il ne doit plus y avoir un seul cm² de plus de faune et de flore pulvérisés au nom d'un projet scélérat pour la nature innocente.

A suivre.

Massacre de la faune et golf à Montcombroux-les-Mines : avec la bénédiction du préfet de l'Allier et du sous-préfet de Vichy (II)

Le projet de ZAD est maintenu, nous riposterons !

Mme le maire de Montcombroux-les-Mines a été avertie !

Nous ferons déplacer nos camarades zadistes et anarchistes !

Golf 069

Regardez le mépris des autorités administratives

de l'Allier qui ont légalisé le massacre de la faune

et de la nature pour ce projet funeste de golf

à Montcombroux-les-Mines !

001 1

Voilà les noirs desseins des hollandais

qui pillent notre patrimoine parce

que nos élu-es et nos fonctionnaires

sont incapables de faire venir

des entreprises dans nos campagnes !

De l'argent il y en a.

Mais pas pour faire venir des entreprises pour relancer l'économie défaillante dans nos zones rurales reculées car la plupart de nos élus sont des incapables et ne sont juste bon qu'à augmenter les taxes locales pour des dépenses fantasques !

Golf 055

Pour ce projet de golf et de villas (de 120 000 € à 375 000 €) à Montcombroux-les-Mines, les fonds seraient d'origine "privée".

Golf 094

Certes, mais pendant ce temps-là, même si l'enquête publique (une parodie) a été positive, c'est la faune et la nature qui dégustent :

Golf 125

.....arbres centenaires défoncés et mal brûlés, petite faune écrasée à coups de bulldozers....

Golf 087

.......massacres à la tronçonneuse d'arbres maintenant estropiés, nature souillée (ferrailles à l'abandon), etc....

Golf 054

.....voilà le début de ce projet de golf et de villas annoncés pour 2016 par l'investisseur hollandais, la sarl Montcombroux Golf !

Golf 089

Réagissons avec le soutien des médias nationaux contre la barbarie dans l'Allier !

Nous recherchons des terrains pour implanter notre future ZAD afin d'y implanter notre futur "Camp de la Résistance" à la barbarie ! Merci de faire tourner notre info ! Merci aux - rares - habitant-es locaux pour leurs soutiens ! Ne cédez pas aux pressions !

Partout ailleurs, dans l'Allier, les gens sont mécontents des hollandais qui ne travaillent - dans la plupart du temps - qu'entre eux !

A Montaigu-le-Blin, les gens en savent quelque chose ! Ils font de la concurrence à nos entreprises locales et viennent manger notre pain. Ils font grimper le prix de l'immobilier en rachetant tout ce qui traîne ! Ils ont des moyens colossaux ! Dehors ! Go home !

Il y a déjà 6 golfs dans l'Allier qui rament et qui ne tournent pas assez le reste du temps ! Assez de nous mentir ! Assez de raser nos arbres centenaires, de pomper notre eau, de vouloir créer des retenues artificielles qui arroseront ce golf réservé aux nantis de la société qui ne viendront pas en touristes mais pratiquer un sport de riches qui vivent en "cercle fermé" comme partout ailleurs !

Après Roybon, en Isère, un collectif verra le jour pour défendre l'écosystème..... à Montcombroux-les-Mines : http://youtu.be/quuR50YdaPI

Seule la mobilisation populaire aura raison de ce projet de golf !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Massacre à la tronçonneuse pour le golf à Montcombroux-les-Mines : une ZAD nécessaire contre l'infâme projet (I)

GOLF et VILLAS pour 2016 :

voilà ce que les hollandais font de notre territoire

avec la complicité des élus locaux

dont le député PS Guy Chambefort !

Golf 076

Bonjour les "coupes à blanc" de notre patrimoine !

Appel à la mobilisation générale contre le massacre de la nature à Montcombroux-les-Mines géré par la sarl MONTCOMBROUX GOLF.

Golf 108

Merci les hollandais : ils ont tout massacré à coups de bulldozers !

Nous ne rentrerons pas dans les détails concernant ce projet de golf de 9 trous et plusieurs centaines de logements (objectif ; crééer en 3 phases de développement, un parcours de 27 trous (3 boucles de 9 trous) + les aires d'entraînement associées, + un parking de 200 places + 3 hameaux de 275 villas + 136 appartements (sur 41 167 m²)....

Golf 119

.....un hôtel de 96 chambres et sur les bâtiments déjà existants, un restaurant, un club house sportif, des bureaux, 7 appartements, 4 villas et une piscine couverte.

Golf 079

Un bâtiment de 400 m² est même envisagé pour la réalisation d'un centre équestre.....

Tandis que la nature paie le prix fort à Montcombroux-les-Mines !!!!

Golf 084

Nous allons mettre en place un projet de ZAD !

Golf 095

Ils ont même essayé de faire "cramer" des résineux

verts pour mieux s'en débarrasser ???

Nous avons pris attache avec la mairie aujourd'hui. Nous recherchons un ou plusieurs terrains. Mobilisons-nous !

Golf 177

Regardez comment ils ont massacré plusieurs générations d'environnement pour le SEUL profit du fric !

Nous avons nos stocks de palettes pour faire face à l'infâmie !

A suivre

MCDP

ALERTE ROUGE : la Dordogne gravement polluée !

La Dordogne polluée

une catastrophe écologique pour les pêcheurs !

Aa263

Le 13 février dernier, pour une raison encore inconnue, plusieurs dizaines de milliers de tonnes de boue, stockées dans le barrage de la Bourboule, était lâchées dans la nature et donc dans la Dordogne. Les associations de pêcheurs parlent de catastrophes écologiques.

Aa264

Les experts considèrent que deux générations de truites sont éliminées. Il faudra du temps pour revenir à la normale. Les gendarmes et la police de l'eau mènent l'enquête. Il faudra comprendre comment une telle erreur a pu être commise.

Aa265

La gestion du barrage, construit en 1902, est le fait d'une entreprise privée depuis 2008. Dans cette affaire, des associations de pêcheurs ont porté plainte.

A suivre

Avec FR3 Auvergne

Décès du Conseiller régional Yves Carroy : René Souchon, président de la Région Auvergne, salue ses valeurs marxistes !

Réaction de René Souchon, président de la Région Auvergne suite au décès du Conseiller régional Front de gauche, Yves Carroy :

A1807

"C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue Yves Carroy survenu ce dimanche après un long combat contre la maladie. Conseiller régional d’Auvergne depuis mars 2004, Yves Carroy était particulièrement investi dans le domaine de la formation et de l’éducation à la Région. Il était un élu passionné, et un militant très actif au service des valeurs de progrès, de solidarité et de la justice sociale. Il était un homme engagé, fidèle jusqu’au bout à ses idées et à ses idéaux. Au nom de l’ensemble de l’Assemblée régionale, j’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances".

VULCANIA : déclaration de la Région Auvergne pour la tragique disparition de Catherine Damesin !

Déclaration de René Souchon, président de la Région Auvergne, des élu(e)s et du personnel régionaux, à la suite de la tragique disparition de Catherine Damesin vers le lac Chambon :

"Le président, les élu(e)s et le personnel du Conseil régional d’Auvergne sont profondément affectés par la tragique disparition de Catherine Damesin.
De 2005 à 2007, elle occupa les fonctions de Directrice générale adjointe des services de la Région Auvergne et, par sa personnalité attachante, ses qualités professionnelles et son dynamisme, son souci constant des femmes et des hommes, son passage dans l’administration régionale restera à jamais marqué du sceau de l’estime de tous.
Directrice de Vulcania, elle en a assuré le rétablissement, le développement et la notoriété, toujours soucieuse de faire rayonner le Parc par des idées novatrices, sans arrêt à l’affût d’améliorations et curieuse de nouveautés pour le plus grand bonheur des visiteurs.
Impliquée au service de l’Auvergne et de ses territoires, Catherine Damesin s’investissait fortement dans la vie locale avec cette volonté toujours neuve de faire preuve de l’audace des bâtisseurs et de l’imagination des créateurs, tout en gardant une profonde humilité et une grande modestie.
Sa disparition laisse un grand vide et une immense tristesse dans la communauté régionale qui s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches et leur présente ses condoléances les plus sincères."

