Florian Heugas ne sera pas mort pour rien

La vie de Florian Heugas s'est arrêtée en 2009 mais nous allons sensibiliser l'opinion publique pour que les assassins de la route méritent les mêmes peines que les autres crapules qui vont aux assises ! Pour cela, nous devons être meilleurs que tout le monde et travailler sans relâche à l'établissement d'une loi plus qu'intraitable.

Le jeune apprenti boulanger et innocent Florian Heugas assassiné début juillet 2009 par un chauffard ivre (au volant d'un Crossover Peugeot 3008 propriété du garage ABCIS Peugeot de Charmeil), sur la RD 27 entre Charmeil et Vendat dans l'Allier

Commentaires (3)

HEUGAS françois
  • 1. HEUGAS françois | 16/08/2009

Nous vous remercions pour tous vos articles,
Nous ne sommes pas seul !

MERCI

HEUGAS françois
  • 2. HEUGAS françois | 16/08/2009

Le combat sera long,nous menons le même,le 11 Août 09 nous avons recontré la famille
d'Anita à Nissan (34).En effet ils ont connu un drame similaire il y a peu de temps.De notre rencontre est né le collectif "Justice sur la route".S'y retrouveront tout ceux qui,jusqu'à présent,ne savaient pas comment canaliser leur incompréhension et leur détresse.En effet,comment admettre une justice qui met pêle-mêle les responsables,souvent malheureux,d'accidents mortels, et ceux dont le comportement est celui de véritables
"voyous de la route"Les uns et les autres encourent une sanction maximale identique.
C'est cette "classification judiciaire " que le collectif " JUSTICE SUR LA ROUTE" entend dénoncer.Il mettra tout en oeuvre pour obtenir une requalification des fautes dans des drames aussi extrêmes en HOMICIDE dont le caractère INVOLONTAIRE ne peut être retenu.

Milène
  • 3. Milène | 14/08/2009

Je me demandais comment faire pour que tous ces jeunes qui m'entourent aillent mieux depuis la mort de Florian. Je leur ai fait part de l'existence de votre site et votre mobilisation concernant cette violence routière. Depuis, je sens un grouillement positif; tous, sur Facebook parlent de vous et annoncent un nouvel article. Chacun attend avec impatience cette nouvelle pétition que nous allons porter haut. Je tiens à vous remercier pour votre soutien, pour vos articles finement rédigés. Avec vous, nous allons faire en sorte que tout le monde se sente concerné et qu'il sache que "ça n'arrive pas qu'aux autres", que nous ne voulons plus de cette violence, de cette trop grande souffrance. Je vous remercie encore.
Milène.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau