Florian Heugas : les pompiers de Vichy ont fait de leur mieux (source : Forum Pompier)

Le pilote du scooter en état de mort cérébrale

Le jeune apprenti boulanger était, jeudi soir, considéré comme cliniquement mort. Il avait été fauché, tôt le matin, près de Vendat, par un automobiliste en état d'ébriété qui avait pris la fuite après la collision.

L'un se rendait sur son lieu de travail en scooter. L'autre rentrait en voiture d'une virée bien arrosée entre collègues. Le premier, Florian Heugas, 18 ans, domicilié à Busset, était, hier soir, en état de mort cérébrale. Le second, un commercial de 37 ans demeurant à Vendat, placé en garde à vue à la gendarmerie de Vichy avec de très lourdes responsabilités à assumer.

Image

Il était 5 heures, jeudi matin. Il faisait encore nuit. Florian, apprenti boulanger au Fournil de Vendat depuis un an, roulait sur la RD 27 en scooter. Il venait de passer Charmeil et approchait du Vieux-Vendat.

Le drame s'est noué au lieudit « La Montée du Loup », sur le pont qui enjambe une voie SCNF. Au milieu d'une grande ligne droite. Une voiture de grosse cylindrée qui circulait, elle aussi, en direction de Vendat, l'a littéralement fauché. Le choc a été d'une extrême violence. Le jeune homme et son cyclomoteur broyé ont été retrouvés à une centaine de mètres du point d'impact.

Un chauffeur de taxi a tout vu. « La voiture venait de me doubler. Un peu plus loin, un autre véhicule est arrivé en sens inverse. C'est au moment où les deux voitures se sont croisées que le pilote du scooter a été percuté ».

Le chauffeur de taxi s'est arrêté immédiatement. Le responsable de la collision, lui, a continué sa route. Il a abandonné sa Peugeot 3008 Cross-over 300 mètres plus loin dans un fossé et pris la fuite à travers champs.

Les gendarmes ont longtemps ratissé le secteur. En vain. Un peu avant 8 heures, soit près de trois heures après l'accident, le fuyard, ramené à la raison par un proche contacté par téléphone portable, s'est finalement rendu à son domicile, à Vendat, où les forces de l'ordre l'attendaient.

Le VRP a aussitôt été placé en garde à vue. Un dépistage de l'imprégnation alcoolique a révélé un taux de 1,32 g. Hier après-midi, les gendarmes ont procédé, sous le contrôle du capitaine Jacky Rousseau, à une reconstition de la collision à partir des éléments matériels recueillis le matin et les auditions du gardé à vue et du chauffeur de taxi.

Aucune trace de freinage n'a été constatée. Ce qui laisserait à penser que l'automobiliste n'a vu le scooter qu'au tout dernier moment.

Transporté en urgence au centre hospitalier de Vichy, le pronostic vital du jeune Florian était engagé. Jeudi soir, il était considéré en état de mort cérébrale.

La garde à vue de l'automobiliste a été prolongée. Il devrait être présenté ce vendredi au parquet de Cusset.

Source : Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.