Quel avenir pour les chats errants dans la région de Vals-près-le-Puy en Haute-Loire ?

Chats errants vers Vals-près-le-Puy :

la Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux au secours

des chats errants en Haute-Loire !

Aa22

L'Idiot provincial, les militantes et les militants de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux sont mobilisé-es pour savoir dans quelles circonstances plusieurs chats errants auraient disparu ou retrouvés morts et ce, après une alerte de la SPA de la Haute-Loire.

D'ores et déjà, nos camarades sont sur le terrain et veulent en savoir plus, même si à la mairie de Vals (banlieue du Puy-en-Velay), on commence déjà par nous dire que "l'on ne sait rien".

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux appelle à la vigilance l'ensemble de ses sympathisant-es afin que la vérité éclate sur la place publique.

Après les fusillades contre des chats errants à Bournezeau en Vendée où notre appel à la mobilisation est passé de local à national (relais Ouest-France, radio France Bleu Pays d'Auvergne), nous demandons au services de l'Etat de se montrer "intraitables" avec ceux qui font "joujou" avec les armes à feu ou qui tuent les chats errants d'une manière ou d'une autre !

Au Puy-en-Velay, fin 2014, des chats auraient déjà été piégés avec un collet " fait maison" un fil de fer double et entortillé. Ces animaux auraient présenté des blessures importantes, au niveau du cou et sur l'abdomen.

La série noire semblerait donc continuer de plus belle dans la région du Puy-en-Velay.

Seule une forte mobilisation nationale aurait des répercussions pour faire "bouger" localement les choses alors que la SPA de la Haute-Loire semble "enfermée" dans le mutisme.

Rejoignez-nous : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A suivre.

K1

Contact : marc-75@laposte.net

Vite ce contrat d'avenir à La Goutelle en Auvergne ? In nocte consilium (V)

Vivement un agent supplémentaire

pour dégager

la neige à La Goutelle !

Img 8804

La commune de La Goutelle (canton de Pontgibaud) a décidé en fin d'année 2014 de recruter un agent supplémentaire selon deux critères :

- employé communal (travaux d'entretien des bâtiments, taillage...)

- qu'il puisse intégrer la caserne des pompiers.

Img 8805

L'angoisse pour se rendre à la paroisse de La Goutelle. Qu'en pense le curé, Ambroise GAUTHIER, du secrétariat paroissial de Pontgibaud qui couvre les 36 communes du doyenné "Combrailles Sancy" ?

Un élu a insisté sur le fait que La Goutelle recherchait un "employé communal", (contrat aidé en CDD mis en place par la mission locale pour une durée de 3 ans), et non un "sapeur-pompier". Le "prix de revient" de cet emploi d'avenir étant estimé à 4€ de l'heure "environ".

Pourquoi "environ" ?

Le nouvel employé communal sera-t-il plus actif dans le déneigement de la commune "ratissée" de long en large ce matin par l'Idiot provincial ?

Img 8807

Et puis à quoi bon embaucher un employé communal alors que main-d'oeuvre et fournitures sont fournis "bénévolement" par les sapeurs-pompiers (cas de cette infiltration d'eau entre la caserne des pompiers et le local communal, car pas de chenaux) ?

A quoi bon faire des travaux dans une commune quand il y a du "petit personnel" qui bosse gratos ?

Les artisans de l'Auvergne - mis au parfum par l'Idiot provincial -  qui sont à la recherche d'un boulot.... vont certainement apprécier !!!

Qu'en pensent les chômeurs, SDF, précaires, sans abris du Puy-de-Dôme à la recherche d'un emploi payé à plein temps ?

La T2C vue par l'Idiot provincial à Royat ! ROYAL !!!

Mieux vaut-il prendre un vélo

en bon état pour découvrir Royat ?

Img 8676

Créé en 1976, le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise est l’Autorité Organisatrice des transports publics pour une aire urbaine, le PTU (Périmètre des Transports Urbains), de 292 000 habitants qui regroupe 23 communes :

Aubière, Aulnat, Beaumont, Blanzat, Cébazat, Ceyrat, Chamalières, Châteaugay, Clermont-Ferrand, Cournon d’Auvergne, Durtol, Gerzat, Le Cendre, Lempdes, Nohanent, Orcines, Pérignat-lès-Sarliève, Pont-du-Château, Romagnat, Royat, Saint-Genès-Champanelle, Sayat.

Au 12 juillet 2013, une vingt-troisième commune, Saint-Beauzire, a intégré officiellement le SMTC.

Img 8677

Le SMTC définit, finance, engage et suit la politique des déplacements. Il réalise les investissements.

Le SMTC s’appuie principalement, pour mettre en œuvre sa politique de transports urbains, sur la Régie EPIC T2C dont il finance et contrôle l’activité sur la base d’un contrat de service public.

Pour le compte du SMTC, principalement, voire de T2C, différents opérateurs sont associés à la réalisation de l’offre de service. Plus particulièrement, la centrale de mobilité Moovicité est en charge du service de transport à la demande. Par ailleurs, plusieurs transporteurs locaux réalisent l’offre de quelques lignes ou services spécifiques.

Depuis 2013, le SMTC confie à la société Vélogik le nouveau service de Vélos en libre service.

Sympa pour l'image de la région de Clermont-Ferrand en matière touristique et toc, non, ce bus ?

Rigolant

Opérations escargots à Clermont-Ferrand et Lyon : les auto-écoles contre la loi "MAQUERON" !

Heureusement que cette opération s'est

effectuée pendant les vacances scolaires :

les auto-écoles bientôt dans le rouge ?

Img 8792

Vers 7h lundi matin, 150 auto-écoles venues de toute l'Auvergne ont mené une opération escargot pour contester la réforme du permis de conduire qui, selon elles, menace leur survie. Elles ont mis près de 2 heures pour relier Lempdes à la place Delille, à Clermont-Ferrand.

A Lyon, l'opération escargot menée par les auto-écoles et partie ce matin du parking du stade de Gerland a rejoint le centre-ville, en direction de la préfecture.

Alors que la profession des auto-écoles ne devait soi-disant pas ou si peu être concernée par la loi Macron, le vote par les députés des articles 8 et 9 de la loi consacrés au permis de conduire a mis le feu aux poudres ! Les amendements se sont multipliés : fin des 20 h minimum de conduite, encadrement des frais d’accompagnement aux examens et interdiction des frais de présentation, recours à d’autres agents publics (anciens policiers et militaires, mais aussi... agents de La Poste !) en complément des inspecteurs dans les départements où le manque de places se fait le plus ressentir, évaluation préalable pouvant être réalisée en ligne...

Pour exprimer le ras-le-bol de la profession, les manifestations sont organisées en inter-syndicale (CNPA-ER, FNEC, UNIC, UNIDEC...)

La profession se mobilise donc pour faire évoluer le contenu de la loi Macron et s'inquiète, entre autres, du recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire.

Le délai de 45 jours est celui préconisé par la directive européenne sur le permis de conduire. En France, la durée d'attente moyenne pour se présenter à l'examen était de 98 jours en 2013. Pour réduire ce délai, l'article 9 du projet de loi Macron propose de décharger les inspecteurs d'une partie de leurs activités en confiant le passage de l'épreuve théorique (le code) à des organismes agréés et en déléguant le passage du permis poids lourds à l'Éducation nationale.

AUTRE SUJET DE DISCORDE : la suppression du seuil minimal obligatoire de vingt heures de cours avant présentation à l'examen, une disposition qui touche au revenu même de ces souvent très petites entreprises dont l'équilibre financier est précaire, en dépit du coût prohibitif du permis de conduire. Un point sur lequel beaucoup d'enseignants s'accordent, mais ceux-ci veulent avant tout mettre en avant la qualité de la formation, indispensable à la sécurité des jeunes permis.

Une si belle décharge sauvage vers Varennes-sur-Allier, ville étape du prochain Paris-Nice !

