Aura Environnement

La mairie de Saint-Quentin-sur-Isère agence publicitaire de LELY Environnement ?

Alors qu'une enquête publique va bientôt

se dérouler à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère

(Suite aux demandes présentées par LELY ENVIRONNEMENT) :

la mairie est-elle devenue une "agence pub" de ce groupe ?

St quent 041

La défiance à l'égard des collectivités territoriales n'est-elle pas au coeur de l'illusion démocratique ?

La commune de Saint-Quentin-sur-Isère est située à 25 km de Grenoble en direction de Valence sur la rive gauche de l'Isère, à l'extrémité septentrionale du massif du Vercors.

C'était presque la fin des vacances estivales 2016 lorsque les militant-es de l'association environnementale AURA Environnement étaient aux 4 coins de l'Isère.

Ainsi, dans l'après-midi du 29 août, une polémique éclatait à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère et le secrétariat de la mairie où le président d'AURA Environnement constatait que de nombreux calendriers estampillés "LELY ENVIRONNEMENT" se trouvent à la portée du public.

Le rôle d'une mairie est-il d'être la "courroie de transmission" ou "l'agence publicitaire" ou "promotionnelle" d'une entreprise quelqu'en soit sa nature ?

St quent 040Qu'en est-il de l'intégrité publique de cette collectivité territoriale ?

Pourquoi favoriser les calendriers de "LELY ENVIRONNEMENT" et non pas ceux des associations environnementales ? Pourquoi les personnes chargées d'une mission de service public à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère acceptent-elles ce genre d'avantages, fussent-ils si minimes mais tellement visibles qu'il faut être aveugle pour ne pas voir l'immense calendrier de "LELY ENVIRONNEMENT" à l'accueil de cet endroit accueillant de très nombreuses personnes ? Ces dons de calendriers ont-ils une finalité économique ?

La prudence n'exige-t-elle pas de résister à la tentation du cadeau d'entreprise à Saint-Quentin-sur-m'Isère ?

Voilà la découverte d'AURA Environnement et ce, juste à 15 jours de l'ouverture de l'enquête publique concernant l'extension verticale de l'installation de stockage déchets non dangereux (création d'un nouveau casier en réhausse de la zone de stockage existante) et institution de servitudes d'utilité publique à l'intérieur de la bande des 200 m autour de la zone d'exploitation de l'unité de stockage des déchets sur le site situé au lieu-dit "L'Echaillon" à Saint-Quentin-sur-Isère.

 

Déchets : les marxistes d'AURA Environnement à l'assaut de la région de Vesoul !

L'ultra gauche d'AURA ENVIRONNEMENT

a installé ses campements dans la Haute-Saône

non loin de l'Installation de traitement

des déchets de Noidans-le-Ferroux !

A1808 1Quoi de neuf depuis les derniers résultats de la CSS (Commission de Suivi de Site) ?

AURA Environnement apporte son soutien aux populations locales.

1 Chaudière

Pour 2013, le rapport d'activité annuel rapporte des incidents qui ne sont pas mentionnés dans les rapports trimestriels ; ceux-ci ne parlent que des arrêts techniques.
Toutefois, le rapport du 2ieme trimestre 2013 mentionne en annexe 4 un rapport d'une fuite chaudière le 19 juin 2013 qui a nécessité l’arrêt de l’installation et une intervention technique.
Suite à ce problème, il était question de contrôler toutes les soudures de la chaudière lors de l’arrêt technique d'octobre 2013.
Ce contrôle et ces résultats ne sont mentionnés nulle part.

Par contre, le rapport annuel rapporte que, du 13 au 14 novembre 2013, une nouvelle intervention a eu lieu pour à nouveau réparer des fuites chaudière.
Pour 2014, les rapports des 3 premiers trimestres ne mentionnent aucun incident alors que de nouvelles fuites auraient nécessité des arrêts de l’installation (4 au total avec 16 jours d’arrêt selon nos sources ) !
Qu’en est-il exactement?

Les rapports signalent bien ces fuites, non pas dans le chapitre « incidents, informations utiles durant le trimestre pour l’ensemble du site », mais dans un chapitre intitulé « bilan des mesures en continu et température de combustion, commentaires » pour l’incinérateur.

Des fuites ont été détectées et ont nécessité l’arrêt de l’installation les 19-20 juin 2013, 13-14 novembre 2013, 25-26 février 2014, 11-13 juin 2014, 4-7 juillet 2014 et à nouveau récemment. Ces fuites seraient dues à un défaut de conception ou de fabrication de la chaudière. Des démarches sont engagées auprès du constructeur. Le coût est supporté par la société Idex qui exploite l’installation, dans le cadre du contrat d’exploitation prévoyant la prise en charge de la prestation GER (gros entretien et réparations).

