Florian Heugas dans notre coeur : pas d'injustice pour Florian

Le Jeudi 2 juillet, le jeune Florian Heugas de Busset, âgé de 18 ans se rendait en scooter à la boulangerie de Vendat où il travaillait comme apprenti boulanger depuis un an, lorsqu'un bolide, un Peugeot Crossover conduit par un VRP de 37 ans qui rentrait d’une soirée copieusement arrosée entre « collègues » l'a percuté. Secouru par les pompiers de Vichy mais déclaré en état de mort cérébrale, dès son arrivée à l'hôpital, le jeune Florian est officiellement mort vendredi 3 juillet à 11h. Le juge des libertés et de la détention, a retenu les chefs d'accusation suivants contre le chauffard-VRP qui a été placé sous contrôle judiciaire : homicide involontaire aggravé d'un délit de fuite et d'une conduite sous l'emprise de l'alcool (1,32 gramme par litre de sang et ce, trois heures après les faits) a placé le chauffeur sous contrôle judiciaire. Le VRP restera libre dans l'attente de son jugement. La famille Heugas est entrée dans un combat aux côtés de l’association «Justice Route» et une péttition a déjà recueilli plus de 5000 signatures pour être adressée au garde des Sceaux et au président de la République.

Le jeune apprenti boulanger et innocent Florian Heugas assassiné début juillet 2009 par un chauffard ivre (au volant d'un Crossover Peugeot 3008 propriété du garage ABCIS Peugeot de Charmeil), sur la RD 27 entre Charmeil et Vendat dans l'Allier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.