La caravane cycliste du Paris/Nice fera-t-elle

des photos de cette décharge sauvage

entre Cindré et Trézelles sur la D 23 ?

Img 8767

Bonjour le jus qui s'écoule lentement sur la D23 !!!

C’est désormais officiel, Saint-Pourçain-sur-Sioule et Varennes-sur-Allier seront les villes étapes du prochain Paris-Nice !

Deux villes dans l’Allier sur les 8 étapes de l’ensemble du parcours, ceci semble très intéressant pour la renommée du département de l'Allier à travers la France, en effet !

Aa312

Suffit juste de prendre quelques photos de ces gravats, en bordure de la D 23, avant les 11 et 12 mars 2015, vers la ville étape Varennes-sur-Allier, dans les parages de la communauté de communes de Varennes-Forterre !!!

Les dépôts sauvages sont interdits depuis la loi du 15 juillet 1975. Se débarrasser de ses déchets encombrants sur un trottoir, au coin d'un bois ou dans une rivière est un comportement irresponsable mais malheureusement encore trop fréquent. Ces cimetières sauvages de déchets polluent les sols, les eaux, l'air et dégradent les paysages. Les contrevenants s’exposent à des amendes importantes de 450 € à 1 500 €.

Img 8768

PETIT RAPPEL : Article R635-8 du code pénal : "Est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait de déposer, d'abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l'exception des emplacements désignés à cet effet par l'autorité administrative compétente, soit une épave de véhicule, soit des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu'il soit, lorsque ceux-ci ont été transportés avec l'aide d'un véhicule, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation. Les personnes coupables de la contravention prévue au présent article encourent également la peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.

Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2, de l'infraction définie au présent article. Les peines encourues par les personnes morales sont :
1° L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-41 ;
2° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.

BILAN : un régal pour les partenaires de ce Paris-Nice (qui s'égareraient juste un peu pour visiter en bon touristes le territoire de la Varennes-Forterre) : partenaire Majeur (LCL) ; partenaires Institutionnels (conseil général des Yvelines, ville de Nice) ; diffuseurs officiels (France TV Sports, Eurovision) ; partenaires officiels (RAGT Semences, Jean FLOC'H, Festina, Skoda, Le Coq Sportif, AG2R La Mondiale, MAVIC, Randstad) et les partenaires médias officiels (RMC, Vélo Magazine) !!!

MAILLOTS ROUGES : Le président de la Communauté de communes "Varennes-Forterre", Roger Litaudon et les maillots "Rouges" de son équipe : ses vices-présidents pourront-ils faire des miracles pour que toutes les procédures soient engagées, que les contrevenants soient retrouvé-es, que le ou les véhicules soient confisqués afin d'enfiler le maillot "Vert", celui de la défense de l'environnement ???

La sous-préfecture de Vichy et la préfecture de l'Allier mis au parfum par l'Idiot provincial.

A suivre avec délectation.

Bouche cousue

Absent cette semaine à la région Auvergne, Brice Hortefeux dans son costume de lumière pour la promotion de la laïcité ?

La ligne (Paris-Orléans-Clermont-Lyon)

POCL n'intéresse pas Brice Hortefeux...

absent cette semaine à la Région Auvergne ?

Aa304

L'odieux chantage du SDIS 63 au conseil général du Puy-de-Dôme !

Combien coûte au contribuable le service "communication" du SDIS 63 ?

Les sapeurs-pompiers ne cessent

de quémander de l'argent public :

ils commencent par devenir des "ennemis

de l'Etat" avec leurs odieux chantages !

  • bombboomt

Img 7910

"Je suis Charlie" à Clermont-Ferrand, le SDIS 63 sort le camion-nacelle avec l'argent de nos impôts puis fait du chantage immonde contre le conseil général du Puy-de-Dôme !

Img 7912

Selon nos confrères de FR3 Auvergne : "Tracts en main, le 3 février, les sapeurs-pompiers se sont mobilisés devant leur caserne de Clermont-Ferrand. Le gel d’une partie des embauches avait mis le feu aux poudres". Sur les banderoles, on pouvait lire "embauches suspendues, service public en danger".

Les sapeurs-pompiers ne cessent de demander de l'argent à la société publique. Il faut que cela cesse ! Combien coûte le service "Communication" du SDIS 63 aux contribuables ? A quoi sert un service "Communication" qui ne communique pas vraiment ? Combien le salaire de la responsable de ce service ?

Le vote du budget du SDIS pour l’année 2015 interviendra au mois d’avril. Soit après les élections départementales.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Puy-de-Dôme est financé par le Conseil Général (31 millions d'euros) et par les communes (18 millions d'euros). Le Département du Puy-de-Dôme compte 500 sapeurs pompiers professionnels.

Nous ne devons pas accepter cet "odieux" chantage auprès du conseil général qui doit affronter un Etat qui ne cesse de lui déléguer maintes charges.

Les Sapeurs-pompiers qui ont osé manifester - tracts en main - doivent être limogés. La hiérarchie doit être suspendue !

Aa303

"La France est un pays extrêmement fertile.... on y plante des fonctionnaires, il pousse des impôts". Georges CLEMENCEAU

Pour rappel : Le SDIS 63 est un établissement public. Son statut lui confère une autonomie budgétaire et la capacité juridique d'agir en tant que personne morale. Le SDIS 63 constitue l'entité administrative chargée de gérer les moyens en personnel et en matériel affectés aux différents centres d'incendie et de secours du département. Il est dirigé par un officier supérieur de sapeur-pompier, placé sous la double autorité du Préfet pour les missions opérationnelles, de formation et de prévention, et du Président du Conseil d'Administration (CA) pour la gestion administrative et financière du service.

Le CA du SDIS 63 est composé de 22 membres élus parmi les conseillers généraux, les présidents d'EPCI et les maires. Il est élu pour 3 ans. Le préfet est membre de droit. Un Bureau est constitué pour prendre en charge les compétences qui lui sont déléguées par le CA.

La direction départementale du SDIS 63 est localisée à Clermont-Ferrand (territoire du groupement Centre), le Puy de Dôme se découpe en 4 groupements territoriaux :

- groupement territorial Nord

- groupement territorial Centre

- groupement territorial Sud

- groupement territorial Est

"Sauve qui peut le court-métrage" de Clermont-Ferrand : le fric du contribuable coulera encore à flot pendant 3 ans !

Exigeons les entrées gratuites pour les auvergnats qui

raquent 10 fois (Toutes subventions + entrées payantes) !

La région Auvergne a décidé d'attribuer

sur 3 ans plus de 400 000 €/an de subvention à

l'association "Sauve qui peut le court métrage" :

où va l'argent du contribuable ?

Img 8741

A l'occasion du 37° Festival international qui se déroule du 30 janvier au 7 février, René SOUCHON, le président de la Région Auvergne a signé jeudi 5 février 2015, à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand, une convention pluriannuelle d'objectifs, fixant des engagements pour les années 2015, 2016 et 2017.

Cette convention réaffirme la volonté de la Région Auvergne de poursuivre son soutien à la culture, une source de richesses locales, agent de socialisation mais aussi d'outil d'éducation à la citoyenneté.

Aa302

La prochaine affiche de l''édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand ?

Selon la Région Auvergne : "Grâce à ses différentes actions, l'association "Sauve qui peut le court métrage" concoure à la diffusion de la culture, à l'éducation, à l'image, à l'ouverture mais aussi au rayonnement national et internationnal de l'Auvergne. Le Festival international court métrage de Clermont-Ferrand et son marché du film, l'ensemble des activités d'éducation à l'image avec le Pôle régional d'éducation à l'image, l'opération "Lycéens et apprentis au cinéma", l'opération "Passeurs d'images", la mission de bureau d'accueil des tournages avec la Commission du film Auvergne et enfin les activités de diffusion et de médiation, sont autant d'actions qui démontrent, s'il en est encore besoin, la place et le rayonnement acquis au plan international, national, régional et local de "Sauve qui peut le court métrage".

Cette convention a donc été conclue entre le brave président de la Région Auvergne René SOUCHON et Jean-Claude SAUREL, le président de l'association loi 1901 "Sauve qui peut le court métrage" pour une durée de 3 ans et ce, à compter du 01/01/2015.