Les pertes d’exploitation (vente d’électricité) n’ont pas été évoquées.

Ce problème n’aurait pour l’instant pas de conséquences sur les factures ordures ménagères des ménages.
Ces fuites répétées entraînent elles des arrêts répétés?  

Oui

Ces arrêts sont ils supportables par le four ?

Oui, (il serait conçu pour !)

Les émissions polluantes sont-elles maîtrisées à ces moments ?

Oui. Lors d’un arrêt, l’alimentation du four est bloquée, des brûleurs maintiennent la température à 850° tant que la combustion n’est pas terminée. Au redémarrage, les brûleurs montent le four en température jusqu’à 850° avant l’introduction des déchets.

Cette température permet de réduire les imbrûlés et la formation de composés toxiques (furanes, PCB, goudrons ou diverses formes de dioxines).

Il s’agit tout de même d’une période critique pour un incinérateur selon la Dreal.

L’activation des brûleurs a entraîné une surconsommation de fioul pour 2013 (90000 litres par rapport aux 55000 litres pour 2012).

La chaudière refroidit les fumées et valorise la chaleur. C’est un élément essentiel de l'installation, surtout quand on a des projets de valorisation de l'énergie résiduelle. L’installation est elle pérenne et à quel coût?

L’objectif est toujours l’amélioration de la valorisation énergétique.

A suivre

La région AURA sera-t-elle plus à l'écoute des chasseurs que des écolos ?

La Région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes)

dirigée par Laurent Wauquiez sera forcément plus à l’écoute

des chasseurs que des écolos alors que le nombre

de chasseurs ne cesse de dégringoler en France !Aa15 1

 

Jeudi 24 mars, Philippe MEUNIER, Vice-président à la Région Auvergne Rhône-Alpes délégué à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche, accompagné d'Olivier AMRANE, Conseiller spécial du Président en charge de la ruralité, ont reçu les responsables de la chasse en Drôme Ardèche, que sont Jacques AURANCHE, Président de la Fédération des Chasseurs d’Ardèche et son directeur Alain LIGNIER, Christian PIALET, Président de l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche, ainsi que Bernard BROTTES, Maire de LA VOULTE, et Marie-Josée SERRE, Maire de GOURDON.

Le communiqué de presse indique : "L'occasion pour les deux membres de l'exécutif régional, eux-mêmes chasseurs, de réaffirmer le soutien total de la Région Auvergne Rhône-Alpes à la ruralité en général et à la chasse en particulier. Une rencontre par ailleurs symbolique puisque jamais, auparavant, une telle délégation n’avait été reçue par un exécutif régional." !!!

La chasse dans la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) sera-t-elle largement subventionnée... au nom de la ruralité ?

Avec environ 1 100 000 chasseurs, la France demeure en tête de l’Europe. Le nombre réel de chasseurs qui diminue chaque année est un peu inférieur (certains prenant plusieurs licences à la fois, dans différents départements). Ces chasseurs sont regroupés au sein de 80 000 sociétés de chasse, soit une moyenne ahurissante de 840 par département ou plus de 2 par commune ! L’image traditionnelle du chasseur type, c’est-à-dire l’agriculteur qui va tirer un faisan le dimanche, est désormais dépassée : le chasseur est de plus en plus un citadin et a environ 55/60 ans, les agriculteurs ne représentant plus que 10% des chasseurs. La chasse n’attirant plus ou très peu les jeunes, cette moyenne d’âge augmente régulièrement.

Leurs motivations officielles sont le contact avec la nature (99% !), la convivialité (93% – les promeneurs apprécieront) et l’entretien des territoires (89%). On peut donc se demander pourquoi ont-ils besoin de fusils ?

 La chasse « à la française » est celle de tous les records :

Avec 30 millions d’oiseaux et mammifères abattus sur son territoire, la France surpasse tous les autres pays européens.

  • Sur les 100 millions d’oiseaux abattus chaque année par les chasseurs en Europe, 25 millions d’oiseaux, soit le quart, le sont en France !
  • Celui du nombre d’espèces chassables : 90 ! Beaucoup plus que chez nos voisins européens.
  • Celui du nombre de chasseurs, 1,2 millions, bien qu’ils aient perdu plus de la moitié de leurs effectifs en 30 ans.
  • Celui de la plus longue période de chasse annuelle : 11 mois tous modes de chasse confondus !
  •  

A noter : la France est le seul pays où l’on chasse tous les jours de la semaine…  

Résultat : la France détient également le triste record des accidents de chasse !

Les écolos d'AURA Environnement seront-ils reçus équitablement par Laurent WAUQUIEZ ou seront-ils mis au placard ?

Lien d'AURA Environnement : http://www.aura-environnement.com/

 

AURA Environnement déclare la guerre au projet autoroute A45 !