Img 8750

Une signature de convention plus ou moins "baclée" à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand où il n'y avait même pas une jolie affiche de l'édition 2015 de ce 37° Festival du Court Métrage sur les murs (constat des journalistes présents). Sur la photo : Farida BOUDAOUD : vice-présidente déléguée à la culture et à la lutte contre les discriminations à la région Rhône-Alpes (vice-présidente socialiste du conseil régional, ne fera pas campagne auprès de Jérôme STURLA, le maire socialiste sortant de Décines. Elle est présente sur une liste de “Rassemblement de la gauche” menée par le communiste Michel BURONFOSSE, actuel adjoint à l’environnement.) ; Jean-Claude SAUREL : président de l'association "Sauve qui peut le court métrage" ; René SOUCHON : président de la Région Auvergne : Nicole ROUAIRE : vice-présidente EELV du Conseil régional d'Auvergne en charge de la Culture, du Patrimoine et du Développement des Usages Numériques et Olivier BIANCHI, le nouveau maire PS de Clermont-Ferrand.

En effet, la Région s'engage à contribuer financièrement à la réalisation du programme d'annuel de cette association. Pour la 1ère année, le montant de la subvention régionale s'établit à 434 200 € répartis comme suit :

- Festival et marché du film : 210 000 €

- Commission du Film : 125 000 €

- Pôle régional d'éducation à l'image : 47 800 €

- Lycéens et apprentis au cinéma : 23 600 €

- Régionalisation et programmation en 1ère partie : 19 800 €

- Passeurs d'images : 8 000 €.

Depuis 2004, la Région Auvergne a alloué un montant total d'aide de 4 465 171 € à l'association "Sauve qui peut le court métrage".

Ce qui n'est pas rien en ces temps de disette.

Numerisation0008 9

Pourquoi présenter au budget 2015 des recettes prévionnelles plus qu'à la baisse par rapport aux montants alloués ?

A l'heure de la vaste crise économique qui écrase notre pays et notamment les classes les plus pauvres de notre société, ne serait-il pas normal que l'association "Sauve qui peut le court métrage" ne fasse pas payer les entrées à l'ensemble des auvergnat-es qui casquent.... finalement les entrées payantes et cela pas moins de 10 fois via... au moins 10 subventions publiques (Ville de Clermont-Ferrand, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Clermont-Communauté, DRAC Auvergne, CNC, Union Européenne, SACEM, ACSE + subventions diverses) ?

Exigeons les entrées gratuites pour l'édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand à l'ensemble des auvergnates et des auvergnats les plus précaires, les SDF, les handicapés, les chômeurs et les autres classes moins aisées dont la fin du mois se termine très souvent autour du 10 !!!

Qu'elles sont les réelles retombées économiques de ce festival international du court métrage pour toute la région Auvergne ?

Dans les prochaines semaines, nous allons mettre en place notre propre étude d'impact, et nous vous remercions pour cet immense travail de "fourmi" - nous cherchons des volontaires -, afin que nous puissions connaître les véritables chiffres sur ce festival : visiteurs venus de l'extérieur ou non, journées de visite directement attribuables à ce festival, nombre d'euros d'impact économique direct, comportements de consommation, ressources et dépenses des organisateurs, nombre de places gratuites, provenance des visiteurs grand public, etc...

Il est grand temps que nos élu-es, nos camarades-républicains arrêtent de distribuer en vrac l'argent public, de fournir des "arguments" à l'anti-France : au FHAINE (l'affront national), aux ennemis de la liberté et à ceux qui divisent les françaises et les français en jetant les classes les unes CONTRE les autres !

D'un côté, au niveau national : l'austérité.

De l'autre, au niveau régional : la distribution de subventions à caractère "bourgeoises" éloignées des préoccupations du "Peuple de base" qui, bien malheureusement.... "traîne la savate" et ce....en 2015 !

N'oubliez pas ce qu'a déclaré le visionnaire Jean-Luc MELENCHON (01/02/2015 - JDD) : "Ce qui est commun à toute ­l'Europe, ce sont les politiques d'austérité qui détruisent nos sociétés. Et elles aggravent le problème de la dette en prétendant le résoudre.." !

A suivre...

Reportage et photos : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Etude d'impact en cours : Chantal LEVEQUE

Leclerc de la lune : le plan "foireux" de Moulins Foirexpo d'empoigne qui se dit 1ère "grande foire" de France de l'année !

Les "boules" sur les terres de la Sarkozie !

Coups de sifflets, chahuts, copieuses engueulades : Périssol Malmené

La 1ère journée de cette 67° foire de Moulins

"Le bois, une belle nature à découvrir"

a été un fiasco complet pour les exposants !

Img 8762

Les 240 exposants de la foire de Moulins répartis dans les Halls 1 et 1, dans l'espace Expo, dans les espaces Expo des chapiteaux et à l'espace "Air libre" ne décoléraient pas hier devant le prix élevé du m² (autour de 90 €) et surtout devant le manque d'attraction de cette foire qui se dit "Fidèle à son statut de 1ère grande foire de France de l'année" !!!

Img 8765

Travées vides : la poisse pour les exposants venus de toute la France

Si la filière bois est considérée comme l'invitée "d'honneur" des espaces thématiques avec sa déclinaison sous l'aspect de la formation dans un secteur dit "pourvoyeur d'emplois", elle est évoquée également sous l'angle technique avec une exposition d'outils par le Musée du Bâtiment.

Img 8763

Les "boules" à la foire 2015 de Moulins" !!!

Parmi les questions plus pratiques à l'adresse des exposants qui rencontraient hier des difficultés d'ordre techniques sur leur stand, le "technicien" de service figurait parmi les "abonnés absents"...

Img 8759

Cet exposant venu de la région de Pont-du-Château (63) a attendu toute la journée - en vain - que l'on vienne l'aider à faire fonctionner son écran plat avec clé USB afin que les clients potentiels puissent visualiser le diaporama de ses réalisations. Il est reparti dans l'après-midi...dépité !!!

...et ce nonobstant la jolie blondinette à l'entrée de la foire qui notait par "rafales" les doléances des professionnels...laissées la plupart du temps "lettre morte".

Cerise sur le gâteau : réunis à l'appel de l'association pour le cadre de vie d'Avermes, une cinquantaine d'habitants et de salariés de Leclerc ont bruyamment fait irruption lors de l'inauguration de cette "Foire d'empoigne" de Moulins.

En effet, les salariés de l’hypermarché Leclerc se sont ainsi invités, lors de l’inauguration de Moulins Foirexpo, en manifestant bruyamment leur colère à l’encontre de l'UMP Pierre-André Périssol, le président de Moulins Communauté après le blocage du chantier de la ZAC "Portes de l’Allier" où se construit leur futur magasin.

Pour rappel : le conflit oppose depuis des mois le promoteur du projet de zone commerciale E. Leclerc des Portes de l'Allier sur la ZAC Nord de Moulins, Jean-Paul Oger, et le président de Moulins Communauté, Pierre-André Périssol. La com d'agglo a, en effet, fermé dernièrement, à l'aide de gros blocs de pierre, l'accès principal au site ainsi que le chantier de la station-service où les ouvriers, qui y travaillaient, ont été priés de quitter les lieux. Ce projet est évalué à 50 millions d’euros avec 300 emplois annoncés pour la création d’un nouvel hypermarché Leclerc de 7.700 m2 (transfert du Leclerc actuel d’Avermes) et sa galerie marchande de 2.700 m2.

Au menu de Moulins FoireExpo d'empoigne: vifs échanges, de nombreux coups de sifflets et pas de discours d'ouverture !

Tout un symbole pour cette "1ère foire de l'année en france" dans ces terres de la "Sarkozie" profonde alors qu'à l'heure du couper de ruban, Michel Samzum, le président de Moulins Foirexpo, se félicitait de la "bonne santé" de ce "grand rendez-vous économique et commercial du Nord-Allier".

MDR !!!

MCDP

Future grande région Auvergne-Rhône-Alpes : Jean-Jacques Queyranne et René Souchon réunis à Clermont-Ferrand !

Pendant que se prépare du 22 février au 7 mars 2015, à Paris, au salon international de l'agriculture, un stand commun Auvergne/Rhône-Alpes dont les subventions... ne profiteront certainement pas aux "gros bonnets" de la FNSEA :

Les présidents des Régions Auvergne/Rhône-Alpes

qui sont dans la construction en terme de fusion

étaient réunis hier à l'Hôtel de Région auvergnat !

Img 8703

De grands travaux attendent les élu-es des Régions Auvergne/Rhône-Alpes au 1er janvier 2016, comme l'ont précisé le président de la région Auvergne René Souchon et le président de la région Rhône-Alpes hier, lors d'une conférence de presse, à l'Hôtel de la Région Auvergne à Clermont-Ferrand.

Au menu : l'observatoire de la laïcité rhône-alpin (qui est une valeur commune à la République) qui sera élargi à l'Auvergne, la création d'un groupement interrégional sur le climat qui devrait sortir des nuages de cette nouvelle grande région, la modernisation de la loi Montagne, - si chère au cantalien René Souchon -, (En France métropolitaine, la loi montagne définit les zones de montagne comme étant des communes ou parties de communes où l'utilisation de l'espace implique des investissements onéreux dus, soit à des conditions climatiques très difficiles dues à l'altitude, soit à de fortes pentes, en moindres altitudes, tel que la mécanique soit impossible ou à des coûts importants, soit la combinaison de ces deux facteurs), soutien actif de la région-Rhône-Alpes pour que la "Chaîne des Puys-faille de Limagne" soit reconnue Patrimoine mondial de l'Unesco (Dans un courrier qu’elle a adressé au président du conseil général du Puy-de-Dôme, Jean-Yves GOUTTEBEL, le 16 janvier dernier, Ségolène ROYAL, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, vient de confirmer officiellement le dépôt de de ce dossier par l’Etat Français pour un second examen devant le Comité du Patrimoine mondial en juin 2016), transferts des CREPS de Bellerive-sur-Allier, Voiron et Vallon-Pont-d'Arc (l'Etat envisage le transfert des centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (Creps) aux régions), accélération de la sensibilité au numérique....

L'organisation de cette future grande région territoriale ne manque donc pas d'ingrédients et ce, loin, des polémiques avec l'infâme WAUQUIEZ que les présidents SOUCHON et QUEYRANNE ont qualifié "d'homme pressé et très à droite", ce qui ne devrait pas déplaire aux centristes de l'UDI.

Le secrétaire général de l'UMP, WAUQUIEZ qui a été désigné jeudi chef de file pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes doit faire face à de nombreuses contestations dans son propre camp. En effet, l'ex-ministre Michel BARNIER vient de dénoncer un «passage en force».

Les électrices et les électeurs des régions Auvergne/Rhône-Alpes ne sont pas dupes car après l'audition et la mise en examen de Jean-François COPE, mardi, dans l'affaire des comptes de campagne, ils suivent maintenant avec assiduité le prochain feuilleton judiciaire : la future convocation de SARKOZY devant les juges !

MCDP

Guéguerre à propos du POCL à Montluçon : de l'incohérence entre le maire et sa 1ère adjointe, Françoise CZEKAJ vide son sac !

Ligne POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon)

La polémique éclate dans l'Idiot provincial :

l'ex-conseillère URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ ne veut pas être confondue

avec la 1ère adjointe au maire de Montluçon

Bernadette VERGNE qui elle aussi a voté

 avec le parti communiste à Moulins !

Numerisation0001 26

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, à propos de son vote lors de la séance en matinée du 11 décembre 2014 au conseil général de l'Allier, la conseillère générale de la droite dure (URB) de l'Allier Françoise CZEKAJ ne renie pas du tout son vote, puisque celui-ci se serait fait en symbiose avec le président du groupe URB, Claude RIBOULET.

La conseillère générale CZEKAJ Françoise ne comprend pas pourquoi elle se retrouve dans le "même sac" que Bernadette VERGNE, l'adjointe au maire de Montluçon également conseillère générale de Montluçon-Sud... qui a voté elle aussi en faveur du POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon) à Moulins.

En effet, avant-hier (02/02/2015), au conseil régional Auvergne, alors que le représentant de l'UMP en Auvergne invectivait le président Souchon (...Vous êtes un véritable prodige de l'adaptabilité .... vos affirmations péremptoires.... votre incapacité à défendre l'Auvergne....rôle de courroie de transmission de la majorité présidentielle....déni de démocratie ....votre retard à l'allumage...vous déclarez désormais le contraire de ce que vous défendiez hier....votre volte-face....l'incroyable cynisme de vos volte-faces....) mais votait CONTRE le tracé "Médian", une photocopie (la délib' du conseil général de l'Allier de décembre 2014) circulait sous le manteau de la presse et des élu-es.

Img 8591

Tous les élu-es de droite comme de gauche du conseil général de l'Allier ont en effet voté - d'une seule main - pour ce projet de ligne POCL dont ... la 1ère adjointe au maire de Montluçon, Bernadette VERGNE (Vie Associative et Ressources Humaines) qui est conseillère générale de Montluçon-Sud, ce qui est surprenant quand on a vu la polémique s'enflammer à la Région à Clermont-Ferrand !

Au conseil général à moulins, la 1ère adjointe-au-maire de Montluçon vote ce que son maire-conseiller régional refuse à la Région Auvergne.

La seconde phase de la session régionale éclatait quand Daniel Duglery, Président du Groupe des élus de droite, s'adressait au Vice-Président Front-de-Gauche (FdG) en charge des Transports, Luc Bourduge qui venait de justifier les raisons pour lesquelles le groupe FdG était amené à voter le projet de CPER et le tracé médian du POCL..

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, l'autre conseillère générale de Montluçon-Est, la divers droite Françoise CZEKAJ (qui avait remplacé Daniel Dugléry, maire UMP de Montluçon, en 2010 en tant que conseillère générale), et - qui vient de "gicler" du groupe URB (auquel elle s'était affilié) pour se retrouver sur le banc des non-inscrits - nous a assuré qu'elle a participé uniquement à la session de la matinée du 11/01/2014 et avoir donné pourvoir à Nicole TABUTIN (ajointe UMP au maire de Moulins). Françoise CZEKAJ aurait été absente après la 5° séance publique de l'après-midi car elle avait RDV avec son "toubib" ! Amen !

"Je vais voir cela demain avec le président marxiste du conseil général Jean-Paul Dufrègne" nous a confirmé l'élue divers droite de Montluçon-Est à qui elle a - par ailleurs - fait parvenir sa lettre de démission du groupe URB (Union des Républicains Bourbonnais - mouvance UMP de l'Allier -) lors de la réunion de la commission permanente départementale bourbonnaise en date du 30/01/2015.

En effet, la délib' ne précise pas si l'élue était présente le matin ou l'après-midi car c'est juste indiqué "Et pour partie de séance, et ayant donné pouvoir...."

Allô Montluçon, que d'incohérences entre le maire et sa 1ère-adjointe, non ???

Allô Montluçon, que d'incohérences entre ces conseillers généraux de la région montluçonnaise et leur représentant à la région Auvergne qui dit le contraire ?

Tout n'est pas perdu dans la "cohésion auvergnate", puisque le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) devrait emprunter logiquement à l’horizon 2030... le scénario Médian.

C’est pour le Comité de pilotage du projet LGV POCL le tracé « le plus adapté pour atteindre le double objectif d’aménager le territoire et de doubler le Paris-Lyon », a indiqué, aujourd'hui, lors d’une conférence de presse, le préfet de région Auvergne et coordinateur du projet : Michel Fuzeau.