Auvergne Rhône-Alpes Environnement (AURA)

mènera une lutte implacable

contre tous les projets visant à se servir de l'A45

comme plateforme de pollution supplémentaire !A45 027

Communiqué de presse :

AURA Environnement a décidé de lever et de souder les masses en renouant avec la symbolique marxiste-léniniste propre à l'organisation strictement politique des FARC.

Nous appelons tous nos camarades à soutenir toutes les associations locales opposées à ce projet d'autoroute et à prévoir d'organiser vers Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse dans la Loire le début de la résistance avec la création d'une méga ZAD face à ce projet polluant supplémentaire.

Alors que les caisses de Saint-Etienne Métropole sont vides et que celles de la région AURA (Auvergne/Rhône-Alpes) ne sont guère reluisantes, AURA Environnement dénonce le plan de financement estimé à 1, 2 milliards d'euros que devront supporter en grande majorité les contribuables de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes (Etat 430 M€, Saint-Etienne Métropole et le Département de la Loire une somme identique répartie à part égales + 100 M€ de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes afin de "soulager ces deux collectivités locales"..... à condition que ces dernières s'engagent financièrement. Le solde devant être réglé par le concessionnaire choisi - Vinci - qui percevra ensuite les péages de l'A45).

Pour gagner encore plus de fric, de La Fouillouse dans la Loire à Brignais dans le Rhône, ils sont prêts à faire payer ENCORE les contribuables/usagers en détruisant encore plus de terres boisées, de terres agricoles, de villages ...alors que l'actuelle A 47 étant gratuite mériterait de plus amples aménagements entre Saint-Chamond et Givors !

AURA Environnement apporte son soutien aux élu-es et aux habitant-es des communes de Chaussan, Givors, Saint-Laurent d'Agny, Saint-Jean-de-Touslas, de Sainte-Catherine, de Saint-Sorlin, de Montagny, de Messimy, de Mornant, de Taluyers, de Thurins, de Soucieu-en-Jarest, de Vaugneray ainsi qu'aux autres villages qui ne se sont pas encore mobilisé-es.

Le projet A45 serait une catastrophe sur le plan économique, agricole et environnemental : en effet, qui peut croire que seulement 2800 habitants seraient concernés par les nuisances de l'A45 alors que cette autoroute couperait en deux la commune de La Talaudière.

Tout le monde sait aujourd'hui qu'un kilomètre d'autoroute correspond à un territoire d'environ 10 ha : c'est donc plus de 400 hectares qui seront enlevés à des zones fruitières, maraîchères, viticoles ou naturelles protégées. Pour satisfaire des intérêts de quelques industriels, l'agriculture de toute une région qui mérite d'exister et d'être soutenue serait sinistrée sur une bande de 8 à 10 kilomètres de largeur à cause de la pollution propagée par les gaz d'échappement.

De l'A45 au projet d'Usine à poubelles vers le site de l'Orme/Les Sources à Andrézieux-Bouthéon, ne laissons pas la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) devenir une catastrophe économique, environnementale et animale !

Rejoins nos camarades zadistes : http://www.aura-environnement.com/

Aa200 1
 

A1827

AURA Environnement défendra l'écologie Région Auvergne/Rhône-Alpes

AURA Environnement lance sa plateforme écologiste

sur le territoire de la nouvelle région

Auvergne/Rhône-Alpes !

Cap 063Une trentaine de militant-es écologistes se sont rassemblé-es secrètement dernièrement dans la Loire pour jeter les bases de la lutte environnementale au sein de la nouvelle grande Région Auvergne/Rhône-Alpes.

Issu-es pour la plupart de la lutte antinucléaire, déchets, protection animale, THT, participant-es à différentes ZAD en France ou militant-es anonymes, ils ont convenu de l'union de toutes les forces environnementales des ex-Région Auvergne et Rhône-Alpes.

AURA Environnement démontrera sa force dans la rue, car seule la rue n'est que la dernière solution pour se faire entendre !

Au menu de nos futures luttes : l'usine à poubelles sur le site de l'Orme/Les sources à Andrézieux-Bouthéon, la verrue A 45, la LGV Lyon-Turin, lutte contre le projet de golf à Montcombroux-les-Mines dans l'Allier, lutte contre le surcoût du CVO de Saint-Barthélémy-de-Vals dans la Drôme, lutte contre l'eutrophisation du lac Pavin en Auvergne, mobilisations contre tous les élevages industriels, lutte contre la méthanisation de nos poubelles, mobilisation pour le PNR  des Dombes dans l'Ain, participations citoyennes contre la centrale nucléaire de Bugey dans l'Ain, participations aux rassemblements contre l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste à Montélimar, dénonciations maltraitances animales, etc.....

Les liens :

- Site internet AURA Environnement : http://www.aura-environnement.com/

- Page Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/aura.environnement/

- Groupe Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/groups/aura.environnement/