MCDP

Dernière minute : Précisions de Françoise CZEKAJ

"Bonsoir,
Suite à votre appel téléphonique de ce soir, je vous précise que :
1) je ne fais pas partie des conseillers généraux de l’UMP et que je n’ai jamais été adhérente à un parti politique.
2) pour la séance du jeudi 11 décembre, l’extrait du registre que vous publiez indique que certains conseillers généraux étaient absents et d’autres absents seulement pour partie de séance, je tiens à vous préciser que j’étais présente au moment du vote du rapport n° 5.
Afin de ne pas compromettre la réalisation du projet et parce que le rapport précisait la nécessité d’engager rapidement les études et les travaux d’électrification de la ligne Montluçon - Bourges, j’ai voté comme tous les conseillers généraux si bien que le rapport a été adopté à l’unanimité.
3) je vous engage à consulter le n° 641 de Montluçon notre ville de la page 6 à 8 pour connaître les élus de la ville de Montluçon. Vous constaterez que Madame Bernadette Vergne, conseillère générale du canton de Montluçon sud est la première adjointe de Monsieur Dugléry et que je ne suis pas conseillère municipale ni adjointe.
4) selon le quotidien La Montagne du 3 février 2015 page 7, Luc Bourduge a déclaré lors de la session du Conseil régional: «le vote à l’unanimité du Conseil général de l’Allier en faveur de ce tracé ; même la représentante de Montluçon, votre première adjointe, M. Dugléry, a voté pour ». 

En vous remerciant de bien vouloir tenir compte de ces précisions,

Bien cordialement.

Françoise CZEKAJ"

Mélodrame : Projet LGV Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon : de ces girouettes de l'UMP !

Droite/UMP : ils se moquent de vous !

Au conseil général de l'Allier la

conseillère générale URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ vote 100 % POUR le

projet de la LGV Paris/Lyon via Clermont

alors qu'à la région Auvergne l'UMP vote contre !

Numerisation0001 25

Quelle ambiance hier à la région Auvergne, où le président René Souchon a été maltraité, comme il l'a dit publiquement, par l'UMP en se plaignant de "l'agression verbale dont j'ai été gratifié", de "réquisitoire violent et vindicatif"....

Img 8589

....à propos du projet POCL Paris-Orléans-Clermont-Ferrand- Lyon qui se tiendra le 4 février 2015, où nous aurons également l'occasion de voir les élu-es de la région Auvergne se prononcer sur le choix du futur tracé de cette liaison à grande vitesse attendue par les auvergnats, le monde économique et l'ensemble des collectivités locales d'Auvergne.

Numerisation0006 8

Alors que dans la bonne ville de Moulins, au siège du conseil général de l'Allier, les conseillers généraux de l'UMP - dont la conseillère générale de Montluçon-Est, Françoise CZEKAJ (procuration à Mme TABUTIN) - ont voté à 100 % (à l'unanimité) avec les camarades du parti communiste représentés par le président Jean-Paul Dufrègne en prenant acte :

- de la présentation en session d'octobre (2014) par le directeur du projet, des résultats de la concertation et des études complémentaires sur la base des scénarios "Ouest" et "Médian" du projet ;

- des meilleures conditions de faisabilités environnementales et financières qui permettraient de voir le projet aboutir en se prononçant prioritairement pour le tracé "Médian" (études RFF) ;

- du non-abandon du projet "Ouest", qui pourrait également "constituer une réponse acceptable en répondant aux objectifs du projet" ; 

- du choix du CG de l'Allier assorti d'une "exigence absolue" de réalisation des raccordements en même temps que la ligne principale nouvelle ;

- que ce projet soit rapidement inscrit au titre du réseau transeuropéen de transport afin d'en faciliter son financement ;

- de la nécessité "absolue" de lancer les études et les travaux de modernisation de la ligne Montluçon/Bourges indépendamment de la réalisation de la ligne à grande vitesse :

- que la demande des "études" et des "travaux" des noeuds ferroviaires lyonnais et Ile-de-France soient rapidement "engagés"

- que le choix du tracé final favorise la desserte des liaisons intersecteurs dans l'Allier et particulièrement les liaisons transversales Est/Ouest.

Numerisation0007 12

...L'UMP se plaint, (Brice Hortefeux brillant par son absence), désormais à la région Auvergne du "sillon médian pour constater qu'il est distant d'environ 70 km d'Orléans et 40 de Bourges.... Sans parler du coût des nécesaires bretelles... de la question des emprunts toxiques de la Région .... des emprunts structurés de la catégorie F6 qui représentent encore plus d'une soixantaine de millions d'euros .... de ce grave problème - que - nous aimerions connaître rapidement les diligences de la Région pour le circonscrire car ces emprunts représentant un vrai danger susceptible de mettre en péril l'équilibre budgétaire de la Région" !

A suivre

200 000 € pour la plateforme numérique SPRO Auvergne avec la bénédiction de M.D CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand !

Les élus de la Région Auvergne

inscrivent "l'orientation tout au long de la vie"

des jeunes via le portail numérique SPRO !

Img 8547

Embouteillage cet après-midi pour la rotation des parapheurs. Photos MC de Portebane

Aujourd'hui, René SOUCHON, président de la région Auvergne ; Marie-Danièle CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand, chancelier des Universités ; Georges ASSERAF, directeur général de l'ONISP et Pascale SEMET (au nom d'Arlette ARNAUD-LANDAU, présidente de CARIF-OREF, ont signé la convention quadripartite relative à la mise en oeuvre de la plateforme numérique du Service public régional de l'orientation (SPRO) Auvergnat à l'hôtel de la Région Auvergne.

Les objectifs de ce nouvel outil innovant, porté par le CARIF-OREF, sont de pallier les limites du dispositif actuel purement institutionnel avec une circulation verticale de l'info, de redonner de la lisibilité et une certaine harmonie à l'ensemble du système, d'accompagner l'usager, de personnaliser et maintenir le lien avec ce bouquet de services.

Cette convention signée cet après-midi stipule que l'ONISEP mettra à la disposition les supports nécessaires à la constitution de la plateforme, la Région Auvergne, quant à elle, financera à hauteur de 200 000 € l'acquisition de ces outils numériques ONISEP et le paiement d'un accompte au prestataire retenu pour le développement informatique de la plateforme ( 140.160 € + accompte au prestataires soit 59.840 € ). 

LES PRESTATAIRES CHOISIS : DES ENTREPRISES AUVERGNATES ????

Les prestataires choisis seraient "I-MAKINA Développement" et "OPIXIDIO", mais... nous n'en sommes pas certains. Peut-être que le Rectorat de Clermont-Ferrand le sait, lui ?

Le CARIF-OREFF, en concertation avec les signataires de la convention, assurera la conception de la plateforme, son actualisation, son animation, sa maintenance mais aussi sa promotion.

Img 8548

"MON CHOMAGE EN LIGNE" pour bientôt ?

Le Rectorat mobilisera le réseau de professionnels nécessaire pour accompagner les équipes pédagogiques, les élèves et leurs familles mais aussi les chefs d'établissements dans la prise en main de cet outil qui devrait être mis en application en Avril 2015.

Ce projet de portail numérique SPRO sera mené en deux phases :

- Mise en ligne d'une 1ère version du portail numérique du SPRO à destination des usagers lycéens et jeunes demandeurs d'emplois pour la fin du 1er trimestre 2015 (collégien ou lycéen ; jeune et non-scolarisé ; jeune demandeur d'emploi ; étudiant ; personne handicapée) ;

- Mise en ligne d'une 2ème version de ce portail, avec une approche similaire pour l'ensemble des usagers auvergnats, à l'horizon du 2ème semestre 2015 (actifs salariés et actifs non-salariés ou en reconversion).

"L'idée" serait de "plonger le candidat à la formation" au coeur des métiers à partir de son ordinateur ou de son smartphone par des vidéos et des documents multimédias sur un site unique.

Dans la série "MON CHOMAGE EN LIGNE", attention tout de même de ne pas "plonger" de trop haut du perchoir de la "piscine Chômage en Auvergne" avec ses chiffres catastrophiques qui sont de plus en plus dans le rouge. Vous pourrez en voir la nette évolution en consultant les données de "Jean-Paul EMPLOI" en cliquant sur le lien suivant : http://www.observatoire-emploi-auvergne.fr/

En décembre dans la région, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A a atteint le chiffre de 63.149, soit une augmentation de 0.4 % par rapport au mois précédent. Sur un an, cela porte l'augmentation à 5.6 %.

En tout état de bonne cause, 200 000 €, c'est quand même plus profitable pour les contribuables que les 2,5 millions d’euros (deux policiers assurant sa protection rapprochée, un bureau, un logement de fonction meublé, du personnel de maison, deux chauffeurs, un véhicule de fonction et sept collaborateurs permanents, etc ....) que coûte - au bas mot - chaque année, l'EX (président de la République et président de la région Auvergne), Valery Giscard d’Estaing à l’Etat, non ?

MCDP

Fiona News : circonstance aggravante, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf !

Nouvelle circonstance aggravante pour Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf

Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf se sont retrouvés à nouveau, lundi, devant le juge d'instruction Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona en mai 2013.

Ils se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement de leurs poursuites.

Une nouvelle circonstance aggravante a été ajoutée, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf. Reçus par le juge Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona le 12 mai 2013, la mère de la fillette et son ex-compagnon, se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement des poursuites dont ils font l'objet. 

Coups mortels en réunion

Désormais, ils sont poursuivis pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sur mineur de 15 ans, par ascendant ET en réunion. C'est cette troisième circonstance aggravante qui vient d'être ajoutée par le magistrat instructeur.

Evelyne Rimbert - FR3 Auvergne

Mort de Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand : qu'en pense l'Unité SGP Police FO ?

#Esprit de Charlie en Auvergne

Communiqué de presse du Comité "Justice pour Wissam"

Annulation de la mise en examen

d'un des deux policiers de la brigade

canine impliqué dans la mort de

Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand !


"Le 1er janvier 2012, 2 policiers menottent Wissam et ne le quittent plus des yeux. 10 min plus tard, alors qu'aucuns de ces policiers n'a la
moindre égratignure, il tombe dans le coma.

Avant même les résultats de l'autopsie, la police des polices s'empresse de dédouaner les policiers impliqués directement dans la mise à mort.
Faire des conclusions avant même les éléments de l'enquête ne choque pas puisque les éléments de l'enquête seront ensuite cherchés, controlés, validés par ces mêmes personnes qui ont pris dès le départ parti. Ce n'est que le début du festival de l'hypocrisie.

Après une série de mensonges d'experts les plus indécents les uns des autres, le procureur général de Riom annonce en janvier 2013 devant la
presse qu'un collège d'experts va donner au maximum dans les cinq mois suivants les raisons pour lesquelles Wissam est mort.

Le Parquet aurait-il retrouver la raison ?

Que nenni ! 1 an après cet énième mensonge, soit 3 ans après les faits, nous sommes toujours dans l'attente de la vérité, juste de la vérité.
Parallèlement, nous apprenons le 20 janvier 2015 que la mafia policiaro-judiciaire annule la mise en examen d'un des policiers, plus intéressée par une mise hors de cause sans condition que par la vérité.

Le festival de l'hypocrisie continue, le combat aussi.

URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE"

Rappel des faits 


Interpellé la nuit de la Saint-Sylvestre 2011, Wissam El-Yamni était mort neuf jours après être tombé dans le coma le soir de son arrestation.Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l'autorité publique", les deux policiers qui avaient transporté le jeune homme avaient été mis en examen en mars 2014.
Des photographies du corps de Wissam El-Yamni lors de sa mort avaient montré un serrage au niveau du cou. Un rapport de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait relevé l'emploi sur la victime, lors de son transport au commissariat, de la technique du "pliage", qui consiste à maintenir la tête appuyée sur les genoux.
Une autre rapport d'expert avait ensuite envisagé qu'un "cocktail toxique" combinant une "action toxique aiguë de la cocaïne sur le coeur", ainsi qu'un mélange d'alcool et de cocaïne, avait entraîné l'arrêt cardiaque. Une hypothèse remise en cause par les avocats de la famille de Wissam El-Yamni.

Comité des fêtes et Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : des statuts nickels

Félicitations à ces deux associations loi 1901, (qui n'ont obtenu que modestement 150 € de subventions 2014 de la part de la commune de La Goutelle), pour la clarté dans leurs statuts déposés ou modifiés à la sous-préfecture de Riom :

- Comité des fêtes de La Goutelle : établis en 3 exemplaires, et remplacent les statuts du 10/10/1998.

Img 8228

Img 8227

- Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : félicitations au responsable vétérans (Damian WALSH).

Img 8229

Img 8230

Restructuration INRA Orcival : L'Idiot provincial sème la zizanie avec la SAFER Auvergne (III)

Quels sont les liens entre

les gros bonnets de la FNSEA

et la SAFER Auvergne

dans la cession de l'INRA Orcival ?

Aa232

Première conférence du cycle "Servir le Peuple et faire vivre la Révolution" à Science Po de Paris (27 Rue Saint-Guillaume, 75007 Paris) avec la présence de l'Idiot provincial, le 27 janvier 2015. Rejoignez-nous !

Depuis le passage du "cyclone" l'Idiot provincial, c'est désormais motus et bouche cousue à l'INRA de Clermont-Ferrand et à la SAFER Auvergne.

Non seulement nous attendons quelques précisions sur le mandat qu'a recu la SAFER Auvergne de la part de l'INRA Paris, concernant la prochaine fermeture du site de l'INRA à Orcival mais en plus, nous allons vous apporter quelques précisions sur les intérêts bancaires pratiqués par une banque bien connue de nos agricultrices et de nos agriculteurs de la région de Rochefort-Montagne.

Img 6203

Depuis la fin août 2014, nous n'avons pas attendu les "hypo-pathétiques" réponses de ces Messieurs-dames de la SAFER Auvergne et de l'INRA.

Nous avons quelques "taupes" bien placées, et nous n'allons pas tarder à siffler la fin de la récré', afin de vider notre "sac" sur la place publique...avec le soutien actif d'une petite vingtaine de petits agriculteurs.... que l'on éviterait - désormais - à la chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme.

Ouille, ouille. Si la "Confédération paysanne" et "l'Idiot provincial" commencent à donner des démangeaisons à la CDOA 63 (Commission Départementale d'Orientation Agricole), c'est que nous sommes sur la bonne voie, non ?

Les bolcheviques de "l'Idiot provincial" et les anars de la "Confédé", cela risque de faire un peu, beaucoup de monde à Orcival dans les prochaines semaines, car là-bas, nous pouvons compter sur nos potes et non sur des "couilles molles" pour défendre nos territoires ruraux et notre agriculture qui part à la dérive, sans compter le nombre effarant de suicides chez nos potes paysans provinciaux déjà fortement endettés par les caciques au pouvoir à Paris...à 100 000 lieues des préoccupations du Peuple de base !

La "jacquerie" potentielle est aux frontières d'Orcival. Nous agirons ! Cela nous savons le faire !

Place au Peuple ! Place aux "J.P.P" rattachés à l'Idiot provincial (Jeunes Paysans Pauvres) !

Cool

Tout s'écroule : chute d'un lampadaire à Yssingeaux et chute d'un panneau à Royat !

CHUT !

Un fourgon, qui a dérapé sur la chaussée glissante de la zone de Lavée à Yssingeaux (Haute-Loire) vendredi 23 janvier vers 18 heures, a percuté un lampadaire. Le candélabre est tombé à proximité d'une autre automobiliste.
Grosse frayeur vendredi 23 janvier, aux environs de 18 heures, pour une nana stationnée sur un parking de la zone de Lavée à Yssingeaux. Affairée à gratter son pare-brise avant de prendre la route, elle a été surprise par la chute d'un lampadaire, à proximité de son véhicule. Le réverbère venait d'être percuté par un fourgon, dont le conducteur n'a pu éviter la perte de contrôle causée par la chaussée glissante. Une patrouille de gendarmerie a été engagée sur les lieux, tout comme une équipe du service d'urgence d'ERDF. Cet accident n'a heureusement pas fait de victime.

Img 7664

Quant à Royat, (Puy-de-Dôme), pendant cet "Arrêt minute", espérons que la chute de ce panneau n'aura fait aucun blessé sur le trottoir ni sur la voie publique et encore moins sur un taxi en stationnement, plusieurs milliers de minutes plus tard où il resté couché à même le sol en ces temps de mauvais temps vers le bar thermal "la Station" !

Img 7665

Pas solide la signalisation en France, mais espérons que les lampadaires (272 colonnes lumineuses pour le nouvel aéroport international de Doha) que fabrique Sermeto-Valmont à Charmeil (Allier) résisterons à la chaleur au pays des rats islamistes : le Qatarat !

La dinde de Jaligny-sur-Besbre : sur la route du petit AVIAteur. Allo les sapés pompiers. Ab absurdo (I)

2 poids, 2 mesures dans le canton de Jaligny-sur-Besbre dans l'Allier ?

MAIS QUE FERONT DONC LES POMPIERS

ET L'ADMINISTRATION LOCALES MIS

AU PARFUM PAR L'IDIOT PROVINCIAL ?

Au pays de la "Soupe aux choux" où a vécu l'écrivain René FALLET, Jean-Marc BERCIER, le petit pompiste de Jaligny-sur-Bebre, va-t-il mettre la clef sous la porte depuis qu'il a mis aux normes sa station-service, conformément aux textes en vigueur (pour les ICPE sous déclaration), notamment les arrêtes du 22/12/2008 et du 15/10/2010 relatifs aux prescriptions générales applicables aux stations-service soumises à déclaration, l'arrêté du 18/04/2008 relatif aux réservoirs enterrés de liquides inflammables et leurs équipements annexes soumis à autorisation ou déclaration sous la rubrique 1432, l'arrêté du 30/08/2010 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations soumises à déclaration - installations de remplissage ou de distribution de gaz inflammables liquéfiés -, l'arrêté du 23/08/2005 relatif aux prescriptions générales applicables installations soumises à déclaration - Stockage en réservoirs manufacturés de gaz inflammables liquéfiés - et l'arrêté du 19/12/2008 relatif à l'installation de remplissage ou de distribution - inscrit sous la rubrique 1434 ?

AVIA NEWS. Il était une fois à Jaligny-sur-Besbre dans l'Allier, dans la capitale mondiale de la dinde, pauvres dindes et dindons de la farce....

Img 7267

.....(Dinde je suis, cela me suffit Ma capitale est Jaligny Aux senteurs de la Besbre ou bien rôtie Dégustez-moi, je vous en prie A de nombreuses personnalités Offerte j'ai été Ainsi va ma renommée Au fil des années.), beurk, je ne veux plus être parquée ....

Numerisation0046

.....qui voit passer de nombreuses personnalités - dont le sous-préfet de Vichy Jean ALMAZAN et les "merdias" locaux - chaque année autour du 15 décembre....

Img 7287

....dont le président du conseil général de l'Allier, Jean-Paul DUFREGNE, avec son parapluie percé comme en ce 17 décembre 2014.....

Img 7273

....Sur la route du parc zoologique du Pal, un pompiste au service des populations locales, maintenant de service 24/24 grâce à son nouvel automate qui lui a coûté au bas mot pas moins de 100 000 €....

Img 7719

.....équipé d'équipements de protection collective (appareil distributeur, tuyauteries et remontées pétrolières impeccacles, interphonie, rampes de détection et diffusion intégrées à l'îlot de distribution, récupération de vapeurs phase 2, cablage Ethernet....).....

Img 20141010 131648

.....à qui l'administration a demandé de mettre sa station-service aux normes....

Img 7728

.....avec - notamment - une bien zolie Alarme pour séparateur à hydrocarbures.....

Img 7718

.....tandis que dans un périmètre de 20 km dans la région de Jaligny-sur-Besbre, l' "infâmie polluante" pisse sur la voie publique ses rejets polluants qui ne comptent plus la petite "gou-goutte" de plus qui ruisselle sur la voie publique....

Img 7736

.....en passant, par exemple, de Jaligny-sur-Besbre à Trézelles (Varennes-Forterre) ....

Img 7741

.....où là aussi, ici, la voie publique est là aussi une vaste patinoire à hydrocarbures....

Img 7748

..... sur cette chaussée pourtant juste refaite à neuf qui sert aussi de voie pratiquement "privée" où l'on prend allègrement ses aises pour dire "Merde" au code de la Route, comme avec ce camion - SAVIEM pas-à-pas, vieux comme Hérode  - qui ne respecte pas vraiment la police du stationnement ......

Img 7745

....et tout cela, au nez et à la barbe des autorités administratives et préfectorales !!!

Alors deux poids, deux mesures, alors ? Que font les services de l'Etat dont la sous-préfecture de Vichy ? Que font les sapeurs-pompiers locaux et notamment le SDIS 03 qui sont au "jus" de cette situation inadmissible ?

L'Idiot provincial et ses potes écolos de la région de Vichy veillent au grain, les raisons de la colère ne vont pas tarder à exploser pour dénoncer ces injustices en donnant le juste "coup de plume" dans le "panier de crabes local" !

Soit les petites stations-service polluantes doivent se mettre aux normes, soit elles doivent dégager de nos patrimoines environnementaux qui n'ont pas besoin de telles "verrues" dangereuses pour la santé et la sécurité publiques !

Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre

Enquête : Marc-Claude de PORTEBANE

LOGO NEWS. Assaut bolchevique sur la région de La Goutelle en Auvergne. In nocte consilium (IV)

#Esprit de Charlie en Auvergne

Aaaa1 1

La création d'un logo communal

a déclenché une vive polémique

à La Goutelle !

Img 7717

Parce qu'internet n'est pas encore disponible dans toutes les chaumières, mobilisation de nos camarades sur le terrain : depuis ce matin une 1ère vague de nos camarades sont sur place dans la région de Pontgibaud à Manzat en passant par Pontaumur, soit dans un rayon d'action de 50 km. Nous vous remercions de leur réserver le meilleur accueil dans les semaines à venir ! Merci d'utiliser notre formulaire de contact pour dénoncer ce qui ne va pas. Prière de laisser aux autres supports médiatiques ce qui fera faire "risette" aux élu-es de toute cette région de l'Auvergne qui a trop tendance à vivre en "autarcie" face à l'Etat que nous représentons toutes et tous (Une nation qui ne peut pas tenir debout sans l'Etat n'est pas encore une nation civilisée - Pierre Lance).

Bien avant noël 2014, l'Idiot provincial était déjà présent dans la région de La Goutelle alors qu'une polémique éclatait lors de la séance du conseil municipal du 07/08/2014 à propos du logo communal de cette commune de La Goutelle qui a été créee en 1872.

La création d'un logo aurait pour but de promouvoir La Goutelle en lui donnant une "image plus moderne et facilement identifiable", l'idée étant - selon les élus - d'attirer de nouveaux habitants, de nouveaux commerces, de favoriser les locations saisonnières, etc...".

Img 7373

Le sympathique conseiller municipal, Michaël BESSERVE, (que nous avons joint cette semaine pour un autre dossier) a commencé la séance de ce conseil municipal par n'y voir... "aucun intérêt".

Plusieurs devis ayant été établis, ils auraient varié entre 1 080 € et 1 176 €, cette dépense devant être investie pour "toute la durée du mandat voir plus"... Merci de nous présenter les devis.

Un autre conseiller municipal, Damian WALSH (que nous avons eu aussi au bigo cette semaine nonobstant sa présence à l'étranger) a dit, lui, que c'était "trop cher" car, c'était "dépenser de l'argent inutilement" en annonçant qu'il voterait contre la mise en place de ce logo, tout en demandant pourquoi la commission de développement économique n'avait "jamais été réunie"  tout en insistant sur le rapport à la commune de La Goutelle de ce "logo" !

Ce à quoi le maire, Frédéric SABY lui a répondu que la commission de développement économique n'avait "jamais été réunie" et que l'idée émanait de la commission communication.

Damian WALSH proposait que "3 mots clés" soient proposés par chaque élu afin de définir la commune. Selon lui, ce logo ne veut pas dire "modernité, ni développement" de la commune de La Goutelle.

Trois maquettes ont été proposées.

Elles seront présentées au public dans le projet de cet "Edito" de 8 pages programmé pour début 2015 ?

A suivre